Le libre accès : enjeux et positionnement du débat

  • 1,845 views
Uploaded on

Intervention au symposium du CRELA à Nancy

Intervention au symposium du CRELA à Nancy

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,845
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7

Actions

Shares
Downloads
25
Comments
0
Likes
3

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Symposium CRELA 2013 - Nancy Le libre accès : enjeux et positionnement du débat Pierre Mounier EHESS - OpenEdition
  • 2. Où en sommes-nous ? L’état du débat en France
  • 3. France : une position en 7 points • 1) Développer l'Open Access Green en engageant, dans le cadre de BSN, une concertation sur les durées d'embargos. Ces embargos ont vocation à être différenciés selon les disciplines. Oui au principe d'une durée d'embargo sur toutes les publications scientifiques financées sur fonds publics, mais avec deux précisions. La première c'est qu'elle doit concerner les textes scientifiques au sens strict, et ne pas déborder sur ceux qui nourrissent le débat d'idées auprès d'un public plus large. La seconde, c'est que ces durées soient adaptées aux spécificités des disciplines et de leur économie éditoriale. Cette concertation sera ouverte sans délai avec les éditeurs sur ce sujet. 2) Accompagner l'évolution de l'Open Access Gold pour les communautés qui font ce choix, par la négociation des licences et le contrôle des coûts. La mutation vers ce nouveau modèle suppose une cohésion et une détermination nationale des établissements. Cette voie doit également s'accompagner d'une part plus importante du gold institutionnel. 3) Promouvoir le développement d'une troisième voie innovante et durable, qu'on appellera la Platinum Road. Cette voie consiste à développer une édition en libre accès qui permette aux auteurs et aux lecteurs d'accéder à la publication scientifique sans paiement. Il s'agit de promouvoir une alliance forte entre tous les acteurs de l'édition scientifique, chercheurs, éditeurs, bibliothèques, plateformes, sur la base de modèles économiques hybrides, alliant investissements publics sur des infrastructures et commercialisation de services à haute valeur ajoutée. C'est la voie la moins contraignante pour les auteurs et les lecteurs. 4) Optimiser la plateforme HAL, comme je l'ai dit, en incitant plus fortement les chercheurs à déposer les publications dans l'archive ouverte nationale, en lien avec les archives ouvertes institutionnelles. 5) Proposer aux chercheurs-auteurs un modèle national de contrat de publication conforme au respect du droit d'auteur. 6) Engager une réflexion sur la place des productions scientifiques dans les modes d'évaluation de la recherche. Je souhaite m'appuyer, pour mener cette réflexion, sur le rapport que l'Académie des sciences a consacré à la bibliométrie. Cela permettra de rendre plus crédibles les publications, et de rénover le lien entre sciences et société. 7) Initier un travail en commun avec les éditeurs nationaux pour soutenir leurs actions à l'international, je pense notamment à l'aide à la traduction des co-éditions, et préserver un minimum de diversité éditoriale.
  • 4. Mise en contexte
  • 5. GREEN : DÉPÔT PAR LES CHERCHEURS DE LEURS PUBLICATIONS EN ARCHIVES OUVERTES
  • 6. Le commencement Paul Ginsparg et ArXiv (1991)
  • 7. Source : Registry or Open Access Repositories (U. Southampton)
  • 8. GOLD : REVUES EN LIBRE ACCÈS (SOUVENT EN « AUTEURPAYEUR »)
  • 9. Un Nobel entre dans la bataile Harold Varmus et Plos (2001)
  • 10. 3500 3000 2500 Source : PLoS ONE and the rise of the Open Access Mega Journal Peter Binfield 2000 1500 1000 500 Q 1 20 Q 07 2 20 Q 07 3 20 Q 07 4 20 Q 07 1 20 Q 08 2 20 Q 08 3 20 Q 08 4 20 Q 08 1 20 Q 09 2 20 Q 09 3 20 Q 09 4 20 Q 09 1 20 Q 10 2 20 Q 10 3 20 Q 10 4 20 Q 10 1 20 Q 11 2 20 11 0 Year Annual Submissions Annual Publications % of Annual PubMed 2007 2,497 1,231 0.16% 2008 4,401 2,723 0.34% 2009 6,734 4,310 0.52% 2010 13,567 6,784 0.7% 2011 >22,000* >12,000* ~1.5%*
  • 11. La ruée vers l’or • • • • • • • Oxford open Wolters Kluwer SpringerOpen Elsevier Open Access Wiley Open Access Taylor and Francis … etc….
