Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

JTO2018 3 Que peut-on attendre des chiens de protection des troupeaux ?

58 views

Published on

Barbara Ducreux (Institut de l'Elevage - idele)

Published in: Engineering
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

JTO2018 3 Que peut-on attendre des chiens de protection des troupeaux ?

  1. 1. 8ème édition Journées Techniques Ovines Mardi 6 et mercredi7 novembre2018 ©Idele Que peut-on attendre des chiens de protection des troupeaux ? Barbara DUCREUX, animatrice du réseau chiens de protection Idele Jean-Michel JOLLY, référent au sein du réseau chiens de protection Idele
  2. 2. • Famille des Canidés (espèce des Canis lupus familiaris) comme les autres races de chiens, le loup, le renard ou le chacal. • Caractéristiques physiques : de type lupo-molossoïde (grande taille et forte corpulence) avec une robe de couleur claire et des poils longs Fiche d’identité du chien de protection
  3. 3. • Principales races : en Europe, 24 races différentes de chiens de protection • Les principales utilisées actuellement Montagne des Pyrénées Berger de Maremme et Abruzzes Kangal Fiche d’identité du chien de protection
  4. 4. • Caractéristiques comportementales : animal sociable qui vit en meute avec un certain nombre d’instincts (comportements innés) Instinct de chasse, pour se nourrir et assurer sa survie (toutes les races traditionnelles de chiens de protection ont en commun un faible instinct de chasse) Instinct de reproduction pour perpétuer son espèce Instinct de protection de son territoire, où vit sa meute Fiche d’identité du chien de protection
  5. 5. Quelques idées reçues sur le chien de protection
  6. 6.  Instinct de protection de son territoire, où vit sa meute Un chien de protection naît avec l’instinct de protéger un troupeau ! Conditions environnementales imposées au chien dès sa naissance Etre sociable : capacité à s'attacher à n'importe quelle autre espèce, si mise en contact faite au bon moment et toutes les conditions réunies. Atouts comportementaux des races de protection pour se faire accepter plus facilement par les herbivores Comportement de protection vis-à-vis de son territoire ET vis-à-vis du troupeau, où que ce dernier soit.
  7. 7. o Valeur génétique du chien importante o MAIS expression du caractère et des aptitudes naturelles surtout conditionnée par le travail d'éducation du chien par l'éleveur. o Volonté, disponibilité quotidienne et rigueur du maître : prérequis indispensables à une expérience réussie (surtout les premières années). Il suffit de prendre un chien de race et de le mettre dans le troupeau pour qu’il devienne un bon chien de protection ! Le maître a un rôle primordial dans la réussite de son futur chien de protection !
  8. 8. Le chien de protection peut avoir plusieurs fonctions ! Principaux centres d’intérêt d’un chien : se nourrir, chasser, se reproduire, assurer sa sécurité. Chez le chien de protection, faire en sorte que sa sécurité (et donc celle du troupeau) passe avant tout le reste. Un chien de protection, ce n’est pas :  un chien de conduite qui rassemble et conduit les animaux,  un chien d’attaque,  un chien de chasse qui part à la poursuite des prédateurs,  un chien de compagnie vivant avec la famille. La fonction du chien de protection est de rester au troupeau pour le protéger !
  9. 9. Un chien de protection ne peut pas communiquer avec les humains ! • Dans une meute de chiens, volonté d’éviter les conflits • Utilisation de signaux d’apaisement  langage corporel universel compris et utilisé par tous les canidés. Signaux émis également envers les humains : si non ou mal compris, agressivité possible. Les 4 signaux d’apaisement les plus utilisés chez le chien :  Se lèche les babines ou la truffe  Détourne la tête, le regard ou le corps tout entier  S’immobilise  Se couche sur le dos et présente son ventre, pattes en l’air (signe d’apaisement ultime car posture de soumission).
  10. 10. Il est impossible de faire cohabiter le chien de protection et d'autres activités sur un même site ! • Communication à faire auprès des autres utilisateurs de l’espace pastoral (agriculteurs, promeneurs, pêcheurs, chasseurs, touristes…) • Expliquer le rôle d’un chien de protection • Signaler sa présence et expliquez le comportement à adopter en présence d’un troupeau accompagné de chiens de protection
