XML, GRYPHE ET MOI                                   29 juin 2012Table des matièresI - Sébastien Gryphe, imprimeur, éditeu...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012I -Sébastien Gryphe, imprimeur, éditeur, auteurObjectif de la rechercheEtudier les préfac...
XML, GRYPHE ET MOI            29 juin 2012Résultats :Exemples de statistiques possibles63 préfaces trouvées sur 1435 ouvra...
XML, GRYPHE ET MOI               29 juin 2012Les auteursBible : 3     Anciens : 9                      Humanistes morts av...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012Pièces liminaires :Présence d’une préface signée par Gryphe :       En l’absence de tout...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012Destinataires :       Les étudiants : 32       Les auteurs : 3 (Sadolet, Baduel, Le Fer...
XML, GRYPHE ET MOI                 29 juin 2012II - Traitement et statistiquesHistoire quantitative ?Ce que je cherche :Hé...
XML, GRYPHE ET MOI               29 juin 2012    2.    préfaces : présence de la préface dans une édition non Gryphe, date...
XML, GRYPHE ET MOI                 29 juin 2012III - Données numériques et sciences humaines ?Contexte XML en sciences hum...
XML, GRYPHE ET MOI               29 juin 2012Subventions : Ces démarches nécessitent des moyens financiers importants. Les...
XML, GRYPHE ET MOI                 29 juin 2012DéciderScénario 1 : édition des préfaces signées par Gryphe       -numérisa...
XML, GRYPHE ET MOI                 29 juin 2012thèmes            questions                            Sous-questions et ré...
XML, GRYPHE ET MOI                 29 juin 2012périodicité,                                                               ...
XML, GRYPHE ET MOI              29 juin 2012       service informatique, nous réaliserions une base de données et un site ...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012Structure : en appui sur la forme de préface décrite par Louise Katz dans son article sur...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012                         Domaine d’exercice                         Lieu d’exercice      ...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012              Principale              Secondaire     Pièces liminaires              Préfa...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012                      Quantième de publication chez Gryphe                      Première ...
XML, GRYPHE ET MOI   29 juin 2012Exemple de langage TEI pour le titre d’une préface de GrypheTEI<tei header>       <file h...
XML, GRYPHE ET MOI     29 juin 2012Exemple de métadonnées Dublin Core pour une préface de GrypheTitle : seb. Gryphius univ...
XML, GRYPHE ET MOI              29 juin 2012ExploiterPouvoir retrouver les informations facilement dans le corpus : navigu...
XML, GRYPHE ET MOI                 29 juin 2012BibliographieDoueihi, M. (2011). Pour un humanisme numérique Milad Doueihi....
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Intervention biblyon 2012 r bats

1,444 views

Published on

Les notes (télégraphiques) de mon intervention à la journée Biblyon 2012 sur les problèmes méthodiologiques pour le traitement des préfaces de Gryphe.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,444
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
404
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Intervention biblyon 2012 r bats

  1. 1. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Table des matièresI - Sébastien Gryphe, imprimeur, éditeur, auteur ....................................................................................................................................................... 2 Objectif de la recherche ............................................................................................................................................................................................ 2 Méthodologie ............................................................................................................................................................................................................ 2 Résultats : ................................................................................................................................................................................................................. 