• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime Anglais)
 

ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime Anglais)

on

  • 6,163 views

 

Statistics

Views

Total Views
6,163
Views on SlideShare
5,459
Embed Views
704

Actions

Likes
1
Downloads
65
Comments
1

5 Embeds 704

http://www.heleneseguin.net 673
http://www.weebly.com 23
http://www.slideshare.net 5
http://www.didacti.com 2
http://didacti.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1 previous next

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Les images nous empechent de voir le texte pis c en plein les informations de j'ai besoin
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime Anglais) ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime Anglais) Presentation Transcript

    • Régime anglais (1760-1867):
      • C.2 Quels sont les effets des activités économiques sur l’organisation de la société et du territoire sous le régime britannique ? (Fresques, p174)
      • ---------------------------------------------
      • 1763:
      • Traité de Paris (met fin à la guerre)
        • La France cède à l’Angleterre la Nouvelle-France
        • Les Îles Saint-Pierre et Miquelon retournent en France
      • Proclamation royale (1 ère constitution anglaise)
        • Nouvelles frontières = « Province of Quebec »
        • À l’extérieur de la « Province of Quebec », il faut une autorisation pour s’y rendre. (voir 2 cartes)
    • Commerce des fourrures
      • Avec le changement d’empire, les fourrures sont expédiées en Angleterre.
      • Le commerce des fourrures passe aux mains de commerçants venus de la Grande-Bretagne et de 13 colonies anglaises.
        • Les « Montrealers »
      • Ils prennent la place des Canadiens (français)
      • Ils engagent des voyageurs canadiens qui connaissent le territoire et les Amérindiens.
      • En 1774, la « Province of Quebec » s’agrandit
        • Les « Montrealers » augmentent leur territoire d’exploitation. (voir carte)
      James McGill
      • 1783: (voir carte)
      • Indépendance des États-Unis (Traité de Versailles)
        • Ce traité enlève aux marchands de la « Province of Quebec »
        • La vallée de l’Ohio
        • Le sud des Grands Lacs
      • Conséquence :
      • Avant 1783 (voir carte)
      • Après 1783 (voir carte)
    • e
      • Le commerce des fourrures se déplace vers le nord-ouest
      • En 1783, une nouvelle compagnie de fourrures apparaît:
        • La compagnie du nord-ouest
      • Qui entre alors en concurrence avec la Compagnie de la Baie d’Hudson.
      • En 1821, après une féroce rivalité, elles se fusionnent.
      • Les fourrures, dorénavant, transitent par la baie d’Hudson
      • Montréal n’est plus le centre du commerce des fourrures
      • À la fin du XVIII e siècle, la récolte des castors diminue.
      • Les demandes en fourrures tombent en Europe (XIX e siècle)
        • Le commerce de fourrures perd de son importance
    • Le commerce du bois
      • Voir carte
      • Le blocus continental de Napoléon
      • Craig Brown,(dir.), Histoire générale du Canada, Montréal, Éditions du Boréal, 1990, p.242.
      « […] le blocus continental décrété par Napoléon […] entrave sérieusement l’énorme commerce du bois de l’Europe septentrionale (Baltique) dont dépend l’économie britannique en plein essor. »
    • r
      • Le commerce du bois
      Causes Conséquences
      • Blocus continental de Napoléon
      • Tarifs préférentiels (politique protectionniste) de la Grande-Bretagne
      • À partir de 1800:
      • Le développement du commerce du bois
      • Ce commerce remplace celui de la fourrure
      • Le bois devient le moteur l’activité économique
      • Le creusage des canaux
      • La fondation des premières banques
      • La naissance d’une classe ouvrière (bûcherons, draveurs)
      • De riches marchands britanniques investissent leurs capitaux dans l’industrie forestière
        • Bois équarri
        • Scierie
        • Potasse
      • Nouvelles régions exploitées
        • Outaouais
        • Mauricie
        • Lac St-Jean
      • Plusieurs voyageurs (commerce des fourrures) se recyclent dans le travail forestier.
      • Les agriculteurs arrondissent leurs fin de mois en travaillant dans les chantiers durant l’hiver.
      • Caractéristiques de l’industrie du bois:
      • Main-d’œuvre importante
          • Canadiens (français) + immigrants irlandais