  11. 11. 11 Le réseau technique national Idele : quels accompagnements proposés et quelles modalités pratiques de mise en œuvre ?
  12. 12. 12 Une offre d’accompagnement adaptée aux besoins des professionnels 1. Formation collective Public éleveurs, déjà utilisateurs ou non de chien de protection, et bergers 12 stagiaires maximum Objectifs - Mieux comprendre le rôle et les comportements attendus d’un chien de protection ; - Bien choisir son chien de protection et de réussir son introduction dans le troupeau ; - Bien gérer son ou ses chiens de protection au quotidien ; - Apprécier la qualité de protection d’un chien. Durée 2 jours, continus ou espacés de quelques semaines (matinées en salle, après-midi sur le terrain) Possibilité d’organiser des formations pour d’autres types de publics : guides, responsables de clubs et activités de pleine nature, médiateurs de l’espace pastoral…
  13. 13. 13 2. Suivi individuel lors de la mise en place d’un chiot Public éleveurs allant/venant d’acquérir un chiot de protection. Objectif aider l’éleveur à mettre en pratique les fondamentaux délivrés en formation Déroulé 4 à 5 visites individuelles chez l’éleveur (~ 2 heures) - avant l’arrivée du chiot (diagnostic et aide au choix) - dans les 10 j qui suivent l’arrivée du chiot - 1 à 1 mois ½ après l’arrivée du chiot - au moment de la 1ère sortie du troupeau - au moment de la puberté du chien Remise d’un compte-rendu après chaque visite 1. Formation collective Une offre d’accompagnement adaptée aux besoins des professionnels
  14. 14. 14 3. Appui individuel 2. Suivi individuel lors de la mise en place d’un chiot 1. Formation collective 3 formules complémentaires : il est fortement conseillé de faire une formation en amont d’un suivi individuel ! Une offre d’accompagnement adaptée aux besoins des professionnels
  15. 15. 15 • Assure la promotion du réseau • Assure la formation des experts du réseau • Est l’interlocuteur privilégié pour des demandes spécifiques Animatrice (Institut de l’Elevage) • Représentent le réseau à des journées techniques nationales et/ou régionales • Animent des formations collectives des différents types de public • Assurent des suivis individuels d’éleveurs • Assurent des appuis individuels d’éleveurs • Forment et appuient les relais locaux Référents nationaux • Mettent en place et entretiennent une dynamique locale • Représentent le réseau à des journées techniques départementales • Assurent des suivis individuels d’éleveurs dans leur département Relais locaux Un réseau national structuré autour de …
  16. 16. 16 L’équipe des référents nationaux
  17. 17. 17 Comment bénéficier de la subvention dans le cadre du dispositif d’aide à la protection ? Un éleveur souhaite avoir un accompagnement technique :  Choix d’un prestataire ou demande de participation à une formation déjà prévue Pour bénéficier du financement, l’éleveur doit :  Être éligible au dispositif de protection  Compléter son dossier de demande d’aide à la protection  Fournir les devis et descriptifs de la prestation demandée  Recevoir ou participer à la formation  Régler la prestation  Fournir la facture et un CR/bilan de la prestation pour recevoir l’aide Un accompagnement technique aidé financièrement dans les zones éligibles à la mesure de protection des troupeaux Nécessité d’anticipation : • Pour l’éleveur dans sa démarche • Pour les structures dans leur offre d’accompagnement
  18. 18. Un fonctionnement conditionné à une collaboration entre le réseau national et des structures locales dites relais
  19. 19. 19 Où retrouver de l’information ?  Plaquette de présentation du réseau et des services proposés  Site internet : http://chiens-de-troupeau.idele.fr • Information sur le réseau • Interlocuteurs de chaque département • Informations techniques • Vidéos • …  Page Facebook : @chiensdetroupeauidele
  20. 20. Avec le soutien financier duContact : • Barbara DUCREUX, Institut de l’Elevage • E-mail : barbara.ducreux@idele.fr • Tel. : 04 72 72 49 43 (ligne directe) • Plus d’infos sur http://chiens-de-troupeau.idele.fr • et @chiensdetroupeauidele Merci de votre attention !

×