éTudecopingstress
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

éTudecopingstress

on

  • 515 views

 

Statistics

Views

Total Views
515
Views on SlideShare
515
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

éTudecopingstress éTudecopingstress Presentation Transcript

  • INFLUENCE DES STRATEGIESDE COPING SUR L’EPUISEMENT PROFESSIONNEL DES INFIRMIERES Par : Rouba BAKKOUR
  • PLAN• PROBLEME• MODELE THEORIQUE DE LAZARUS ET FOLKMAN (1984)• METHODE• RESULTATS ET DISCUSSION• CONCLUSION
  • PROBLEME (1)• Profession infirmière stressante1• Zones de soins particulièrement stressantes : les soins intensifs (SI) 21 Coffey & Coleman, 2001 ; Leino-Kilpi & Suominen, 1997 ; Matrunola, 1996 ; Wong, Leung & Christopher, 20012 Leino-Kilpi & Suominen, 1997 ; Matrunola, 1996
  • PROBLEME (2) Appareils Environnement Malades en sophistiqués clos des soins état critique intensifs Contact avecSurcharge de Stress la souffrance et travail la mort Conflits Etat d’alerte de rôles
  • PROBLEME (3) Physiques Conséquences PsychiquesStress Sociales Organisation- nelles
  • PROBLEME (4) Stratégies deStress Coping
  • PROBLEME (5) Effet = conséquences Efficacité fonctionnelles ou nondes stratégies sur des issues de coping S’évalue bien définies (Lazarus & Folkman, 1984)
  • PROBLEME (6) Issue évaluantEpuisementprofessionnel = les conséquences de l’efficacité du coping
  • PROBLEME (7) Epuisement professionnel (Maslach & Jackson, 1981) DéshumanisationEpuisement de la relationémotionnel interpersonnelle Manque d’accomplissement personnel
  • PROBLEME (8) Prévention deBonne gestion l’épuisement du stress professionnel Stratégies de coping adéquates
  • PROBLEME (9) But de l’étudeDécrire l’influence des stratégiesde coping utilisées par lesinfirmières, travaillant dans lesunités de soins intensifs au LibanNord, sur leur degré d’épuisementprofessionnel.
  • RECENSION DES ECRITS (1) Cadre de référence : Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Concept de l’épuisement professionnel Etudes empiriques
  • RECENSION DES ECRITS (2)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Stress Est « une transaction entre l’individu et l’environnement, dans laquelle la situation est évaluée par l’individu comme débordant ses ressources etpouvant mettre en danger son bien-être ».
  • RECENSION DES ECRITS (3)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Evaluation Médiatisé par cognitive 2 processusStress transactionnels Interaction Coping
  • RECENSION DES ECRITS (4) Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Evaluation cognitive Est un processus continu selon lequel un individu évalue de quelle façon unesituation particulière peut mettre en dangerson bien-être et quelles sont les ressources de coping disponibles pour y faire face.
  • RECENSION DES ECRITS (5)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Evaluation cognitive Deux formes Evaluation Evaluation primaire secondaire
  • RECENSION DES ECRITS (6)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Evaluation primaire correspond Evaluation de la situation aversive Nature et sens Impact sur de la situation : l’individu : - Perte - Tristesse, honte ou colère - Menace - Emotions négatives - Défi - Emotions positives
  • RECENSION DES ECRITS (7)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Evaluation secondaire correspond Evaluation des ressourcesL’individu se demande ce qu’il peut faire pour : - rémédier à la perte - prévenir la menace - obtenir le bénéfice
  • RECENSION DES ECRITS (8)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Evaluation cognitive Influencée Ressources Variables Personnelles: Environnementales:Croyances religieuses; Caractéristiques de la situation;hardiesse; Anxiété-trait ressources sociales
  • RECENSION DES ECRITS (9) Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Coping Est « l’ensemble des efforts cognitifs et compor-tementaux, constamment changeants, déployés pour gérer des exigences spécifiques internes et/ou externes qui sont évaluées par la personne comme consommant ou excédant ses ressources ».
