Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Dmp 2012 oct

2,457 views

Published on

un peu d'info sur le système de santé en france, ses blocages et la situation du DMP chez nous et ailleurs

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to like this

Dmp 2012 oct

  1. 1. Des actes médicaux sont injustifiés dans l’OCDE.
  2. 2. 240Mds € Dépenses de santé en 2011 Déficit de 9,Mds€
  3. 3. 2eme exequo avec l’Allemagne et après les USA en % du PIB (11,6)
  4. 4. 285Mds € Budget de l’état pour 2011
  5. 5. 80Mds € Couts absolu de l’inefficacité médicale.
  6. 6. Quelques facteurs d’inefficacité- pas de gestion territoriale de la santé- Pas de limitation des soins “Vitale : une carte decrédit sans code”- trop de molécules, en trop grandes quantités- Paiement sur moyen, pas sur objectif : plus les genssont malades, plus les médecins sont riches- pas de DMP et donc pas de processus médicaloptimal.
  7. 7. Quelques facteurs d’efficacité- Productivité générale- maitrise du protocole de soin-monitoring à domicile possible- Association du patient au protocole de soin
  8. 8. Quelques facteurs d’efficacité-Evaluation des médecins et formation continuepossible.- Feed back recherche et scientifique…
  9. 9. Quelques facteurs d’efficacité- Ce n’est plus uniquement la molécule- Optimisation des interactions médicamenteuses
  10. 10. Ou en est on?Pays Budget Date Statut %GPDUSA 30mds $ 2007 Seulement 7% des praticiens sont équipés, 14% déploiement massif attendu en 2014. Pb d’interoperabilités significatifsDanemark NC 2006 Très avancé, plus de 50% des Danois ont un 11% DMPCanada 2,1Mds $ 2001 Assez avancé, complété par une base Can 10% épidémologique très complèteSingapour 140Mds 2011 Projet très ambitieux en cours US$ (1st) 9% d’implèmentation.TaiwanFrance 500M€ 2007 Projet à l’arrêt 12%UK (GP2GP) 7mds £ 2008 Projet en situation d’echec, en réorganisation NC
  11. 11. Comment ne pas réussir:- déléguer le dossier à une agence, sans supportpolitique- ne pas s’assurer qu’une norme forte et ouverteprévaut- sous-financer- Ne pas écouter les médecins- ne prévoir qu’une étape- Laisser d’autres régulateurs (CNIL…) s’en mèler

×