Comment bien utiliser Linkedin

70,239 views

Published on

4 Comments
23 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
70,239
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
182
Actions
Shares
0
Downloads
1,800
Comments
4
Likes
23
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Comment bien utiliser Linkedin

  1. 1. BIEN UTILISER LINKEDINX OUTILS A UTILISER & OPTIMISER Mars 2012
  2. 2. SOMMAIRE1. COMMENT TIRER PROFIT DE LINKEDIN ............................. 42. LE PROFIL .............................. ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 2.1. LES INFORMATIONS DE BASE ..................................................................................5 2.2. VOTRE EXPERIENCE ET VOS FORMATIONS ....................................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 2.3. LE RESUME..................................................................................................6 2.4. LAJOUT DUNE PHOTO ATTRACTIVE ET "PRO" ..................................................................6 2.5. LES LIENS VERS VOS AUTRES ESPACES SUR LES RESEAUX SOCIAUX .................................................6 2.6. LA PERSONNALISATION DE LURL DE VOTRE PROFIL .............................................................6 2.7. LES RECOMMANDATIONS.....................................................................................6 2.8. EN RESUME .................................................................................................63. LE CARNET DE CONTACTS ............................................ 8 3.1. LE CARNET DE CONTACTS .....................................................................................8 3.2. LES ETIQUETTES .............................................................................................9 3.3. BIEN TRIER SES CONTACTS .................................................................................. 11 3.4. EXPORTER VOTRE CARNET DE CONTACTS ..................................................................... 11 3.5. EN RESUME ............................................................................................... 114. LA MESSAGERIE ........................................................ 12 4.1. UNE MESSAGERIE TRES CLASSIQUE .......................................................................... 12 4.2. UN PEU DORGANISATION SIMPOSE ............................................ ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 4.3. LES MESSAGES GROUPES ................................................................................... 13 4.4. LES INVITATIONS........................................................................................... 14 4.5. EN RESUME ............................................................................................... 145. LONGLET DE RECHERCHES .......................................... 15 5.1. QUELS SONT VOS OBJECTIFS ? .............................................................................. 15 5.2. LONGLET DE RECHERCHES.................................................................................. 15 5.3. DU BON USAGE DU TRI ........................................................ ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 5.4. LES DEGRES DE RELATION................................................................................... 17 5.5. COMPTE GRATUIT OU COMPRE PREMIUM ? .................................................................. 18 5.6. EN RESUME ............................................................................................... 186. LES GROUPES........................................................... 19 6.1. TROUVER DES GROUPES ET Y ACCEDER ....................................................................... 19 6.2. QUELS SONT LES AVANTAGES DES GROUPES .................................................................. 20 6.3. LA CREATION DUN GROUPE ................................................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 2
  3. 3. 6.4. EN RESUME ............................................................................................... 227. LES APPLICATIONS .................................................... 23 7.1. ACCEDER AUX APPLICATIONS DISPONIBLES ...................................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 7.2. QUELLES APPLICATIONS CHOISIR ? ............................................. ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 7.3. NOS RECOMMANDATIONS.................................................................................. 26 7.4. EN RESUME ............................................................................................... 278. LE FIL DACTUALITE................................................... 28 8.1. CONFUS, LE FIL DACTUALITE ? .............................................................................. 28 8.2. LE POST DE STATUT ........................................................................................ 29 8.3. LA NOTION DE COMMENTAIRES ................................................ ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 8.4. EN RESUME ............................................................................................... 299. LA PAGE ENTREPRISE ................................................. 27 9.1. ACCEDER AUX PAGES ENTREPRISES .......................................................................... 28 9.2. QUE TROUVE-T-ON SUR UNE PAGE ENTREPRISE ?................................ ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 9.3. QUELS SONT LES AVANTAGES .................................................. ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 9.4. QUELLES OPTIMISATIONS...................................................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 9.5. EN RESUME ............................................................................................... 2910. LA PUBLICITE........................................................... 27 10.1. LES ANNONCES DEMPLOI .................................................................................. 28 10.2. LES ADS...................................................................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 10.3. LES 4 ETAPES DE CREATION DUNE AD .......................................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI. 10.4. QUELLES VISIBILITE POUR CES ADS ? ......................................................................... 41 10.5. EN RESUME ............................................................................................... 419. POUR CONCLURE ...................................................... 4210. L’AGENCE EZALYS ..................................................... 4311. CONTACTER EZALYS .................................................. 44 3
