Programme d'alimentation scolaire au Mali
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Programme d'alimentation scolaire au Mali

  • 1,647 views
Uploaded on

Presentation on Mali's experience in building National School Feeding Programme, made by Dr. Bonaventure Maiga, Technical Advisor of the Minister of Education, Literacy and National Language......

Presentation on Mali's experience in building National School Feeding Programme, made by Dr. Bonaventure Maiga, Technical Advisor of the Minister of Education, Literacy and National Language Promotion in Mali, at the 2012 Global Child Nutrition Forum, Addis Ababa - Ethiopia. See more information at: http://www.wfp.org/blog/blog/centre-excellence-host-global-forum-child-nutrition-2013

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,647
On Slideshare
1,647
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. PROGRAMME D’ALIMENTATION SCOLAIRE AU MALIMINISTERE DE L’EDUCATION DE L’ALPHABETISATION ET DE LA PROMOTION DES LANGUES NATIONALES / CENTRE NATIONAL DESCANTINES SCOLAIRES
  • 2. PLAN DE PRESENTATION PLAN DE PRESENTATION – Quelle est la vision du gouvernement malien concernant l’ALISCO ? – Quel type de transition a connu le programme de l’ALISCO ? -Quels sont les éléments clés pour consolider le programme de l’ALISCO ? – Quels sont les rôles et responsabilités des différents intervenants ? – Les défis ?
  • 3. QUELLE EST LA vISION DU GOUvERNEMENT MALIEN CONCERNANT L’ALISCO ?• Le Gouvernement du Mali a défini le programme d’alimentation scolaire comme une priorité, permettant d’accroître le taux de scolarisation (surtout des filles, des enfants issus de milieu défavorisé) et d’assurer la rétention des enfants à l’école.• La politique nationale d’alimentation scolaire souligne la nécessité de pérenniser le programme à travers, la mise en œuvre de programmes de cantines scolaires approvisionnées par les producteurs locaux afin de soutenir la production locale et renforcer les capacités des communautés autour de l’école.• Pour la rentrée scolaire 2011-2012, il avait été prévu de couvrir plus de 800 écoles dans les 166 communes vulnérables.
  • 4. QUEL TyPE DE TRANSITION A CONNU LE PROGRAMME DE L’ALISCO ?Programme d’assistanat vers lapérennisation du programmeEtape 1 : Etat, communauté bénéficiairesEtape 2 : Partenaires, gouvernement etbénéficiaires ;Etape 3 : Gouvernement, collectivités etbénéficiaires ;Etape 4 : Collectivités et bénéficiaires.
  • 5. QUELS SONT LES éLéMENTS CLéS POUR CONSOLIDER L’ALISCO ?•Existence d’une politique nationale del’ALISCO ;•Elaboration d’un projet de textes de loid’orientation sur l’ALISCO (en cours) :*) Ce qui a été fait : les ateliers régionaux ;*) Ce qui reste à faire : concertationsnationales et le forum international.*) adoption de la loi par l’assembléeNationale et promulgation par leprésident de la république.
  • 6. QUELS SONT LES RôLES ET RESPONSAbILITéS DES DIfféRENTS INTERvENANTS ?Ils sont définis dans le document depolitique nationale de l’ALISCO etseront consolidés dans les textes dela loi d’orientation de l’ALISCO encours d’élaboration.
  • 7. LES DéfIS ? Extension des cantines scolaires à l’ensemble des écoles du pays :En 2010 – 2011, le nombre total d’écoles (1er et 2ème cycle, publique, privée,communautaire et médersa) est de 13 619. Le nombre des écoles à cantine estde 1 385, soit 10.2% de l’ensemble des écoles (Cf annuaire national desstatistiques scolaires de l’enseignement fondamental 2010-2011).Dans la réalité il y en a plus de 1500 à l’heure actuelle.•Transparence dans la gestion des cantines ;•Acquisition de produits locaux en quantité suffisante;•Maîtrise des rôles et responsabilités des différents acteurs ;•maîtriser le système des achats en vue d’une participation accrue des petitsproducteurs ;•Amélioration de la circulation de l’information ;•Insuffisance dans la collaboration entre les acteurs de l’ALISCO : lescollectivités décentralisées ,les structures déconcentrées de l’éducation et del’agriculture ;•Maitriser le système complet et harmonisé de suivi et évaluation (S&E).
  • 8. COMMENT LE GOUvERNEMENT ENvISAGE-T-ILLES STRATéGIES à METTRE EN œUvRE EN vUEDU RENfORCEMENT DU PROGRAMME DEL’ALISCO ? •Doter le CNCS de moyens adéquats ;•Créer les conditions de réouverture des cantinesscolaires dans les régions affectées par la crise ;•Solliciter l’appui/conseil des partenaires ;•Réajuster les interventions du CNCS en fonctiondu contexte actuel ;•S’inspirer de l’expérience des pays ayant connudes situations similaires (Rwanda, Côte d’Ivoire,etc.).
  • 9. MERCI POUR VOTRE ATTENTION