Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

REX TOTAL Exploration & Production. Claire Beyou. 9R

5,416 views

Published on

Formation à Distance et « Industrialisation » : l’expérience TOTAL Exploration & Production par Claire Beyou, coordonnateur Formation A Distance – Total E&P.
Atelier "Montée en puissance des formations numériques" lors des 9es Rencontres du fffod à Orléans, le 15/11/2011.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

REX TOTAL Exploration & Production. Claire Beyou. 9R

  1. 1. Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  2. 2. Formation à Distance et « Industrialisation »L’expérience TOTAL Exploration & Production Claire BEYOU – Coordonnateur Formation A Distance – Total E&P claire.beyou@total.com Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  3. 3. LE CONTEXTE Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  4. 4. Le contexte RH : une grande diversité… de langues De pays: plus de 40 Nationalités : plus de 80  De cultures PYRAMIDE DES AGES DU METIER FORAGE / PUITS Salariés de contrat France + TGI directs au 02/02/2010 62 Ages 57 52 Vrai Savoir Faire 47 Choc démographique : 40% de 42 l’encadrement remplacé à l’horizon 2012 37 Savoir Faire Nouvelle problématique : fidélisation dans 32 en acquisition un contexte concurrentiel 27 22 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 4 Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  5. 5. Nos challenges Formation Diversité© Yuri Arcurs - Fotolia.com Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  6. 6. Nos challenges Formation Equité Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  7. 7. Nos challenges FormationEfficacité Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  8. 8. EN PRÉAMBULE… Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  9. 9. Industrialisation ?• Lindustrialisation est le processus de fabrication de produits manufacturés avec des techniques permettant une forte productivité du travail (…) • Source WIKIPEDIA• Lartisanat est la production de produits ou services grâce à un savoir-faire particulier et hors contexte industriel : lartisan assure en général tous les stades de la production • Source WIKIPEDIA Une industrie artisanale? Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  10. 10. FAD et industrialisation • Une problématique assez ancienne en FADPour quoi ? Comment? Créer des contenus rapidement Rapid Learning Gérer des contenus LCMS Industrialiser les fonctions supports Du tuteur au « Hel Desk » Optimiser la conception Méthodes de conception, templates Gérer les projets de manière optimale Méthodes de gestion de projets … … • … qui s’accentue : pression sur les coûts et les délais, choc démographique, augmentation des besoins en FAD… Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  11. 11. Industrialisation dans le contexteRepositionner la problématique de l’industrialisation dans le panorama desoffres et modalités de formation Nb apprenants + E-learning E-learning sur étagère Sur mesure Expertise - + Interne / rare Stages internes / Stages présentiels externes « à distance » - Multilingue – multi culturel – contexte technique spécifique (plateformes de forage…) 12 Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  12. 12. LE PROJET Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  13. 13. A l’origine : comment déployer notre Know-How avec plus d’efficacité et de flexibilité ?Nouvelles méthodes basée sur la production Rich Media:  La capture des savoir faire techniques pour créer des formations réutilisables  l’optimisation du transfert de savoir-faire dans les métiers techniques  Des sessions de formations enregistrées afin de créer des outils (CDROM, DVD, on line)Avantages  le temps des experts est limité : une capture “rapide” des savoir- faire des experts  une diffusion plus efficace – vers les autres spécialistes, vers les apprenants  Une formule plus innovante Les plus • Renforcer le discours de l’expert • Traduction en anglais • Inclut le terrain • Vers une base de connaissances techniques : capsules de connaissances pour les personnes les plus expertes Pour les formations techniques de haut niveau 15 Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  14. 14. Nos contraintes Enjeux métiers importants (cœur de métier) Production massive et rapide… avant les départs Experts / spécialistes peu disponibles Experts ne sont pas des formateurs Souhait de disposer d’une « bibliothèque homogène » de contenus Peu de spécialistes « médiatisation » disponible sur le secteur (Béarn) Nécessité d’une homogénéité de la production• Comment arriver à une qualité didactique « acceptable » dans ce contexte ? Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  15. 15. TotalTrain : A solution to produce more training content.Nos objectifs :  Développer de nombreux contenus métiers « maison » • Centralisation et fiabilisation du Disposer des contenus de qualité et multilingues contenu Accélérer les délais de développement • Publication multi supports Faciliter l’ingénierie pédagogique • Intégration de différents médiasPoint clé : La vidéo est le média le mieux adapté pour • Une structuration pédagogique une capture des savoir faire des expert homogène : modélisation Mais n’est pas suffisant pour l’acquisition des • Contenu flexible compétences • Gestion de « grains de savoirs »Conception d’une chaîne SCENARI adaptée Integration des vidéos • Automatisation ModélisationTotal E&P • Séparation entre le contenu et la Publication sous different formats mise en forme (TLS, Kits, CD, support déconnectés…) 17 Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  16. 16. De scenari à TotalTrain • Définir des modèles pour l’enseignement des disciplines techniques de l’EPModélisation • Géosciences, Forage • Intégration des spécificités de Total à SCENARI : gestion TotalTrain v1 de la vidéo synchroniséeAdaptation chaîne • Architecture technique avec serveur streaming • Hors « TotalTrain » : création des médias (powerpoint, vidéos…)Création des contenus • Démarche pédagogique avec les concepteurs • Intégration des médias textes, graphiques, vidéos, … TotalTrain v2Intégration • Tests d’intégration plateforme LMS Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  17. 17. Driling and Wells e-learning program A complete curriculum for young professional - 140 hours of video - +300 hours of e-learning 40 intervenants – 18 moisInteractive Key messages withExercises text and video Démo 19 Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011
  18. 18. Conclusion• Difficultés • Côté équipe projet : industrialisation car spécialisation des tâches (vidéos, graphisme,…) • Une approche qui n’est plus « WYSIWYG » mais « What You See Is What You Mean »  changement de « métier » • Accompagnement pédagogique reste indispensable!• Points forts • Production de 300 heures de e-learning en 18 mois en 2 langues, faisant intervenir 40 experts • Une évaluation des stagiaires positive à 96%• Conclusion • Est-ce reproductible ? « Une industrie d’artisans » Les 9es Rencontres du fffod – Orléans – Novembre 2011

×