Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

10 clés de succès pour votre projet e-commerce

1,766 views

Published on

e-commerce, e-marketing, vente en ligne

Published in: Technology, Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

10 clés de succès pour votre projet e-commerce

  1. 1. I I lltl ll |[t ilt I l lill ill ti l l lll I l0 crEs succEs DE POURVENDRE LIGNE 2010 EN en On vous le répèleossez:l'e-commerce Belgiqueo le venl en poupe Vous ne en {oilespos encoreportiedes "e-commerçonts"Vousenvisogez devenir ? de "webmor- chond"? Volresitee-commerce peineà décoller?Voici l0 pistespour foirede volre oroietweb un succès. POURQUOI VENDRE LIGNE EN ? O les mentolités évol!é: Jil resied€s onl Les {oçons de vendre en lisne se sont Vous ovez peul-êke vou u lenler l'expé réticenis,les iniernouiessonl prèis ô égolement diversifiées. Fini l'excllsivilé rience,moisd'ounes vousen onl dissuo ocheleren ligne, el beoucoup le {onl du {omot "peiiteonnonce"olx obrévio dé: 'ço ne morchepos", "ço coûte cher déiô. lions lorobiscoiéeslVous disposezdes L€s conoux d€ v€nr6 €n lign€ ont ex- textes, imoges,présenlotions vidéos.A ei ei ne ropporlerien' ou encore "moi, i'en condiiionde le {one inielligemmenl, vous suis rêveôu". Plusieulsroisons peuvenl pouvez même muhiplier lo visibililéde expliq!er leur déceprion: I Vous ovez lo possibililéde créer une cess!ppo,is sur les médiossociolx C/ou L Leurproduit/setuiceprésenle peu d'in boulique en quelquesclics (voy.des Tube, Doilymoiion, FlickR, Focebook, iérêt o! le morchén'esl pos prêl pour solulions prêles ô l'emploi comme Twilter...)Vous ougmenterezvolre visi- www,clicboulic.€om, ww-tinypoy.me bililé en foisonl prclve d'ubiquilé: volre 2. Leuroutil de vente en igne étoit mo ou *w.creedolreboutique.com) offre sero visibleè plusieùEendroiÈ en pensé,molconçu ou non otlroclit, 2. Vous pouve, pro{iter de plole- 3. Leur opproche du proiet éioit mou- fomes de ve.te existoniês(voy. les Uélément cruciol qui fero lo différcnceet téiols www.omo2on.Tr, lvw.eboy.be, M.bobex.be ou enco€ lvw.pdce' sorontiro le succèsde volre proiel web, I orriveque l'hypolhèse soil le{ocleur n'l c'est qle vous oure, lu les l0 conseils d'échec. Lo déconvenue rclèvetoutefois qui suivent. vousoiderontè bien com- lk fréquemmenl des points2 ello! 3. Non, 3. Vous péférez vous en remeilreÈ une prendr€les pointsd'otlenlion pour créer osence web? De nombrelx octe!6 !ne dynomiquede réussile metlretou- el ieler ô lo lête des infeholles un pseudo- sitequi présenle prod!its de monière vos proposenldes possibililés vorjées,des les es choncesde votrecôté. boncoleêl inléressonle sufiitpos pour ne ourils développés "moison" el "sur quê ço lonclionnel Comporezovec un mesure' è l'odoplolion de solulions poini dê vêntelrodiiionne. Oseiez-vous diveGes exislonles. ùn piètre occueil,!n ogencementopproxi- moli{ o! !n seryiceloconique?Pouiquoi devroiril en êlre ollrement sur l€ web? tiniernoule est un clienir ll est presséet exigeonl. et denière!n éc.onrvousne I pouvezle négligerpour ouionl. Lelenps qui posseo rendo mûr le conol O l e vo um e d' llilis oieu c (d e c l i e n l s poleniies donc) est là: le web esl ouiourd'h!i un médiode mosselorge-
  2. 2. D O S S I ER P E C IA L tl S tl l I lli ill i l ttl l llt t l t. Avont ll. Pendonl lll . Après _-. ldentifier vos besolns 7a lûDlrêr coificncc Soyer focile ù trouvêr GJU€rres sonr vos V Commenr lEEr lê doolesudorre i v Vous croyez encore que les inter -a lon ce que vous voudrezoccomplh por . épu|llion? VotÊ silà dê v€niêdêwo sê . noutes n'onendentque vous? Trop d'e- le reb, des choix s'imposront. Conol. ' modhervisuêll€rnêrt othEctifêl fonclion- ' commerçonts pênsnt que leursitevo tout plotefome, foçons de vendrc vdient ou : nel. Si rcus ovÊzd€s ceditcorions,mon- ! foi.e lour seul,y compis se monheret æ cos por cos. Sous peine de noviguêrè . tEl4. LoouolitédêsrubdouGd'oidê êl . vendreoux intemoutês. Soyezlucide: ils l'oreusle, ilvous foul unefeuillede rouie. ' de lo pd* de @nroctsêrodérêlminoniê. ' oni occès à des millionsde poges web. C'esl lecohierd€chorsesde vone proiet. : De même.lo liberrép€.