Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

S19 revue de presse kylia - semaine du 1 au 7 mai 2017

173 views

Published on

Une sélection d'articles ayant retenu notre attention.

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

S19 revue de presse kylia - semaine du 1 au 7 mai 2017

  1. 1. La revue de Presse KYLIA 1 LA REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE Du 1 au 7 mai 2017 Va-t-on bientôt pouvoir se faire livrer McDo en France ? Le 01/05/2017 Pour séduire les millennials, le géant du fast food, McDonald's, se lance dans la livraison de burger à domicile, en commençant par le Royaume-Uni. Si le boom des services de livraison à domicile nous a permis de se faire livrer nos restaurants préférés sans sortir de chez nous, on ne peut pas s'empêcher pourtant d'avoir un petit sentiment de déception. Eh oui, depuis l'arrivée massive des Take Eat Easy (RIP), Deliveroo, Foodora ou autre UberEats, il est pourtant toujours impossible de se faire livrer McDonald's. Mise à part une expérimentation aux Etats-Unis ou en Asie, la célèbre marque de fast food ne s'est toujours pas lancée corps et âme dans l'aventure de la livraison. Du moins, c'est en train de changer. McDonald's va se lancer dans la livraison au Royaume-Uni en juin prochain, en profitant du marché en plein boom de la livraison au Royaume-Uni.
  2. 2. La revue de Presse KYLIA 2 McDonald's en suiveur assumé © Wikicommons/KennethHan Si le directeur de McDonald's UK ne veut pas encore parler des autres pays européens, le groupe ne se cache pas de vouloir expérimenter le service en France si l'expérience s'avère concluante au Royaume-Uni. Si McDonald's est conscient de ne pas être un précurseur en la matière, la marque de fast-food veut être un "suiveur qui fait bien les choses". On ne va pas les contredire, on peut encore attendre quelques mois avant de se faire livrer directement notre BigMac le dimanche, en se réveillant d'une soirée bien arrosée... Source : www.foodgeekandlove.fr
  3. 3. La revue de Presse KYLIA 3 Entreprendre dans la distribution alimentaire : avec quelles enseignes ? Le 2/05/2017 La franchise reste l’une des voies privilégiées pour entreprendre dans la distribution alimentaire. Plusieurs importants distributeurs français proposent cette formule, comme Auchan dans son format de proximité A2Pas, Carrefour ou encore Casino. L’alimentation représente l’un des secteurs les plus lourds en franchise avec 19 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016. Plusieurs géants de la distribution ouvrent en effet leur concept à des entrepreneurs, notamment leur modèle de proximité. Tour d’horizon des choix qui s’offrent aux candidats. Pour tout entrepreneur souhaitant créer ou reprendre un commerce de distribution alimentaire, le choix est vaste entre les réseaux spécialisés, les groupements ou les réseaux ouverts à la franchise. Avant d’arrêter un choix sur telle ou telle enseigne, il convient de se poser une question essentielle : sur quel format entreprendre ? En effet, ouvrir un hypermarché requiert beaucoup plus
  4. 4. La revue de Presse KYLIA 4 d’investissements initiaux – plus d’un million d’euros en général – que l’ouverture d’une supérette de moins de 100 mètres carrés. Ouvrir en franchise La franchise reste l’une des voies privilégiées pour entreprendre dans la distribution alimentaire. Plusieurs importants distributeurs français proposent cette formule, comme Auchan dans son format de proximité A2Pas, Carrefour ou encore Casino. Avec la progression de la dimension « proximité » dans les modes d’achats, ces réseaux se tournent de plus en plus vers la franchise pour gagner les centres urbains et semi-ruraux, devenant ainsi des acteurs à part entière de l’hyper-local. Carrefour a ainsi créé une branche « proximité » dans lesquelles sont regroupées sept enseignes - Carrefour Contact, Carrefour Express, Carrefour Montagne, Carrefour Bio, Carrefour City, 8 à Huit et Proxi. Toutes recherchent de nouveaux candidats à la