Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - cecile paillard

288 views

Published on

Extrait du Livre Blanc

L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ?
Notre cerveau se remodèle

Published in: Social Media
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - cecile paillard

  1. 1. L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? #612RENCONTRES Page 1 Extrait du Livre Blanc L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? A la rencontre de : Cécile Paillard Notre cerveau se remodèle «Montaigne écrivait « mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine » » Accès au livre blanc : https://albanjarry.com/livre-blanc-innovation/
  2. 2. L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? #612RENCONTRES Page 2 Notre cerveau se remodèle Directrice de Communication dans une ESN, j’ai toujours plaisir à échanger avec mes pairs. Parce que la curiosité est un joli défaut. Parce que l’avenir sera collaboratif. Et que le rôle des communicants est de lui donner du sens LinkedIn : cécile-paillard-communications-director- 4687287 Twitter : @cecile_paillard Alors que l’accès à la connaissance n’a jamais été aussi ouvert, on pourrait penser que les femmes et les hommes du XXIème siècle seraient plus instruits qu’auparavant, travailleraient de manière plus collaborative et feraient preuve de plus de créativité. Nous savons que ce n’est pas tout à fait le cas. Pourquoi ? Peut-être parce que, si la connaissance est devenue une commodité, son traitement est loin d’être démocratisé. Notre cerveau se remodèle façon « Reader’s Digest » et notre aptitude au raisonnement conceptuel s’en trouve diminuée. La transmission du savoir s’est inversée Dans son dernier ouvrage1, Laurent Alexandre avance que « c’est l’adulte qui doit être formé aux nouvelles clés du monde et aux nouvelles technologies ». Car nos enfants sont nés dans un monde digital et ils en saisissent intuitivement les codes. Pour certains, ils auront vu leurs parents se débattre dans les méandres kafkaïens de l’entreprise privée (ou publique) et ils n’ont plus les mêmes aspirations. Ce qui distingue aujourd’hui les jeunes qui innovent c’est la plasticité de leur savoir, la capacité de prendre des risques, d’assumer leurs échecs et de rebondir. En cela, les réseaux sociaux apportent de la valeur, du benchmark et une mine d’informations à ceux qui savent les exploiter. Jeunes et moins jeunes… L’accès illimité à la connaissance implique de savoir la traiter Au XVIème siècle, Montaigne écrivait « mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine ». C’est toujours d’actualité. La véritable connaissance va de pair avec la capacité à analyser et à synthétiser. C’est en ayant acquis cette « gymnastique intellectuelle » qu’on peut aborder les réseaux sociaux avec profit. En ayant conscience qu’ils apportent le meilleur… comme le pire. 1 La Guerre des Intelligences, éditions JC Lattès
  3. 3. L’ACCES A L’INFORMATION ET AUX RESEAUX SOCIAUX REND-IL PLUS INNOVANT.E ? #612RENCONTRES Page 3 La première étape implique de comprendre leur fonctionnement, leurs évolutions et leurs acteurs. Il y a des questions préalables à se poser : que vais-je y faire ? dans quel objectif ? avec quelle stratégie ? A chacun de créer son propre « test & learn ». A chacun de prendre conscience de la capacité déformante des algorithmes, de lutter contre la tentation du papillonnage, de cibler les bons influenceurs et d’engager un dialogue fertile. Les réseaux sociaux c’est l’auberge espagnole L’accès aux réseaux sociaux est un formidable levier de créativité et d’innovation pour ceux qui savent les utiliser… et pour ceux qui y contribuent. S’intéresser à l’actualité, se documenter sur des technologies nouvelles, s’interroger sur leurs impacts, échanger avec des experts nous apporte de la valeur et nous rend plus agiles. Etre capable d’y contribuer et de partager publiquement cette valeur n’est pas de la naïveté ni de l’égocentrisme - cela nous est bénéfique à terme. Dans les organisations actuelles, le pouvoir ne va plus à ceux qui détiennent l’information…mais à ceux qui sont reconnus comme ayant la capacité de la diffuser ! Un réel changement de perspective. Alors pour être réellement créatif et disruptif, cassez les barrières, dépassez les hiérarchies, croisez les métiers… et enrichissez-vous sur les réseaux sociaux : c’est de ce brassage que naîtront les innovations de demain !

×