3II - Traitement et statistiques .......................................................................................................................................................................................7 Histoire quantitative ? ...............................................................................................................................................................................................7 Besoins actuels...........................................................................................................................................................................................................7 Excel et Access : limites ............................................................................................................................................................................................ 8III - Données numériques et sciences humaines ?....................................................................................................................................................... 9 Contexte XML en sciences humaines ....................................................................................................................................................................... 9 Objectifs .................................................................................................................................................................................................................... 9 Avantages et inconvénients ...................................................................................................................................................................................... 9IV - XML, TEI : mise en pratique sur Gryphe .............................................................................................................................................................10 Décider..................................................................................................................................................................................................................... 11 Organiser ................................................................................................................................................................................................................. 13 Numériser ................................................................................................................................................................................................................ 14 Structurer ................................................................................................................................................................................................................ 14 Exploiter .................................................................................................................................................................................................................. 21 Diffuser .................................................................................................................................................................................................................... 21Bibliographie .............................................................................................................................................................................................................. 221
  2. 2. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012I -Sébastien Gryphe, imprimeur, éditeur, auteurObjectif de la rechercheEtudier les préfaces signées par Sébastien Gryphe lui-mêmeRéfléchir sur la notion d’auteurRéfléchir sur la notion de travail collectif dans un milieu à la fois intellectuel et artisanalMéthodologieInventaire des préfaces présentes dans les ouvrages de GryphePhotographie et transcription des préfaces signées par GrypheStatistiques sur ces préfacesEt analyse qui ne sera pas présentée ici, puisque ce n’est pas l’objet de l’intervention2
  3. 3. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Résultats :Exemples de statistiques possibles63 préfaces trouvées sur 1435 ouvrages (répertoriés par Sybille vonGütlingen, Baudrier ou nouvellement trouvés, 56 non répertoriés par SvG) 1528-1538 : 9 préfaces 1538-1548 : 32 préfaces 1548-1556 : 22 préfaces Nombre de Nombre de préfaces/ année préfaces 8 7 6 5 4 3 2 1 0 1528 1531 1534 1537 1540 1543 1546 1549 1552 1555 Années3
