Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Etude IFOP "Mobilités des français : pratiques et prespectives"

9,083 views

Published on

Cette enquête a été mise en place par SNCF, en collaboration avec KISIO et Ouishare, dans le cadre de la réflexion engagée sur les enjeux de mobilité pour atteindre des objectifs environnementaux ambitionnés par la France (COP 21).
Elle vient enrichir le débat, en faisant un point à date sur les pratiques actuelles de mobilité des Français, et la façon dont ils imaginent leur mobilité à l’avenir

Published in: Environment
  • Be the first to comment

Etude IFOP "Mobilités des français : pratiques et prespectives"

  1. 1. DIFFUSION LIMITÉE –––– MOBILITÉ DES FRANÇAIS : PRATIQUES ET PERSPECTIVES ÉTUDE KISIO/IFOP POUR SNCF JEUDI 14 JANVIER 2016
  2. 2. –––– PRÉSENTATION DE L’ENQUÊTE 2 Cette enquête a été mise en place par SNCF dans le cadre de la réflexion engagée sur les enjeux de mobilité pour atteindre des objectifs environnementaux ambitionnés par la France (COP 21). Elle vient enrichir le débat, en faisant un point à date sur les pratiques actuelles de mobilité des Français, et la façon dont ils imaginent leur mobilité à l’avenir MÉTHODOLOGIE Population interrogée : 1800 personnes âgées de 15 ans et plus (échantillon national représentatif de la population métropolitaine de 15 ans et plus) Mode de recueil : interviews téléphoniques Période de recueil : du 26 juin au 20 juillet 2015 Enquête réalisée par Kisio Analysis, en relation avec l’IFOP
  3. 3. –––– 01. DES MOBILITÉS EN MOUVEMENT 3
  4. 4. ––––4 LES DYNAMIQUES D’ÉVOLUTION DE LA MOBILITÉ
  5. 5. –––– LES FRANÇAIS PROJETTENT POUR LEUR AVENIR TOUJOURS PLUS DE MOBILITÉ 32% des Français projettent de se déplacer plus dans 5 ans qu’aujourd’hui 5 PLUS QU’AUJOURD’HUI 32%MOINS QU’AUJOURD’HUI 24% AUTANT QU’AUJOURD’HUI 44% PENSENT SE DÉPLACER DANS LES 5 PROCHAINES ANNÉES 64% pour les 15-24 ans 42% pour les 25-34 ans 34% pour les 35-49 ans
  6. 6. –––– LES DYNAMIQUES 6 L’ASPIRATION À LA PROXIMITÉ L’INERTIE DE LA MOBILITÉ DOMICILE-TRAVAIL L’OUVERTURE À LA GRANDE MOBILITÉ
  7. 7. –––– L’ASPIRATION À LA PROXIMITÉ Temps de transport pour aller au travail Environnement calme et tranquille 81% Moyens de transports à proximité CRITÈRES DE CHOIX DU PROCHAIN LOGEMENT 50%55% 63% 63% Avoir un jardin 7 ENVIRONNEMENT Environnement, jardins, espaces verts Commerces, services à proximité 68% PROXIMITÉ Prix du m2/ loyer 65% 61%Image du quartier
  8. 8. –––– L’INERTIE DE LA MOBILITÉ DOMICILE-TRAVAIL 8 78% des actifs estiment que leur métier leur impose d’être très régulièrement présent sur leur lieu de travail 11% travaillent à leur domicile, uniquement ou de temps en temps 6% pourraient le faire mais seuls 3% le souhaitent 7% travaillent au moins de temps en temps dans un tiers lieu plus proche de chez eux 11% pourraient le faire mais seuls 5% le souhaitent
