Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns

395 views

Published on

L'hypersensibilité de type III regroupe les réactions dues à la formation et à l'accumulation d'un trop grand nombre de complexes immuns, c'est-à-dire la combinaison d'un antigène et d'un anticorps qui provoque une réaction inflammatoire intense. Cela conduit à des dommages tissulaires analogues à ceux décrits par Arthus au début du XXe siècle.
Objectifs d’enseignements tels que définis dans le programme de l’ECN :
• Expliquer la physiopathologie des réactions d’hypersensibilité : allergique et non
allergique.
• Expliquer l’épidémiologie, les facteurs favorisants et l’évolution des principales
hypersensibilités de l’enfant et de l’adulte : alimentaire, respiratoire, cutanée,
médicamenteuse et per-anesthésique, venins d’hyménoptères.
• Expliquer les principales manifestations cliniques et biologiques et argumenter
les procédures diagnostiques.
• Argumenter les principes du traitement et de la surveillance au long cours d’un
sujet hypersensible, en tenant compte des aspects psychologiques.

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns

  1. 1. Les états d’HYPERSENSIBILITÉ TYPE III ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!! For PharmD. Students By Dr. K. Kerboua
  2. 2. ABONNERABONNER à cette PAGE pour recevoir les liens de Quiz et du matériel pédagogique supplémentaireQuiz et du matériel pédagogique supplémentaire DANS VOTRE MUREDANS VOTRE MURE de facebook
  3. 3. 1. HYPERSENSIBILITE TYPE III est provoquée par a. des anticorps se liant à des antigènes SOLUBLES b. de PETITS complexes immuns circulants c. Le DÉPOT de complexes immuns dans divers tissus 2. l’imunothérapie PASSIVE par injection du sérum anti venin scorpionique a. Peut donner une FORME SYSTÉMIQUE de réaction d'hypersensibilité de type III, b. Est, Comme la maladie sérique, responsable des lésions tissulaires dues au dépôt de complexes immuns c. Peut provoqué une inflammatoire locale (vasodilatation, perméabilité vasculaire accrue, etc.) causée par DÉGRANULATION des phagocytes et mastocytes après fixations des anaphylatoxines HYPERSENSIBILITE TYPE IIIHYPERSENSIBILITE TYPE III Les anticorps se liant à des antigènes SOLUBLES formant de PETITS complexes immuns circulants qui sont DÉPOSÉS dans divers tissus 2. l’imunothérapie PASSIVE par injection du sérum anti venin scorpionique a. Peut donner une FORME SYSTÉMIQUE de réaction d'hypersensibilité de type III, b. Est, Comme la maladie sérique, responsable des lésions tissulaires dues au dépôt de complexes immuns c. Peut provoqué une inflammatoire locale (vasodilatation, perméabilité vasculaire accrue, etc.) causée par DÉGRANULATION des phagocytes et mastocytes après fixations des anaphylatoxines 3. Les cycles de poussées-rémissions rencontrés dans certaines maladies autoimmunes peuvent etre expliqués par a. des réactions d'hypersensibilité de type III, b. l'ÉMERGENCE ainsi que LA RÉSOLUTION des lésions tissulaires suivant la FORMATION et la DISSOLUTION (ou clearance) des COMPLEXES IMMUNS c. l'ÉMERGENCE des symptômes cliniques avant LA FORMATION DES COMPLEXES IMMUNS
  4. 4. 4. Les réactions d'hypersensibilité de type III a. sont provoquées par des complexes anticorps-antigène déposés dans les tissus et conduisant à une réaction inflamatoire b. impliquent l’ACTIVATION du COMPLEMENT qui conduit à une DEGRANULATION de mastocytes et des neutrophiles, c. Impliquent du CHEMOTAXIE et REACTIONS INFLAMMATOIRES d. Causées par l’inefficacité des polynucléaires neutrophiles à phagocyter les complexes immuns e. Causées par Libération d'enzymes protéolytiques - protéases neutres et collagénase, enzymes formant des kinines, protéines polycationiques et intermédiaires réactifs oxygènés et azotés) 5. Les PETITES FORMES de Complexes immuns solubles (L'excès d'antigène )- se DÉPOSENT dans