  4. 4. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Les auteursBible : 3 Anciens : 9 Humanistes morts avant 1528 : 3 Humanistes contemporains de Gryphe : 14 Salluste (†-35) : 1 préface Sébastian Brant (†1521) : 3 Jacques Sadolet (†1557) : 1 Térence (†-159) : 14 Ambrogio Calepino (†1510) : 1 Arnoul Le Ferron (†1563) : 1 Cicéron (†-43) : 7 Jean Tixier (†1524) : 1 Ange Politien (†1594) : 1 Pline le jeune (†114) : 3 Nicolas Berauld (†1550) : 1 Plutarque (†125) : 2 Pietro Vettori (†1585) : 1 Lactance (†325) : 1 Claude Guilliaud (†1551) : 2 Horace (†-8) : 3 Lagus (Haas) Conrad (†1546) : 2 Virgile (†-19) : 3 Guillaume Philander (†1565) : 1 Prosper d’Aquitaine (†463) : Jean Quintin (†1561) : 1 1 Proper Calano (†15 ??) : 1 Claude Baduel (†1561) : 2 AgostinoSteuco (†1548) : 1 Jean-Baptiste Rasario (†1578) : 1 Erasme (†1536) : 3 Epoque des auteurs des ouvrages préfacés auteurs anciens humanistes morts avant 1528 humanistes contemporains 31% 59% 10%4
  5. 5. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Pièces liminaires :Présence d’une préface signée par Gryphe :  En l’absence de toute autre pièce liminaire : 26  En l’absence de toute préface mais en présence d’une pièce liminaire type « vie de… » : 10  En présence d’une seule préface mais anonyme ou non signée : 3  En présence d’une seule préface mais signée : 23  En présence d’une préface signée et d’une non signée : 1En général, les préfaces non-signées sont souvent de l’auteur lui-même.5
  6. 6. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Destinataires :  Les étudiants : 32  Les auteurs : 3 (Sadolet, Baduel, Le Ferron)  Les lecteurs : 23  Autre : 5 (Cardinal Du Bellay) Répartition des destinataires aux étudiants aux lecteurs à lauteur à un autre 8% 5% 51% 36%6
  7. 7. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012II - Traitement et statistiquesHistoire quantitative ?Ce que je cherche :Hésitation de ma part à faire un travail statistique sur toute la production de Gryphe (travail qui demandera de nombreuses années) ou de faireun travail sur les préfaces qui sont peu nombreuses. Dans le second cas, il ne s’agira pas de faire de la statistique réellement. Dans le premiercas, ce serait plus attendu. Il s’agirait cependant d’une statistique descriptive plutôt qu’analytique.« Une histoire-problème(s) au lieu d’être une histoire-récit. »(Furet, 1986, p85)Les sources :« Ce n’est plus de sources sérielles qu’il faut aujourd’hui parler mais de démarche sérielle appliquée à des sources, même non quantitatives. »(Saly, 1991, p 7)Quelle est ma source ? le livre ou la préface ?Problème exhaustivité : «un acte de foi »(Seckel, 1992, p43)La structure :Analyse de données (faire émerger une structure à partir des données) et statistique classique (hypothèses posées a priori)« La statistique n’est donc pour l’historien qu’une technique au service d’une recherche dont la visée est historique ». (Saly, 1991, p8)Besoins actuelsDonnées :Dépasser les simples résultats linéaires décrits précédemment et sentiment que comprendre le rôle d’auteur de Gryphe ne peut se comprendrequ’en analysant les préfaces de toute sa production. Besoin de données bien plus importantes : 1. éditions : la date de la première édition chez Gryphe, le quantième d’édition chez Gryphe,7
  8. 8. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012 2. préfaces : présence de la préface dans une édition non Gryphe, date, nombre de lignes, caractères, 3. texte : modifications, langue…structure de la préface 4. informations sur l’auteur (dates, lieu d’exercice au moment de la parution de l’ouvrage, contacts avec Gryphe…) 5. informations sur le destinataire (dates, lieu d’exercice au moment de la parution de l’ouvrage, contacts avec Gryphe…) 6. informations sur les autres préfaciers (dates, lieu d’exercice au moment de la parution de l’ouvrage, contacts avec Gryphe… 7. ….Que faire de la masse de données ? comment l’analyser ? comment croiser les informations ?Besoins quantitatifs et besoins qualitatifsConservation:Archivage : « l’historiographie sérielle aujourd’hui doit reconstituer ses archives en fonction de la double révolution méthodologique ettechnique qui a transformé les procédures et les règles de la discipline. »(Furet, 1986, p 78)Collectif :Partage avec les informaticiens, avec les autres seiziémistes,Faire de la recherche un travail aussi collectif que les ateliers de Sébastien Gryphe ont pu l’être.Excel et Access : limitesExcel :pour l’heure un usage de fichier Excel. Mais peu à peu, on se retrouve avec une quantité importante de fichiers Excel dont on n’est assuré ni de laconservation, ni de la pérennité, ni du transport (usage sous d’autres formats). + Multiplicité des fichiers.Access :Semble la solution pour la multiplicité des fichiers et le croisement des données. Mais l’outil n’est pas si évident à manipuler et le problème deconservation d’excel se retrouve à l’idetique.Problème des deux outils est qu’ils ne permettent pas réellement de mettre en valeur une structure de la source. Reste plutôt linéaire et détachéde la source.8
