Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Mieux accueillir les nouvelles générations: Nouvelle Génération et musique de la Bpi

4,458 views

Published on

Présentation de Marion Loire, Chef du service Nouvelle Génération , Bibliothèque Publique d’Information. Table ronde n°1 « Mieux accueillir les nouvelles générations » - Rencontres Nationales des Bibliothécaires Musicaux , organisées par l'ACIM - Clermont-Ferrand, 14 et 15 mars 2016

Published in: Education
  • Login to see the comments

Mieux accueillir les nouvelles générations: Nouvelle Génération et musique de la Bpi

  1. 1. 1 Mieux accueillir les nouvelles générations: Nouvelle Génération et musique de la Bpi Marion LOIRE Bibliothèque Publique d’Information, Chef du service Nouvelle Génération 14 mars 2016
  2. 2. 2
  3. 3. La Bpi : présentation générale • Ouverte 1977. Encyclopédique, actualité, information, culture, libre accès, consultation sur place • 10 000 m2 - 2200 places assises - 400 postes de travail - 430 000 documents de tous types • Large amplitude horaire : 62h par semaine
  4. 4. La Bpi : présentation générale • Fréquentation (2014) : – 1 410 500 visiteurs (espaces de lecture) – 40 700 participants aux actions culturelles hors espaces de lecture
  5. 5. La Bpi : présentation générale - Principalement des jeunes adultes : âge moyen 28 ans – 60 % du public a moins de 25 ans – âge médian : 23 ans - 63% d’étudiants et 5% de lycéens
  6. 6. 6 La Bpi: contraintes identifiées ● Une fréquentation en baisse et un public faiblement représentatif de la population ● La nécessité de diversifier l’offre documentaire et les offres de médiation ● Des espaces rigides, dégradés, inadaptés aux nouveaux usages et peu conviviaux ● Des activités culturelles en partie coupées de la bibliothèque et complexes à organiser dans les locaux de la Bpi >> Une nécessaire adaptation aux évolutions des publics, des pratiques, de la documentation et des usages.
  7. 7. Des projets d’évolution : • Un grand projet de rénovation des espaces : mise en œuvre à partir de 2018 En attendant… : • Réorganisation interne 2012 • Création du service Nouvelle Génération • De nouvelles formes de médiation et d’action culturelle dans les espaces de la Bpi
  8. 8. 8 Le service Nouvelle Génération
  9. 9. Le service Nouvelle Génération : en amont Une mutation générationnelle des pratiques culturelles : ➢ l’univers des pratiques culturelles est confrontés à un phénomène générationnel. Toute une génération née avec le numérique et un contexte culturel en pleine mutation se livre à d’autres formes de pratiques culturelles, d’autres manières de lire, d’écouter de la musique, de s’informer, etc. (blogs, réseaux sociaux, jeux, etc.). ➢ Pratiques collaboratives, s’informer et se former avec les pairs ➢ Une génération qui remplacera demain celle qui la précède et donc transformera profondément le paysage culturel.
  10. 10. Le service Nouvelle Génération : en amont De quelles pratiques parlons-nous ? Les nouvelles pratiques d’information et de loisir introduites par les nouvelles générations : généralisation de l’Internet à haut débit, accès facilité aux contenus dématérialisés, maîtrise des nouvelles technologies. Le livre est un média parmi les autres. Pluralité des supports et des pratiques. Connaître tout un peu, faire plusieurs choses à la fois
  11. 11. Le Service Nouvelle Génération : en amont Des pratiques culturelles alors non prises en compte par la Bpi : En 2012, la Bpi n’offre pas de services spécifiques pour les jeunes adultes, bien que son public soit à 60% composé de jeunes de moins de 25 ans, principalement étudiants. Fonctionne un peu comme une bibliothèque universitaire et moins comme une grande bibliothèque publique. Apparaît clairement la nécessité de développer de nouveaux services afin de prendre en compte les pratiques culturelles des jeunes adultes (digital natives, diversité des pratiques culturelles, transmédia, participation, etc.) Nécessité de développer une offre loisir et plaisir moins liée à l’étude Nécessité de diversifier les supports et les formes d’expression
