Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d'Afrique subsaharienne" ]

18 views

Published on

[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d'Afrique subsaharienne" ]Vb jcv dschang-atmw

Published in: Economy & Finance
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d'Afrique subsaharienne" ]

  1. 1. Le défi de la sous-nutrition au Sénégal  Workshop : Pertinence des politiques publiques dans les pays d’Afrique Subsaharienne Dschang, 29 et 30 Janvier 2018 1 Valérie Bérenger-Jean-Claude Vérez LEAD (Toulon) – LIA CNRS Janvier 2018
  2. 2. Sommaire 1. Evolution des politiques de nutrition depuis 1960 2. Cadre conceptuel & Méthodologie 3. Résultats 4. Conclusion 2
  3. 3. 31. Evolution des politiques de nutrition depuis 1960 Deux 1ères générations 1960-1994 Structure Monopolitistique 3ème génération 1994-2000 Désengagement de l'Etat 4ème génération 2002-2015 Approche Programme 5ème génération 2015-2025 Cohérence Institutionnelle
  4. 4. 41. Evolution des politiques de nutrition depuis 1960 Piliers Organisations Production Alimentaire Gouvernementale Transformation des Aliments Non Gouvernementale Education et Hygiène Internationale Santé et Nutrition Académique
  5. 5. 52. Cadre conceptuel & Méthodologie Sur la base du cadre de l’Unicef (1990) Contexte communautaire • Urbain/rural/Région de résidence • Niveau de développement des services sociaux de base (accès eau, services de santé, éducation…) • Pratiques culturelles Caractéristiques socio-économiques des Ménages Ménage :Niveau de vie composition/taille du ménage/Nb enfants de moins de 5 ans/ Accès et utilisation des services de santé Mère : statut nutritionnel/ éducation/ autonomie Mère : Pratique nutritionnelle (allaitement, soins)/âge à la 1ère naissance Caractéristiques socio-économiques de l’enfant Biologiques : âge/ sexe/ Rang ou intervalle de naissance Statut Nutritionnel de l’Enfant
  6. 6. Modèles logistiques multiniveaux 6 L’objectif est d’identifier l’effet net associé aux facteurs contextuels ( effets de Structure) et des facteurs liés aux caractéristiques individuelles (enfant, mère et ménage). 3. Cadre Conceptuel & Méthodologie Deux niveaux: Interactions District Enfant (Mère, Ménage) Sous-Nutrition Erreur αj Erreur εij Niveau 2 : Districts Niveau 1 : Enfants
  7. 7. Modèles logistiques multiniveaux 7 Une méthode qui repose sur une décomposition de la variabilité du risque de sous-nutrition en deux composantes (modèle à constante aléatoire) 3. Méthodologie( ) )(,,/1 210 jjijjjijijij XXGXXyPp α+β+β+β=α== Dont l’expression en terme de variable latente vaut: αj mesure la déviation de la sous-nutrition des enfants du district j par rapport à la moyenne générale εij déviation de la sous-nutrition de l’enfant i par rapport à la moyenne du district j En pratique, la mise en perspective de l’effet contexte repose sur l’estimation d’une série de modèles emboîtés procédant par ajout successif des groupes de variables d’intérêt (M0, M1, M2, M3)
  8. 8. Modèles logistiques multiniveaux 8 Dans quelle mesure l’impact de certains determinants est-il modifié par certaines caractéristiques contextuelles? Les interactions entre les variables de niveaux différents 3. Méthodologie( ) )(,,/1 210 jjijjjijijij XXGXXyPp α+β+β+β=α== Différentes hypothèses: •βk et γl sont de signes opposés contexte joue un rôle modérateur •βk et γl sont de même signe  contexte renforce l’action de la caractéristique individuelle
  9. 9. 91. Motivation • Données: nous utilisons les données sénégalaises issues de l'Enquête Démographique et Sanitaire (EDS ou DHS) de 2005 et 2015 ▫ Echantillons: 2803 enfants en 2005 et 5858 enfants en 2015. ▫ Indicateur de malnutrition: retard de croissance ( Taille-pour-Age). ▫ La stratégie mobilisée pour analyser l'influence des facteurs individuels, familiaux et contextuels du risque de malnutrition vise à exploiter la structure hiérarchique des données et des facteurs agissant à différents niveaux d'agrégation (individu, ménage et communautaire) • Recours aux modèles de régressions logistiques multi-niveaux.
  10. 10. 104. Résultats Prévalence de la sous-nutrition chronique selon les régions de résidence en 2005 et 2015
  11. 11. 114. Résultats Les indicateurs de la présence d’effets contextuels issus de l’estimation du modèle: effet contexte significatif