  9. 9. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012III - Données numériques et sciences humaines ?Contexte XML en sciences humainesTGE Adonis, CNRS : données numériques en sciences humainesCLEO, CNRS : « Manifeste des digital humanities » THAT camp. « 3. Les digital humanities désignent une transdiscipline, porteuse desméthodes, des dispositifs et des perspectives heuristiques liés au numérique dans le domaine des Sciences humaines et sociales. »(THATCamp,2010)« L’humanisme numérique » de MiladDoueihi (Doueihi, 2011): modification du temps, de l’espace et des relations (partage et transparence)ObjectifsTGE adonis liste ainsi les objectifs liés à la numérisation : « Numériser comme procédé de communication et d’exploitation de l’information Numériser comme procédé de conservation de l’information Numériser afin de traiter et d’analyser autrement et plus en profondeur les données Numériser afin de créer un patrimoine scientifique pour les générations à venir Numériser afin de valoriser la production scientifique Numériser afin de pourvoir travailler à distance et en collaboration sur les corpus »(TGE Adonis, 2011, p4)Avantages et inconvénientsLes avantages :Formations : du TGE Adonis aux formations à TEI dans diverses universitésDimension collaborative : collaboration entre laboratoires et chercheurs, collaboration dans le laboratoire entre informatique et rechercheLes inconvénients :Numérisation : tout n’est pas numérisation : la mise en XML est-elle considérée comme une numérisation ?Complexité : technique, informatique mais aussi organisationnelle9
  10. 10. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Subventions : Ces démarches nécessitent des moyens financiers importants. Les projets mobilisent plus de personnes. Les subventions ne sontpas faciles à obtenir.Le temps : le travail à long terme est-il compatible avec les attentes de l’université ?IV - XML, TEI : mise en pratique sur Gryphe6 étapes donnée pendant la formation ANGD sur la gestion numérique des sources en SHS, que je vais reprendre pas à pas : 1. décider, 2. organiser, 3. numériser, 4. structurer, 5. exploiter, 6. diffuser10
  11. 11. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012DéciderScénario 1 : édition des préfaces signées par Gryphe -numérisation -TEI -traitement statistique -diffusion / partage -équipe restreinte, temps courtScénario 2 : construction d’une base de données sur les ouvrages de Gryphe -SQL ? XML ? -traitement statistique -quantité : 1436 ouvrages -équipe élargie, temps longLe scénario 1 est plus à ma portée en matière de temps. Je vais donc plutôt m’attacher à l’édition des préfaces.Quelques remarques préalables : Recueil des besoins : esquissé dans la partie II de ce document Pas de question juridique pour Gryphe puisque libre de droits, mais si photographies : quels droits ? si textes d’analyse : quels droits ? Toute la projection qui suit est faussée car faite seule. Dans la réalité, il faudrait un comité de pilotage avec l’informatique, la recherche, le laboratoire…11
  12. 12. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012thèmes questions Sous-questions et réponsesJustification, Pour quoi faire ? Quel est le but du projet ? édition des préfaces : traiter,but, objectifs, diffuser, partagerenjeux A quoi ça sert ? Dans quel contexte le projet voit-il le jour ? Recherches personnelles sur Gryphe, appartenance à un laboratoire Quels sont les enjeux pour le porteur du projet ? avoir un traitement plus scientifique des données et pouvoir les partagerRésultats Quoi ? A quoi veut-on arriver ? outil alliant informations, recherche, images…. site web derrière lequel on a une base de données Qu’est-ce que c’est ? ensemble des données organisées de sorte qu’elles puissent être croisées et traitées et diffuséesResponsables, Qui ? Qui fait quoi ? RB pilotage et côté scientifique, Informatiqueacteurs, pour le côté technique, RB pour le remplissage ?partenaires, Qui valide ? RB + la recherche de l’enssib ?ressourceshumaines, A qui ? Quel est le public visé ? moi-même et autres seiziémistespublic,communication Qui à qui ? Qui communique autour du projet ? RB + labo Avec quels outils ? carnet