  12. 12. Le Service Nouvelle Génération : en amont Janvier 2012 : Une enquête de public : • Mieux connaître les publics adolescents et jeunes adultes (15 -25 ans), leurs pratiques, leurs besoins et leurs attentes • Mieux définir le cœur de cible de l’offre future du service • Les 15 – 25 ans, une tranche hétérogène : 15-17 et 18-25 ans. Cible de la Bpi plutôt les 18-25 sans exclure les 15-17. • Des attentes communes : acquisition de savoir-faire, rejet de la stigmatisation, intérêt pour les cultures « illégitimes » • Cette enquête + réflexion de groupes de travail permet de définir les fondements intellectuels du futur espace Nouvelle Génération
  13. 13. Le Service Nouvelle Génération : enjeux • Reconnaître toutes les raisons de lire des adolescents et jeunes adultes et les usages non conformes qu’ils en font. Accompagner les usages divergents de lecteurs. Ne pas se préoccuper uniquement de lecture mais de l’ensemble des supports qui construisent la culture des jeunes générations : se décentrer du livre, mêler les supports, favoriser l’hybridation de la bibliothèque, la transmédialité. Ne pas mettre les supports en concurrence, mais les penser selon les interactions et complémentarités.
  14. 14. Le Service Nouvelle Génération : enjeux • Proposer une offre tournée vers le loisir et le plaisir, encourager la démocratisation culturelle. A contre-pied de la culture académique, faire entrer une autre culture dans l’institution via la mise en avant des loisirs du quotidien, des nouveaux courants, des nouveaux outils. • Répondre à la pluralité de la définition des pratiques culturelles : jeux vidéos, audiovisuel, livres, revues, fêtes, etc. • Au-delà de la question des savoirs, permettre l’acquisition de savoirs-faire. Logique de pratique des savoirs. Un rapport plus actif à la culture, permettre la découverte des coulisses de la création, de participer à l’art du genre via des ateliers.
  15. 15. Le service Nouvelle génération : principes 3 principes guidant l’organisation du service Nouvelle génération : ➢ Une coloration thématique : une sélection de thèmes au long de l’année autour desquels sont déclinées les collections et activités. ➢ Un aménagement propice aux usages induits : penser l’espace de manière à pouvoir accueillir et faire cohabiter différents usages possibles (lecture, détente, jeu, ateliers, visionnages de films…). Un design fondateur de l’identité de l’espace, en rupture avec la bibliothèque « traditionnelle » ➢ Une programmation culturelle régulière et diversifiée
  16. 16. Le service Nouvelle Génération actuel - Ouverture fin 2013. Au sein du Département Imaginer. Une équipe de 4 personnes - Un public cible : les 18-25 ans, sans exclure les plus jeunes… ni les plus vieux - Des espaces aménagés au niveau 1 de la Bpi : le Salon Graphique et le Salon Jeux vidéo - Des collections - Des services : médiation et action culturelle
  17. 17. 17 Le service Nouvelle Génération actuel : espaces ➢ Le Salon Graphique : ➢ accueille les collections imprimées et des places de lecture et de valorisation ➢ Fresque murale de Jack Usine ➢ un mobilier différencié et coloré : meubles BD, mangas, périodiques, valorisation ➢ Des assises pour une lecture loisir / détente (fauteuils, poufs)
  18. 18. Le service Nouvelle Génération actuel : espaces Le Salon Jeux vidéo : ➢ Initialement Salon Manga : fresque murale ➢ 3 consoles en libre accès. Programmation thématique mensuelle ➢ Des collections imprimées : cultures Geek et périodiques ➢ Assises lecture loisir / détente
  19. 19. Le Service Nouvelle Génération actuel : collections Documents imprimés : 4 252 titres – 4 384 ex. → Littérature graphique contemporaine : 3 300 titres albums, romans graphiques, comics, mangas (60%)
