Your SlideShare is downloading. ×
Business bavaria 12-2012_fr
Business bavaria 12-2012_fr
Business bavaria 12-2012_fr
Business bavaria 12-2012_fr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
518
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. BUSINESS BAVARIA The Business Promotion Agency of the State of BavariaNUMÉRO 12 | 2012 EN AUP QUÊTE R LEC ÈS DE SOMMAIRE TEU RS S 5 MINUTES AVEC ... Verena Röthlingshöfer, directrice de MyOma.de Page 2 FOCUS : LES JOUETS BAVAROIS Le succès des entreprises traditionnelles repose sur la qualité Page 3 BAVARIA IN YOUR BRIEFCASE Les vacances d’hiver en Bavière : des vacances en igloo Page 4LE NUMÉRIQUE DANS LA CHAMBRE DES ENFANTSNoël est la saison des cadeaux en Bavière. Cette année encore, la Kyra Mende, la porte-parole du salon. Dans la plupart des chambres d’en-fédération du commerce de détail s’attend à des ventes record. C’est fant, les appareils interagissant avec le monde du multimédia cohabitentavant tout l’industrie du jouet qui va en profiter. de plus en plus avec les peluches et les circuits de course automobile. LesLes Allemands n’ont jamais autant dépensé pour les jouets. La fédération jouets classiques pouvant être combinés avec un smartphone ou une tablet-allemande du commerce de détail du jouet s’attend à ce que les ventes te tactile, surnommés iToys, sont particulièrement plébiscités. »dépassent la barre des 2,7 milliards d’euros. Cette hausse de 3% profite Une évolution qui suscite des interrogations  : la créativité des enfantsà de nombreuses entreprises bavaroises. La région est traditionnellement est-elle menacée ou encouragée par ces iToys  ? La tendance des jouetsconsidérée comme le centre de l’industrie allemande du jouet. Des marques numériques va-t-elle durer ou s’essouffler  ? Tandis que 2  700 exposants,comme Zapf, Käthe Kruse, Haba, Bobby Car et Playmobil sont depuis long- originaires de 60 pays, présenteront près d’un million de produits, le salontemps incontournables sur les listes de Noël des enfants. tentera d’apporter des réponses à ces questions, sous le thème « Toys 3.0La Bavière héberge aussi le plus grand salon du jouet de la planète. Le – The Next Generation  ». Au total, 70% des entreprises présentes sontparc des expositions de Nuremberg présentera du 30 janvier au 4 février étrangères – originaires de Belgique, de Chine, de France, de Grande-Bre-des innovations en provenance du monde entier. « Il y a actuellement deux tagne, d’Hong-Kong, d’Italie, des Pays-Bas, d’Espagne, de Taïwan ou desgrandes tendances. À côté des jouets classiques, les jouets comportant des États-Unis.fonctions numériques et électroniques se développent fortement, explique www.toyfair.deAU CŒUR DU MARCHÉ – LES IMPLANTATIONS EN MOYENNE-FRANCONIEUne infrastructure exceptionnelle, du personnel hautement qualifié ainsi du marché d’Europe centrale. L’entreprise italienne Lattonedil a égalementque le soutien d’Invest in Bavaria et l’administration locale incitent de porté son choix sur la Moyenne-Franconie. Ce spécialiste des panneauxplus en plus d’entreprises à investir en Bavière. Parmi celles-ci se trouve le pour façades et toitures a inauguré en novembre un site de production àgroupe belge Joris Ide. Il vient de poser à Ansbach la première pierre d’un Dinkelsbühl. Il entend ainsi profiter de l’emplace-nouveau siège allemand. Au printemps 2013, la production d’une gamme ment géographique et de la proximité desde produits sidérurgiques sera lancée