  • RECENSION DES ECRITS (10)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Coping Deux fonctions Modifier le Réguler les problème émotions
  • RECENSION DES ECRITS (11)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Stratégies de copingCoping centré sur Coping centré sur le problème l’émotion Recherche de soutien social
  • RECENSION DES ECRITS (12)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Coping centré sur le problème Vise à : réduire les exigences de l’événement stressantRésolution du Affrontement de problème la situation
  • RECENSION DES ECRITS (13) Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Coping centré sur l’émotion Vise à gérer les réponses émotionnelles induites par l’événement stressantMinimisation Réévaluation Auto- Evitement-de la menace positive accusation Fuite
  • RECENSION DES ECRITS (14)Modèle de Lazarus & Folkman (1984) Recherche de soutien social correspond efforts du sujet pour solliciter et obtenir la sympathie et l’aide d’autrui
  • RECENSION DES ECRITS (15) Modèle de Lazarus & Folkman (1984)Ressources personnelles(croyances, lieu de contrôle, Conséquences hardiesse, anxiété-trait) de l’efficacité du coping: Stratégies de Coping •Santé physique •Bien-être psychique Evaluation cognitive: •centrées sur le problème •Fonctionnement • évaluation primaire •centrées sur l’émotion social • évaluation secondaire •recherche de soutien social RéévaluationsVariables environnementales (caractéristiques de la situation, soutien social)
  • RECENSION DES ECRITS (16) Modèle de Lazarus & Folkman (1984)Ressources personnelles Conséquences(croyances, lieu de contrôle, de l’efficacité hardiesse, anxiété-trait) du coping : • Santé physique Stratégies de Coping • Bien-être psychiqueEvaluation cognitive : •centrées sur le problème • Fonctionnement évaluation primaire •centrées sur l’émotion social :évaluation secondaire •recherche de soutien épuisement social professionnel RéévaluationsVariables environnementales (caractéristiques de la situation, soutien social)
  • RECENSION DES ECRITS (17) Concept de l’épuisement professionnel Epuisement professionnel (EP) Estune incapacité d’adaptation de l’intervenant à un niveau de stress émotionnel continu causé par l’environnement de travail (Maslach, 1976).
  • RECENSION DES ECRITS (18) Concept de l’épuisement professionnel Epuisement émotionnelEpuisement Composantes Déshumsanisation ouprofessionnel perte d’empathie Manque d’accomplisse- ment personnel (Maslach & Jackson, 1981)
  • RECENSION DES ECRITS (19)Etudes empiriques : Stratégies de coping et EP des infirmières Stratégies de copingcentrées sur l’émotion : • Fuite - évitement liées Epuisement • Auto-accusation professionnel • Prise de distance • Pensée optimiste (Ceslowitz, 1989 ; Payne, 2001 ; Simoni & Paterson, 1997)
  • RECENSION DES ECRITS (20)Etudes empiriques : Stratégies de coping et EP des infirmières Stratégie de copingcentrée sur le problème :• résolution de problèmes Epuisement liées Stratégie de coping professionnel centrée sur l’émotion : • Réévaluation positive Recherche de soutien social (Ceslowitz, 1989 ; Payne, 2001)
  • METHODE (1) Devis de recherche• Descriptif – corrélationnel• But de l’étude : décrire l’influence des stratégies de coping utilisées par les infirmières, travaillant en unité de soins intensifs au Liban Nord, sur leur degré d’épuisement professionnel
  • METHODE (2) Définition des variables• Le coping (Lazarus & Folkman, 1984) – Coping centré sur le problème – Coping centré sur l’émotion – Recherche de soutien social• L’épuisement professionnel (Maslach, Jackson & Leiter, 1996) – Epuisement émotionnel – Déshumanisation – Manque d’accomplissement personnel• Les variables sociodémographiques : âge, expérience professionnelle, état civil, niveau d’éducation
  • METHODE (3) Echantillons• Deux échantillons : –Les hôpitaux : au nombre de 13 –Les infirmières travaillant en unité de soins intensifs : au nombre de 130 (méthode de Tanaka)
