Viens,viens

1,357 views

Published on

Marie Laforêt

Published in: Entertainment & Humor
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,357
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Viens,viens

  1. 1. VIENS, VIENS Marie LAFORÊTSu carrera comenzó, por casualidad, en 1959cuando reemplazó a su hermana a última hora en elconcurso de la radio francesa Naissance dune étoile(Nacimiento de una estrella) y ganó. El directorLouis Malle la seleccionó para la película quefilmaba en aquel momento, Liberté, proyecto quefinalmente él abandonó, haciendo que la primeraaparición de Laforêt en la pantalla fuera con el actorAlain Delon en el drama de René Clément, PleinSoleil (A pleno sol)Después de esta película se volvió muy popular einterpretó muchos papeles en la década de los 60s.Se casó con el director Jean-Gabriel Albicocco, quien la utilizó en sus propios trabajos,incluyendo La Fille aux Yeux dOr (La chica de los ojos dorados), basada en la historia deBalzac, y que se convertiría posteriormente en el sobrenombre de Laforêt.Viens, viens, cest une prière Viens, viens, comme avant ensembleViens, viens, pas pour moi mon père Viens, viens, vous y dormirezViens, viens, reviens pour ma mère Viens, viens, cest une prièreViens, viens, elle meurt de toi Viens, viens, pas pour moi mon pèreViens, viens, que tout recommence Viens, viens, reviens pour ma mèreViens, viens, sans toi lexistence Viens, viens, elle meurt de toiViens, viens, nest quun long silence Sais-tu que Jean est rentré à lécoleViens, viens, qui nen finit pas. Il sait déjà lalphabet, il est drôle Quand il fait semblant de fumerJe sais bien quelle est jolie cette fille Cest vraiment ton portraitQue pour elle tu en oublies ta familleJe ne suis pas venue te juger Viens, viens, cest une prièreMais pour te ramener Viens, viens, tu souris mon pèreIl parait que son amour tient ton âme Viens, viens, tu verras ma mèreCrois-tu que ça vaut lamour de ta femme Viens, viens, est plus belle quavantQui a su partager ton destin Quavant, quavant, quavant, quavantSans te lâcher la main. Viens, viens, ne dis rien mon père Viens, viens, embrasse moi mon pèreViens, viens, maman en septembre La la la la .Viens, viens, a repeint la chambre

×