Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Conseil communal 29.01.18- Intervention Véronique Salvi- Propreté : Quid de l'utilisation budgétaire?

31 views

Published on

Conseil communal 29.01.18- Intervention Véronique Salvi- Propreté : Quid de l'utilisation budgétaire?

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Conseil communal 29.01.18- Intervention Véronique Salvi- Propreté : Quid de l'utilisation budgétaire?

  1. 1. A compléter par l’auteur de la question Objet Conseiller communal Membre du Collège concerné Date de dépôt Date du conseil Questions d’actualité Interventions Questions écrites (faire un choix) Véronique Salvi Cyprien Devilers 22/01/2018 29/01/2018 A compléter par la Cellule Conseil Services concernés Date d’envoi Délai d’exécution 3 heures 2 jours ouvrables 5 jours ouvrables (faire un choix en fonction de la question) Libellé de la question (obligatoire) Propreté : quid de l’utilisation budgétaire ? Monsieur l’Echevin, Lors du précédent Conseil Communal, mon collègue Albert Frère vous interpelait sur votre bilan jusqu’à présent à la tête de l’échevinat de la propreté. Dans votre réponse, vous indiquiez votre difficulté à détailler l’intégralité de vos actions destinés à ce secteur. Vous avez toutefois joint un tableau reprenant plusieurs articles budgétaires et le pourcentage d’utilisation et réalisation en date d’octobre 2017. Avec un regard attentif, je me suis donc penché sur ces tableaux que vous avez joints à votre réponse. Et force est de constater que les performances ne sont pas exceptionnelles dans la concrétisation des projets d’actions ni dans les investissements programmés. De cette manière, pour le fonctionnement du service, 2.698 millions étaient prévus au budget. Or lors des dix premiers mois de l’année écoulée, seuls 1.04millions d’€ ont été utilisés. Cela représente donc une utilisation de 38% du total budgétaire.
  2. 2. En matière d’investissement, la situation est encore plus critique. Il apparaît que sur le 1.461 millions d’€ programmé, seuls 145000 euros ont été dépensés au cours des dix premiers mois. Cela représente une consommation d’à peine 10% du total prévu. On est donc face à un très faible taux d’utilisation budgétaire prévu à tous les niveaux. Monsieur l’Echevin, faites-vous les mêmes constats que mon groupe? Comment expliquez-vous cette situation? Comment comprendre dès lors le transfert de l’ICDI avec cette importante non-consommation budgétaire? Bref, que s’est-il passé? Quelle sont les raisons de cette sous-utilisation budgétaire? Je vous remercie pour votre réponse. Rédaction de la réponse

×