afin de mieux répondre aux attentes marchés du nord et de l’est de l’Europe.DONNEZ VOTRE AVIS ET GAGNEZ !Chaque mois nous présentons les nouveautés bavaroises les plus impor- être de gagner l’une des 100 étuis « culottes de cuir » pour téléphonetantes afin de vous informer au mieux sur les tendances locales. Nos lec- portable. Votre smartphone sera ainsi toujours à la mode traditionnelleteurs étant répartis dans le monde entier, nous avons peu de retours sur bavaroise. Nous vous remercions de votre fidélité et vous souhaitons dela qualité de notre newsletter et aimerions savoir ce que nous pourrions bonnes fêtes et une heureuse nouvelle année.améliorer. C’est pourquoi nous avons préparé un sondage. Nous vous Les membres de la rédaction de Business Bavariaserions très reconnaissants de prendre quelques minutes de votre temps Cliquez ici pour participer au sondage – ou tapezpour répondre à nos questions. Un tirage au sort vous permettra peut- https://www.umfrageonline.com/survey/survey.php?code=809c76b&lang=3W W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 1
  • 2. 5 MINUTES AVEC ...VERENA RÖTHLINGSHÖFER,DIRECTRICE DE MYOMA, ENTREPRISE SITUÉE À FÜRTHDepuis un an, le tricotage pour « MyOma » bat son plein. L’équipe comprend 25 mamies et un papi créant à la main des articles en laine(bonnets, écharpes ou gants), chauds et tendance, vendus sur Internet. Les produits faits main sont à la mode et la demande explose pen-dant la période des fêtes – tout comme le nombre de grands-mères voulant tricoter pour l’entreprise située à Fürth. LES MAMIES QUI TRICOTENT VIVENT-ELLES tant. Nous produisons également sur demande et TOUTES EN FRANCONIE ? créons des articles de mode branchés. La plupart. Ce métier artisanal et cette vieille tra- dition sont très ancrés en Bavière, et particulière- VOS MAMIES TRAVAILLENT CHEZ ELLES ? ment ici, en Franconie. Depuis quelques temps, Chacun est libre de faire comme il l’entend. nous recevons également des demandes de toute À Fürth, nous avons aussi une grande cuisine l’Allemagne, et même d’Autriche et de Suisse. accueillante. Nos mamies et notre papi s’y ren- D’autres sites de tricotage MyOma pourraient contrent pour boire le café et tricotent ensemble. bientôt voir le jour ailleurs. Avec MyOma, nous poursuivons également un as- pect social et voulons sortir les personnes âgées COMMENT AVEZ-VOUS CONSTITUÉ VOTRE de la solitude et de l’isolement. Des amitiés se ÉQUIPE DE PAPIS ET DE MAMIES ? sont déjà créées au sein de notre équipe. Nous avons passé des annonces dans de petits hebdomadaires à la recherche de mamies qui COMMENT RÉPARTISSEZ-VOUS LES COM-COMMENT VOUS EST VENUE L’IDÉE DE tricotaient. Cinquante grands-mères ont répondu. MANDES ?CRÉER « MYOMA » ? Nous les avons invitées à venir boire le café et Nous sommes en contact direct avec nos mamiesEn regardant la télévision, je suis tombée par ha- à tricoter un bonnet. Lentement mais sûrement, et notre papi et nous répartissons les commandessard sur un reportage où il était question de dames nous avons ainsi formé notre équipe de tricotage – en fonction de leur disponibilité et de leur chargeâgées et de grands-mères qui se rencontraient dans laquelle se trouve aussi un papi. de travail. Ensuite les mamies viennent dans notrepour boire le café tout en tricotant. Ça m’a fait cuisine ou nous leur envoyons un paquet avec despenser qu’il devait y avoir beaucoup de mamies qui LES CRÉATIONS SONT TOUTES FAITES À LA pelotes de laine et