  9. 9. ––––9 L’OUVERTURE À LA GRANDE MOBILITÉ SERAIENT PRÊTS, POUR AMÉLIORER LEUR SITUATION PROFESSIONNELLE … Faire chaque jour un trajet de plus d’une heure (aller simple) pour vous rendre au travail 30% Faire des voyages professionnels nécessitant de dormir sur place plusieurs fois par an 62% GRANDE MOBILITÉ PROFESSIONNELLE Travailler loin de votre domicile et ne revenir qu’en fin de semaine 24% MOBILITÉ RÉSIDENTIELLE Déménager dans une autre région 44% Déménager à l’étranger 37% AUCUNE MOBILITÉ 22%
  10. 10. ––––10 • Des jeunes prêts à tout pour leur job avec une préférence pour la mobilité « complète » (changer de région ou de pays…) • Des « souplesses » qui diminuent fortement avec l'âge… • Etre moins « chez soi » ou plus loin sont aussi les solutions moins envisagées… LES JEUNES, PLUS OUVERTS (… ET CONTRAINTS) À LA GRANDE MOBILITÉ SERAIENT PRÊTS, POUR AMÉLIORER LEUR SITUATION PROFESSIONNELLE …
  11. 11. ––––11 LE VÉCU DE LA MOBILITÉ
  12. 12. –––– LA MOBILITÉ, TEMPS POUR SOI OU TEMPS À OCCUPER 12 45% un moment de détente, de repos entre deux activités 28% du temps perdu 12% un moment pour travailler 11% l’occasion de lire, de faire des jeux 41% pour les 25-34 ans LE TEMPS DE DÉPLACEMENT
  13. 13. –––– TEMPS QUE L’ON OPTIMISE 13 61% des actifs font des courses ou d’autres déplacements (loisirs) ENTRE LEUR DOMICILE ET LEUR TRAVAIL … 21% déposent ou reprennent leurs enfants à l’école
  14. 14. –––– 02. LES MODES DE DEPLACEMENTS : VERS UNE RÉVOLUTION DES PRATIQUES ? 14
  15. 15. ––––15 L’IMAGE DES MODES DE TRANSPORT
  16. 16. –––– L’AUTOMOBILE BEAUCOUP D’AVANTAGES, MAIS CHÈRE ET POLLUANTE 91% DE QUALIFICATIONS POSITIVES 66% DE QUALIFICATIONS NÉGATIVES Taille des mots proportionnelles au nombre de citation<< 16
  17. 17. –––– LES TRANSPORTS EN COMMUN (BUS, MÉTRO, TRAM, TER) PRATIQUES ET ÉCONOMIQUES, MAIS DES CONTRAINTES 81% DE QUALIFICATIONS POSITIVES 58% DE QUALIFICATIONS NÉGATIVES 17
  18. 18. –––– LE VÉLO BEAUCOUP D’ASPECTS POSITIFS, MAIS FATIGUANT ET DANGEREUX 87% DE QUALIFICATIONS POSITIVES 43% DE QUALIFICATIONS NÉGATIVES… 18
  19. 19. ––––19 L’USAGE DES DIFFÉRENTS MODES DE TRANSPORT AUJOURD’HUI : LA VOITURE OMNIPRÉSENTE
  20. 20. –––– ON A TOUS (OU PRESQUE) UNE VOITURE A DISPOSITION … MAIS AUSSI UN BUS À MOINS DE 10 MN À PIED DE CHEZ SOI • Des bus présents auprès de la quasi-totalité des habitants des agglomérations de plus de 20 000 habitants • Des modes « en libre service » réservés aux plus grandes agglos (> 100 000 h). • Seuls 10% déclarent n’avoir aucune de ces offres à moins de 10 m de chez eux…20 VOITURE À DISPOSITION Voiture L.S 20% Métro Tram Gare SNCF Vélo L.S 80% 53% 32% 30% 30% 30% A MOINS DE 10’ À PIED DE CHEZ SOI 88%
  21. 21. ––––21 Voiture LS MAIS LA VOITURE ET LA MARCHE RESTENT AU CŒUR DES MOBILITÉS QUOTIDIENNES CovoiturageVoiture Marche Tous T.C dont Train vélo 2 roues Mptorisé 72% 51% 45% 11% 5% 95% 92% 75% 68% 32% 8% 19% 5% 1% 1% 2% USAGE DES DIFFÉRENTS MODES DE TRANSPORT AU COURS DES 12 DERNIERS MOIS AU MOINS UNE FOIS / AN AU MOINS UNE FOIS / SEMAINE