franchise. Même constat chez Casino, qui exploite aussi différentes enseignes comme Franprix et Monoprix. Là encore, la franchise est un outil pour ouvrir plus vite et plus proche des clients potentiels. La location-gérance pour les plus petits budgets Achats de stocks, rémunération des salariés, loyer commercial… Les investissements initiaux pour ouvrir une supérette ou supermarché pèsent lourds dans la balance, alors qu’il est crucial de préparer une réserve de trésorerie en attendant de lancer l’affaire – notamment pour maintenir les approvisionnements. Peu d’entrepreneurs sont capables d’investir plusieurs centaines de milliers d’euros pour se lancer et, pour les réseaux, cela signifierait de se priver d’une grande partie de candidats potentiels au seul motif d’une capacité d’investissement trop faible. Raison pour laquelle de nombreux réseaux proposent, en parallèle au contrat de franchise, un système de location-gérance. Moins de 10 000 euros d’apport personnel sont généralement suffisants pour créer en location- gérance, car dans ce type d’organisation, l’entrepreneur franchisé n’est pas propriétaire des murs mais locataire. En résumé, c’est l’enseigne qui fait l’acquisition du local et le loue au franchisé. Dans une grande partie des cas, la location-gérance ne doit servir que de tremplin vers l’acquisition par le franchisé de son magasin, mais certains réseaux tirent parfois avantage de la situation, comme des franchisés Dia avaient pu le dénoncer par le passé. Attention, donc, à lire attentivement les conditions de fin de contrat dans le cas d’une location-gérance.
  5. 5. La revue de Presse KYLIA 5 Le groupement, une alternative à la franchise Le commerce associé représente une part importante de la distribution alimentaire en France, puisque trois grands réseaux ont choisi le groupement comme mode de développement : Les Mousquetaires (Intermarché, Netto), Super U et Leclerc. Le groupement constitue une alternative à la franchise pour tout candidat souhaitant devenir un commerçant indépendant. La logique diffère sensiblement de la franchise puisque dans ce cadre de figure, l’entrepreneur devient associé en rejoignant le réseau, c’est-à-dire qu’il achète des parts et devient sociétaire. A ce titre, il participe de façon collégiale aux différentes assemblées générales et vote les principales décisions du réseau selon la règle « un homme égal une voix ». Les chaînes spécialisées dans le bio Ces dernières années, le bio a pris une place importante dans la consommation alimentaire des Français, puisque 70 % déclarent manger des produits bio régulièrement, selon l’Agence Bio. En 2016, le marché gagnait encore 20 % de croissance pour peser 7 milliards d’euros de recettes, de quoi rassurer les chaînes spécialisées dans ce secteur – même si la grande distribution attaque sévèrement le marché, Carrefour occupant même la première place sur le podium avec 20 % de parts de marché. Les chaînes spécialisées grignotent, elles aussi, un peu plus de marché chaque année. En 2015, la distribution spécialisée bio en réseau se partage ainsi près de 30 % du marché, contre 27 % en 2012 et la tendance va crescendo. Les réseaux comme Day by day, spécialisé dans le tout vrac, La Vie Claire et Biocoop continuent de grandir dans l’Hexagone. La croissance de La Vie Claire et de Biocoop est particulièrement impressionnante : le premier a vu ses ventes progresser de 27 % en 2016 pour atteindre un chiffre d’affaires de 220 millions d’euros répartis entre 300 magasins (dont 80 franchisés). Quant au second, ses ventes ont grimpé de 25,2 % l’an dernier et la coopérative vise déjà les 1,2 milliard d’euros de recettes en 2017. Avec de telles performances, rien d’étonnant à ce que les aspirants entrepreneurs se bousculent, mais la sélection est forte : chez Biocoop, plus d’un millier de candidats ont postulé à l’ouverture d’un point de vente, seule une soixantaine a été retenue. Source : www.leparisien.fr
