Briefing de Bruxelles 46: Howard Aru "Une politique en faveur de l’agritourisme pour relier l’agriculture, le tourisme et la santé"

101 views

Published on

Le Briefing de Bruxelles sur le Développement numéro 46 sur le thème de "Développer l'industrie agroalimentaire dans les PEID: le potentiel des marchés associés au tourisme" s'est tenu le mercredi 21 septembre 2016 (9h00-13h00) au Secrétariat ACP (Avenue Georges Henri 451, 1200 Bruxelles, salle C). Ce Briefing de Bruxelles a été organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) en collaboration avec la DG Développement et Coopération de la Commission européenne (CE/DEVCO), CONCORD et le Secrétariat ACP

Published in: Government & Nonprofit
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
101
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Other infrastructure work (ie, airport???)
  • Hydroponics work very well in other islands (Niue) as well as in the Caribbean.
  • Refer as well to expanding the experience of agritourism to other Pacific countries (i.e. Agritourism policy to be developed in Samoa)
  • Briefing de Bruxelles 46: Howard Aru "Une politique en faveur de l’agritourisme pour relier l’agriculture, le tourisme et la santé"

    1. 1. Élaboration d’une politique  en faveur de l’agritourisme :  Le cas du Vanuatu   Howard Aru, Directeur général, ministère de l’Agriculture,  du Bétail, des Forêts, de la Pêche et de la Biosécurité, Vanuatu Briefing de Bruxelles, 21 septembre 2016 Développer l'industrie agroalimentaire dans les PEID : 
    2. 2. REMERCIEMENTS Programme  des PEID
    3. 3. REMERCIEMENTS
    4. 4. Visite du projet d’agritourisme à Santo
    5. 5. Moments révélateurs • 1er  Forum sur l’agritourisme du  Pacifique, aux îles Fidji                       (29 juin – 3 juillet 2015) • Échanges avec les Caribéens sur  l’agritourisme (La Barbade/Jamaïque)      (2 – 6 novembre 2015) • Constatation des bénéfices pour le Vanuatu
    6. 6. Les liens entre  l’agriculture  et le tourisme au  Vanuatu : une  grande priorité ! UN MOTEUR  PRODUCTIF POUR  LE SECTEUR ! Des liens forts
    7. 7. Le secteur agricole  représente la principale  source de travail et de  revenus.   Au total, 80 % des  habitants du Vanuatu  dépendent de l’agriculture.  Ce secteur représente  28 % du PIB. 
    8. 8. Le tourisme a la capacité  de stimuler la demande liée  à l’agriculture et aux  produits locaux. Le tourisme de croisière au  Vanuatu augmente de  15 % par an et offre de  nouvelles opportunités.
    9. 9. Exemple – FANSA FARM
    10. 10. Exemple – FANSA FARM
    11. 11. • Facture d’importation élevée • Nourriture transformée en quantité excessive • 54 % de produits frais - importés (légumes, fruits) • Viande et produits laitiers : 79 % de la facture d’importation • Régularité du stock de produits locaux de qualité Défis actuels
    12. 12. • Voyages internationaux coûteux, transport maritime insuffisant • Taux élevé de MNT – l’un des plus hauts du monde (70 % des décès). • Manque d’organisation entre producteurs et besoin de compétences en termes de « commercialisation collective », qualité et régularité de l’approvisionnement Autres défis
    13. 13. L’agriculture intelligente (assistée par les TIC), qui pourrait aider les producteurs à superviser leurs récoltes et améliorer l’accès au marché, n’est pas assez exploitée. Autres défis
    14. 14. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés Agriculture Tourisme & Commerce Santé Infrastructures Liens
    15. 15. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés Voies vers l’agriculture et le développement
    16. 16. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés
    17. 17. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés LUTTE CONTRE LES MNT
    18. 18. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés LUTTE CONTRE LES MNT
    19. 19. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés LUTTE CONTRE LES MNT
    20. 20. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés LUTTE CONTRE LES MNT
