Your SlideShare is downloading. ×
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

2013 12-17-cardie-lyon-décrochage

619
views

Published on

Décrochage scolaire : état des lieux de la recherche …

Décrochage scolaire : état des lieux de la recherche
Présentation au CARDIE de Lyon (Décembre 2013)

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
619
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • ESL : adultes entre 18 et 24 ans avec une qualification inférieure à l’ens. secondaire supérieur et qui ne sont pas dans un pg d’enseignement ou de formation durant une période de référence de 4 semaines qui précède le sondage.
    Importance de la conférence de Lisbonne (2000) pour expliquer le passage de non qualification à décrochage
  • Moins de décrocheurs aujourd’hui !
    Mais chômage + statut du diplôme
  • Danemark et Autriche : en dessous de la moyenne, mais nb important de jeunes sortants du système scolaire avec de faibles compétences (22% et 27,6%)
  • NEET : Not in employment, education or training
  • SIEI : Système d’échange interministériel d’information
    But : réduire l’hétérogénéité des méthodes de calcul et mieux recenser
    254 000 : chiffre élevé mais qui inclut ceux de l’ens. supérieur
    Problème de l’effet mille-feuille des prises en charge
  • Causes Internes au système : organisation ; interactions.
    Pratiques pédagogiques ; relations ; effet pygmalion ;
    climat scolaire ; sentiment d’appartenance scolaire.
    Ennui ;
    organisation en classe ; EdT ; multiplicité des intervenants
    Étiquettage des élèves (labelling)
    Filières (hiérarchies, relégation) ; orientation
    Orientation (subie) voie professionnelle
    favorise souvent le décrochage
    Ruptures ou paliers (France, Alllemagne, Autriche)
    Parcours d’orientation (école orientante) (Québec)
    Causes Externes au système : facteurs familiaux et sociaux ; facteurs internes aux décrocheurs.
    Comportement ; psychologie ; performance scolaire (de l’élève)
    Parents ;
  • Absentéisme :
    Problème de définition et de comptabilité (réalités très diverses collège / LP par ex)
    Raisons économiques :
    Au Québec : 1 cohorte de décrocheurs = 1,4 milliards d’euros / an
    Santé mentale et physique (conduites à risques, grossesses non désirées, violence, suicide, etc.)
    Insertion professionnelle :
    Cas de l’Autriche et du Danemark : peu de décrocheurs, mais problème de compétences insuffisantes pour travailler.
  • Alliances :
    Investissement fort des acteurs en fonction d’un but alors que l’idée de collaboration implique la complémentarité entre professionnels
    Enseignants
    Personnels de l’établissement
    Aide à la jeunesse
    Secteur de la santé, de la justice
    Parascolaire
    Police
    Monde économique
  • Approche scolaire : internes à l’école ; le but est la réussite scolaire.
    Décrochage = problème scolaire et familial
    Approche communautaire (Québec) : alliance plutôt au niveau du périscolaire
    Décrochage = problème social et concerne tt le monde
    => Approche mixte car complémentaire
  • Au secondaire, c’est ne pas traiter les problèmes dès le départ (primaire, pédagogie)
    Quand le décrochage devient visible, c’est trop tard
    Globalité : système, social, économiques, etc.
  • France : tradition curative (E2C, contrat de professionalisation, contrat d’insertion dans la vie sociale, etc.)
    Prévention : PRE, DP6
    MGI (MLDS) : prévention & réparation (retour vers formation diplomante) ; elles animent les réseaux FOAQUALE
    Allemagne : lutte contre décrochage axé sur la formation professionnelle (prévention)
    Tendance à externaliser le traitement => intervention
    Effet millefeuille :
    Dispositifs ministériels ; collectivités locales et territoriales ; association
    Défaut de pilotage global => perte d’efficacité
  • // Bienveillance : supportive adults ;
    Peut diviser par 2 le taux de décrochage
    Care committees aux Pays-Bas : 95% des étab (surtt voie professeur) : accompagnement et soutien (qui fait svt défaut au niveau familial)
    Importance de la résilience :
    mieux vaut développer ces facteurs de protection (compétences de résiliences internes) (cf resilience-based curriculum, Milwaukee 1998=>)
    Développer des relations aidantes entre adultes et élèves
    Elèves résilients :
    Motivation, autonomie, compétences sociales, capacité à résoudre des problème, gestion du stress, capacité à faire des connexions. (siegrist et al)
  • On est professeur d’une discipline ou d’un établissement ?
    Hugon, 2010 : plusieurs enseignants référents + focalisation sur les résultats => diminution du sentiment d’appartenance
    Blaya 2010 : pédagogie différenciée + enseignement modulaire => augmente le sentiment d’appartenance
    Pédagogie alternative (USA, ça s’institutionnalise)
    Communauté : au sens anglo saxon
  • Transcript

