Poster 39 biochimie

1,414 views
1,131 views

Published on

Obésité et syndrome métabolique
chez une population de femmes marocaines

Published in: Health & Medicine
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,414
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
193
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Poster 39 biochimie

  1. 1. Obésité et syndrome métabolique chez une population de femmes marocaines Fatima El Boukhrissi , Lhoussaine Balouch, Youssef Bamou Laboratoire de Biochimie et de Toxicologie, Hôpital militaire Moulay Ismail, Meknès, Maroc 2011 Biochimie Biochemistry Poster 39
  2. 2. Obésité = Problème émergent de santé dans les pays en voie de développement OMS : Première épidémie non infectieuse de l’histoire:1,6 Milliards d’adultes en surpoids, 400 Millions obèses Introduction Prévalence de l’obésité dans le monde
  3. 3. Objectifs
  4. 4. <ul><li>Type d’étude : Etude prospective descriptive </li></ul><ul><li>Lieu d’étude : Service de Biochimie et de Toxicologie de l’Hôpital Militaire Moulay Ismail de Meknès </li></ul><ul><li>Patients : 200 femmes volontaires consultants à titre externe </li></ul><ul><li>Données recueillies : Âge, poids, taille, tour de taille, IMC calculé et antécédents médicaux </li></ul><ul><li>Critères d’exclusion : Diabète, HTA, grossesse </li></ul><ul><li>Prélèvement sanguin : à jeun sur tube hépariné chez la population sélectionnée </li></ul><ul><li>Bilan biochimique : glycémie à jeun, cholestérol total, HDL, LDL, triglycérides et insuline à jeun </li></ul><ul><li>Analyse statistique : par le logiciel SPSS 10.0 </li></ul>Matériels & Méthodes
  5. 5. <ul><li>L’obésité touche 40% des femmes étudiées dont la totalité présente un tour de taille ≥ 80 cm </li></ul>Résultats Tableau 1 : Les données anthropométriques de la population étudiée en fonction de la classe IMC IMC (Kg/m 2 ) % (n=200) Âge (ans) TT ≥ 80cm IMC<25 25,46 29 +/- 4 80% 25≤ IMC<30 34,54 36 +/-6 95% IMC ≥30 40 45 +/-4 100%
  6. 6. Résultats (suite) <ul><li>38,46% des patientes avaient une hyperglycémie   </li></ul><ul><li>20,51% des patientes avaient une hyper-triglycéridémie </li></ul><ul><li>66,67% des patientes avaient une hypo-HDLcholestérolémie </li></ul>Tableau 2 : Les données biochimiques de la population étudiée en fonction de la classe IMC IMC (Kg/m 2 ) Glycémie (g/l) Triglycérides (g/l) C- HDL (g/l) Insuline (mUI/l) IMC<25 0,92 +/- 0,03 1,30 +/-0,51 0,59 +/-0,12 5 +/-3,74 25≤ IMC<30 0,98 +/- 0,12 1,23 +/-0,37 0,52+/-0,09 7 +/-5,22 IMC ≥30 1,12 +/- 0,31 1,54 +/-0,89 0,45 +/-0,15 9 +/-4,10
  7. 7. <ul><li>La triade (obésité abdominale+hyperglycémie+hypoHDLémie) prédomine et affecte: </li></ul><ul><ul><ul><li>40,1% des femmes obèses étudiées </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>28,2% de la population étudiée </li></ul></ul></ul>Résultats (suite) Tableau 3 : Prévalence du syndrome métabolique en fonction de la classe IMC IMC (Kg/m 2 ) SM 1 SM 2 SM 3 SM1  : TT≥80 + Glycémie à jeun ≥1 + triglycérides≥1.5 SM2  : TT≥80 + Glycémie à jeun ≥1+C- HDL≤0.5 SM3  : TT≥80 + triglycérides≥1.5 + C-HDL≤0.5 IMC<25 1% 2,7% 3,3% 25≤ IMC<30 6,2% 12,75 19,3% IMC ≥30 12,5% 19,5% 40,1% Total 7,69% 15,38% 28,2%
  8. 8. <ul><li>Le taux d’obésité retrouvé (40%) est largement supérieur à celui rapporté en France (14%) mais avoisine celui de la Tunisie (47%) , cela est probablement en relation avec un mode de vie commun [1 ]. </li></ul><ul><li>Le taux de prévalence du syndrome métabolique retrouvé (28%) est largement supérieur à celui rapporté par les français (7%) mais reste légèrement inférieur à celui rapporté en Tunisie (31%), cette différence est probablement en relation avec nos critères d’inclusion [2,3]. </li></ul><ul><li>Ces taux alarmants seraient la conséquence des changements des habitudes alimentaires et du mode de vie de la population marocaine qui tend de plus en plus vers la sédentarité. </li></ul><ul><li>L’obésité représente un problème émergent de santé publique au Maroc, comme partout dans le monde, cela entrainera surement une augmentation importante des maladies cardiovasculaires et du diabète durant les prochaines années. </li></ul>Discussion & conclusion [1]- Word Health Organisation Controlling the global obesity epidemic. Avalable at : htpp: //www.who.int/nutrition/topics/obesity/en/index.html. [2]-M. Allal-Elasmi a , et al. The metabolic syndrome: Prevalence, main characteristics and association with socio-economic status in adults living in Great Tunis. Diabetes & Metabolism 36 (2010) 204–20. [3]- Balkau B, Vernay M, Mhamdi L, Novak M, Arondel D, Vol S, et al. The incidence and the persistence of the NCEP (National CholesterolEducation Program) metabolic syndrome. The French D.E.S.I.R. study. Diabetes Metab 2003;29:526–32. .

×