  6. 6. La revue de Presse KYLIA 6 Un resto en solo, une pratique de plus en plus répandue... Le 03/05/2017 La consommation « solo » en restauration commerciale atteint des niveaux record en France avec une hausse de 9 % en 6 ans. Elle pèse aujourd’hui pas moins de 30 % des visites avec des usages qui évoluent. Dans une société que l’on décrit souvent comme plus individualiste, les sorties des clients en restauration commerciale s’en ressentent logiquement. En effet, les chiffres publiés par le cabinet d’étude The NPD Group, témoignent d’une augmentation sensible de la fréquentation des adultes seuls. En 2016, ils auraient ainsi représenté près d’un tiers des visites globales (30 %), soit une croissance de 4 % en fréquentation par rapport à l’année précédente. Les dépenses totales des adultes atteignent les 11 milliards d’euros en restauration commerciale, soit pas loin d’un quart de toutes les dépenses du marché. Encore plus significatif est le différentiel entre l’augmentation de la tendance « solo » en termes de nombre de visites (+138 000 millions entre 2010 et 2016, soit une hausse de 9 %) et les résultats globaux de la restauration commerciale qui ont dans le même temps reculé de 3 % en visites. La France se rapproche en cela de ses voisins européens tels que la
  7. 7. La revue de Presse KYLIA 7 Grande-Bretagne, où les visites des adultes seuls ont enregistré une progression de 10 % sur 6 ans. Seule l’Espagne se démarque, en faisant la part belle aux visites de groupes plutôt qu’aux solos. Le petit-déjeuner très solitaire Lorsque l’on s’intéresse de plus près aux instants de consommation privilégiés par les adultes français seuls, le matin est encore de loin le moment le plus solitaire de la journée avec une part de 50 % de visiteurs solos. Ce ratio tombe à 30 % à l’heure du déjeuner et même 15 % en soirée avec toutefois de grandes disparités par segment étudié. Ainsi, si seulement 18 % des commandes de pizzas à emporter sont faites par une personne seule pour sa consommation individuelle, cette proportion grimpe à 50 % pour les visites en boulangerie. De plus, « tiraillés entre les exigences du travail, les déplacements professionnels et le temps pour soi, les solos n’hésitent plus à sacrifier la sacro-sainte pause repas sur l’autel de la rapidité (36 % des visites en restauration rapide se font seules) ou de la mobilité (70 % d’entre eux prennent un repas à emporter) afin de vaquer à d’autres occupations à ce moment de la journée », commente ainsi Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice pour The NPD Group. Logiquement, la fréquentation en restauration commerciale des solos touche, en cela, majoritairement les actifs puisque 40 % des visites des 18-49 ans se font seules. Les outils nomades connectés, tels que les smartphones et les ordinateurs portables ainsi que l’émergence d’un mode de consommation et de prise de repas plus nomade semblent avoir décomplexé les consommateurs individuels et aidé à l’accélération de ce phénomène. Source : www.snacking.fr
  8. 8. La revue de Presse KYLIA 8 Restauration rapide halal : quelles franchises dans ce secteur ? Le 03/05/2017 Le Spécial, Veli hot dog, Mister Chick, ... Aujourd’hui, le halal concernerait de 4 à 5 millions de consommateurs en France et représenterait donc autant d’opportunités, pour les porteurs de projet, d’investir un marché voué à se développer considérablement dans les années à venir. Désormais associé à des domaines aussi variés que les cosmétiques, l’habillement ou même les services touristiques, le halal en restauration reste néanmoins le secteur le plus porteur pour les investisseurs. Vous voulez ouvrir votre franchise de restauration rapide halal ? Découvrez sans plus attendre tous les secrets d’un marché en constante expansion et partez à la rencontre de trois enseignes de restauration rapide particulièrement prometteuses : Mister Chick, Le Spécial et Veli hot dog. Le marché du Halal : état des lieux Une demande véritable mais difficile à estimer Porteur, le secteur de la restauration halal n’en est pas moins synonyme d’interrogations. Parmi ces dernières, la question de la quantité de consommateurs susceptibles de manger halal en France fait certainement partie des plus difficiles à trancher. En effet, les investisseurs ne peuvent avoir accès à