    • 1. Décrochage scolaire État des lieux en France et à l’étranger Rémi Thibert - Chargé d’étude et de recherche 17 octobre 2013 – Collège Aimé Césaire
    • 2. Définitions Sortants sans diplôme (ou uniquement brevet) définition retenue par la France au départ Sortants précoces (ESL : Early school leaving) définition retenue par l’Europe En France : passage d’une logique de nonqualification à une logique de décrochage
    • 3. Quelques chiffres : France En France Années 70 : 200 000 sortants sans diplôme Années 2000 : 122 000 sortants sans diplôme (17%) ou avec uniquement le brevet (9%) Critères européens : 2000 : 13,3% ; 2008 : 11,5% ; 2010 : 12,6% 2011 : 11,9% des 18-24 sont des sortants précoces 2012 : 11,6% 13,4% (hommes) ; 9,8% (femmes) Objectif français : < 9,5%
    • 4. Quelques chiffres : Europe & Québec entre 10 et 20% en général – Moyenne : ± 12% Espagne, Portugal : > 20% Italie, Roumanie : ± 17,5% Pays-Bas : 9,5% Danemark : 9,6% ; Autriche : 8,3% Luxembourg : 6,2% Slovénie, Slovaquie, Rep. Tchèque, Pologne, Lituanie : entre 4,5 et 6,5% Objectif EU : < 10% Au Québec : 18,5% (2003) ; 16,2% (2011) Garçons : 20,1% ; filles : 12,6% (2011)
    • 5. Réalités plurielles Québec : celui qui quitte l’école sans diplôme à 17ans. Décrochage vs abandon scolaire Désengagement ; désaffiliation ; anorexie intellectuelle Belgique : jeunes en âge scolaire non inscrits et non instruits ; abs > 20 ½ journées Démobilisation scolaire
    • 6. Réalités plurielles Angleterre : Dropouts vs excluded ; early leavers ; NEET USA : ceux qui ne terminent pas leurs études secondaires Désertion ou évasion (Brésil) ; démobilisation ; désengagement scolaire ; descolarisation ; abandon scolaire : décrochage passif ou actif, de motivation, de confort… Remplace les termes d’inadaptation ou d’échec scolaire ?
    • 7. Contexte français Loi de 1989 : aucun élève sans diplôme 2008 : 1ère journée de refus de l’échec scolaire (AFEV) 1989-2009 : ↘ taux scolarisation (≠ OCDE) 2011 : création des SIEI (pour mieux recenser) => 254 000 décrocheurs
    • 8. Processus multifactoriel Principales variables : Climat scolaire Comportements agressifs Dépression Déficit d’attention Fonctionnement familial
    • 9. Processus multifactoriel Causes internes : Organisation ; orientation ; ruptures Interactions. Causes externes : facteurs familiaux et sociaux ; facteurs internes aux décrocheurs.
    • 10. Un problème global Raisons sécuritaires Absentéisme // délinquance Raisons sociales et économiques Insertion professionnelle ; chômage ; précarité ; mobilité Santé ; reproduction sociale Participation dans la société Attentes sociales : Autonomie compétitivité
    • 11. Alliances éducatives -1 Collaboration ou Partenariat vs. Alliances Vision plurielle et globale Accompagnement ciblé Synergie des forces Évaluation de l’impact des politiques sectorielles Triangle doré (Pays Bas) Youth package (Danemark) Dispositifs relais, MLDS
    • 12. Alliances éducatives -2 2 approches Approche scolaire Approche communautaire 3 niveaux Micro : jeune-famille-école Méso : sphère sociale, judiciaire, monde de la santé Macro : dispositifs communautaires
    • 13. Focaliser sur le décrochage ? Masquer les causes ? Symptôme (annonciateur de) ou résultat (conséquence de) ? Quelle prévention ? S’y prendre plus tôt : primaire ; Transitions Aborder dans sa globalité Pistes : Pédagogie alternative ; socle ; compétences ; continuum Organisation du système scolaire : management, collectif
    • 14. Lutte contre le décrochage Prévention Intervention Réparation / Compensation (coût plus élevé et effets moindre) Raccrocher par le diplôme ou par la voie professionnelle ? Effet mille-feuille des dispositifs
    • 15. Répondre aux besoins des élèves Besoin de sécurité Besoin d’une relation de qualité Besoin d’adultes bienveillants et structurants Besoin de dignité et de justice Besoin de sens Care committees aux Pays-Bas Accompagnement : guidance (Dk), coaching (Au), tutorat et mentorat (Esp) Développer la résilience
    • 16. Sentiment d’appartenance Des élèves… et des enseignants Diminue avec le passage au collège Corrélé avec absentéisme Pistes Pédagogie différenciée ; enseignement modulaire Pédagogie alternative Implication de la communauté Bienveillance
    • 17. Merci de votre attention IFÉ – ENS Lyon http://ife.ens-lyon.fr/vst/ remi.thibert@ens-lyon.fr Twitter : @rthibert

    ×