  4. 4. 1. COMMENT TIRER PROFIL DE LINKEDIN ?LinkedIn est un réseau social B ot B dont le principal but est de permettre les connexions entre professionnels… qu’il s’agisse d’une recherche d’emploi, de partenaires, de prestataires, de clients, etc. …Comme sur tout bon réseau, nous retrouvons plusieurs éléments familiers : un profil, un carnet de contacts, unespace dédié l’envoi et la réception de messages, des groupes, un onglet de recherche …Rien de nouveau à l’horizon … à première vue tout du moins ! En effet, LinkedIn est plus subtil qu’il n’en al’air :  Optimisation du profil,  Visibilité de vos actions en public …  … et en privé,  Organisation du carnet de contacts,  Bonne utilisation de l’onglet de recherche,  Présence sur les groupes,  Création et animation de groupes,  Création d’une page entreprise,  Publicité,  …Autant d’éléments subtils qui doivent être pris en compte pour répondre à vos objectifs de présence. Or, à l’heureoù LinkedIn vient de dépasser le cap des 3 millions d’utilisateurs en France, nombreux sont les professionnelsà ne pas savoir tirer pleinement parti de ce réseau social.C’est pourquoi nous allons nous pencher sur les bonnes pratiques à avoir.Comment bien démarrer ? Comment augmenter sa visibilité ? Comment accroître son personal branding ?Comment trouver de nouveaux clients ? Nous tâcherons de répondre au mieux à vos interrogations. 4
  5. 5. 2. LE PROFILSi vous souhaitez entreprendre des actions sur LinkedIn et ses 3 millions d’utilisateurs français (communication,visibilité, personal branding, e-réputation de marque, prospection, recherche de partenariats …), il convient toutd’abord de bien optimiser votre profil. C’est en effet une étape incontournable, et y passer du temps est loind’être inutile. Suivez le guide !2.1. LES INFORMATIONS DE BASENom, prénom, adresse électronique sur laquelle les membres de LinkedIn pourront vous contacter … autantd’éléments à bien renseigner !Au sujet de la localité, bien que certains restent évasifs (en ne précisant que le pays, par exemple), nous vousrecommandons d’être plus précis. En effet, l’absence de ces précisions peut décourager certains membres de serapprocher de vous, ou tout du moins les ralentir … naturellement, cette propension au découragement variegrandement en fonction des individus, de la volonté de rapprochement, du secteur d’activité, etc. Dans lebénéfice du doute, soyez précis !2.2. VOS EXPERIENCES ET VOTRE FORMATIONVotre principale vitrine, ce sont vos expériences et votre formation ! Il est donc important de soigner votreprésentation. N’hésitez pas à donner plus de précisions sur vos derniers postes (dont celui en cours) : objectifs,résultats, mots clés … tous ces éléments, en plus de vous apporter une crédibilité supplémentaire, pourrontégalement optimiser votre référencement sur le moteur de recherche interne à LinkedIn (il semblerait notammentque ça soit le cas des mots clés).Vous avez un parcours atypique ? Qu’à cela ne tienne ! Nous vous recommandons de le valoriser : expérienceshumanitaires, humaines, associatives, caritatives … autant d’informations qui, si elles sont mises en valeur, vousdonnent et une profondeur et l’occasion de vous démarquer.Enfin, inscrire l’intitulé exact de vos diplômes et/ou préciser les noms des écoles & facultés que vous avezfréquentées en y associant la ou les discipline(s) que vous y avez étudiée(s) est intéressant. En effet, il pourrapermettre aux anciens élèves de rapidement vous trouver et vous identifier. 5
  6. 6. 2.3. LE RESUMELorsqu’un contact souhaite en savoir plus sur vous, c’est ce pavé textuel qu’il va lire en premier.Organisez-le de façon claire et efficace : mettez en avant vos points forts, passez rapidement en revue vossuccès … Soyez par ailleurs bref : un paragraphe trop long décourage la lecture !Là encore, l’utilisation de mots clés est une bonne approche.2.4. L’AJOUT D’UNE PHOTO ATTRACTIVE ET « PRO »Ajouter une photo augmenterait votre visibilité de 5% à en croire les informations officielles de LinkedIn. Surtout,elles permettront à votre interlocuteur de vous visualiser et donc d’être psychologiquement plus à même de vousécouter ou de faire un pas vers vous (l’absence de photo pouvant générer une certaine méfiance).Optez pour une photographie classique de votre visage … et, à moins que vous ne soyez sur un secteur quiautorise les fantaisies, restez sobre !2.5. LES LIENS VERS VOS AUTRES ESPACES SUR LES RESEAUX SOCIAUXVous avez un compte Twitter ? Un blog ? Le site Internet du produit ou du service que vous souhaitez « vendre »à vos prospects sur ce réseau ? Mentionnez-le ! 6
  7. 7. Il n’y a rien de plus frustrant que de vouloir en savoir plus … sans avoir de lien sur lequel cliquer.2.6. LA PERSONNALISATION DE L’URL DE VOTRE PROFILLe principal avantage d’avoir une URL personnalisée est que vous allez pouvoir vous en servir sur d’autressupports (carte de visite, flyers, Curriculum Vitae, signature d’e-mails) … chose qui semble plus difficile si vous lalaissez en l’état, c’est-à-dire avec une somme parfois très longue de caractères.2.7. LES RECOMMANDATIONSPour aller plus loin, et faire valoir vos qualités professionnelles, vous pouvez solliciter la recommandation decollaborateurs (actuels ou passés), voire de clients.Bien que les textes de ces recommandations n’apparaissent qu’en bas de votre profil, le nombre de celles-ci, lui,est très rapidement identifiable. Il s’agit donc là de « petits plus » à valoriser.2.8. EN RESUMEAvoir un profil LinkedIn, c’est bien. L’optimiser, c’est mieux ! Pour cela, il convient de se pencher sur :  le détail de vos expériences passées et de votre formation  votre résumé professionnel (où devront figurer des mots clés)  la photo que vous affichez  les liens vers vos autres espaces sur le web (site pro, site perso, profil Twitter …)  la personnalisation de votre URL  et, enfin, la sollicitation de recommandations 7