les endroits où la filtration plasma prend lieu. a. Membrane basale des vaisseaux sanguins (Vascularite) b. Membrane basale glomérulaire (Glomérulonéphrite) c. Membrane Synoviale (Arthrite) d. Le fait qu’ils NE SONT PAS facilement phagocytées provoquerait le RELARGAGE DU CONTENU TOXIQUE des plynucléaire neutrophiles(Enzymes, médiateurs…) responsable de la symptomatologie inflammatoire 5. Les PETITES FORMES de Complexes immuns solubles (L'excès d'antigène )- se DÉPOSENT dans les endroits où la filtration plasma prend lieu. a. Membrane basale des vaisseaux sanguins (Vascularite) b. Membrane basale glomérulaire (Glomérulonéphrite) c. Membrane Synoviale (Arthrite) d. Le fait qu’ils NE SONT PAS facilement phagocytées provoquerait le RELARGAGE DU CONTENU TOXIQUE des plynucléaire neutrophiles(Enzymes, médiateurs…) responsable de la symptomatologie inflammatoire
  5. 5. 6. Les MECHANISMES de l’HYPERSENSIBILITE TYPE III se déclenchent a. Au début de la réponse anticorps-antigene ou Il ya peu d‘Anticorps et EXCÈS d’antigène, favorisé par Exposition CONTINUE d’Ag b. Par De PETITS complexes immuns qui N’activent PAS efficacement le complément et ne sont pas éliminés de la circulation c. Aux stades intermédiaires de la réponse anticorps-antigène ou la quantité d’antigène est comparable à celle d’anticorps. d. Tard dans la réponse anticorps-antigene ou il ya de grandes quantités d‘anticorps et peu d‘Antigenes 7. l’HYPERSENSIBILITE TYPE III peut passer par a. La phase de FORMATION de complexes Immuns b. La phase de DÉPOSITION de complexes Immuns c. La phase de l’INFLAMATION provoquée par complexes Immuns d. La phase de Nécrose par la Formation de Microthrombi résultant de la Libération de facteurs de coagulation et l’Agrégation des plaquettes 7. l’HYPERSENSIBILITE TYPE III peut passer par a. La phase de FORMATION de complexes Immuns b. La phase de DÉPOSITION de complexes Immuns c. La phase de l’INFLAMATION provoquée par complexes Immuns d. La phase de Nécrose par la Formation de Microthrombi résultant de la Libération de facteurs de coagulation et l’Agrégation des plaquettes 8. L‘utilisation de la PÉNICILLINE ou la TÉTRACYCLINE dans certains cas de LA SYPHILIS (ou d'autres microorganismes - spirochètes, boréolioses) provoquerait une HYPERSENSIBILITE TYPE III a. par les meme mécanisme de l’anémie liée à la penicilline b. par Reaction de Jarisch-Herxheimer suite à LA LIBÉRATION d'endotoxines ou de lipoprotéines d'organismes se produit PLUS RAPIDEMENT QUE L’ÉLIMINATION par le système immunitaire c. qui pourrait être traitée avec des agents anti-inflammatoires
  6. 6. 9. LUPUS ERYTHEMATOSUS SYSTEMIQUE (LES) est une maladie autoimmune provoquée par la réaction du système immunitaire contre le contenu nucléaire des cellules suite à son relargage par nécrose. a. Cette maladie genere des Autoanticorps anti-nucléaires (ANA) comme les autoanticorps anti- ADN bouble brins (dsDNA) b. Lésion dermique caractéristique chez les patients atteints de SLE est éruption malaire ou éruption papillaire c. dépôts immun-complexes à la jonction dermo-épidermique d. INSUFFISANCE RENALE DANS LES MALADIES A COMPLEXES IMMUNES 10. LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE est une maladie autoimmune qui touchent les articulations est un état d’hypersenibilité de a. type IV à cause de la Réponse immunitaire cellulaire contre les membranes synoviales des articulations a. type III à cause du compexe immun à base du Facteur Rheumatoide (anticorps spécifiques anti-Fc des IgG) 10. LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE est une maladie autoimmune qui touchent les articulations est un état d’hypersenibilité de a. type IV à cause de la Réponse immunitaire cellulaire contre les membranes synoviales des articulations a. type III à cause du compexe immun à base du Facteur Rheumatoide (anticorps spécifiques anti-Fc des IgG) 11. l’EXPLORATION de l’HYPERSENSIBILITE TYPE III a. Recherche et dosage des Complexes Immuns Circulants: ELISA b. Recherche et dosage des Anticorps ou Auto-anticorps spécifique: ELISA, Immunofluoréscence c. Immunofluorescence des biopsies tissulaires (Exemple-glomérules dans la glomérulonéphrite)