le descriptif du produit com-tricotaient seules à la maison, pour elles-mêmes MAIN ? mandé.ou leur famille. Des mamies qui seraient contentes Nos bonnets, écharpes ou housses de téléphoned’améliorer leur retraite. Le potentiel est énorme. portable sont tous entièrement fabriqués à la LE CLIENT SAIT-IL QUELLE MAMIE OU QUEL main. Nous utilisons de la laine de grande qua- PAPI A TRICOTÉ SON BONNET ?C’EST AINSI QUE VOUS AVEZ FONDÉ L’ENTRE- lité comme du mérinos, du coton ou de l’alpaga. Oui. Nous entretenons un contact très personnel.PRISE LIEBLINGSOMA GMBH ? Nous n’avons pas de machine et ne proposons Sur Internet, il y a un portait de notre papi et deOui. Avec mon frère Jörg et Jan Dzulko, un ami donc aucun produit de masse ou bon marché. On chacune de nos mamies. Et tous possèdent leurproche. obtient ainsi un produit unique, chaud et résis- carte signée qu’ils glissent dans le paquet du client. www.myoma.de 3,52CHIFFREDUMOISAvec 3,52 créations d’entreprise pour 10 000 habitants, Munich fait 10 000 habitants, elle fait partie des leaders – seules les villes-étatspreuve d’un grand esprit d’entreprise dans le secteur de l’informa- de Berlin et Hambourg affichent un taux plus élevé. Malgré tout,tion, de la communication et des technologies numériques, devant leurs performances ne font pas le poids face à Munich. Pour réaliserHambourg (3,18), Berlin (2,67) ou la région Rhin-Main (3,22). De plus, cette étude, l’association allemande pour les technologies de l’infor-la Bavière est la région allemande recensant le plus grand nombre mation, les télécommunications et les nouveaux médias (BITKOM) ade créations d’entreprise dans ce secteur. Avec 1,81 start-up pour enquêté sur les créations d’entreprise entre 2008 et 2011.W W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 2
  • 3. FOCUS : L’INDUSTRIE DU JOUET EN BAVIÈREUNE QUALITÉ EXCELLENTE ET BEAUCOUP DE BONNES IDÉESLa Bavière est réputée pour ses culottes de cuir, ses Biergärten ainsi de la vie quotidienne. On retrouve aussi des décors ou des maquettes, commeque ses montagnes, ses châteaux et ses lacs. Dans la branche du des châteaux ou des avions, pouvant être assemblés. Le nom de la marquejouet, elle est aussi connue pour ses fabricants qui enthousiasment et le logo bleu caractéristique ont été inventés par l’artiste et graphiste Rai-les enfants du monde entier avec leurs produits de qualité et leurs ner Willingstorfer. Aujourd’hui, rares sont les chambres d’enfant allemandesinnovations. Les parents aussi sont ravis. n’abritant pas au moins une figurine, un véhicule, une ferme ou un bateau pirate Playmobil.Nombre de fabricants de jouets réputés sont originaires de Bavière et leurlongue histoire est liée à la région. Ces entreprises traditionnelles participent Sigikid – le tissu qui fait rêver les enfantsfortement à la diversité de l’offre sur le salon du jouet de Nuremberg. « Elles L’origine du fabricant de jouets est très ancienne. En 1856, Heinrich Scharrerreprésentent 30% des exposants allemands », explique Kyra Mende du salon fonda un commerce de miroirs, de verroterie et de jouets de perles à Bayreuth,du jouet. « En Bavière, et en Franconie tout particulièrement, on constate que en Haute-Franconie (à 100 kilomètres de la ville du jouet, Nuremberg). Sigridla production de jouets est fortement ancrée dans la région et que certaines Gottstein reprit en 1968 l’entreprise et se spécialisa dans la production deentreprises occupent les premières places sur la