  9. 9. La revue de Presse KYLIA 9 des chiffres officiels et des statistiques qui leur permettraient pourtant de mieux connaître le marché. A l’origine de ce flou, une loi : celle de 1872. Réaffirmée en janvier 1978, cette dernière interdit de poser la question de la religion lors des recensements de population. Malgré tout, s’il reste difficile de connaître le nombre exact de consommateurs, le marché du halal n’en est pas moins florissant. Pour preuve, les nombreux investissements de l’industrie agroalimentaire qui s’est massivement lancée dans la production de produits halal, désormais incontournables dans les supérettes comme dans les plus grands supermarchés. Restauration : une stratégie marketing qui séduit les investisseurs S’il est marqué par une offre de produits industriels toujours plus variée, le marché du halal a également permis l’émergence de nouvelles habitudes de consommation et l’on a dès lors vu apparaître des chaînes de restauration rapide halal. Ces établissements d’un nouveau genre proposent généralement les grands classiques que sont les hamburgers, les hot dog, les pizzas et les sandwichs, tout en les adaptant aux besoins et aux attentes des consommateurs qui, jusque-là, n’avaient pas été pris en compte par les investisseurs. Dynamisée par une demande toujours plus forte et par des concepts toujours plus novateurs et diversifiés, la restauration rapide halal peut alors être considérée comme un secteur particulièrement porteur. Soucieux de suivre la tendance, les grands leaders du fast-food comme Quick se laissent eux aussi tenter par l’aventure. Ainsi, si la plupart des adresses de l’enseigne ont été récemment rachetées par Burger King, une vingtaine de restaurants devraient se reconvertir dans le 100 % halal. Les enseignes qui recrutent dans la restauration rapide halal Vous êtes prêt à vous lancer dans le secteur de la restauration rapide halal ? Investir en franchise pourra vous permettre de donner vie à votre projet tout en bénéficiant des conseils et de l’expertise d’enseignes réputées ! Mais avant cela, prenez connaissance des enseignes qui recrutent et faites le meilleur choix ! Mister Chick L’enseigne Mister Chick est une enseigne de restauration rapide proposant des burgers halal. Mettant en avant la qualité de ses produits frais, la saveur de ses recettes artisanales et ses portions, résolument généreuses, les restaurants Mister Chick sont avant tout des établissements conviviaux et modernes où qualité rime toujours avec prix abordables. Créée en 2012 et lancée en franchise en 2017, l’enseigne souhaite favoriser l’accès à une cuisine halal facilement traçable, authentique et pouvant convenir à tous. Un apport personnel de 80.000€ et des droits d’entrée 10.000€ font partie des conditions d’ouverture pour une franchise Mister Chick, la redevance fonctionnement s’élevant
  10. 10. La revue de Presse KYLIA 10 quant à elle à 900€. L’enseigne ne propose pas d’aide au financement mais met une formation à la disposition de ses investisseurs. Le Spécial Devenu incontournable dans l’univers des enseignes de restauration rapide halal, Le Spécial est né en 1999 et propose les cinq indispensables de la restauration rapide halal, soit le sandwich, la pizza, le kebab, le burger et le tacos. Grâce à ses formules et à ses sauces variées, l’enseigne parvient à répondre aux besoins et aux envies d’une clientèle jeune, moderne et en quête de produits de qualité. Pour rejoindre l’enseigne Le Spécial, il est nécessaire de s’acquitter d’un apport personnel de 50.000€ et de droits d’entrée de 20.000€. Le contrat exige également des franchisés des royalties de 5 %. En retour, soucieuse d’accompagner les profils les plus motivés, l’enseigne propose des conditions d’installation