  8. 8. 3. LE CARNET DE CONTACTSLors du précédent chapitre, nous avons compris qu’il ne suffit pas de remplir deux ou trois champs et d’ajouterune photo pour avoir une base solide sur laquelle construire vos relations de travail. Mots clés, URL, lienssortants, recommandations … autant d’éléments que nous avons appris à prendre en compte.Maintenant que vous avez un profil digne de ce nom, vous êtes tenté(e) par entrer en contacts avec de nombreuxutilisateurs de ce réseau. Que ce soit pour élargir votre réseau d’influence, rechercher de nouveaux clients,prestataires, etc. … toutes vos actions seront vaines (ou presque) si vous n’optimisez pas votre carnet decontacts.3.1. LE CARNET DE CONTACTSLe carnet de contacts est le troisième onglet de la barre de menu de LinkedIn, première entrée.Assez facile à prendre en main, il se présente de la façon suivante : 8
  9. 9. Par défaut, vos contacts sont triés par ordre alphabétique. Il vous est ensuite possible de les rechercher :  Par le nom de leur entreprise  Par la localité géographique  Par le secteur d’activité3.2. LES ETIQUETTESPlus importantes que les possibilités de tri proposé par l’outil, les étiquettes vous permettent de classer voscontacts dans des « tiroirs » que vous aurez vous-même nommés.Exemple : vous recherchez à augmenter votre visibilité. Pour cela, vous allez vous adresser à des blogueurs, àdes directeurs d’entreprise d’un secteur bien défini, et à des experts (hors blogueurs). Vous créerez donc troisétiquettes (blogueurs, directeurs, experts) qui vous permettront non seulement de trouver plus rapidement lesbons contacts mais également d’être optimal dans l’envoi de messages groupés (nous y reviendrons plus tard,dans un prochain billet notamment).La marche à suivre pour créer une étiquette est très simple : déroulez l’onglet « Étiquettes » sur la partie gauchede votre carnet de contacts, puis cliquez sur « Gérer » pour faire apparaître l’écran suivant.Le choix du nom des étiquettes dépend amplement de vos objectifs sur LinkedIn, mais aussi de votresecteur d’activité, de votre statut, etc.Une bonne classification de base pourrait être :  Anciens clients 9
  10. 10.  Anciens prestataires  Anciens camarades de promotion  Anciens collaborateurs  Clients actuels  Prestataires actuels  Collaborateurs actuels  Blogueurs – influenceurs  Contacts perso  Prospects  AutresPrécisons enfin qu’un même contact peut être rangé sous plusieurs étiquettes, et qu’au cours du temps, saclassification est amenée à changer (l’exemple le plus criant est celui d’un « prestataire actuel » qui devient« ancien prestataire »).3.3. BIEN TRIER SES CONTACTSBien trier ses contacts se révèle incontournable … et, il faut l’avouer, assez fastidieux au début. Il est ainsipréférable, à chaque nouvel ajout, de tout de suite le qualifier plutôt que d’attendre que la pile de contacts nontriés s’empile.Si vous êtes d’ores et déjà présent sur LinkedIn sans avoir créer vos propres étiquettes, il est plus que probablequ’il vous faille classer les relations que vous avez pu ajouter par le passé. Nous répétons bien que cette étapeest d’autant plus importante qu’elle vous permettra, par la suite, de gagner en temps et en efficacité.Pour trier un contact, il vous suffit de le sélectionner puis de cliquer sur « modifier les étiquettes ».Pour être plus rapide, il vous est possible – comme c’est le cas sur la capture d’écran ci-dessus – de sélectionnerplusieurs contacts d’un coup et de leur attribuer une ou plusieurs étiquettes. 10
  11. 11. 3.4. EXPORTER VOTRE CARNET DE CONTACTSVos contacts sont maintenant triés … il est donc temps de sauvegarder votre carnet !Pour cela, il vous suffit de cliquer, tout en bas, sur :Nous vous recommandons de régulièrement télécharger votre annuaire de relations, vous pourrez ainsi gardertrace de l’évolution de votre activité sur LinkedIn.3.5. EN RESUME  Dans la majorité des cas, le carnet de contacts n’est pas du tout optimisé  Pourtant, il est l’un des éléments fondamentaux  Optimisez-le en créant des étiquettes et en classant vos relations  Exportez-le régulièrement 11
  12. 12. 4. LA MESSAGERIEGrâce aux deux derniers chapitres, nous avons optimisé le compte LinkedIn puis compris qu’il est primordial debien organiser son carnet de contacts avec, notamment, une bonne utilisation des étiquettes.Il est donc temps d’entrer dans le vif du sujet : la messagerie !4.1. UNE MESSAGERIE TRES CLASSIQUEIl ne faut pas se mentir : la messagerie de LinkedIn laisse assez peu de place à l’optimisation…L’unique conseil que nous pouvons vous donner est de vous servir de l’onglet de recherche pour y déterrer vosanciennes correspondances. Bien plus simples que de les dénicher dans les (très) nombreuses pages demessages envoyés, il vous suffira d’inscrire un mot clé, voire le nom du destinataire.Nous ne nous attarderons pas sur les fonctionnalités de base qui sont :  La possibilité d’écrire un message sortant ou de répondre à un message entrant  De trier votre boite de réception selon l’ancienneté des courriels… 12
  13. 13.  … ou selon plusieurs catégories prédéfinies (non lus, recommandations, InMails, etc.)  Archiver et supprimer  Accéder aux messages envoyés, archivés, supprimés4.2. UN PEU D’ORGANISATION S’IMPOSEVous souvenez-vous du message que vous avez envoyé en milieu d’année à ce prospect en or que vous aveztrouvez ? Êtes-vous capable de le retrouver alors que vous ne vous souvenez plus du nom du destinataire ?Telle est la « faiblesse » de cette messagerie : le peu d’options (notamment en termes d’étiquetage desmessages) rend parfois le traçage difficile, plus particulièrement si vous avez plusieurs conversationssimultanément ou écrivez beaucoup de courriels.Pour y remédier, et optimiser votre présence (savoir quand relancer tel ou tel contact, par exemple), il n’y a pasde secret … Tenir une base de données annexe (sur un classeur Excel par exemple) est incontournable.4.3. LES MESSAGES GROUPESSi vous avez suivi nos précédentes recommandations concernant le carnet de contacts, vous devez avoir triéceux-ci à l’aide des étiquettes. Vous allez maintenant en comprendre l’une des utilités.Considérons le cas de figure suivant : vous venez de publier votre CV / un nouvel article sur votre blog.Naturellement, vous souhaitez que votre action ait une visibilité, et entreprenez donc d’alerter une partie de voscontacts LinkedIn. Or, leur envoyer un message à chacun semble peu adapté et particulièrement long. Al’inverse, rédiger un message de groupe et l’envoyer à des internautes qui ne sont pas concernés n’est pasefficace non plus.La meilleure solution est d’aller piocher les destinataires de votre message de promotion dans une catégorie quevous avez définie en amont (ici, ce pourrait être « recruteurs » ou « influenceurs ») et dans laquelle vous avezclassé vos contacts.Pratique, n’est-ce pas ?! 13