scène internationale des jouets haut de gamme pour enfants. Elle fonda pour cela une fabrication proprefabricants de jouets », ajoute la porte-parole. qu’elle baptisa Sigikid, association de son surnom « Sigi » et du mot « kid ». Le fabricant bavarois de Mistelbach continue aujourd’hui de faire chavirer lesÀ L’APPROCHE DE NOËL, VOICI UN PETIT APERÇU DES ENTREPRISES cœurs des enfants avec des horloges à carillon, des chiffons, des mobiles, desDE JOUETS BAVAROISES : peluches, des poupées, de la mode pour enfants et bébés ainsi que des valises à roulettes.Haba – du bois pour les inventeursLa Habermaaß GmbH, entreprise basée à Bad Rodach, se définit comme un BIG – du plastique en mouvement« inventeur pour enfants ». Son offre comprend des jouets en bois et en textile, L’entreprise de jouets BIG, située à Fürth est l’un des leaders mondiaux de lades concepts d’aménagement intérieur et des accessoires, pour les bébés et fabrication de jouets en plastique haut de gamme. Créé pour aider les enfantsles enfants. Cette entreprise, familiale depuis sa création, a été fondée en à apprendre à marcher, le « Bobby Car » est son fer de lance. Cette petite voi-1938 par Eugen Habermaaß et Anton Engel. Les enfants, mais aussi leurs ture est constituée d’un siège où les enfants peuvent s’asseoir, comme sur uneparents, apprécient la qualité de ses produits. Haba est d’ailleurs synonyme de moto. On la fait avancer en poussant avec les pieds. Le logo de l’entreprise,qualité et de tradition – des valeurs de plus en plus importantes aux yeux des le buffle BIG, symbolise la force, la robustesse et la résistance. Des caracté-consommateurs responsables. ristiques dont peuvent aussi se vanter les produits de l’entreprise bavaroise.Bruder – le souci du détail Käthe Kruse – des poupées comme au temps de grand-mamanBruder produit des véhicules miniatures, principalement en Allemagne – à Bien peu de choses ont changé – la « Käthe Kruse Manufaktur » de Do-Fürth-Burgfarrnbach. Ces véhicules se distinguent avec leurs reproductions nauwörth continue de fabriquer des poupées à la main, comme on le fai-fidèles à l’échelle 1/16e. Aucun autre fabricant ne propose des produits à une sait il y a cent ans. Käthe Kruse, la fondatrice disparue de la manufactureéchelle similaire. De nombreux véhicules portent le label de qualité «  spiel lancée en 1911, avait commencé en 1904 à fabriquer des poupées pourgut ». L’entreprise est présente en Allemagne et à l’étranger. ses filles car les modèles de l’époque ne lui plaisaient guère. Les corps des poupées Käthe Kruse sont composés de fibres d’ortie et les cheveux,Playmobil – un classique des chambres d’enfant à base de poils de chevreuil ou de renne, sont implantés à la main. EnC’est à Zirndorf que les figurines Playmobil ont débuté leur voyage à la conquê- plus des pièces de collection d’autrefois, la gamme a été élargie par late des chambres d’enfant. La figurine en plastique de 7,5 centimètres de haut fille de Kruse, Hanne Adler-Kruse, qui a repris l’entreprise – les poupéesconstitue l’élément principal de cette gamme. Les mains, les bras, les jambes faites à la main n’ont rien perdu de leur tradition et de leur qualité. Ilet la tête sont articulés. Les mains peuvent aussi tenir des outils et des objets existe à Donauwörth un musée de la poupée Käthe-Kruse.W W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 3
