Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Tout est data v. 1.2

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Tout est data v. 1.2

  1. 1. Tout est data<br />V. 1.2<br />KVC<br />
  2. 2. BDD « Primaires »<br />
  3. 3. Les impondérablesde toute action numérique pour une activité de distribution<br />Un produit : est vendu à tel prix ou offre commerciale*, pour telle période de validité (éléments variables)<br />Un produit : ce sont des caractéristiques, des médias… (éléments figés)<br />Un client : est un agrégat de caractéristiques (éléments variables)<br />TOUT EST DATA<br />STRUCTUREE<br />(avec un ID Commun)<br />Un produit : est disponible à tel(s) endroit(s), à telles quantités(éléments variables)<br />
  4. 4. BDD produits<br />BDD expression commerciale<br />BDD clients<br />BDD stocks<br />- Les caractéristiques produits (ex. TV = type de dalle, résolution d’écran, taille d’écran, constructeur, connectiques…)<br />- L’enrichissement produit (ex. TV = un ou plusieurs visuels (de face, de côté, de dos, vue connectique…), une ou plusieurs vidéos…)<br />- …<br />- Prix de vente unitaire<br />- X produits achetés, Y produit(s) offert(s)<br />- X produit(s) acheté(s), Y euro(s) cumulé(s) sur la carte de fidélité (si présente)<br />- Et ce pour une période de validité déterminées<br />Nom<br />Prénom<br />Adresse postale<br />Adresse postale de livraison<br />Adresse postale de facturation<br />Composition familiale (si possible couplée avec un ou plusieurs ID clients des autres membres de la famille)<br />Adresse e-mail<br />Historique d’achat (“ID produit”, vendu à telle “quantité”, “tels ou tels jours”)<br />Facebook ID<br />OpenID<br />Numéro de téléphone<br />Opt-ins (sms, e-mails…)<br />…<br />Produit présent à Y “points d’acquisition produits*” à X quantités. Les quantités peuvent donc varier d’un lieu à l’autre.<br />
  5. 5. Quelles exploitations ?<br />
  6. 6. Exploitation n° 1 : Le cross-canal<br />Libre-service<br />Point retrait (stock de l’hyper)<br />Une multitude de points d’acquisition du produits<br />Point retrait (stock distant*)<br />Le client a le choix sur la manière dont il souhaite acquérir le produit. En revanche, on peut porter à sa connaissance d’autres moyens.<br />Stock distant > stock d’un entrepôt distant, qui n’est pas celui de l’hypermarché. <br />Le client ne peut donc pas prétendre venir chercher son produit dans l’heure.<br />
  7. 7. Exploitation n° 1 : Le cross-canalUn bon exemple  Walmart<br />Libre-service<br />En jaune,<br /> les points d’acquisition produits (08.2011)<br />Point retrait (stock de l’hyper)<br />Pick-up at store<br />Point retrait (stock distant*)<br />Site to store<br />FedEx Offices<br />Stock distant : stock d’un entrepôt distant, qui n’est pas celui de l’hypermarché. <br />Le client ne peut donc pas prétendre venir chercher son produit dans l’heure.<br />
  8. 8. Exploitation n° 2 : Le multi supports<br />Des fonction-nalités transverses<br />Data « offre commerciale »<br />Data produits<br />Des navigations spécifiques <br />Data clients<br />Data stock<br />*Cela ne signifie pas qu’il faille un prix de vente unique. **tickets de caisse avec pubs personnalisées au dos…<br />
  9. 9. Exploitation n° 2 : Le multi supportsUn bon exemple  Walmart<br />Des fonction-nalités transverses<br />En jaune, les supports proposés par Walmart pour accéder à son « offre commerciale ».<br />Data « offre commerciale »<br />Data produits<br />Des navigations spécifiques <br />Data clients<br />Data stock<br />***A ce jour (10.06.2011), 6 500 000 fans, toute l’offre n’est pas accessibles sur Facebook, seulement les promotions locales.<br />

×