  22. 22. ––––22 L’AGGLOMÉRATION PARISIENNE, UNE SPÉCIFICITÉ MARQUÉE : L’USAGE INTENSIF DE LA MARCHE ET DES TRANSPORTS EN COMMUN USAGE HEBDOMADAIRE DES DIFFÉRENTS MODES DE TRANSPORT
  23. 23. ––––23 LA VOITURE, MODE PRIVILÉGIÉ DU TRAJET DOMICILE-TRAVAIL 24% 12%9% 4% 4% 66% 13% 23 Voiture MarcheTous T.C dont Train vélo 2 roues Motorisé Covoiturage LES DEUX PRINCIPAUX MODES UTILISÉS PAR LES ACTIFS POUR ALLER AU TRAVAIL 68% sont fidèles à une seule pratique modale/intermodale dans le cadre de leurs trajets domicile travail 6% peuvent alterner plusieurs pratiques sein d’une même semaine, 13% quelques fois par mois
  24. 24. ––––24 LA VOITURE, TRÈS PRÉSENTE ÉGALEMENT SUR LES DÉPLACEMENTS LONGUE DISTANCE MODES UTILISÉS PAR LES ACTIFS POUR LEURS DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS > 200KMS > 37% DES ACTIFS 53% 51% 26% 1% Avion MODES UTILISÉS PAR LES FRANÇAIS POUR LEURS DÉPLACEMENTS PERSONNELS > 200KMS > 72% DES FRANÇAIS Location voiture WEEK ENDS & COURTS SÉJOURS VACANCES FAMILLE, AMIS
  25. 25. –––– JEUDI 14 JANVIER 2016 25 POUR L’AVENIR, UNE TENDANCE À IMAGINER UNE RÉGRESSION DE LA VOITURE Une tendance à imaginer une régression de l’utilisation de la voiture, sans engouement déclaré pour le vélo, les transports publics ou le train SOLDE ÉVOLUTION DANS 5 ANS, IMAGINENT SE DÉPLACER … PLUS SOUVENTMOINS SOUVENT - 10% - 3% - 3% + 1%
  26. 26. –––– JEUDI 14 JANVIER 201626 DANS 5 ANS, IMAGINENT SE DÉPLACER … LA VOITURE, ATTRACTION ENCORE FORTE CHEZ LES JEUNES ET DÉSAFFECTION AVEC L’ÂGE Après 65 ans, la réduction de la mobilité impacte tous les modes, sauf les transports urbains. PLUS SOUVENT MOINS SOUVENT
  27. 27. –––– JEUDI 14 JANVIER 201627 ET DEMAIN ?
  28. 28. –––– JEUDI 14 JANVIER 201628 DE RÉELLES OPPORTUNITÉS D’ÉVOLUTION DURABLE DES MOBILITÉS 67% de la population dans des groupes ouverts ou convaincus aux solutions alternatives à l’automobile AUTOMOBILISTES EXCLUSIFS CONVAINCUS AUTOMOBILISTES CONTRARIÉS AUTOMOBILISTES EXCLUSIFS OUVERTS MODES ALTERNATIFS EXCLUSIFS PRÉDISPOSÉS AUX MODES ALTERNATIFS MULTIMODAUX COMPARATEURS DE TEMPS ÉCOLOGISTES CIVIQUES ANCRÉS DANS LA PROXIMITÉ TYPOLOGIE DE CHOIX MODAL
  29. 29. ––––29 AUTOMOBILISTES EXCLUSIFS CONVAINCUS AUTOMOBILISTES CONTRARIÉS AUTOMOBILISTES EXCLUSIFS OUVERTS MODES ALTERNATIFS EXCLUSIFSPRÉDISPOSÉS AUX MODES ALTERNATIFS MULTIMODAUX COMPARATEURS DE TEMPS ÉCOLOGISTES CIVIQUES ANCRÉS DANS LA PROXIMITÉ • n’utilisent que l’automobile dans la vie quotidienne • programmes d’activités structurés autour des accessibilités offertes par la voiture • Habitants des petites communes ou des communes rurales • Moins diplômés • préfèrent utiliser l’automobile, mais sont contraints d’utiliser les TC notamment du fait des conditions de stationnement et de circulation • jeunes (moins de 30 ans) • Plus usagers du train, TER ou