  7. 7. 12. L’Alvéolite Allergique Exogène a. Est une pneumonie d’hypersensibilité b. Est un état d’Hypersensibité de Type III c. Concerne la maladie Le poumon de fermier d. Concerne la maladie des éleveurs d’oiseaux e. Peut être due l'exposition prolongée aux spores d'actinomycètes thermophiles qui poussent dans le foin. Glomérulonéphrite post-streptococcique: dans la réponse immune contre une infection strepto hémolytique, le patient génère des anticorps qui réagissent contre le streptocoque (anti-streptolysine O) (ASLO) sont formés dans la circulation; Les complexes antigène- anticorps se déposent dans le glomérule et provoquent une néphrite. Cas Clinique Glomérulonéphrite post-streptococcique: dans la réponse immune contre une infection strepto hémolytique, le patient génère des anticorps qui réagissent contre le streptocoque (anti-streptolysine O) (ASLO) sont formés dans la circulation; Les complexes antigène- anticorps se déposent dans le glomérule et provoquent une néphrite. La technique d’immunofluoréscence Dépôt granuleux de C3 et d'IgG sur les boucles capillaires et le mésangium. Dans 90% des cas on retrouve Œdème typiquement sur le visage, les membres périorbitaux et les membres supérieurs.
  8. 8. Dr. M.M.A agé de 34 ans, résident 3eme année en prothèse dentaire, présentant une faiblesse, fatigabilité facile sur les petits et moyens exercices, toux non productrice, dyspnée et perte de poids non quantifiée. Radiographie thoracique montrant une opacité d'aspect fibrotique dans les deux champs pulmonaires, la plus exubérante au niveau moyen du champ pulmonaire droit. (verre dépoli) Les extraits de produits acryliques Une PNEUMONIE D'HYPERSENSIBILITÉ par inhalation de produits acryliques contenus dans la résines des prothèses, adhésifs, et ciments dentaires a été évoqué. La patient a reçu un traitement par la prednisone avec une mauvaise réponse, montrant une amélioration seulement après l'introduction de l'azathioprine. Le résident insiste qu’il a présenté la même symptomatologie mais moins sévère lors qu’il était en stage d’externat en Unité de Prothèse Dentaire au CHU. PNEUMONIE D’HYPERSENSIBILITÉ EN MÉDECINE DENTAIRE Cas Clinique la méthode d’Outcherlony ou double diffusion en gélose présente l’avantage d’étudier le sérum du patient simultanément face à plusieurs allergènes Sérum du patient Les extraits de produits acryliques Présence d’Ac précipitants spécifiques Une PNEUMONIE D'HYPERSENSIBILITÉ par inhalation de produits acryliques contenus dans la résines des prothèses, adhésifs, et ciments dentaires a été évoqué. La patient a reçu un traitement par la prednisone avec une mauvaise réponse, montrant une amélioration seulement après l'introduction de l'azathioprine. Le prick tests avec le composé acrylate, méthacrylate ou cyanoacrylate seul ou avec un conjugué acrylate-albumine humaine, dosage d’IgE spécifiques de ces conjugués sont revenus négatives. Le diagnostic d’allergie (Hypersensibilité de type I) a été écarté. L’immunologiste a procédé à solubiliser ces produits acryliques et les mettre en contacte avec le sérum du patient grâce à la technique d’Immunoprécipitation type Ouchterlony. Des Anticorps précipitants ont été mis en évidence et le diagnostique de PNEUMOPATHIES D'HYPERSENSIBILITÉ (PHS) par Hypersensibilité de type III a été confirmé .
  9. 9. N’oubliez pas de me suivre sur Slide Share pour recevoir les nouvelles publications de cours et de Quiz
  10. 10. N’hésitez pas à me contacter par Messenger si vous trouvez des difficultés

×