  20. 20. Le Service Nouvelle Génération actuel : collections → Littérature YA et littérature générale qui met en scène des problématiques jeunes adultes : récits du réel et littératures de l’imaginaire : 800 titres (20%)
  21. 21. Le Service Nouvelle Génération actuel : collections → Pratiques culturelles: 500 titres - pop culture, cultures urbaines, cultures geeks, cultures émergentes, cultures alternatives , DIY etc…
  22. 22. Le Service Nouvelle Génération actuel : collections Les périodiques : 12 titres → Embrasser les centres d’intérêts des publics ciblés → Proposer un juste équilibre entre une offre grand public et une offre « alternative » qui va dans le sens de la lutte contre les stéréotypes (revues démocratiques, presse gay, féminins communautaires et alternatifs…) → Faire écho aux autres collections de l’espace (titres étrangers…)
  23. 23. Le Service Nouvelle Génération actuel : collections Les jeux vidéos : Une programmation thématique mensuelle : → Jeux qui font écho aux valorisation documentaires → Jeux qui font écho aux animations culturelles → Jeux en avant première ou en version bêta → Équilibre entre l’offre indépendante et les blockbusters
  24. 24. 24 Le service Nouvelle Génération actuel :Collections ● Les principes de la politique documentaire : ● Valoriser la culture transmédiatique, complémentarité des supports. Le livre est un médiaparmi d’autres. ● Prendre en compte les pratiques culturelles du public cible : recul de la culture consacrée ● Sélectivité plutôt qu’exhaustivité, éclectisme plutôt qu’ecyclopédisme ● Favoriser une lecture détente et loisir
  25. 25. Les collections : à venir… 150 Films de fiction et séries TV → Films de genre → Adaptations (livres, BD/mangas, jeux) → Films d’animation → Documentaires Musique → Concerts filmés → Dispositifs d’écoute
  26. 26. 26 Le Service Nouvelle Génération : action culturelle et médiations Principes : → Rapport actif à la culture : l’individu n’est plus seulement spectateur ou consommateur de la culture, il est acteur → Culture libre et active : s’approprier et modifier les œuvres de l’esprit → Entrer dans les coulisses de la création : décoder les dessous de la réalisation, démonter, remonter les rouages d’un produit culturel → Découvrir des savoir-faire (au-delà des « savoirs »): DIY et cultures jeunes → Pratiques cross médiatiques : imbrication des médias (livres, revues, films, TV, internet, jeux vidéos, etc.) → culture du « mix », éclectique et décloisonnée, imbrication des cultures savantes et populaires, culture / distraction
  27. 27. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle et médiations • Les Mercredis du jeu vidéo : – Un après midi par mois – Temps de jeu avec médiation – Des thématiques variées : Rock, littérature, histoire, FIFA, jeux de combats, Puzzle game, jeux engagés, etc. – Équilibre entre blockbusters et jeux indépendants – Pas de côté
  28. 28. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle Un cycle d’ateliers Do it Yourself - Une dizaine de rendez-vous répartis sur l’année - Autour des collections de Nouvelle Génération : littérature graphique, jeux vidéos, cultures pop, pratiques culturelles des jeunes adultes
  29. 29. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle Circuit Bending
  30. 30. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle
  31. 31. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle Press Start : Anatomie du jeux vidéo
  32. 32. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle Press Start : anatomie du jeu vidéo •faire découvrir les coulisses de la fabrication du jeu vidéo • faire connaître les compétences du jeu vidéo • donner un aperçu de la diversité des jeux d’aujourd’hui : du jeu confidentiel au blockbuster, du jeu individuel au jeu collectif, du jeu en 2D à la réalité virtuelle… • offrir des expériences de jeu différentes (conditions de jeu exceptionnelles, jeux qui ne sont pas encore dans le commerce, jeux collectifs, tournois etc.) • montrer la créativité du jeu vidéo comme objet culturel aujourd’hui : créations artistiques à partir du jeu vidéo, développements, performances • faire découvrir les différentes pratiques créatives contribuant au jeu vidéo : écriture, game design, sound design, programmation, etc.