  • METHODE (4) Instruments de mesureDeux instruments de mesure :• Ways of Coping Cheklist-Revised (de Lazarus & Folkman, 1984) : –27 items ; échelle de Likert de 1 à 4 –Trois sous-échelles: • Coping centré sur le problème : 10 items • Coping centré sur l’émotion : 9 items • Recherche de soutien social : 8 items –Alphas de Cronbach dans l’étude acceptables sauf coping centré sur l’émotion
  • METHODE (5) Instruments de mesure• Maslach Burn-out Inventory-Human Services Survey (de Maslach, 1981) : –22 items –Trois sous-échelles : • Epuisement émotionnel : 9 items • Déshumamisation : 5 items • Accomplissement personnel : 8 items –Deux dimensions : • Fréquence cotée de 0 à 6 ; Intensité cotée de 1 à 7 –Alphas de Cronbach dans l’étude satisfaisantsTraduction des deux instruments de mesure en arabe (Haccoun, 1987)
  • METHODE (6)• Déroulement de l’étude : Pendant le mois de mai 2003 dans les unités de soins intensifs de 13 hôpitaux du Liban-Nord.• Plan d’analyses des données : –logiciel SPSS –Analyses en deux parties : • descriptive moyennes, écart-types • Corrélationnelle tests paramétriques et non paramétriques : corrélation r de Pearson ; test t de Student ; test d’ANOVA ; test du khi-2.
  • RESULTATS (1)Partie descriptive : Profil sociodémographiqueTableau 1 : Profil sociodémographique des infirmières Variable Moyenne Ecart-type Etendue Age en années 27,36 5,57 18,00 -48,00 N = 130 Expérienceprofessionnelle en 77,22 64,69 2,00 – 360,00 mois N = 130 Fréquence Pourcentage Etat civil Célibataire 81 62,3 N = 130 Marié (e) 48 36,9 Divorcé (e) 1 0,8 BT 38 29,2Niveau d’éducation TS/LT/Licence 64 49,2 N = 130 Formation post 28 21,5 diplome
  • RESULTATS (2) Partie descriptive : Stratégies de coping des infirmières en unité de soins intensifsTableau 2 : Moyenne des stratégies de coping des infirmières exerçant dansles unités de soins intensifsStratégies de coping Moyenne Ecart-type EtendueN = 130 empiriqueCentrées sur le problème 31.42 4.24 21,00 – 40,00Centrées sur l’émotion 23.38 4.48 12,00 – 33,00Recherche de soutien 22.58 4.33 8,00 – 31,00social
  • RESULTATS (3)Partie descriptive : EP des infirmières en unité de soins intensifsTableau 3 : Fréquence de l’épuisement professionnel des infirmières en unité desoins intensifs (N=130) Fréquence Fréquence Fréquence Déshumanisation Accomplissement Epuisement personnel émotionnelDegré Cut- % Cut- % Cut- %d’épuisement off points off points off pointsprofessionnel Bas 0-16 7,7 0-6 52,3 > ou = 39 30,8 Modéré 17-26 41,5 7-12 26,2 32-38 38,5 Elevé > ou = 27 50,8 > ou = 13 21,5 0-31 30,8
  • RESULTTATS (4) Partie descriptive : EP des infirmières en unité de soins intensifsTableau 4 : Intensité de l’épuisement professionnel des infirmières en unité de soinsintensifs (N=130) Intensité Intensité Intensité Déshumanisation Accomplissement Epuisement personnel émotionnelDegréd’épuisement Cut- % Cut- % Cut- %professionnel off points off points off points Bas < ou = 25 17,7 0-6 19,2 > ou = 44 21,5 Modéré 26-39 57,7 7-14 49,2 43-37 36,2 Elevé > ou = 40 24,6 > ou = 15 31,5 < ou = 36 42,3
  • RESULTATS (5)Partie descriptive : EP des infirmières en unité de soins intensifs Dans l’échantillon de l’étude formé de 130 infirmières, 14 infirmières présentent un degré élevé d’épuisement professionnel : • un degré d’épuisement émotionnel élevé • forte déshumanisation • degré bas d’accomplissement personnel ce qui correspond à près de 11% de l’échantillon.
  • RESULTATS (6) Partie descriptive : EP des infirmières en unité de soinsdes infirmières présentant un degréTableau 5 : Profil sociodémographique intensifsd’épuisement professionnel élevé Variable Moyenne Ecart-type Etendue Age en années 26 4,08 18,00 -48,00 N = 14 Expérienceprofessionnelle en 67,93 48,28 2,00 – 360,00 mois N = 14 Fréquence Pourcentage Etat civil Célibataire 10 71,4 N = 14 Marié (e) 4 28,6 BT 4 28,6Niveau d’éducation TS/LT/Licence 7 50 N = 14 Formation post 3 21,4 diplome
