Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )

193 views

Published on

Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )

Published in: Science
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )

  1. 1. La Promotion du cactus en tant qu’ aliment de bétail par la mécanisation Amna Werghi, Udo Ruediger, Ali Nefzaoui
  2. 2. Le cactus est omniprésent en Tunisie: ~ 600.000 ha Amélioration des parcours Clôture et bosquets autour des maisons Plantations fruitières (intensive et extensive Système agroforestier
  3. 3. Avantages du cactus  Facile à installer et tolère la sécheresse  Produit de grande quantité de biomasse  Une bonne valeur fourragère (0,6 à 0.7 UF/kg de matière sèche)  Riche en eau (abreuvement)  Toujours disponible sur pied Parcours non amélioré Parcours amélioré 2000 raquettes/ha 8000 raquettes/ha Herbacées , kg MS/ha 340-450 3000 3000 Cactus, kg MSha 4000 11500 Biomasse totale, kg MS/ha 340-450 7000 14500
  4. 4. La technique traditionnelle d’exploitation de cactus  Le cactus est utilisé durant l’été, l’automne et à moindre degré en hiver.  Les raquettes coupées sont emmenées à la ferme pour être découpées à l’aide d’un couteau ou d’une faucille pour faciliter sa consommation .  C'est une technique pénible, dangereuses et nécessite beaucoup de temps. D’où la nécessité de mécaniser l’opération de hachage
  5. 5. Avantages de la mécanisation  Deux options s’offraient: • Importer des hachoirs de l’étranger (coûteux, payés en devise) • Fabriquer localement des hachoirs (moins couteux, contribue à la promotion de l’industrie locale, durabilité)  Un hachoir a était développé par une entreprise locale en collaboration avec ICARDA et OEP
  6. 6. La fabrication locale de hachoir de cactus • L'approche était d'utiliser un ancien prototype de hachoir et de l'améliorer • Le coût de fabrication de ce hachoir est d’environ 300 $ US, ce qui est à la portée des petits éleveurs ayant des troupeaux de petite taille
  7. 7. Croquis industriel de l'hachoir de cactus
  8. 8. Gouvernorat Score concentrati on cactus Délégations prioritaires Nombre de hachoirs Kairouan 2 El Alaa, Haffouze, Oueslatia, Sbikha 7 Kasserine 5 Hessy Elfrid, Zelfen, El Majel, Hidra, Jedeline, Sbiba, Kasserine 10 Kef 3 Kalaa Elkhesba, Kalit Snen, Jrissa, Essekia, Tajerouine 7 Sidi Bousid ND Jilma, Regueb, 6 Total 30 • Le nombre de hachoirs à distribuer par région a été établi en utilisant un critère basé sur la concentration des superficies de cactus dans le gouvernorat Distribution des hachoirs de cactus
  9. 9. Bénéficiaires des hachoirs de cactus
  10. 10. Distribution géographique des bénéficiaires des hachoirs de cactus Kairouan KefKasserine  En moyenne chaque hachoir va servir 5 éleveurs.  Les 30 hachoirs vont servir 150 familles.
  11. 11. Découvrant la machine
  12. 12. Résultats préliminaires  Une enquête a était réalisée auprès de 29 bénéficières pour déterminer certains paramètres de l’intervention. Superficie de cactus (ha) Production annuelle de cactus (t) Cheptel Hacher des cactus avec couteau (jours / an) Temps gagné par hachoirs (jours / an) Total 250 3340 3080 1430 472 Moyenne 9 115 106 50 17 Min 1 24 17 9 3 Max 44 320 350 108 36
  13. 13. Quelques indicateurs  Une enquête rapide auprès des bénéficiaires a fait ressortir les faits suivants. – La superficie totale cultivée en cactus des 29 bénéficiaires est d'environ 250 ha, soit une moyenne de 9 ha par éleveurs, 62% des agriculteurs ayant 5 ha ou moins de cactus. – La consommation moyenne de raquette par ménage est d’environ 115 tonnes (24-320) – Les essais ont montré que la coupe des raquettes par des couteaux prend beaucoup de temps avec une moyenne de 3 heures par tonne. – Un ménage moyen utilisera donc environ 350 heures par an pour couper du cactus; soit 50 jours de travail par ménage et par an (à raison de 7 heures/ par jour )
  14. 14. Conclusions  Le but de l’utilisation des hachoirs était de rendre l’usage du cactus comme fourrage plus attractive et ce:  En diminuant les risques de blessures  En diminuant la charge de travail en temps et en effort (L’utilisation d’un hachoir réduit le temps d’environ 30%)  Le temps de travail libéré peut être utilisé par les éleveurs pour réaliser d’autres activités qui améliorent leurs conditions de vie (santé, instruction, investissement dans l’exploitation ou dans des activités génératrices de revenus etc…)
  15. 15. Perspectives  Maintenir l’option « Fabrication locale »  Continuer la promotion de petits hachoirs manuels pour les éleveurs de petits ruminants  Concevoir et promouvoir des hachoirs à traction électrique (ou à carburant) fabriqués localement et destinés à l’élevage bovin (il faut 5 tonnes de cactus par jour pour un troupeau de 10 vaches)
  16. 16. Merci pour votre attention

×