      • Salaires peu élevés
      • Heures très longues
      • Effort physique important
      • Travail saisonnier
      • Travailleurs éloignés de leur famille
      • Peu de compétences
      • De nouveaux métiers apparaissent
      • Bûcherons
      • Scieurs (scieries)
      • Draveurs (flottage du bois)
      • Débardeur (les ports)
      • Commerce du bois = augmentation des revenus = amélioration du niveau de vie = demande de biens = stimulation des autres industries (alimentation)
    • Transport
      • À compter de 1806, il y a une croissance du transport maritime due au commerce du bois (voir graphique)
        • 100 bateaux en 1797
        • 661 bateaux en 1810
      • Pour faciliter le transport vers les Grands Lacs, on construit des canaux. (voir carte)
      • Le canal Lachine est inauguré en 1825
      • En 1836, est inauguré la ligne du chemin de fer
        • Saint-Jean – La Prairie
      • Le gouvernement favorise le développement du chemin de fer.
      • L’essor des chemins de fer entraîne l’ouverture d’usine d’équipement et de réparation de locomotive.
    • Agriculture
      • Les exportations de blé dans le Bas-Canada diminuent au profit du Haut-Canada
      • Au début du XIX e siècle, l’agriculture demeure toujours la principale occupation de la population de la colonie. ( voir carte)
      • Villages, paroisses, régions rurales
      • Artisans
      • Marchés locaux
      • Marchés régionaux
      • Villes de la colonie
      • Négociants
      • Exportateurs
      • Marchés urbains
      • Extérieur de la colonie
      • Métropole
      • Autres colonies britanniques
      • Autres destinations commerciales
      Distribution des surplus Distribution des surplus
      • À compter de 1820, le Bas-Canada connaît une crise agricole sévère.
      • Les exportations de blé diminuent, il faut en importer.
      Causes Problèmes Conséquences
      • Difficultés agricoles
      • Mauvaises récoltes
      • Mauvaises conditions climatiques
      • Insectes
      • Concurrence du blé au Haut-Canada
      • Surpopulation dans les campagnes
      Les paysans quittent la campagne pour: Les villes Les États-Unis (émigration)
      • Le gouvernement réoriente l’agriculture vers l’industrie laitière et fromagère
      • Il ouvre de nouvelles terres à la colonisation ( Laurentides, Témiscamingue)
    • Problème québécois:
      • Émigration vers États-Unis
      période Canada Québec En milliers En %de la population En milliers En %de la population 1840-1850 1850-1860 1860-1870 1870-1880 1880-1890 1890-1900 1900-1910 1910-1920 1920-1930 1930-1940 1840-1940 75 150 300 375 450 425 325 259 450 25 2800 4.3 7.0 10.7 11.0 11.3 9.7 6.4 4.0 6.0 0.3 ---- 35 70 100 120 150 140 100 80 130 ---- 925 5.4 7.8 ---- 10.1 11.3 9.6 6.0 4.0 5.6 ---- ----
    • Solution au problème québécois
      • L’industrie laitière et fromagère
    • Industrialisation
      • En 1846, la Grande-Bretagne abolit les tarifs préférentiels et adopte le libre-échange.
      • Les produits canadiens coûtent trop cher sur le marché européen.
      • Le Canada-Uni doit se trouver un nouveau partenaire économique.
        • 1854 = Traité de réciprocité signé avec les États-Unis
      • Le milieu du XIX e siècle est une période de transition vers l’industrialisation.
    • 1 ère phase d’industrialisation Source d’énergie
      • Charbon/vapeur
      Capitaux investis
      • Britanniques
      • Un peu canadiens-anglais
      Marché visé
      • Canadien (marché intérieur)
      Types d’industrie
      • Chaussure, cuir
      • Fabrication de matériel ferroviaire
      • Production laitière, alimentation
      • Textiles, vêtements
      Main-d’œuvre employée
      • Abondante et peu chère
      Régions touchées
      • Montréal
      • Québec
      • Estrie
      Regroupement ouvrier
      • syndicat
    • Changements dûs à la 1 ère phase d’industrialisation Domaine Période de 20 années alimentation 22 440 000 33 099 000 Tabac 1 750 000 8 231 000 Cuir 21 680 000 20 325 000 Textile 2 400 000 12 352 000 Vêtement 10 040 000 16 542 000 Bois 12 790 000 16 340 000 Pâtes et papiers 1 342 000 6 461 000 Fer et acier 4 220 000 12 842 000 Imprimerie, édition 1 830 000 3 510 000 Équip. de transport 3 600 000 8 058 000 Appareils électriques ------ 1 815 000 Produits chimiques ------ 4 138 000 Divers 2 490 000 1 342 000 Total 104 660 000 153 574 000
      • Voir carte et image sur la mécanisation et ses régions touchées