idéales avec une assistance administrative, financière et marketing. Veli hot dog L’enseigne Veli Hot Dog est spécialisée dans les hot-dogs dits « gourmets » et qui rivalisent donc de qualité et de saveurs pour mieux séduire les consommateurs ! Considérée comme l’un des pionniers du street food en France, elle existe depuis 2010 et séduit une clientèle toujours plus variée. Lancé en franchise en 2012, Veli hot dog propose un contrat de style partenariat ainsi que des conditions d’affiliation très favorables aux investisseurs. Ces derniers se voient notamment exempts de droits d’entrée mais également de redevances et de royalties. L’apport personnel exigé devra quant à lui s’élever à 5000 €. Les franchisés auront l’opportunité de profiter des atouts d’un concept fort ainsi que d’un équipement moderne et très tendance. Source : www.toute-la-franchise.com
  11. 11. La revue de Presse KYLIA 11 Les principaux ratios et indicateurs d'activité dans les CHR Le 04/05/2017 Ces données sont calculées à partir des statistiques de vente fournies par la main courante, les caisses ou les logiciels de facturation. © Thinkstock Avec les informations issues de la comptabilité, les statistiques constituent la deuxième principale source d'information pour les tableaux de bord. Elles permettent de fournir les ratios et d'indicateurs d'activité pour les cafés, hôtels et restaurants. • Hébergement Indicateur Mode de calcul Intérêt Nombre de chambres
  12. 12. La revue de Presse KYLIA 12 Taux d'occupation louées ÷ Nombre de chambres disponibles Ce calcul effectué pour le jour, le mois et en cumul, est le principal indicateur d'activité de l'hôtel. Nombre moyen de personnes par chambre louée (indice de fréquentation) Nombre de clients présents ÷ Nombre de chambres louées Très différent selon le type d'établissement (affaires ou tourisme), cet indicateur permet aux autres services de connaître le potentiel de clientèle présente à l'hôtel. Prix moyen par chambre louée (recette moyenne) Chiffre d'affaires chambres ÷ Nombre de chambres louées Indique la manière dont l'hôtel a pu tenir ses prix par rapport au prix affiché et au marché. Recette moyenne hébergement par chambre disponible (RevPAR : Revenue Per Available Room) Taux d'occupation x Prix moyen par chambre louée [ou] Chiffre d'affaires chambres ÷ Nombre de chambres disponibles Permet de mesurer l'effet de la variation combinée de l'occupation et du prix moyen par chambre louée. Il constitue de ce fait un indicateur plus complet de la performance commerciale globale. Il est de plus en plus utilisé dans les statistiques professionnelles. Recette totale par chambre disponible (TREVPAR : Total Revenue Per Available Room) Chiffre d'affaires total ÷ Nombre de chambres disponibles Le nombre de chambres disponibles (construites) étant représentatif de l'investissement, le TREVPAR mesure la capacité de l'investissement à générer du chiffre d'affaires. Recette téléphone ou minibar… par CA département ÷ Nombre de chambres Permet de mesurer et de suivre l'évolution du comportement de consommation des clients de l'hôtel
  13. 13. La revue de Presse KYLIA 13 chambre louée louées par rapport aux autres services proposés. • Restauration Indicateur Mode de calcul Intérêt Taux de fréquentation Nombre de couverts servis ÷ [Capacité × nombre de services] Ce calcul, effectué par service pour le jour, le mois et en cumul, est le principal indicateur d'activité du restaurant. Recette moyenne par couvert servi ou addition moyenne ou ticket moyen Chiffre d'affaires restaurant ÷ Nombre de couverts servis Permet de suivre le comportement des clients face à l'offre de prix qui leur est faite. Taux de captage de la clientèle de l'hôtel Nombre de couverts servis aux clients de l'hôtel ÷ Nombre de clients présents à l'hôtel Donne une indication sur l'attrait du restaurant pour les clients de l'hôtel. • Du prix moyen au RevPAR Depuis quelques années, le RevPAR remplace progressivement le prix moyen et le taux d'occupation en tant qu'indicateur d'activité hôtelière : - Le REVPAR est un indicateur de synthèse de la performance commerciale. Les indicateurs traditionnels, prix moyen (PM) et taux d'occupation (TO), varient en fonction du mix clientèle, qui dépend lui-même de la date, de la stratégie commerciale et de l'efficacité des décisions d'allocation de capacité aux différents segments. Exemple Hôtel 4 étoiles de 100 chambres, prix rack : 137 €