  33. 33. Le Service Nouvelle Génération : action culturelle Press Start : anatomie du jeu vidéo • Des temps de jeu avec médiation • Des ateliers • A la découverte des métiers • Des performances • Des spectacles • Des démonstrations • Des rencontres Press Start 2015 : 15-31 octobre
  34. 34. Le Service Nouvelle Génération : le futur… Une rénovation complète des espaces de la Bpi, le service Nouvelle Génération occupera tout le Niveau 1 en partage avec la cafétéria ● Espaces confortables et modernes ● Espace avec une identité design forte ● Espaces en rupture avec l’aménagement traditionnel d’une bibliothèque ● Collections scénographiées ● Plusieurs ambiances : des espaces différenciés pour éviter que des activités et des usages incompatibles ne se télescopent (bruit, silence, groupes, individuels, détente, mouvement etc.) ● Espaces et dispositifs modulables
  35. 35. Le Service Nouvelle Génération : le futur…
  36. 36. Les évolutions de l’espace musique Un constat de départ : • Changements majeurs dans les pratiques d’écoute et de pratique de la musique du fait de sa dématérialisation et dissémination • Fin du modèle de l’offre musicale telle qu’elle est proposée à la Bpi : baisse de la fréquentation et de la consultation des documents, de la mixité des publics • Une nécessaire rénovation des espaces et des services dans le sens d’un modèle de bibliothèque davantage axé sur la pratique et la médiation
  37. 37. Les évolutions de l’espace musique 3 grands principes : • La musique active : encourager le développement des pratiques amateur et leur rencontre avec la création contemporaine • Réorganiser l’offre et les conditions de consultation des collection afin de favoriser la découverte et l’écoute loisir • Proposer une offre de médiation autour des pratiques, de la création et de l’écoute musicale tout au long de l’année.
  38. 38. Les évolutions de l’espace musique Diversifier les publics : - Le public musicien - Le public séjournant à la Bpi : disséminer les espaces d’écoute - Médiation à destination de publics spécifiques : handicapés, public jeune, publics du champs social
  39. 39. Les évolutions de l’espace musique Les axes de développement actuels des collections : • Rééquilibrage classique / autres genres • Développement d’une offre de soutien à la pratique musicale : partitions, méthodes pédagogiques actives… • Favoriser la découverte de jeunes artistes et interprètes • Réintroduction du disque vinyle : diversification des pratiques, amélioration de la qualité d’écoute musicale
  40. 40. 40 Ateliers : Tournage sonore (Field recording) / animé par Irina Prieto Ecoutes par le toucher / animé par Pascale Criton Four6 / John Cage : Partitions graphiques, improvisation, instruments préparés / animé par Jean-Marc Montera Musique assistée par ordinateur (automne 2014) / animé par Musiques Tangentes Création musicale sur iPad (printemps 2015) / en partenariat avec l’école ATLA Les évolutions de l’Espace musique
  41. 41. 41 Les évolutions de l’Espace musique Concerts et performances Discours sur Rien, de John Cage : performance par Bernard Fort (2012) Variations Goldberg : Trio à cordes, CNSMDP (2013) Quatuor Eclisses : Guitares, CNSMDP (2014) Peter Walker : Folk et psychédélisme (oct. 2014) Valentine, Not Yet : classe de jazz du CNSMDP (fév. 2015) Saycet : électro (décembre 2015)
  42. 42. Les évolutions de l’Espace musique Les futurs espaces : une zone de « musique active » (studios, atelier), une zone de collections / consultation
  43. 43. 43 marion.loire@bpi.fr

×