  • 4. BAVARIA IN YOUR BRIEFCASELES VACANCES D’HIVER EN BAVIÈRE :VIVRE COMME UN ESQUIMAU DANS LES MONTAGNES Pour le dîner, il est conseillé aux clients de renoncer au smoking et à la robe de soirée, mais de choisir plutôt des habits chauds pour supporter les températures régnant à 2 000 mètres d’altitude. « Une fois la nuit tombée, il peut faire très froid dehors, explique Matthias Lenz de l’IgluLodge. Mais à l’intérieur de l’igloo, la température reste stable, entre -5 et +5°C. » Ceux qui souhaitent prolonger la soirée peuvent puiser dans l’assortiment de jeux de l’IgluLodge ou se délasser dans le jacuzzi (+40°C). On dort sur des lits en neige avec une isolation spéciale et dans des sacs de couchage d’expédition (température limite de -40°C). On peut également choisir des sacs de couchage double. Des peaux de rennes de Finlande vous offrirontDans les montagnes, les hôtels-igloos sont en vogue chaleur et confort en vous emmenant aux pays des rêves.Au premier abord, tout semble normal. Les chambres ont des tables, des Un point reste à éclaircir : à partir de quel âge est conseillé ce divertisse-chaises et des lits. Les hôtes se retrouvent au bar, au restaurant ou dans le ment  ? «  Tout amoureux de la nature âgé d’au moins 10 ans et en bonnejacuzzi. Une chose diffère cependant : tous les murs sont blancs – et froids. santé est le bienvenu  », répond Matthias Lenz. Maintenant plus rien neIls sont faits de glace et de neige. De fait, l’hôtel est installé en pleine mon- s’oppose à la vie d’esquimau au Nebelhorn. Par ailleurs, ce type d’aventuretagne à 2 000 mètres d’altitude. « IgluLodge », c’est le nom de cet hôtel – est aussi proposé à la Zugspitze, où se trouve un village d’igloos. Alors,installé à Nebelhorn près d’Oberstdorf – proposant un divertissement plutôt habillons-nous chaudement et plongeons dans le monde des esquimaux etrafraîchissant. des cristaux de glace…Les familles, les couples ou les entreprises peuvent ainsi se glisser dansla peau d’un esquimau. Ces «  igloos de repos  » mesurent 2,80 mètres dehaut et 4 mètres de diamètre. L’igloo-bar et l’igloo-restaurant ont chacun un www.iglu-dorf.comdiamètre de 7 mètres. La place est donc suffisante pour s’y relaxer et passer www.iglu-lodge.deune nuit au milieu des cristaux de glace scintillants. www.oberstdorf.deSALONS ET ÉVÉNEMENTS… À MUNICH … À NUREMBERG … DE ET AVEC INVEST IN BAVARIABAU 2013 TOY FAIR INVEST IN BAVARIA À L’ARAB HEALTH14 – 19/01/2013 30/01 – 04/02/2013 28 – 31/01/2013 À DUBAÏ,Premier salon mondial de l’architecture, Salon international des jouets ÉMIRATS ARABES UNISdes matériaux et des systèmes www.toyfair.de/homepage/?L=1 www.bau-muenchen.com/en/Home Votre interlocuteur : Dr. Martin WimberskyOPTI 2013 Tél. +49 89 2162-220925 – 27/01/2013 martin.wimbersky@invest-in-bavaria.comSalon international de l’optique etdu design www.opti-munich.com/en/homeVOTRE PORTE D’ENTRÉE POUR LA BAVIÈRE EDITEUR BUSINESS BAVARIAInvest in Bavaria – The Business Promotion Agency of the Bavarian Ministry of DR. JOHANN NIGGL COORDINATION : ALEXANDRA SCHMIDHUBEREconomic Affairs, Infrastructure, Transport and Technology and Bayern International. PRINZREGENTENSTR. 28 RÉDACTEUR : WWW.TEXTBAU.COM 80538 MUNICH | GERMANY TRADUCTION : WWW.TRANSLATE-ME.INFOIMAGE SOURCES : P. 1: © © photocase.de/jala | P. 4: © myOma TÉL.: +49 89 24210-7500 ART DIRECTION | INTERNET : ALEX PODOLAYP. 3: © thinkstockphotos.de | P. 4: © IgluLodge FAX: +49 89 24210-7557 DESIGN : WWW.TREIB-STOFF.COM INFO@INVEST-IN-BAVARIA.COMW W W. I N V E S T- I N - B A V A R I A . C O M PA G E 4

×