  14. 14. Précisons que l’envoi d’un message peut contenir jusqu’à 50 destinataires. Aussi, si vos étiquettes contiennentplus de 50 contacts, il vous faudra faire plusieurs envois.4.4. LES INVITATIONSVous avez certainement remarqué qu’au-delà des messages « classiques », vous avez la possibilité d’avoir unaperçu des invitations en cours depuis la boite de réception.Au-delà de pouvoir accepter les invitations de vos nouvelles relations, le principal avantage est surtout de leurenvoyer aussitôt un message pour engager la conversation, sans avoir à passer par le carnet de contacts ou leurprofil.4.5. EN RESUMEPour conclure :  Il est capital de tenir à jour une base de données annexe de vos conversations engagées sur LinkedIn  Les messages groupés sont une bonne manière de promouvoir vos actions … sans aller jusqu’au spam !  LinkedIn est certes un réseau social, il n’en est pas moins capital de respecter quelques règles basiques de courtoisie (phrase d’introduction, formules de politesse, signature de vos messages …) 14
  15. 15. 5. L’ONGLET DE RECHERCHESVotre profil est à jour, votre carnet de contact est optimisé, et vous avez récemment compris comment utiliserefficacement la messagerie. Il est donc temps de rentrer dans le vif du sujet et de chercher de nouveaux contacts!5.1. QUELS SONT VOS OBJECTIFS ?Avant toute chose, il est nécessaire de vous pencher quelques instants sur vos objectifs. Pourquoi ? Toutsimplement pour savoir quel type d’interlocuteur vous allez rechercher.  Lancez-vous un blog et souhaitez-vous vous rapprocher de votre audience ?  Comptez-vous trouver de nouveaux clients ? Si tel est le cas, à qui s’adresse votre produit / votre service ?  Recherchez-vous des partenaires ? De quel type ?Autant de questions qu’il est nécessaire de se poser. S’il est en effet (très) facile d’ajouter à tout-va desinternautes à son carnet de contacts, l’ajout qualifié – qui doit constituer votre démarche – est un peu plusdélicat.5.2. L’ONGLET DE RECHERCHESL’un des principaux avantages de cet onglet de recherche est qu’il vous permet de trouver des contacts selonplusieurs angles :  son nom  sa fonction  un mot clé utilisé sur son profil  son entreprise  l’intitulé de son poste / la fonction 15
  16. 16.  …Ainsi, Benjamin Marchand-Lenoir, notre responsable « communication & e-réputation », peut être trouvé par sonnom, par e-réputation ou encore avec le nom de notre agence, ezalys.Notre conseil est le suivant : souvent, vous serez amené à rechercher des contacts via la fonction (CEO,directeur communication, etc.), le nom de l’entreprise, ou un mot clé spécifique … d’où la pertinence, en amontde votre vague de recherche, de bien qualifier qui sont vos interlocuteurs privilégiés !5.3. DU BON USAGE DU TRIAfin d’effectuer des recherches précises et d’identifier de potentielles relations qualifiées, le tri estincontournable. Et cela tombe plutôt bien : LinkedIn a prévu de nombreux filtres.Ainsi, dans l’offre de base, il est possible de trier :  Selon l’entreprise  Selon le degré de relation (cf prochain paragraphe)  Selon la localité géographique  Selon le secteur d’activité (très pratique !)  Selon les entreprises passées  Selon la ou les écoles où le contact a étudié  Et, enfin, selon la langue utilisée sur le profilAvec un compte premium, de nouvelles possibilités apparaissent :  Tri selon l’appartenance à des groupes  Tri selon le nombre d’années d’expérience  Tri selon les centres d’intérêt  Tri selon la taille de l’entreprise  Tri selon le poste (cette fonctionnalité, comme la suivante, est en phase de bêta-test)  Tri selon le « niveau d’expérience » (où, vraisemblablement, il est possible de n’afficher, par exemple, que les directeurs, ou que les CEO, etc.) 16
  17. 17. Effectuer une recherche en tirant profit des options de tri se révèle particulièrement efficace.5.4. LES DEGRES DE RELATIONLinkedIn repose sur les degrés de connaissance :  Un interlocuteur du 1er degré est d’ores et déjà en contact avec vous  Toutes ses relations – que vous n’avez pas encore ajoutées – apparaissent alors comme étant du 2nd degré  Enfin, les contacts de ces dernières, plus inaccessibles, sont du 3e degréSur ce réseau, vous pouvez ajouter un nombre important de contacts au 2nd degré (contrairement à ceux du 3edegré). Aussi, si vous avez identifié une cible et que celle-ci est difficilement accessible (3e degré, voir plus), il estnécessaire de passer par l’ajout d’intermédiaires. 17
  18. 18. Ici, pour atteindre David, il faut tout d’abord être relié à lui par une tiers personne. Notre conseil : trouvezquelqu’un de la même entreprise !5.5. COMPTE GRATUIT OU COMPTE PREMIUM ?Question fatidique : est-il nécessaire de passer sur un compte premium ?Il faut bien avouer que les comptes gratuits sont globalement limités (nombre restreint de résultats de recherchequi pousse à l’utilisation très organisée des filtres notamment). Cependant, il reste possible de tirer partie de ceréseau sans passer par un compte payant.Notre recommandation est donc de faire vos premières armes avec un compte gratuit. En fonction de vospremiers résultats, vous verrez si vous avez ou non besoin de nouvelles fonctionnalités, et pourrez alors passer– ou non – en premium.5.6. EN RESUME  Définissez bien vos objectifs et vos cibles en conséquence avant de vous lancer dans la recherche de contacts  Utilisez les filtres et options de tri  Ne perdez pas de vue qu’il vous sera parfois nécessaire d’ajouter des relations intermédiaires pour atteindre un contact que vous avez identifié comme intéressant  Enfin, chaque nouvel ajout dans votre carnet de contacts se doit d’être classifié (avec le système d’étiquettes que nous avons déjà abordé) ! 18
  19. 19. 6. LES GROUPESNous avons compris que, sur LinkedIn, le nerf de la guerre – quel que soit votre objctif – est la mise en relationavec des contacts qualifiés. Pour ce faire, il est primordial d’avoir un profil optimisé, puis depouvoir rechercher et trier efficacement ses contacts … autant d’éléments que nous avons précédemmentabordés.Si l’utilisation de la messagerie est également primordiale pour entrer en conversation one to one, il est aussi(très) important de s’assurer une visibilité publique. C’est dans cette optique que nous allons aujourd’hui nouspencher sur les groupes.6.1. TROUVER DES GROUPES ET Y ACCEDERUn groupe est, c’est le cas de le dire, un regroupement d’internautes autour d’un thème bien précis. SurLinkedIn, ces thèmes sont dans la majeure partie des cas liés au monde des affaires ; il peut ainsi s’agird’un secteur d’activité, d’entrepreneuriat, d’associations de professionnels, d’une compétence, et bien d’autresencore.Pour accéder à ces groupes, il vous suffit … de les rechercher !Mettons nous en situation. Nous recherchons un groupe traitant de l’e-réputation. Une rapide recherche permetde mettre en exergue plusieurs résultats, dont un en particulier qui, du fait qu’il détient plus de membres que lesautres, semble intéressant. Il s’agira alors de cliquer sur « rejoindre ce groupe ». 19