  • 12. • Article processing charge • Flat charge Platinum (Diamond) journals….. • Double dipping ? Gold Journals…………………. • Moving wall • Fully restricted Hybrid journals…….………….. Paywall journals ……………….. En fait, c’est plus compliqué • Fully funded • Freemium
  • 13. PLATINUM (DIAMOND) : REVUES EN LIBRE ACCÈS SANS PAIEMENT PAR L’AUTEUR
  • 14. Vers une politique de libre accès ?
  • 15. Engagements collectifs : Déclarations de Budapest (2002), Bethesda (2003) et Berlin (2003) Déclaration de Budapest : 6000 signataires Déclaration de Berlin: 344 institutions signataires Dont l’Université de Provence en 2009
  • 16. Déclaration de Bethesda • « Le/les auteur(s) ainsi que les titulaires du droit d’auteur accordent à tous les utilisateurs un droit d’accès gratuit, irrévocable, mondial et perpétuel et leur concèdent une licence leur permettant de copier, utiliser, distribuer, transmettre et visualiser publiquement l’œuvre et d’utiliser cette œuvre pour la réalisation et la distribution d’œuvres dérivées, sous quelque format électronique que ce soit et dans un but raisonnable, et ce à condition d’en indiquer correctement l’auteur »
  • 17. Déclaration de Budapest • « Une tradition ancienne et une technologie nouvelle ont convergé pour rendre possible un bienfait public sans précédent. La tradition ancienne est la volonté des scientifiques et universitaires de publier sans rétribution les fruits de leur recherche dans des revues savantes, pour l’amour de la recherche et de la connaissance. La nouvelle technologie est l’Internet. Le bienfait public qu’elles rendent possible est la diffusion électronique à l’échelle mondiale de la littérature des revues à comité de lecture avec accès complètement gratuit et sans restriction à tous les scientifiques, savants, enseignants, étudiants et autres esprits curieux. Supprimer les obstacles restreignant l’accès à cette littérature va accélérer la recherche enrichir l’enseignement, partager le savoir des riches avec les pauvres et le savoir des pauvres avec les riches, rendre à cette littérature son potentiel d’utilité, et jeter les fondements de l’unification de l’humanité à travers un dialogue intellectuel, et une quête du savoir communs. »
  • 18. US
  • 19. ALLEMAGNE
  • 20. UK
  • 21. • « Taking all these factors into account, our best estimate is that achieving a significant and sustainable increase in access, making best use of all three mechanisms, would require an additional £50-60m a year in expenditure from the HE sector: £38m on publishing in open access journals, £10m on extensions to licences for the HE and health sectors and £3-5m on repositories, plus one-off transition costs of £5m. • […] Indeed, we believe meeting the costs of transition is essential in order to manage in an ordered way the move from a research communications system which is becoming increasingly unsustainable as a result of the economic, technological and social changes we have highlighted. While any estimates of the benefits that will accrue to the UK economy and society are similarly subject to much uncertainty, it is clear that the benefits will be real and substantial. In short, we believe that the investments necessary to improve the current research communications system will yield significant returns in improving the efficiency of research, and in enhancing its impact for the benefit of everyone in the UK. »
  • 22. « Too big to work ? » : la question des coûts de la transition • June 2012 : « Finch report » evaluated the transition cost to £50-60 million a year on top of £175 million spent on subscriptions. • RCUK estimated its needs to £100 millions in the next 5 years to cover APC costs • Sept. 2013 UK House of Commons report : « At a time when the budgets of research organisations and HEIs are under great pressure, it is unacceptable that the Government has issued, without public consultation, an open access policy that will require considerable subsidy from research budgets in order to maintain journal subscriptions and cover APCs […] We are concerned that the expectation appears to be that universities and research organisations will fund the balance of APCs and open access costs from their own reserves. »
  • 23. EU
  • 24. AGENCES DE FINANCEMENT
  • 25. Merci ! pierre.mounier@openedition.org