Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Retombée presse Centre Inffo l intw julie rippinger comundi 28mars 2012

313 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Retombée presse Centre Inffo l intw julie rippinger comundi 28mars 2012

  1. 1. 28 MARS 12 Quotidien format revue Surface approx. (cm²) : 4134 AVENUE DU STADE DE FRANCE93218 SAINT DENIS LA PLAINE CE - 01 55 93 91 91 Page 1/1 Entreprises « Les changements dans lentreprise influencent la formation de demain » (Co mundi) « L entreprise est le miroir de la société. Les évolutions qui impartent le monde vont influencer le monde professionnel Dans cette situation, lentreprise peut être un vecteur pour les changements positifs qui sopèrent dans la société », a indiqué Julie Rippinger, responsable de la cellule Initiation, marketing et stratégie de lorganisme de formation, Comundi, lors dun séminaire organisé, mardi 27 mars, sur les « tendances qui influenceront la formation de demain » Dans un environnement professionnel en constant changement, les acteurs du développement de lentreprise sont confrontés, selon elle, à « quatre tendances principales • la recherche du lien, la volonté défaire la différence (en se surpassant et en vivant des expériences), lobligation de sadapter et dinnover (en accroissant sa flexibilité et en assimilant la nouveauté) et une autre façon de gérer son temps (en essayant de retrouver du temps et de souffler) ». Ces tendances ont des influences « évidentes » sur la formation, notamment sur « les formats pédagogiques ». Ainsi, par exemple, la quête de lien du salarié avec ses « collaborateurs » ou « collègues » (sens et partage, lutte contre lisolement, etc.), conduirait à recourir à des « modes dapprentissage collectifs qui feront beaucoup plus appel à la pédagogie active et aux jeux pour exploiter la dynamique de groupe ». Et les organismes de formation inscriraient la relation avec et entre les formés dans une « logique de durée » Dans un contexte dévolution accélérée et de différences vertigineuses, lenjeu aussi bien pour lentreprise que pour ses salariés est de «.faire la différence », de se « démarquer des autres ». Cette logique accentue le recours au « sur-mesure et laccompagnement individuel personnalisé », à une pédagogie qui permette « dacquérir des compétences, maîs également de vivre une expénence (avant-pendant-après). . ». Car, dans tous les cas, il sagit, a indiqué Julie Rippinger, de « 5 adapter et dinnover » (en accroissant sa flexibilité et en assimilant les changements), car « le rapport au temps et aux distances a évolué, que linnovation n estplus un risque maîs une nécessité, et qu on ne crée plus, aujourdhui on mixte ». Linfluence de cette évidence sur la formation est toute simple . « II faut apprendre à apprendre de ses échecs pour rebondir, mettre en place un processus de co-créatwn (création collective), etc » Cela suppose de mettre en œuvre des méthodologies de formation « plus instinctives et intuitives », une « pédagogie ludique », car, compte tenu de la pression au travail, « il faut permettre aux salariés dapprendre en jouant », en essayant de sennuyer dans son travail. Cest comme déjà, précise-t-elle, « dans les "serious game", où on joue tout en étant sérieux ou sérieux tout en jouant ». Pour Stéphane Diebold, vice-président du Carf [I], « un des défis de la formation de demain est de pouvoir appendre en y mettant un peu plus du ludique et de lintéressant Même si on ne sait pas comment faire plus que ce qui est déjà proposé Maîs la formation est devenue un espace créatif qui doit répondre aux ambitions daccompagner les salariés » dans un environnement nouveau. Lin autre défi est de pouvoir, dans cette déréglementation de nos temps, gérer autrement notre temps. « // sagit de chercher à soffnr des moyens de retrouver du temps et de souffler, dans une situation où la vitesse croît plus vite que les rythmes humains, que nous devons faire des choix dans lutilisation de notre temps et que notre vie orofessionnelle se construit étape par étape », précise Julie Rippinger. On rechercherait donc des actions de formation courts (permettant de mettre en cohérence vie professionnelle et vie personnelle), des bilans de compétences ou des cycles de formation longs professionnalisants (permettant un changement de carrière professionnelle) Le RF doit redonner un sens à lentreprise Au sein de lentreprise, tous ces changements ont un impact considérable sur le métier de responsable de formation. En effet, à lheure où dans de nombreuses entreprises la « visibilité des responsables est de trois mois », le responsable formation doit travailler à anticiper les changements, par une actualisation de ses connaissances sur tous les sujets [afin de répondre aux besoins de formation de tous et chacun des salariés], recréer le liens entre tous les collaborateurs, etc. ». Et donner un sens à lentreprise grâce à ses capacités de donner aux autres salariés, à travers des actions de formation ou des innovations pédagogiques adaptées. (I] II anime un blog dédié à lévolution de la formation. 28 mars 2012, par Knock BillyESF Eléments de recherche : COMUNDI : organisme de formation professionnelle, toutes citations8121081300505/GBM/ARN/3

×