d’hypothèse, interventions, communication habituelle du laboProcédures Comment Quelles sont les tâches ? organisation, structure, remplissagetechniques -réaliser chaque action ? (description exemplaire par exemplaire), corrections, -selon quelle méthode ? construction du site web, mise en ligne, visualisations… Les points de contrôle ? à chaque étape Peut-on dérouler les processus et méthodologies ? Oui, faire des fiches de procédures et les garder sur un espace commun Quels sont les outils à utiliser ? un espace commun, des blocs d’échange type Titanpad ou un wiki. Pour les autres outils, voir avec l’informatique Comment gérer les aléas, imprévus, risques ? réunions régulièresDate, Quand est-ce que cela fonctionne ? 2 mois pour penser organisation, structure12
  13. 13. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012périodicité, 2 mois pour construire la structure (base de données)durée 6 mois pour remplir et corriger 2 mois pour créer le site web et mettre en ligne Suite : traitement et analyse A-t-on prévu un planning ? à faire en fonction du département informatiqueLieu Où ? Où le projet se réalise-t-il ? Enssib, laboratoire Hébergement du site web ? TGE Adonis ? Enssib ?Budget, Combien ? Quels sont les moyens et ressources ? temps sur RB et tempsquantités Quel est le budget ? sur l’informatique (dans les projets du département) L’idéal serait d’avoir un stagiaire patrimoine pour le remplissage (417 euros par mois) Qui finance le projet ? pas de financement direct, mais financement indirect par inscription dans les projets de recherche de l’école Y a-t-il une solution de repli en cas de difficultés ? faire tout toute seuleOrganiserAnalyse des besoins : Base de données : pouvoir naviguer dans le texte, pouvoir faire des statistiques sur le contenu et sur la forme, pouvoir faire des chronologies, pouvoir faire des visualisations de réseaux…avoir les données exemplaires, accessible à distance avec un accès privé et un accès public … Numérisation des préfaces : avoir les photos en basse définition et haute définition Site web : pouvoir rechercher dans le texte intégral, faire une rechercher simple et avancée, créer des visualisations, voir les photographies, accéder au site en haut et bas débitNote de cadrage : contexte général du projet : quoi, qui, où et quand de l’étape précédente : Dans le cadre de mes recherches sur Sébastien Gryphe, en tant que membre du Centre Gabriel Naudé de l’enssib, avec la participation du13
  14. 14. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012 service informatique, nous réaliserions une base de données et un site web pour la diffusion de ces données, avec pour date de lancement public la fin du moins de juin 2013.Etude détaillée besoin par besoin : cahier des charges fonctionnel Difficile sans bien connaitre les réalités techniques, le nombre de personnes dans l’équipe… Base de données : lister les étapes et procédures permettant la création de la base de données Numérisation : lister les procédures permettant matériellement de numériser Site web : lister les étapes et procédures permettant la création du site webEtude technique : cahier des clauses techniques particulières Difficile sans bien connaitre les réalités techniques, sans en être encore à travailler avec l’informatiqueNumériserPasser à l’étape réelle de numérisation de mes préfaces. Puisque les livres sont dans des bibliothèques, qui va le faire ? Demander à chaquebibliothèque ?Ne pas oublier le plan de nommage des images. Préface-Gryphe-Cicéron-1545-BML : préface signée par Gryphe dans un ouvrage de Cicéron paru en 1533 dont l’exemplaire est à la BML ? Quid si j’ai plusieurs exemplaires à la BML de ce même ouvrage et donc de la préface. Comment déterminer celle qui serait Préface-Gryphe-Cicéron-1545-BML 1 par rapport à la Préface-Gryphe-Cicéron-1545-BML 2 ? ou un numéro, qui se rapportera à un fichier. On peut imaginer mettre le numéro de Sybille vonGutlingen.Structurer« L’utilisation de l’ordinateur (…) est aussi une contrainte théorique très utile dans la mesure où la formation d’une série documentaire destinéeà être programmée oblige par avance l’historien à renoncer à sa naïveté épistémologique, à construire son objet de recherche, à réfléchir à seshypothèses et à passer de l’implicite à l’explicite. »(Furet, 1986, p77)Structurer : modéliser : travail du chercheur pas de l’informaticien.14