    21. 21. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés • Mesures d’incitation du Gouvernement pour promouvoir la nourriture locale : o Décision du Conseil des ministres sur la nourriture servie lors des cérémonies du Gouvernement et, progressivement, dans les restaurants • Données insuffisantes (récoltes, volumes, prix, acteurs de la chaîne à prendre en compte)
    22. 22. Élaboration de politiques > agritourisme – domaines clés • Mesures d’incitation du Gouvernement pour promouvoir la nourriture locale : o Décision du Conseil des ministres sur la nourriture servie lors des cérémonies du Gouvernement et, progressivement, dans les restaurants • Données insuffisantes (récoltes, volumes, prix, acteurs de la chaîne à prendre en compte)
    23. 23. Élaboration de politiques en matière d’agritourisme : domaines clés •Fournir des informations sur les caractéristiques nutritionnelles et relatives à la santé des produits frais et transformés (mais sains) et développement de programmes d’éducation •Renforcement de la collaboration public-privé pour connecter les secteurs agricole et touristique et des PPP pour cibler les installations de transformation •Formations en sécurité alimentaire et certifications •Collaboration avec des chefs pour augmenter l’approvisionnement local et promouvoir la cuisine locale
    24. 24. Actions déjà menées : Comité d’orientation de l’agritourisme 23 décembre 2015
    25. 25. Actions déjà menées : Atelier sur l’élaboration d’une politique en faveur de l’agritourisme, mai 2015, Port Vila
    26. 26. Actions déjà menées : • Stratégie pour l’agritourisme en NZ financée par l’aide au développement (suite au financement du CTA pour l’atelier sur l’élaboration d’une politique en faveur de l’agritourisme et de la prise de conscience depuis 2015 !)
    27. 27. Actions déjà menées : • Semaine annuelle de l’agritourisme - Première édition en novembre 2016.
    28. 28. Actions déjà menées : Stratégie en matière d’e-agriculture (financement du CTA)
    29. 29. Actions déjà menées : Les TIC et l’agriculture / la pêche
    30. 30. Actions déjà menées : Chef Mann
    31. 31. Actions déjà menées : Vendre le concept de l’agritourisme
    32. 32. Actions déjà menées : Reconstruction du front de mer
    33. 33. Actions déjà menées : LA VILLE DU BOIS DE SANTAL DANS LE PACIFIQUE
    34. 34. • Le Gouvernement reconstruit et modernise le front de mer de Port Vila • Au Vanuatu, une association de chefs forme de jeunes cuisiniers à utiliser et promouvoir la cuisine et les produits locaux • Amélioration de l’image du pays, promotion de produits alimentaires de qualité et différenciation des produits • Visites agritouristiques avec expériences culinaires proposées aux touristes
    35. 35. Étapes suivantes : développement et extension •Développement de centres d’agritourisme (dans le secteur privé) en promouvant des produits locaux de qualité et les entreprises emblématiques du Vanuatu (les produits incontournables que les touristes doivent ramener chez eux) : café de Tanna, chocolat, huiles, bœuf séché bio, kava, miel… •Extension des visites agritouristiques combinant la nourriture locale et les produits à valeur ajoutée. Développement de visites et de groupes de produits liés à l’agritourisme (Lapita, ACTIV, plantations de café et de cacao…)
    36. 36. • Salons pour les entreprises du secteur de l’agritourisme, avec évènements/formations culinaires. • Mise en œuvre d’un projet pilote d’hydroponie à Santo • Amélioration des produits des mamas du marché de Port Vila. Amélioration des infrastructures des vendeurs (formation relative à la sécurité alimentaire, à l’étiquettage, etc.)
    37. 37. Conclusion •L’agritourisme peut aider à renforcer la résilience grâce à un effort multisectoriel et à créer des emplois à tous les niveaux de la chaîne de valeur •Les partenariats public-privé sont cruciaux pour le développement et l’extension des entreprises •De très bons projets peuvent bénéficier d’un soutien au sein de la coopération UE-ACP dans le cadre du développement du secteur privé
    38. 38. MERCI

    ×