  20. 20. Naturellement, il est possible de trier la recherche de groupes selon plusieurs critères :  La langue  La catégorie du groupe (anciens élèves, entreprise, congrès, animation de réseau, non lucratif, professionnel, autre)Précisons enfin que certains groupes peuvent automatiquement être rejoints … tandis que d’autres nécessiterontune approbation de leur administrateur.6.2. QUELS SONT LES AVANTAGES DES GROUPES ?Les principaux avantages sont au nombre de 3 : l’interaction, la recherche des membres et la curation et lepartage.Avantage n°1 : l’interactionQu’il s’agisse :  De donner son avis,  De poser des questions à une communauté d’expert,  De participer à des débats et discussions,  De se positionner comme expert sur une compétence …… les possibilités d’interactions sont telles qu’elles favorisent grandement le netlinking.Avantage n°2 : la recherche des membresDevenir membre d’un groupe, c’est également avoir accès au carnet de contacts de ce même groupe.Ainsi, s’il s’agit d’un groupe explicitement intitulé « l’intérêt des partenariats entre entreprises » et que, justement,il s’agit là de l’un de vos objectifs, il est fort à parier que les membres seront tous intéressés pour que vous lescontactiez sous ce prisme.Plus généralement, puisque les membres d’un groupe ont en commun un thème identifié et bien précis, il est bienplus aisé de se rapprocher d’eux (en privé comme en public).Avantage n°3 : curation & partageNos amis blogueurs sauront que la curation – comprenez par là le fait d’opérer une veille sur un sujet – est untravail essentiel. Or, choisir les bons groupes LinkedIn peut grandement vous aider à trouver les bons articles, lesbons avis d’experts, les bonnes informations.Dans le même temps, c’est également l’occasion d’apporter sa pierre à l’édifice en proposant soi même ducontenu … Précision importante : s’il est très tentant de ne partager que son propre contenu (articles, URL de sonsite Internet, informations sur sa marque uniquement), il est préférable de ne pas être nombriliste souspeine d’être assimilé à un spammeur et, de facto, de ne pas être pris au sérieux. 20
  21. 21. 6.3. LA CREATION D’UN GROUPEIl peut être tentant de créer son propre groupe pour plusieurs raisons :  Vous souhaitez vous positionner sur une compétence, une compétence, un service … qui n’est pas (encore) traitée sur LinkedIn  Vous souhaitez augmenter votre visibilité ou celle de votre structure  Vous souhaitez favoriser le netlinking et l’apparition d’opportunités autour d’un thème sur lequel vous avez une réelle expertise  Vous souhaitez fédérer les membres d’une communauté, ou les internautes ayant un trait commun  …Pour toutes ces raisons – et plus encore – la création d’un groupe peut se révéler etre une bonne démarche.Cependant, cela nécessitera un engagement (notamment temporel) de votre part. Il sera ainsi nécessaire, aminima, d’animer votre groupe pour qu’il reste intéressant et attractif.Si malgré tout vous souhaitez passer le pas, il vous suffit de cliquer sur « créer un groupe » dans votre barre demenu, puis de vous laisser guider.Quelques conseils supplémentaires :  Le nom de votre groupe est primordial … pensez à vous positionner sur un mot clé si possible peu utilisé mais pertinent,  Comme pour votre profil personnel, le résumé et la description sont autant d’opportunités d’être attrayant et d’inclure des mots clés,  Selon vos objectifs, il peut être intéressant de limiter l’adhésion à votre groupe (c’est notamment le cas si vous souhaitez créer un club VIP, par exemple). Pour ce faire, préférez la demande d’adhésion à l’adhésion automatique. 21
  22. 22. 6.4. EN RESUME Les groupes sont l’occasion de vous rapprocher d’interlocuteurs ayant un intérêt identifié pour un thème précis Adhérer à un groupe est une bonne chose … y participer, c’est encore mieux ! Il peut apparaître pertinent de créer votre propre groupe pour accroître votre visibilité et vous positionner sur une expertise par exemple 22
  23. 23. 7. LES APPLICATIONSIl est un point non essentiel mais assez important qui peut vous aider dans votre démarche : les applications.Tout comme les autres réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, LinkedIn permet à ses utilisateurs de grefferà leur profil des applications diverses et variées. Le but de celles-ci varient, et bien que certaines ne soient pasd’une utilité flagrante, d’autres, en revanche, méritent que l’on s’y attarde quelque peu.7.1. ACCEDER AUX APPLICATIONS DISPONIBLESPour accéder aux différentes applications proposées par LinkedIn, il vous suffit, dans votre barre de menu, desurvoler l’onglet « Plus » puis de chercher, « Obtenir plus d’applications ».Là se trouvent donc les applications que vous pouvez ajouter. Pour ce faire, rien de plus simple : il vous suffit decliquer sur celle de votre choix, puis, sur la page de présentation, de cliquer sur « installer l’application ». 23
  24. 24. 7.2. QUELLES APPLICATIONS CHOISIR ?Selon votre activité, vos objectifs, vos affinités, etc. … les applications que vous utiliserez ne seront évidemmentpas les mêmes. Pour vous guider dans votre choix, voici une liste exhaustive des possibilités qui vous sontdonnées :  Polls (sondage) : relativement identique au « Facebook question », cette application vous permet de publier des sondages en incitant les répondants (de votre carnet de contacts) à répondre (ou non) parmi un choix déjà délimité de réponses. Utile si vous avez d’ores et déjà un solide réseau de contacts qui sont actifs sur LinkedIn, et qui répondent fréquemment à vos sollicitations, ou bien si vous souhaitez tester la validité d’une hypothèse (pour une étude de marché très ciblée, par exemple).  Lawyer Ratings : vous travaillez dans le domaine juridique ? Alors cette application – qui permet à vos clients de « noter » votre prestation – peut vous permettre d’améliorer votre prospection.  Legal Updates : toujours spécifique au secteur juridique, Legal Updates semble proposer des infos régulièrement mis à jour sur le droit.  E-Bookshelf : si vous êtes débutant en « affaires », ou tout simplement que vous souhaitez améliorer vos connaissances, cet e-book (dont le contenu est payant et ce sous forme de crédits) peut vous intéresser. A noter que les leçons proposées sont en anglais.  