  15. 15. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Structure : en appui sur la forme de préface décrite par Louise Katz dans son article sur Josse Bade(Katz, 2007)Titre Langue Principale SecondaireLettre Salutation Salut : oui/non Type de salution : courte/brève ou entière Si entière : subscription / souscription Ordre des noms : Premier nom : destinataire / émetteur Deuxième nom : destinataire / émetteur Date Destinataire Nom Dates15
  16. 16. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012 Domaine d’exercice Lieu d’exercice Relations avec GrypheCorps de la lettre : Principium Texte Variations selon exemplaire ? et les variations de la préface quand réédition ? ??? Laus Texte Variations selon exemplaire ? Narratio Texte Variations selon exemplaire ?Conclusion Petitio ConclusionOuvrage Titre Langue16
  17. 17. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012 Principale Secondaire Pièces liminaires Préfaces Signées Auteur Destinataire Anonyme Autre Auteur Nom Dates Domaine d’exercice Lieu d’exercice Relations avec Gryphe Date de l’ouvrage Editions Première publication chez Gryphe17
  18. 18. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012 Quantième de publication chez Gryphe Première publication imprimée Marques PDT Quelle marque Fin Quelle marque Textes …. Exemplaires …. ********************************************Choix de langage : voir avec l’informatique ? XML / METS : description plus large ? XML / TEI : description de mon texte ? Dublin Core : métadonnées : si XML besoin de DC ?18
  19. 19. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Exemple de langage TEI pour le titre d’une préface de GrypheTEI<tei header> <file header> <titlesmt> <title>seb. Gryphiusuniversishumaniorisliteraturaestudiosissal.</title> </title smt> </file header></tei header>19
  20. 20. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012Exemple de métadonnées Dublin Core pour une préface de GrypheTitle : seb. Gryphius universishumaniorisliteraturaestudiosis sal (Problème : titre de l’ouvrage ou de la préface ????)Subject : mots-clésCoverage : Lyon ? (lieu d’édition)Description : texte libre de description de la préfaceCreator : Gryphe comme éditeur, Gryphe comme auteur, Cicéron comme auteur ?Contributor : Gryphe comme auteur ?Publisher : Raphaëlle Bats, Enssib, Centre Gabriel Naudé ?Source : L’ouvrage dont est issu la préface ? la bibliothèque où j’ai vu l’exemplaire ?Date : de la préface ? de l’ouvrage ? que faire si réimpression de la préface ?Rights : des métadonnées : donc LCCRelation : l’ouvrage ? les autres éditions de la même préface ?Format : jpg si numérisation des préfacesLanguage : latinType : texte ou photo ?Identifier : Préface-Gryphe-Cicéron-1545-BML20
  21. 21. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012ExploiterPouvoir retrouver les informations facilement dans le corpus : naviguer dans les données (XPATH)Transformer facilement mes données en images pour les visualiser : transformer les XML en d’autres formats (XSLT)Traiter et analyser statistiquement mes données : faire des calculs (XQUERY)Est-ce que je sais faire tout ça ? Non, mais aide informatiqueDiffuserPeut-être ce qu’on sait le mieux faire de tout ça ?Attention à l’accessibilité (handicap), ergonomie, pérennité, « citabilité », interopérabilité (moissonnage par Isidore ou autre)Lieux : site web, accès public aux données, carnet de recherche, publications…21
  22. 22. XML, GRYPHE ET MOI 29 juin 2012BibliographieDoueihi, M. (2011). Pour un humanisme numérique Milad Doueihi. La Librairie du XXIe siècle, 1628-5255.Furet, F. (1986). Le quantitatif en histoire. Faire de l’histoire. 1 Nouveaux problèmes sous la direction de Jacques Le Goff et Pierre Nora, Collection Folio. Histoire, 0764-6046  16 (Gallimard., p. 69–93). Paris. ;Katz, L. (2007). La préface de Josse BAde aux silvae morales (1492). Camenae, (1). Consulté de http://www.paris- sorbonne.fr/IMG/pdf/ArticleLKATZ.pdfSaly, P. (1991). Méthodes statistiques descriptives pour les historiens. Cursus (Paris), ISSN 0991-4498  1991 (Vol. 1-1). Paris: A. Colin. ; Consulté de http://www.sudoc.fr/002485567Seckel, R. J. (1992). Bibliométrie, bibliographies, classifications. Mesure()(s) du livre  colloque / organisé par la Bibliothèque nationale et la : Société des études romantiques, 25-26 mai 1989  textes réunis et présentés par Alain Vaillant, Les Colloques de la Bibliothèque ; nationale (Paris). (Bibliothèque nationale., p. 41–56). Paris.TGE Adonis. (2011). Le guide des bonnes pratiques numériques_version 2 (Guide No. Version 2) (p. 37). CNRS.THATCamp. (2010). Manifeste des digital humanities (Manisfeste). France.22

×