RER… • Attitude positive par rapport aux transports publics et sont donc abstraitement ouverts à leur utilisation. • plus petites communes de petites unités urbaines. • n’utilisent jamais l’automobile • programmes d’activité structurés autour des accessibilités offertes par les transports publics, la marche et le vélo • concentrés dans les grandes métropoles (UU > 200000h) où les offres sont riches • Plus souvent retraités, donc de âgés de 60 ans et plus • préfèrent utiliser les transports publics, la marche ou le vélo à l’automobile pour les caractéristiques de la mobilité offertes par ces moyens de transport • Un peu plus présents dans les grandes métropoles, ils sont cadres de 40 à 60 ans et donc plutôt diplômés. • privilégient l’usage des moyens de transports écologiques pour être en accord avec leurs convictions • Présents sur tous les territoires • Plus souvent cadres ou professions libérales • Populations actives adultes (surtout 30- 39 ans mais jusqu’à 59 ans) • utilisent le mode de transport le plus efficace selon le motif, la destination, l'heure du déplacement, etc. • connaissent l’offre de transport public et l'offre routière et choisissent au cas par cas. • Résidents des métropoles provinciales et un peu plus retraités. • Activités majoritairement localisées à proximité du domicile (qu'il s'agisse d'un choix de vie ou d'une difficulté d’accès aux moyens de transport) • Plus présents dans l’agglomération parisienne, • Jeunes, cadres, diplômés du supérieur . DÉTAIL DES TYPES
  30. 30. ––––30 AUTOMOBILISTES EXCLUSIFS CONVAINCUS AUTOMOBILISTES CONTRARIÉS AUTOMOBILISTES EXCLUSIFS OUVERTS MODES ALTERNATIFS EXCLUSIFS PRÉDISPOSÉS AUX MODES ALTERNATIFS MULTIMODAUX COMPARATEURS DE TEMPS ÉCOLOGISTES CIVIQUES ANCRÉS DANS LA PROXIMITÉ AGGLOMÉRATIONS > 100000 HABITANTS RURAL AGGLOMÉRATIONS < 100000 HABITANTS EN LIEN AVEC L’OFFRE, UNE PLUS GRANDE OUVERTURE AUX MODES ALTERNATIFS DANS LES TRÈS GROSSES AGGLOMÉRATIONS
  31. 31. ––––31 % TRÈS BONNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES DÉPLACEMENTS % PRATIQUE COURANTE EN 2030 POUR DEMAIN, ON IMAGINE SURTOUT PLUS DE VÉLO ET DE COVOITURAGE
  32. 32. –––– JEUDI 14 JANVIER 201632 POUR DEMAIN, LE PORTE À PORTE CONSTITUE UN FORT ENJEU POUR LES TRANSPORTS COLLECTIFS ONT DÉJÀ RENONCÉ À UN DÉPLACEMENT À CAUSE DE DIFFICULTÉS LIÉS AU BOUT EN BOUT (COMPLEXITÉ DU TRAJET, DIFFICULTÉS AU DÉPART OU À L’ARRIVÉE) VOYAGEURS TC URBAINS VOYAGEURS VOYAGES PRIVÉS > 200 KMS VOYAGEURS VOYAGES PRO > 200 KMS
  33. 33. –––– JEUDI 14 JANVIER 201633 POUR DEMAIN, LES SOLUTIONS DE PORTE À PORTE SONT UN RÉEL LEVIER POUR PRENDRE PLUS LE TRAIN MESURES QUI INCITERAIENT « TOUT A FAIT » A UTILISER DAVANTAGE LE TRAIN DES SERVICES VÉLO A L’ARRIVÉE DU TRAIN AVOIR ACCÈS A TOUS LES TRANSPORTS DE VOTRE DÉPLACEMENT AVEC UN SEUL BILLET DES PETITS VÉHICULES (VOITURE, MOTO) EN LOCATION RAPIDE EN GARE D’ARRIVÉE TER, RER, TRANSILIEN TRAIN LONGUE DISTANCE

×