Successfully reported this slideshow.

val-de-reuil-patrimoine 21-02-15

0

Share

Upcoming SlideShare
my first slideshow
my first slideshow
Loading in …3
×
1 of 39
1 of 39

More Related Content

Related Books

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

Related Audiobooks

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

val-de-reuil-patrimoine 21-02-15

  1. 1. Avec le cyber espace flashe ta ville au patrimoine mondial ! Lieux de Valeur Atelier Patrimoine Mondial Dominique Clayssen
  2. 2. Atelier Patrimoine Mondial Dominique Clayssen 6 février 2015
  3. 3. • Module 1 : – Présentations, le Patrimoine Mondial (vu avec le cahier) – Chrome et ses applications, création de dossiers • Module 2 : – Exploration de Maps : mairie, lycée, ta maison , un parcours, etc. • Module 3 : – Word Pad et Paint, création des dossiers, retouche d’image. • Module 4 : – Street View : visite de la Ville le long de la route des Falaises • Pause midi ------------------------------------------------------------------ • Module 5 : – Route des Falaises : parcours photographique dans Streetview et Maps – Dossier Val de Rueil au Patrimoine Mondial • Module 6 : – Présentation de Tumblr plateforme de blogs – Créer deux Blogs : Val-de-Reuil au Patrimoine Mondial , objectifs, réalisation , équipes. Val de Rueil au Patrimoine Mondial 6 Heures 6 Modules Atelier Lieux de Valeur Dominique Clayssen Avec le cyber espace flashe ton quartier
  4. 4. Introduction Quelles images montrent des exemples du Patrimoine Mondial de l’Humanité ?.............. Pourquoi ?
  5. 5. Fabrication des cartes images et textes 1. Google recherche Image 2. Google Maps 3. Google DOC (Drive) (Wordpad et Paint) 4. Google Street View • Google recherche Image Google Map Google Street View Chrome et ses applications
  6. 6. Exemple: moi, Dominique, j’ai choisi de montrer Val de Rueil comme elle était dessinée en 1969 : une ville nouvelle idéale, une ville sans voiture, à la campagne voici mes trois images de la dalle prises sur Google Street Ecrire un texte et faire un dossier Retoucher les images. 1969
  7. 7. Une Ville Nouvelle idéale une ville sans voitures. une ville à la campagne J’ai choisi des images du projet qui montrent sa nouveauté par sa conception d’une ville nouvelle en 1969, je montre aussi des images de la campagne qui enserre la ville. Aujourd'hui, dans le monde, une ville nouvelle, de 1 million d’habitants, se construit par semaine. Explorer MAPS & GOOGLE IMAGE aujourd’hui 1969
  8. 8. Le long de la route des Falaises décrivez ce que vous aimez dans les lieux choisis avec des « photos » dans Street View.Une passerelle joint deux quartiers de la dalle, les voisins peuvent se voir facilement. 60 m Exemple Écrivez à un ami pour lui parler de ce lieu et de ce qu’il s’y passe Parcours départ lycée Marc Bloch
  9. 9. Explorez la carte : trouvez 3 lieux chacu. Exemples : Architecture, Maison, Commerce, Thêatre, Collège, Nature, Paysage, Rue Place, Escalier, Jardin, Sport etc Images et textes dans Wordpad Un cyber parcours avec Street View
  10. 10. Lycée Marc Bloch
  11. 11. médiathèque mairie cuisines collège
  12. 12. La médiathèque Le Corbusier
  13. 13. CHEMIN COULIS
  14. 14. L’ atelier