Huddle Workspaces : « Huddle vous donne accès à un espace privé et sécurisé en ligne et à des outils simples mais efficaces pour travailler de façon collaborative avec vos relations ». Cette application ressemble à celle nommée « Projects and Teamspaces ».  My Travel : cette application est particulièrement intéressante pour ceux d’entre vous qui sont souvent en déplacement. En fonction des lieux dans lesquels vous vous trouvez, et, de facto, de votre agenda, elle vous recommande, parmi vos relations, laquelle se trouve à proximité … ce qui est particulièrement pratique pour organiser un rendez-vous d’affaires ou de courtoisie entre deux séminaires !  WordPress : application indispensable si vous (ou votre entreprise) possède un blog. Un petit encart apparaîtra en bas de votre profil et sera mis à jour à chaque nouvelle publication, pratique ! Dans le même genre, vous pourrez également trouver l’application « blog link ». 24
  25. 25.  GitHub : si vous êtes développeur, ingénieur informatique, bref, que vous exercez un emploi où vous codez, il vous est possible de mettre en avant vos projets et de découvrir ceux de vos contacts via cette application. Portfolio Display : créatifs, cette application est pour vous ! Vous allez, en effet, pouvoir mettre en avant vos créations sur votre profil. Real Estate Pro : si vous recherchez des locaux, alors cette application – qui vous permet d’accéder au marché immobilier local – vous sera pratique. Google Presentation & Slideshare : deux applications particulièrement pratiques qui vont vous permettre, à même votre profil, de diffuser des présentations (de vous, votre entreprise, un cas en particulier que vous avez eu à traiter, etc.) sous la forme d’un diaporama de diapositives (le même système que Power Point). Events : cette application vous permet de trouver des « évènements professionnels, notamment des conférences ou des réunions locales », très axée sur le netlinking, donc. Reading list by Amazon : pas spécialement indispensable, cette application permettra à vos relations de savoir les livres que vous êtes actuellement en train de lire … Tweets : si vous avez bien suivi nos conseils ces dernières semaines, et que vous disposez d’un compte sur Twitter, vous avez d’ores et déjà lié ces deux espaces. Cette application vous permet d’aller plus loin en diffusant chacun de vos tweets sur votre profil LinkedIn. 25
  26. 26. Vous le voyez, le choix est multiple. Précisons enfin que de nouvelles applications sont susceptibles de voir lejour.7.3. NOS RECOMMANDATIONSParmi toutes ces possibilités, notre recommandation va indubitablement vers :  WordPress puisque cela vous permet de créer du trafic vers votre blog, mais également d’afficher une vitrine de votre domaine de compétence.  Portfolio Display / GitHub pour mettre en avant vos projets et réalisations.  Présentations SlideShare (ou Google Presentations) possède un avantage intéressant : vous permettre (si votre présentation est bien réalisée) de capter l’attention des contacts qui visitent votre profil (et donc de vous positionner comme expert !)Petite recommandation supplémentaire : si vous décidez d’utiliser Tweets, gardez en tête que chacun de vostweets (personnel comme professionnel) sera également publié sur LinkedIn. Aussi, si vous répondez à l’un devos proches par un message très peu qualifié, celui-ci apparaîtra sur votre profil. Si vous êtes un utilisateurmodéré de Twitter, et que vous ne twitter que des informations intéressantes, cela peut rester intéressant. Enrevanche, si vous êtes un vrai « twittos », nous vous déconseillons cette application qui vous polluera plusqu’autre chose. 26
  27. 27. 7.4. EN RESUME Les applications apportent un peu de dynamisme et de vie à votre profil et votre utilisation de LinkedIn Toutes ne sont cependant pas intéressantes … tout dépend de vos objectifs, de votre secteur d’activité, etc. Enfin, ajouter des applications sans les utiliser ne sert à rien ! 27
  28. 28. 8. LA VIRALITESi votre objectif, sur LinkedIn, est la recherche d’une visibilité publique, vous savez qu’il est nécessaired’optimiser votre profil, de participer aux discussions de groupes, voire de vous servir d’applications.Pour autant, il existe une autre fonctionnalité qui vous permet – au moins en théorie – d’accroître cette visibilité :le fil d’actualité.8.1. CONFUS, LE FIL D’ACTUALITE ?Le fil d’actualité est, en quelque sorte, la « page principale » de votre compte LinkedIn, celle sur laquelle vousatterrissez lorsque vous vous connectez. Vous pouvez y prendre la parole publiquement et y suivre lesactivités de vos contacts, c’est-à-dire :  Les informations qu’ils publient volontairement à travers leur statut,  Les informations relatives à leur activité, notamment leurs nouvelles mises en relation, leurs mises à jour de profil, etc.Par défaut, le fil d’actualité affichent les actualités de TOUTES vos relations … et, avouons-le, cela devient trèsrapidement illisible.Aussi, la première étape est de filtrer toutes ces informations. Et là, LinkedIn permet un certain nombre de tris. Ilvous est ainsi possible de consulter :  Les actualités de tous vos contacts  Seulement des groupes que vous suivez 28
  29. 29.  Seulement les entreprises que vous suivez  Seulement celles contenant un lien (vers un site Internet, un blog, etc.)  Seulement les mises à jour de profil (de vos relations, toujours)  Seulement les recommandations qui ont été écrites par ou pour vos contacts  Seulement les nouveaux ajouts de vos relations  Seulement les nouvelles propositions de postes  Seulement les inscriptions récentes  …Naturellement, en fonction des informations que vous recherchez, vous privilégierez tel ou tel filtre.Précisons enfin qu’il est possible d’effectuer un autre tri dans toutes ces informations. En cliquant, sur la partiedroite, sur « les principales » (alors que, par défaut, ce sont « les plus récentes » qui sont diffusées)n’apparaîtront que les statuts censés être les plus intéressants pour vous.8.2. LE POST DE STATUTQui recherche une visibilité publique doit évidemment prendre la parole. Pour cela, il vous suffit de poster desstatuts !Pour le moment (ceci étant amené à changer prochainement), il est possible de diffuser conjointement surLinkedIn et sur Twitter vos statuts en cochant la fonctionnalité à gauche du bouton « partager » … Comme pour 29