  14. 14. La revue de Presse KYLIA 14 5 mai 2 juin 3juillet Taux d'occupation 45 % 66 % 99 % Prix moyen 117,39 € 80,04 € 53,36 € Quelle est la meilleure journée ? Le RevPAR est de 52,83 € pour les trois journées. - Le RevPAR est un indicateur de chiffre d'affaires, et le chiffre d'affaires est considéré aujourd'hui comme le facteur de performance déterminant : - l'hôtellerie comme le transport sont des activités à coût variable faible : si l'augmentation du chiffre d'affaires est obtenue grâce à l'augmentation du taux d'occupation moyennant une baisse moins que proportionnelle du prix moyen, l'augmentation des coûts sera négligeable voire compensée par les marges réalisées sur les recettes dérivées (restaurant, bar…) ; - les chaînes et de nombreux indépendants disposent aujourd'hui d'outils efficaces pour le contrôle des coûts, ce qui signifie que la compétitivité dépend principalement du chiffre d'affaires… - Le RevPAR a la vertu de sensibiliser les opérationnels à la gestion de la capacité (donc à la nécessité de rentabiliser l'investissement réalisé), représentée par le nombre de chambres disponibles : en effet, sauf dans le cas ou le TO est de 100 %, le RevPAR est toujours inférieur au prix moyen,ce qui met l'accent sur le gâchis de capacité. Source : www.lhôtellerie-restauration.fr
  15. 15. La revue de Presse KYLIA 15 Débitants de tabac : création d’une nouvelle aide financière ! Le 04/05/2017 Source :  Décret n° 2017-679 du 28 avril 2017 portant création d'une aide à la modernisation des débits de tabac  Arrêté du 28 avril 2017 portant création d'une aide à la modernisation des débits de tabac et établissant la liste des matériels, équipements et travaux éligibles à l'aide à la modernisation Selon l’adage populaire : « en mai, fait ce qu’il te plaît ». Avec les beaux jours qui arrivent, ne seriez- vous pas tenté par des travaux de modernisation dans votre débit de tabac ? Cela tombe bien, une nouvelle aide financière vient justement d’être créée en ce sens…
  16. 16. La revue de Presse KYLIA 16 Débitants de tabac : 20 000 € maximum d’aide financière ! Il vient d’être institué une aide à la modernisation pour financer un investissement en matériels, équipements et travaux permettant une modernisation visible du débit de tabac. Notez que cette aide est versée en une seule fois après que la décision d'attribution soit prise. Attention : l'aide à la modernisation prendra fin au 31 décembre 2021 ! A qui devez-vous vous adresser ? L’aide est accordée par le directeur général des douanes et droits indirects. Plus précisément, il faut adresser votre demande, par voie dématérialisée, au bureau des contributions indirectes. Quel montant ? L'aide à la modernisation représente 25 % du plafond total des dépenses hors taxes engagées pour la modernisation de votre débit, dans la limite d'un plafond de 10 000 € par débit et sur une période de 5 ans. Mais le montant de l’aide peut être porté à 20 000 € ! Pour cela, il faut que vous transfériez votre débit au sein du département ou dans un département limitrophe. Attention ! Pour bénéficier de l'aide, l’investissement doit être d'au moins 4 000 € HT dont un minimum de 2 000 € HT consacré à l'acquisition de matériels et équipements. Quels matériels et équipements ? Les matériels, équipements et travaux, ouvrant droit à l'aide à la modernisation, sont les suivants :  les linéaires destinés à la présentation des produits du tabac et des dispositifs électroniques de vapotage (mobiliers, étagères, cave à cigares, accessoires) ;  le comptoir de vente et les éléments associés au comptoir (présentoirs, vitrines, meubles en pose libre) ;  les outils numériques (les cabines multi-services, tablettes ou écrans offrant au moins l'accès à des produits ou services au public, borne connectée dédiée au choix des produits du tabac et dispositifs électroniques de vapotage dont l'usage est destiné au débitant de tabac) ;
