CONTACTPRESSE06 96 26 07 19Plan de relance II : un acte fort pourl’économie de la MartiniqueEn 2010, la Région Martinique ...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Communique presse plan relance 2

584 views

Published on

Le Plan de Relance 2: un acte fort pour l'économie de la Martinique

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
584
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Communique presse plan relance 2

  1. 1. CONTACTPRESSE06 96 26 07 19Plan de relance II : un acte fort pourl’économie de la MartiniqueEn 2010, la Région Martinique enclenchait un Plan d’urgence pour redynamiserl’économie martiniquaise :350 millions d’euros d’investissements pour 225 chantiers avec unaccompagnement de fonds régionaux à hauteur de 78 millions d’Euros soit37.8%.Parmi ces nombreux chantiers, il faut rappeler notamment, la réhabilitation del’Hôpital Pierre Zobda Quitman financée à 100% par la Région Martinique, pour lareprise de sa toiture et le ravalement de ses façades.Au 15 mai 2013, sur 225 chantiers :92 sont livrés,65 sont en cours,68 verront le jour en 2013.De 2010 à 2012, plus de 4 millions d’euros ont été versés aux communes et plus de3000 emplois ont été générés, impactant environ 296 entreprises.Impulsé par cette réussite et conscient des enjeux pour la Martinique et desproblématiques qu’il reste à résoudre, dans un contexte économique difficile, lePrésident de Région, Serge Letchimy a souhaité poursuivre cet élan en boostantdavantage le secteur privé.Aussi, la Région Martinique a adopté ce jour, en Séance Plénière le Plan de Relancen°2.Celui-ci propose de poser les bases d’une meilleure structuration des différentesfilières de production, de 2013 à 2020, via 136 actions et projets.Le montant global des investissements est de 1 361 084 300.25€ dont399 651 566.18€ de contributions publiques.Ainsi, la filière végétale ainsi que les filières comme l’élevage, la pêche, l’aquaculture,le logement, l’industrie et les services, l’énergie, la biodiversité, le tourisme, lepatrimoine et la culture sont autant de secteurs qui bénéficieront d’unaccompagnement régional complémentaire. Pour un développement endogène, cetaccompagnement sera contractualisé avec un accroissement durable du niveau et desconditions de vie des populations et la capacité d’offrir localement des opportunitésaux générations futures.Ce développement ne sera possible que grâce à une interaction efficiente entre lesdifférentes filières aidées.Parmi les infrastructures les plus notables, 17 zones d’activités seront créées surl’ensemble du territoire martiniquais. De plus, la Région Martinique accompagnera lamodernisation de plusieurs zones déjà existantes.Enfin, la Région Martinique mettra en place des accompagnements techniques,administratifs et financiers en faveur des porteurs de projets et des structurespermettant la mutualisation des moyens et des coûts.Fort- de - France, le 16 Mai 2013

×