Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime Anglais)

11,208 views

Published on

Published in: Business, Lifestyle
  • Les images nous empechent de voir le texte pis c en plein les informations de j'ai besoin
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here

ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime Anglais)

  1. 1. Régime anglais (1760-1867): <ul><li>C.2 Quels sont les effets des activités économiques sur l’organisation de la société et du territoire sous le régime britannique ? (Fresques, p174) </li></ul><ul><li>--------------------------------------------- </li></ul><ul><li>1763: </li></ul><ul><li>Traité de Paris (met fin à la guerre) </li></ul><ul><ul><li>La France cède à l’Angleterre la Nouvelle-France </li></ul></ul><ul><ul><li>Les Îles Saint-Pierre et Miquelon retournent en France </li></ul></ul><ul><li>Proclamation royale (1 ère constitution anglaise) </li></ul><ul><ul><li>Nouvelles frontières = « Province of Quebec » </li></ul></ul><ul><ul><li>À l’extérieur de la « Province of Quebec », il faut une autorisation pour s’y rendre. (voir 2 cartes) </li></ul></ul>
  2. 2. Commerce des fourrures <ul><li>Avec le changement d’empire, les fourrures sont expédiées en Angleterre. </li></ul><ul><li>Le commerce des fourrures passe aux mains de commerçants venus de la Grande-Bretagne et de 13 colonies anglaises. </li></ul><ul><ul><li>Les « Montrealers » </li></ul></ul><ul><li>Ils prennent la place des Canadiens (français) </li></ul><ul><li>Ils engagent des voyageurs canadiens qui connaissent le territoire et les Amérindiens. </li></ul><ul><li>En 1774, la « Province of Quebec » s’agrandit </li></ul><ul><ul><li>Les « Montrealers » augmentent leur territoire d’exploitation. (voir carte) </li></ul></ul>James McGill
  3. 3. <ul><li>1783: (voir carte) </li></ul><ul><li>Indépendance des États-Unis (Traité de Versailles) </li></ul><ul><ul><li>Ce traité enlève aux marchands de la « Province of Quebec » </li></ul></ul><ul><ul><li>La vallée de l’Ohio </li></ul></ul><ul><ul><li>Le sud des Grands Lacs </li></ul></ul><ul><li>Conséquence : </li></ul><ul><li>Avant 1783 (voir carte) </li></ul><ul><li>Après 1783 (voir carte) </li></ul>
  4. 4. e <ul><li>Le commerce des fourrures se déplace vers le nord-ouest </li></ul><ul><li>En 1783, une nouvelle compagnie de fourrures apparaît: </li></ul><ul><ul><li>La compagnie du nord-ouest </li></ul></ul><ul><li>Qui entre alors en concurrence avec la Compagnie de la Baie d’Hudson. </li></ul><ul><li>En 1821, après une féroce rivalité, elles se fusionnent. </li></ul><ul><li>Les fourrures, dorénavant, transitent par la baie d’Hudson </li></ul><ul><li>Montréal n’est plus le centre du commerce des fourrures </li></ul><ul><li>À la fin du XVIII e siècle, la récolte des castors diminue. </li></ul><ul><li>Les demandes en fourrures tombent en Europe (XIX e siècle) </li></ul><ul><ul><li>Le commerce de fourrures perd de son importance </li></ul></ul>
  5. 5. Le commerce du bois <ul><li>Voir carte </li></ul><ul><li>Le blocus continental de Napoléon </li></ul><ul><li>Craig Brown,(dir.), Histoire générale du Canada, Montréal, Éditions du Boréal, 1990, p.242. </li></ul>« […] le blocus continental décrété par Napoléon […] entrave sérieusement l’énorme commerce du bois de l’Europe septentrionale (Baltique) dont dépend l’économie britannique en plein essor. »