  30. 30. toute prise de parole, pensez à être concis, intéressant, etc. et paramétrez les destinataires de votre message (enle rendant ou non public, notamment).Vous aurez déjà compris que le post de statut viendra s’accumuler dans le fil d’actualité de vos contacts. Dans cecas, il est probable que votre message soit noyé parmi la somme d’informations diffusées. Cependant, il y a uneautre utilité à ce type de post puisque le dernier statut apparaît sur votre profil. Exemple avec ce statut (très peuintéressant) :Si vous décidez de poster un message qualifié, qui est en cohérence avec votre poste et votre secteur d’activité,nul doute que l’internaute (qu’il soit déjà dans votre carnet de contacts ou non) y portera attention lorsqu’il visiteravotre profil.8.3. LA NOTION DE COMMENTAIRESLa dernière fonctionnalité sur laquelle nous allons nous pencher est la possibilité de commenter les statuts de voscontacts.L’intérêt ? Apporter une valeur ajoutée à une publication (contrairement à l’exemple ci-dessous !), entrer encontact publiquement avec une relation, se positionner comme expert, bref, accroître sa visibilité. 30
  31. 31. 8.4. EN RESUME Utiliser efficacement le fil d’actualité nécessite l’utilisation de filtres Le post de statut optimisé peut avoir de bonnes répercussions sur votre visibilité Usez et abusez du post de commentaires qualifiés et pertinents sur les statuts de vos relations ! 31
  32. 32. 9. LA PAGE ENTREPRISEJusqu’à présent, les différents points, techniques, méthodes et conseils que nous avons pu vous présentertraitaient de votre présence personnelle sur LinkedIn.Hors, il existe également un outil assez intéressant qui vous permet à votre structure d’acquérir, elle-aussi, de lavisibilité.9.1. ACCEDER AUX PAGES ENTREPRISESLinkedIn met à notre disposition la « page entreprise » … en effet, si le profil utilisateur est parfait pour y décrirevotre résumé, les objectifs que vous avez atteints, etc. … il est mal calibré pour y décrire précisément l’offre devotre entreprise, son actualité, ou même, par exemple, ses différents points de vente. La « page entreprise », enrevanche, est bel et bien le bon point de chute pour ces informations.Mais comment donc accéder à celle-ci ? Très simple : sur la majorité des profils, lorsque vous laissez le curseurde souris sur le nom d’une entreprise, un cadre informatif apparaît.Il vous suffit alors de cliquer, dans cette nouvelle zone, sur le titre (le nom de l’entreprise en bleu) pour accéder àla page entreprise. 32
  33. 33. 9.2. QUE TROUVE-T-ON SUR UNE PAGE ENTREPRISE ?Sur la page entreprise, l’on retrouve plusieurs onglets :  Présentation : dans cette partie, outre un texte de présentation, vous pouvez voir qui sont les salariés (notamment répartis selon qu’ils sont ou non présents dans votre réseau (jusqu’au 2nd degré)), mais également les actualités de l’entreprise. C’est sur cet onglet qu’un visiteur arrive par défaut … d’où son importance !  Carrière : c’est ici que l’entreprise peut poster ses offres d’emplois  Produits & services : enfin, ce dernier onglet – particulièrement important – permet de voir quelles sont les activités et les offres de l’entreprise. A cet effet, précisons qu’il est possible derecommander un produit ou un service.9.3. QUELS SONT LES AVANTAGES ?Que vous occupiez un poste de direction générale ou de responsabilité quant à l’image de l’entreprise(notamment sur les médias sociaux), nous vous recommandons vivement de créer cette page. En voici lesavantages : 33
  34. 34.  Cette page est l’occasion de présenter votre structure, que ce soit sa philosophie, son expertise, ses offres, son équipe … Vous pouvez par ailleurs diffuser du contenu corporate (notamment via les flux RSS de votre site / blog) Comme il est possible, pour l’internaute, de voir sur de telles pages qui y travaille, cela peut devenir un outil de cohésion (en venant notamment en soutien d’opérations de management & de communication interne) Vous avez la possibilité de poster des annonces d’emploi … … et de diffuser votre catalogue de produits & de service … … en reliant directement le produit ou service à son responsable ! Par ailleurs, LinkedIn offre la possibilité d’afficher un Slideshow (de 3 diapositives) avec des liens pointant vers l’extérieur … pratique si vous souhaitez promouvoir un espace particulier (une promotion, un blog, etc.) L’internaute a la possibilité de suivre les entreprises de sont choix … et donc d’être alerté à chaque mise à jour … ce qui peut être utilisé, par exemple, dans une démarche commerciale, ou d’accroissement de notoriété. 34
  35. 35.  Vous pouvez en outre obtenir des recommandations sur vos produits et services (ce qui peut avoir des répercussions sur votre crédibilité, votre image, votre expertise, mais également votre chiffre d’affaires).  En tant qu’entreprise, vous pouvez faire de la publicité (payante) sur ce réseau B to B, publicité dont le point de chute sera votre page.  Enfin, chaque visite de la page est enregistrée et peut être analysée via un onglet dédié accessible par le(s) administrateur(s).Vous le comprenez, il ne s’agit pas que d’une simple « vitrine », mais de bien plus.9.4. QUELLES OPTIMISATIONS ?Naturellement, si vous décidez de créer une page entreprise, plusieurs optimisations sont possibles (en fonctionde vos objectifs, de votre secteur d’activité, etc.) :  Pour l’onglet de présentation, pensez à insérer des mots clés pertinents et à rédiger un texte à la fois accrocheur sans être trop long.  Par défaut, chaque salariés de l’entreprise (qui possède une adresse électronique avec son nom de domaine) est administrateur de la page … il peut être plus prudent de désigner les personnes administratrices de la page.  Si vous avez des points de vente ou des lieux de rencontres, pensez à les mettre en évidence (jusqu’à 5 points physiques peuvent être rattachés à une page … du siège social au showroom en passant par les boutiques, à vous de choisir vos priorités !)  Via le flux RSS du blog ou du site de votre entreprise, chaque nouvelle actualité peut être publiée sur votre page LinkedIn.  LinkedIn propose par défaut d’afficher les actualités de l’entreprise sur ce même réseau … hors, ça n’est pas toujours très utile ! Aussi, si vous le souhaitez, il est possible de désactiver cette fonction.  Dans l’onglet dédié à vos produits et services, optez pour le Slideshow ! …  … et pour en maximiser l’effet, choisissez en scrupuleusement les images et les liens  Enfin, si vous en avez l’opportunité, n’hésitez pas à ajouter des vidéos à votre page. 35