çuedons le pro- i Pe6onnene vous 'verc' el voûs ne soF Les institutionsl'ont compds: elles sub- . cessus d'ochotdopercvotrEcrédibiling. . Lê tirez pos du lor por mogie. Vous devrez veniionnenl 80% l'intetuention ô d'dpeds . monoæ de onffonce esl lê orêmiêrlr€in . rrovoiller volre visibilit'é dons les moièù6 pour vousoider ô dresser plon l RENTIC le è l'è-commère,éviiêzd'ênhêiênir |€6: de recherche po. le réféencementnotu- rel etlou les lienssponsorisés {composnes poyontes). gl6ce, rendezvos produits De visibles,pos volre enseignê. Souf si vous Inrdgrêz l'exisronl faa Donnêz ânvl. êles une gronde molque, c'esl ce que Y vousvendêzqui inléresse internoutes, les Commenllonctionnevolre com- . Commênl suscilerle désird'ochor I merce Vousdisposez ? prchoblement d'un . chd l'infêmoul,ê? vorrsmonl'€. d'in- . Plus syslème coisse, de d'ùn losi.iel comploble' dicôiêuls tovoroblss, plus l'inremouiê ' ou encored'un outil de gestion slocks-. ourc dê chonces d'ôlr€ s&uit. Séd€ur . des Votre siiê doit s'inlégrcrdons lo choine . confionce, profé6lionnolism€ visuel €r. M soyez visible des élémenrs inlomotiquesdhlonts. Né' ' techniquê. louplssrê dê lonc,tionnêmenl. ' Y Commenl êtrc présentlô où on gligez cet osp€d et voke produclivité sero . prcmolions; de nombr€usê6 lormules per- . ne vousonend pos?VeillezÈtoucherl'in- entrcvée:votre sile web serc loissédons . meno d'otlirêr lê cholond. Exploil,Êz-lês . temoute0l0ls qù'il ne s'onendpos à vous un coin de volrc environnemènt ho' ' $B peineque l'iniâmoul€ de yousdisquoli-' t.ouver Appele,ço ochotimpulsitouheu- voil, vousougmentercz le.isq* dt".r. i fie et po3seoù sitê suivont. reuxconcôuB de circonslonces, but Ii- le (exemple:discodonce enlrc lo sestion . : nolesl le même:vendre.Utilisezles plocss des st@ksonline et offline)et vous per- ' de morché(eBo, Amozon...), houvezl€s : drezdu lempsou lieu d'en gogner tâa Fô.lllrêu l'ô.tlô {orums spé.iolisés,êxploilezles éseoux V sociouxpolr exposer votreoffrc. C'est là Comm€nt évitêr ou clienr poren- l qle les ulilisoteurs irouvenl.Plutôtquê s liêl d'ovoir ù éîéchi.? S'il se pose des . d'otlendrc qu'ik oneriissenlpor hosord quêslions, doui,ês'insLolle. un client ' l€ El sur vohe sile webr provoquezle contoct, Auelssonrleslfuxer lespræe+ ! qui doul,Ê s'ob6lisnl. Prcner-le donc por : ollez es chercher où ils sont. lè sls dons volre commerce?Votrc p.oiel . lo lnoin. Monlrs:lui vos produits pho- . web ouro un impo.t sur votrêfonclionne' ' rcs (ceux quê vous v€nd€. ô 80% de vos ' ment,ollont l'onlicipe.:ollez'voB devoir : clienb).tucomposn€rle do"s so" ochor ! engogerdu peGonnel pour répondreoùx . (mi* ou poli€r, scuvesordepour plus . I.l Porlez-en otllire questionsdes intemoutes, ocluoliær les ' lo.d...) Ol{rêzlui ls choû enlre plusieù6 ' Y C.--"nr vos cli€nh sovènrils produits, préporer les colis è expédier, l slutions de poiêmsnl.D€l'snt'ée de vo- : que vousvendezen ligne si vous ne leur troiler les retourset réclomorions? Mieux . t'emogosinvinùêlà lo coiss€, iomoisilne . diies pos? Molheurcusement pour vous, voul êlre bien préporéetmesureroupréo' ' doil eedir un sênlimênt complexiné. de ' vôs clienh onl d'outres péoccupotions loble es impoctsplutôtqu'êtrepis ou dé- : que vous. Ceci signilie que si vous en po!ryu !ne {ois le prod!it loncé- pérezqu'ih devinenltoul seulsque vous
  3. 3. N" +I/ t-,'lu 5 q- . Err ô r, : ' iou. h, , o- ô, , , ll, 'x' { I I F r c d C o l o n i o tr i ô l. C o n i ! r . . t . g 'e e R EN T C M .r k€t r g , s i r o t.q è r €t "r te ' --=tl T r '! ! r ! 1 . d . o . .i o r o b e ;