Editor's Notes

  • Entre 1968 et 1972, l'équipe d'architectes de l'Atelier de Montrouge propose des réflexions pour le plan de masse de la ville nouvelle du Vaudreuil (aujourd'hui Val-de-Reuil). Les différentes propositions d'organisation spatiale présentent des principes d'interpénétration complexe entre les bâtiments et les espaces extérieurs.
    La décision de construire en Normandie, et plus particulièrement en Basse-Seine, une ville nouvelle a été prise en 1967 par l'Etat. Répondant à des impératifs économiques, démographiques et déjà environnementaux, le programme était de réaliser « une opération pilote d'urbanisation intégrée à l'environnement rural », c'est-à-dire une ville à la campagne. Rompant avec l'urbanisme fonctionnaliste des grands ensembles, les concepteurs du « Vaudreuil-Ville-Nouvelle » imaginent et réalisent à partir de 1975 un « germe de ville », en prévoyant son adaptation et son évolution en termes d'espaces et de temps. Par vagues de réhabilitations successives, l'aménagement urbain s'est donc ajusté à l'évolution constante de ses paramètres fondateurs. Notamment, le parti pris d'une végétalisation dense et diversifiée remplit toujours sa fonction de trait d'union naturel avec la proche campagne. Aujourd'hui, Val-de-Reuil revendique l'adaptabilité de son patrimoine architectural et urbain, et l'appellation de « cité contemporaine ».
  • Entre 1968 et 1972, l'équipe d'architectes de l'Atelier de Montrouge propose des réflexions pour le plan de masse de la ville nouvelle du Vaudreuil (aujourd'hui Val-de-Reuil). Les différentes propositions d'organisation spatiale présentent des principes d'interpénétration complexe entre les bâtiments et les espaces extérieurs.
    La décision de construire en Normandie, et plus particulièrement en Basse-Seine, une ville nouvelle a été prise en 1967 par l'Etat. Répondant à des impératifs économiques, démographiques et déjà environnementaux, le programme était de réaliser « une opération pilote d'urbanisation intégrée à l'environnement rural », c'est-à-dire une ville à la campagne. Rompant avec l'urbanisme fonctionnaliste des grands ensembles, les concepteurs du « Vaudreuil-Ville-Nouvelle » imaginent et réalisent à partir de 1975 un « germe de ville », en prévoyant son adaptation et son évolution en termes d'espaces et de temps. Par vagues de réhabilitations successives, l'aménagement urbain s'est donc ajusté à l'évolution constante de ses paramètres fondateurs. Notamment, le parti pris d'une végétalisation dense et diversifiée remplit toujours sa fonction de trait d'union naturel avec la proche campagne. Aujourd'hui, Val-de-Reuil revendique l'adaptabilité de son patrimoine architectural et urbain, et l'appellation de « cité contemporaine ».
  • Entre 1968 et 1972, l'équipe d'architectes de l'Atelier de Montrouge propose des réflexions pour le plan de masse de la ville nouvelle du Vaudreuil (aujourd'hui Val-de-Reuil). Les différentes propositions d'organisation spatiale présentent des principes d'interpénétration complexe entre les bâtiments et les espaces extérieurs.
    La décision de construire en Normandie, et plus particulièrement en Basse-Seine, une ville nouvelle a été prise en 1967 par l'Etat. Répondant à des impératifs économiques, démographiques et déjà environnementaux, le programme était de réaliser « une opération pilote d'urbanisation intégrée à l'environnement rural », c'est-à-dire une ville à la campagne. Rompant avec l'urbanisme fonctionnaliste des grands ensembles, les concepteurs du « Vaudreuil-Ville-Nouvelle » imaginent et réalisent à partir de 1975 un « germe de ville », en prévoyant son adaptation et son évolution en termes d'espaces et de temps. Par vagues de réhabilitations successives, l'aménagement urbain s'est donc ajusté à l'évolution constante de ses paramètres fondateurs. Notamment, le parti pris d'une végétalisation dense et diversifiée remplit toujours sa fonction de trait d'union naturel avec la proche campagne. Aujourd'hui, Val-de-Reuil revendique l'adaptabilité de son patrimoine architectural et urbain, et l'appellation de « cité contemporaine ».
  • ×