  12. 12. 124. Résultats       Caractéristiques contextuelles     Accès et utilisation toilette appropriée (Faible : ref.)     Moyen 1.114 0.642** Elevé 1.115 0.627** Accès et utilisation services santé maternels (faible : ref.)     Elevé 0.948 0.712** Pauvreté ménage dans le district (ref : Elevé)     Faible 0.692*             1.095 Région (Nord : ref.)     Ouest   0.604**             1.371* Centre  0.754* 1.388** Sud 1.378* 1.553** Constante     0.139***   0.177***       X2 Lrtest vs Linear 16.73*** 32.26*** Nb. Obs. Enfants             2803             5858 Nb. Obs. Districts 377 214   2005 2015 Variables Individuelles & contextuelles       Age (<12m cat.ref)     12-23  2.738***  2.226***  24-35  3.251***  3.033***  36-47  2.988***  2.249***  48-59  2.360***  1.673***        Sexe (garçon :ref.)     Fille  0.729***  0.717***  Intervalle de naissance (1ère et >24 mois : ref.)            1.082             1.574*  0-23 mois      Poids naissance (ref : moyen ou plus)     Petit  1.712***  1.684***  Maladies récentes (Fièvre, Diarrhée, Rhume)            1.046               1.150*    Nb. Enfants moins de 5ans (ref : >3)     4 ou plus              1.136              1.067  Age mère 1ère naissance (ref : <16)     16 ans ou plus              0.847              0.922  Education de la mère (ref : sans)     Primaire ou plus              0.842  0.752***  SSE ménage (ref : pauvre)     Moyen              0.946               0.798**    Elevé  0.620*  0.596*** 
  13. 13. 13   2005 Variables Pauvreté &SSE ménages     SSE ménage (ref : pauvre)   Moyen 0.850 Elevé 0.375 Pauvreté ménage dans le district (ref : Elevé)   Faible 0.520*     Région (Nord : ref.)   Ouest 0.590** Centre  0.743* Sud  1.350*   Pauvreté district& SSE ménages   Constante 0.135***   (0.229)     X2 Lrtest vs Linear 16.63*** Variance inter-district 0.283*** ICC (%) 7.93 MOR 1.657 DIC (-2 log L) 2582
  14. 14. 14   (1)  (2)  (3)  (4)  Variables Soin &Education Toilette & Education Pauvreté & Education Complet           Education de la mère (ref : sans)         Primaire ou plus  0.784**  1.096  0.881  1.099  SSE ménage (ref : pauvre)         Elevé  0.597***  0.596***  0.599***  0.596***  Caractéristiques contextuelles Accès et utilisation toilette appropriée (Faible : ref.)         Moyen  0.640**  0.688*  0.642**  0.687*  Elevé  0.626**  0.676**  0.627**  0.673**  Accès et utilisation services santé maternels (faible : ref.)          Elevé  0.732**  0.717**  0.710**  0.728**  Pauvreté ménage dans le district (ref : Elevé)         Faible  1.094  1.091  1.192  1.091  Région (Nord : ref.)         Ouest  1.376*  1.356*  1.406*  1.360*  Centre   1.389**  1.367**  1.393**  1.370**            Interactions   Accès soin& Education mères 0.521***        0.688**    Toilette& Education mères         Moyen        0.518**      0.474**    Elevé      0.493***      0.459**    Pauvreté district & Education mères Faible        0.755**      X2 Lrtest vs Linear  32.35***  32.74***  32.45***  32.69***  Nb. Obs. Enfants  5858  5858  5858  5858 
  15. 15. 155. Conclusion • Une association significative entre l’âge et le risque de sous-nutrition notamment pour les enfants de plus de 24 mois. • Le niveau d’instruction notamment de la mère (2015) et le statut socioéconomique du ménage (2005) réduisent le risque de sous-nutrition. • Concernant les facteurs liés à l’environnement de l’enfant: l’accès aux toilettes, l’utilisation de soins de santé maternels (2015) et le niveau de pauvreté au sein des districts (2005) contribuent à expliquer de la variabilité inobservée entre les districts. La mise en perspective des effets des facteurs individuels et contextuels sur sur le risque de retard de croissance • Un enfant sur 5 souffre de retard de croissance avec une légère augmentation entre 2005 et 2015. • De fortes disparités selon les régions de résidence et des évolutions contrastées entre 2005 et 2015 selon les régions. • Une part significative de la variabilité de la sous-nutrition tient à des facteurs inobservés entre les districts.
  16. 16. 165. Conclusion -2005: pauvreté du district renforce l’action du SSE du ménage. Pas d’autres effets. -2015: interactions entre éducation de la mère et disponibilité Toilette et services de santé maternels. Une action renforcée. Age de l’enfant, éducation de la mère et pauvreté actions spécifiques. les caractéristiques des districts ne sont pas distribuées de manière aléatoire. Les politiques publiques, les programmes de développement peuvent intervenir pour influencer la répartition des différents services de base notamment des services de santé maternelle. Interactions: pour que les actions soient inclusives elles doivent être menées sur plusieurs fronts multisectorielles et coordonnées. Des informations utiles pour le ciblage des politiques publiques de lutte contre la sous-nutrition.

×