  4. 4. DOS S I ER P É C IA L S tl tl POURUNEMEILLEURE VISIBILITE Comm enls e d é m o r q u e r e s e sc on cu r r e n ts r lo to ile? d su l l o uv roge" Ré f é r e n c e m e nm o r ke tin e i visib ililé b: - l, g we 30 prot iques o u r d é c i d e u r e i w e bm o sT e rd o n n ed e n o m b r e u x p s s" co ns eils oour v o r r i v e r . Etresu. le nel, c ' es l bi e n . E l rev u , c ' e s t Sons prétend.e révolulionnerle monde A lrove.s 30 proliquês, mi e u x .M ois c om m en l l o i é ? L e mo n - mois ovec une redoutoble efficocité, l ' oul eurrépôndô 2 préoc- q u e d e v is ibilit é un s i l èw e b c ô n s l i tu e d' Fred Colontonio propose un ôuvro- souvent un tocteur d'échec ou proiel: g e o c c e ssi bl equi , comme l e sôul i - O Commeni vous tlôuver quond on le plus beoo sile weh du monde êst gne Aloin tero, etperl en nôuvelles i n u ti l e s ' il es l inhou v o b l e .A l ' h ê u re lêchnolosies, dons so préJo.e, "est O Commenl êlre visiblè lô où, on ne octuelle, les inlernoules sônt pressés l'essencemême de ce que vous devez vous oltèôd pos? e l e xigeonls ; lo. onc u rre n c e n o m sovon, vous, le ponôh de PME, pou créel b re u s e or gonis éê. ô m m e n ld e v e n i r et C votre sire, /e ldne vivre et le one von C ô . s i r u i t p r i n c i p o l e m e n l o u l o ur d ! r é me i l l e ur el plus v is ib l e e n e x p l o i to n l ove. I'oide éveûluèllëde votre wehnos lérên.èmenr noturel et de lo présence d e s l e c hniques im ple s ? s re. ei de vof.e grophis,ê". d o n s l e s m ô l e u u d e r e c h e r c h e, ce l i vr e v ô u s m o n i r ê è g o l e m e n t u n o p e r çu d e s A en croire Fred Côlônionio, consul C o n c rè l e menl ce gui de se di vi se en , l e . h n i q u e s p ô y o n t e s d 'e - m o r k eti n g En l o n l e n m or k eling, h o i é g i ei n l e rn e le l s deux porliês. Lo première pe.met ou c o n . l u s i o n , e s r é s e o ! x s o c i ou x e t l o réseoux socioux, il exisle des rè9les, l e c l e u rd e comprendre qu' esl l e ré- ce g e s l i ô n d e l 'e r é p u l o t i o n s o n t ob o r d é s. si mp l e s ,pôur y por y e n i r l l v o u s l i v .e l é .e n .e mentet l ' i mportonce cel ui - de se s cons eilsdôns s on o l v ro g e " R é Ié c i . D o n s l ô deuxi èmeporti e, l ' outeur Chefs d'enlreprises, responsobles com rencemen!, e-hôtkëting et visibilité p o .i d e l æôte proti ques l 5 è l ' i nten- m u n i c o l i o n e t m o r k e l i n g o ! e n co r e e e webi 30 prol,quês pout décidews el l i o n d e s d éci deu6, l 5 è l ' i nteni i on des b m o s l e r s s o u c e u r d e v o l s o mé l i o r e r , webmoters". Pôur une fois, ces rè9les w e b m o s i e rs pour expl i quercoôcrè- - c e 9 u d e v o u s o i d e d o n s v o l r e u l i l i so so n l é nonc ées dons u n v o c o b u l o i re te mê n tc o m mentomél i orerl o vi si bi l i l é l i o n p r o {e s s i o n n el e d u w e b ô d e s {i n s o cce s s iblê c om m u n d e s m o d e l s .L e ou d e p r o m o t i o n d e v o t . e b u s i n e sso u ce - l o u i o g r éhenlé d' ex e m p l e s e b o n n e s d l!i de volre enlreprlse. p ro l i q ues pour om é l i o re r "Bieh suL le réféence Frcd Colonlonlo. ûent et lo visibilité sul "Rétérencemenl,e'morketins èt visibi le web son, des mot,ères lité web: 30 protiques pour décide'rls rechniques. Néonmoirs, er webmoste6', Edipro, 201 0. une gronoe pon oe ces dis.ipl,nes repose sur PriJ(:26 € [rVA et frois d'envoi incl'rs) des concepts proches des N ombrede poges: 272 "bannes prctigùes", leû l S B N: 978' 2-8749é-097-0 dont méme vers io com péhen sio n d 'ùû e.e nô ine conioct@fredcoiontonio.be ph,/osophie de l'opprôchê i <oncevoi. des poges "ôpt,- P our commondêr: m,sées" po ur le téfê r c n. e- ment, éctne pôù le web, www.f redcolonlonio.bellelivre onéliotet lo visibilité d'un s, re. Le co dre de tro v oildé posse lo se!le vision techni gue." (ln lrod uct o n, p 7)

×