  36. 36. 9.5. EN RESUME Une « page entreprise » est plus qu’une simple vitrine Elle peut vous aider à répondre à vos objectifs Les options et optimisations possibles sont multiples … pensez à en tirer parti ! 36
  37. 37. 10. LA PUBLICITEComment atteindre tout un secteur d’activité, toute une zone géographie, toute une catégorie de personneslorsque l’on n’a que peu de temps (mais un peu de budget) ? Facile : avec la publicité !En effet, LinkedIn propose à ses membres d’annoncer, et ce de deux façons différentes mais complémentaires.Tout d’abord, il est possible de déposer ses annonces d’emploi. En parallèle, et un peu selon le même modèleque Facebook, des « ads » peuvent être diffusées aux couleurs de votre entreprise.10.1. LES ANNONCES D’EMPLOIEn passant par l’onglet « carrière » de la barre de menu, il vous est possible de déposer des annonces d’emploi.De même, vous pouvez y accéder depuis la page de votre entreprise. 37
  38. 38. Comment procéder ensuite ? Il vous suffit de remplir les différents champs :  Intitulé du poste  Entreprise  Localisation  Type (de poste)  Expérience (demandée)  Secteur  Métier  Rémunération  Commission de recrutement  Descriptif du poste  Capacités et expériences souhaitées  Descriptif de l’entreprise (automatiquement rempli si vous avez une page entreprise)  Courriel de routage des candidaturesUne fois votre annonce créez, calibrée puis payée, vous la retrouvez à la fois dans l’onglet Carrière, catégorie« Trouver un post » (pour la partie publique), et dans « Gérer vos annonces » pour l’administration.Naturellement, il est nécessaire que votre annonce soit attractive ET optimisée pour en maximiser la visibilité. Acet effet, nous recommandons un bon usage de mots clés, une géolocalisation intelligente, de bien être explicitequant aux profils et compétences recherchés, etc. 38
  39. 39. 10.2. LES ADSNettement plus « commerciales » que les annonces d’emplois, les ads de LinkedIn possèdent plusieursavantages :  Tout d’abord, elles laissent plus de possibilités de personnalisation (publication d’une photographie, par exemple, ou la possibilité de faire atterrir hors de LinkedIn l’internaute ayant cliqué sur l’annonce)  Ensuite, le ciblage est nettement plus précis  Enfin, le prix est plus facilement contrôlable (notamment en choisissant le coût par clic)Pour publier une telle publicité, là encore, plusieurs chemins d’accès sont possibles, mais le plus évident est depasser par l’onglet « Accueil » de la barre de menu.Et si vous vous demandez à quoi ressemble une Ad, voici quelques exemples :10.3. LES 4 ETAPES DE CREATION D’UNE ADCréer une publicité sur LinkedIn se fait en 4 étapes distinctes …Tout d’abord, il convient d’en donner un titre, de lui donner une « destination » puis de rédiger le messagepublicitaire et d’y ajouter une image. Précisons que c’est à cette étape que vous pourrez dupliquer vos annonces 39
  40. 40. … ce qui se révélera particulièrement utile si vous souhaitez adresser un message spécifique à des typologies decibles différentes.La création finie, vient l’étape du ciblage. Ici, on notera qu’il est possible de segmenter selon la localitégéographique, l’entreprise, le poste, l’appartenance à un groupe, le sexe et l’âge. Pour mesurer l’impact devos choix de ciblage, l’outil vous indique – sur la partie de droite – combien d’internautes peuvent êtrepotentiellement touchés par votre publicité.Les deux dernières étapes sont relatives au paiement puis à la validation de votre publicité. 40
  41. 41. 10.4. QUELLES VISIBILITE POUR CES ADSNaturellement, les ads ne sont pertinentes que si elles sont visibles …A ce sujet, LinkedIn assure qu’elles sont « distribuées » sur un ensemble de pages, ce qui laisse supposer unebonne distribution. Il semblerait ainsi qu’elles soient visibles sur deux encarts (1 et 2 sur la capture ci-dessous) :10.5. EN RESUME  Si vous recherchez une visibilité supplémentaire – que ce soit pour votre recherche d’emploi, pour votre recherche de compétence / de prestataire, ou encore pour promouvoir vos produits et services – utiliser la publicité peut-être une bonne solution complémentaire  Pensez à optimiser vos annonces pour en maximiser la visibilité et la pertinence  N’oubliez pas de lire les règles relatives aux LinkedIn Ads pour vous assurer que votre publicité est conforme aux conditions d’utilisation ! 41
  42. 42. 11. POUR CONCLUREA travers ce livre blanc, nous avons souhaité vous montrer que LinkedIn est un réseau social puissant. Il peut eneffet vous permettre de répondre à vos problématiques :  De recrutement  De recherche de prestataires  De recherche de partenaires  De recherche de visibilité  De notoriété  De communication autour de votre image et de votre expertise  De business development  Et d’autres encoreAfin de répondre à ces objectifs, nous avons vu que plusieurs mécaniques peuvent être conjointement utilisées… du contact en privé, à la création d’une page entreprise en passant par la publicité ou l’utilisation desapplications, nombreuses sont les solutions proposées par LinkedIn. Cependant, nous pouvons dire enconclusion que ces solutions ne seront vraiment efficaces que si vous faites preuve de rigueur et de méthode. 42
  43. 43. 12. L’AGENCE EZALYS « Il ne suffit pas d’avoir un site internet pour réussir sur le web. Le succès se réfléchit, se construit et se nourrit… » CONSEIL STRATEGIQUE Nous accompagnons les dirigeants d’entreprise et les directions marketing ou communication dans la conception et la mise en place de leur stratégie Internet. ACQUISITION DE TRAFIC Nous concevons des opérations e-marketing efficace afin de transformer vos visiteurs en utilisateurs actifs et ainsi apporter la croissance nécessaire au développement de votre projet. Référencement naturel, publicités Google Adwords, Facebook Ads, partenariats stratégiques E-REPUTATION Nous gérons l’e-réputation de votre société ou celle du dirigeant afin d’optimiser votre présence de marque sur Internet, de développer votre image et celles de vos produits et services. Stratégie e-réputation, community management, personal branding, création de contenus DEVELOPPEMENT DE SITES ET D’APPLICATIONS Nous vous proposons nos partenaires de développement sélectionnés et les suivons afin de réaliser votre projet dans le respect des coûts, délais et qualité. 43
  44. 44. 13. CONTACTEZ EZALYSNous espérons que ce livre blanc vous permettra de mieux appréhender votre stratégie de réputation digitale,notamment sur LinkedIn.Naturellement, l’équipe d’ezalys reste à votre disposition pour toute demande relative à la stratégie web, au e-marketing et à l’e-réputation. www.ezalys.comcontact@ezalys.com 44

×