  17. 17. La revue de Presse KYLIA 17  les outils de gestion (terminaux d'encaissement, accessoires, outils automatisés de repérage et d'identification des produits du tabac et dispositifs électroniques de vapotage, éclairage par leds sur le linéaire, TPE carte bancaire, outils de gestion des stocks de tabacs) ;  les éléments de signalétique extérieurs ;  les travaux, lorsqu'ils ont pour résultat de contribuer à la modernisation de la partie du commerce dédiée à la vente de tabac, des dispositifs électroniques de vapotage (sols, plafonds, murs, menuiserie, éclairage) ;  le ravalement de la façade extérieure. Quel est le contenu du dossier pour obtenir l’aide financière ? Sachez que la demande d'aide doit être accompagnée des pièces suivantes :  des devis des professionnels (ils sont au minimum 2) auxquels vous souhaitez faire appel ;  de la présentation du projet de modernisation du débit de tabac ;  des photographies du débit de tabac avant et après les travaux de modernisation ;  des factures définitives acquittées auprès des professionnels qui ont réalisé les travaux de modernisation et d'un relevé d'identité bancaire. Source : www.bar-brasserie.fr
  18. 18. La revue de Presse KYLIA 18 Interdiction de vapoter : quelques précisions Le 04/05/2017 A partir du 1er octobre 2017, il sera interdit d’utiliser sa cigarette électronique sur les lieux de travail fermés et couverts, sous peine de sanctions… applicables au vapoteur et à l’employeur ! Pour vous permettre de mieux cerner vos nouvelles obligations en la matière, voici quelques précisions… Une interdiction inapplicable dans les lieux recevant du public ? L’interdiction de vapoter s’appliquera, à compter du 1er octobre 2017, dans tous les lieux de travail fermés et couverts affectés à un usage collectif, qu’ils soient ou non situés dans les bâtiments de l’entreprise. Mais cette interdiction ne s’étend pas aux locaux recevant du public. Concrètement, l’interdiction s’appliquera aux bureaux collectifs ou open-space, mais pas dans les commerces, les cafés, les hôtels ou les restaurants, à moins que leur règlement intérieur ne l’interdise lui-même.
  19. 19. La revue de Presse KYLIA 19 Toutefois, la règlementation reste muette sur le cas des bureaux individuels. Nous vous recommandons alors d’être prudent : un bureau individuel n’implique pas l’absence totale de passage. Vous pouvez donc adapter votre règlement intérieur. Si vous êtes concerné par cette interdiction de vapoter, vous devrez, dès le 1er octobre 2017, afficher, par une signalisation apparente, le principe de cette interdiction, mais également ses conditions d’application dans l’enceinte des lieux, le cas échéant. Si vous ne respectez pas cette obligation d’affichage, vous encourez une amende de 150 €, de même que l’utilisateur de la cigarette électronique qui ne respecte pas l’interdiction de vapoter. Source : Décret n° 2017-633 du 25 avril 2017 relatif aux conditions d’application de l’interdiction de vapoter dans certains lieux à usage collectif Source :www.bar-brasserie.fr
  20. 20. La revue de Presse KYLIA 20 A propos de Kylia Fondé en 2010 sur Paris, KYLIA est un réseau de cabinet d’affaires nouvelles génération. Kylia est une enseigne immobilière exclusivement dédiée à l’immobilier commercial : Une entreprise construite par et pour des commerçants. Le Groupe Kylia intervient sur un large panel de services depuis l’expertise, la commercialisation, le conseil, la recherche de financement, l’assurance, mais également l’optimisation des stocks. Plus d’information sur le site Internet : http://www.kylia-immo.com Contact Presse : KYLIA France Marie LAURENT / rp@kylia-immo.com / 01 47 70 24 18

×