  • RESULTATS (7) Partie corrélationnelle : Variables sociodémographiques et stratégies de copingTableau 6 : Influence des variables sociodémographiques sur lesstratégies de coping (N = 130) Variables sociodémographiquesStratégies de Age Expérience Etat civil Niveaucoping professionnelle d’éducationCentrées sur le p = 0,001* p = 0,004* p = 0,676 p = 0,637problèmeCentrées sur p = 0,425 p = 0,947 p = 0,810 p = 0,996l’émotionRecherche de p = 0,157 p = 0,041* p = 0,242 p = 0,269soutien social* La corrélation est significative p < 0,05
  • RESULTATS (8) Partie corrélationnelle : Variables sociodémographiques et EPTableau 7 : Influence des variables sociodémographiques surl’épuisement professionnel (N=130) Variables sociodémographiquesComposantes de Age Expérience Etat civil Niveaul’épuisement professionnelle d’éducationprofessionnelEpuisement p = 0,621 p = 0,385 p = 0,684 p = 0,558émotionnelDéshumanisation p = 0,841 p = 0,902 p = 0,971 p = 0,717Accomplissement p = 0,141 p = 0,160 p = 0,144 p = 0,613personnel* La corrélation est significative p < 0,05
  • RESULTATS (9) Partie corrélationnelle : Stratégies de coping et EPTableau 8 : Influence des stratégies de coping sur les composantes del’épuisement professionnel (N=130) Epuisement professionnelStratégies de Epuisement Déshumanisation Accomplissementcoping émotionnel personnelCentrées sur le p = 0,352 p = 0,028* p = 0,027*problèmeCentrées sur p = 0,503 p = 0,850 p = 0,144l’émotionRecherche de p = 0,763 p = 0,469 p = 0,569soutien social* La corrélation est significative p < 0,05
  • CONCLUSION (1) Limites de l’étude• Théoriques : limitation à 2 éléments du modèle théorique de Lazarus & Folkman (1984)• Méthodologiques : échantillon de l’étude formé d’infirmières pratiquant dans les unités de soins intensifs au Liban Nord résultats obtenus ne pourraient être généralisés• Empiriques : explorer lesquelles des stratégies de coping étaient les plus efficaces donc associées à un degré bas d’épuisement professionnel analyses multivariées
  • CONCLUSION (2) Implications de l’étude• Théorique : –recension des connaissances sur le sujet du stress, du coping et de l’épuisement professionnel des infirmières apport riche dans ce domaine. –tester empiriquement le modèle théorique de Lazarus et Folkman (1984) dans le contexte libanais adapté au contexte libanais
  • CONCLUSION (3) Implications de l’étude• Pratique : pistes concernant la gestion du stress chez les infirmières en général et plus spécifiquement celles oeuvrant en unité de soins intensifs suggérer plusieurs interventions : – cadres – instituts de formation de base
  • CONCLUSION (4) Implications de l’étude• Pour les cadres : - Renforcer les stratégies de coping efficaces, donc centrées sur le problème selon les résultats de l’étude, et planifier des séances d’apprentissage de ces stratégies - Elaborer des groupes de paroles - Encourager les techniques de gestion du stress - Aider les infirmières à identifier leurs ressources personnelles - Inclure dans les séances de formation continue à l’hôpital des notions concernant la relation d’aide
  • CONCLUSION (5) Implications de l’étude• Pour les instituts de formation de base : – Des notions sur le coping et l’importance d’être à l’affût de l’épuisement professionnel pourraient faire partie intégrante de l’enseignement initier les futurs professionnels à faire face aux événements stressants par l’utilisation de stratégies adéquates.
  • CONCLUSION (6) Implications de l’étude• Recherche : – ouverture pour des recherches ultérieures – intéressant dans un premier temps d’étudier les stratégies de coping et le degré d’épuisement professionnel auprès d’infirmières libanaises pratiquant dans les hôpitaux avec un échantillon plus large, hétérogène ne se limitant pas à une région donnée ou à un service de soins. – Dans un deuxième temps, d’autres études se proposeraient d’implanter un programme de formation de stratégies de coping auprès des infirmières et d’en évaluer l’efficacité sur l’incidence de l’épuisement professionnel.