  6. 6. r <ul><li>Le commerce du bois </li></ul>Causes Conséquences <ul><li>Blocus continental de Napoléon </li></ul><ul><li>Tarifs préférentiels (politique protectionniste) de la Grande-Bretagne </li></ul><ul><li>À partir de 1800: </li></ul><ul><li>Le développement du commerce du bois </li></ul><ul><li>Ce commerce remplace celui de la fourrure </li></ul><ul><li>Le bois devient le moteur l’activité économique </li></ul><ul><li>Le creusage des canaux </li></ul><ul><li>La fondation des premières banques </li></ul><ul><li>La naissance d’une classe ouvrière (bûcherons, draveurs) </li></ul>
  7. 7. <ul><li>De riches marchands britanniques investissent leurs capitaux dans l’industrie forestière </li></ul><ul><ul><li>Bois équarri </li></ul></ul><ul><ul><li>Scierie </li></ul></ul><ul><ul><li>Potasse </li></ul></ul><ul><li>Nouvelles régions exploitées </li></ul><ul><ul><li>Outaouais </li></ul></ul><ul><ul><li>Mauricie </li></ul></ul><ul><ul><li>Lac St-Jean </li></ul></ul><ul><li>Plusieurs voyageurs (commerce des fourrures) se recyclent dans le travail forestier. </li></ul><ul><li>Les agriculteurs arrondissent leurs fin de mois en travaillant dans les chantiers durant l’hiver. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Caractéristiques de l’industrie du bois: </li></ul><ul><li>Main-d’œuvre importante </li></ul><ul><ul><ul><li>Canadiens (français) + immigrants irlandais </li></ul></ul></ul><ul><li>Salaires peu élevés </li></ul><ul><li>Heures très longues </li></ul><ul><li>Effort physique important </li></ul><ul><li>Travail saisonnier </li></ul><ul><li>Travailleurs éloignés de leur famille </li></ul><ul><li>Peu de compétences </li></ul><ul><li>De nouveaux métiers apparaissent </li></ul><ul><li>Bûcherons </li></ul><ul><li>Scieurs (scieries) </li></ul><ul><li>Draveurs (flottage du bois) </li></ul><ul><li>Débardeur (les ports) </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Commerce du bois = augmentation des revenus = amélioration du niveau de vie = demande de biens = stimulation des autres industries (alimentation) </li></ul>
  10. 10. Transport <ul><li>À compter de 1806, il y a une croissance du transport maritime due au commerce du bois (voir graphique) </li></ul><ul><ul><li>100 bateaux en 1797 </li></ul></ul><ul><ul><li>661 bateaux en 1810 </li></ul></ul><ul><li>Pour faciliter le transport vers les Grands Lacs, on construit des canaux. (voir carte) </li></ul><ul><li>Le canal Lachine est inauguré en 1825 </li></ul>
  11. 11. <ul><li>En 1836, est inauguré la ligne du chemin de fer </li></ul><ul><ul><li>Saint-Jean – La Prairie </li></ul></ul><ul><li>Le gouvernement favorise le développement du chemin de fer. </li></ul><ul><li>L’essor des chemins de fer entraîne l’ouverture d’usine d’équipement et de réparation de locomotive. </li></ul>
  12. 12. Agriculture <ul><li>Les exportations de blé dans le Bas-Canada diminuent au profit du Haut-Canada </li></ul><ul><li>Au début du XIX e siècle, l’agriculture demeure toujours la principale occupation de la population de la colonie. ( voir carte) </li></ul><ul><li>Villages, paroisses, régions rurales </li></ul><ul><li>Artisans </li></ul><ul><li>Marchés locaux </li></ul><ul><li>Marchés régionaux </li></ul><ul><li>Villes de la colonie </li></ul><ul><li>Négociants </li></ul><ul><li>Exportateurs </li></ul><ul><li>Marchés urbains </li></ul><ul><li>Extérieur de la colonie </li></ul><ul><li>Métropole </li></ul><ul><li>Autres colonies britanniques </li></ul><ul><li>Autres destinations commerciales </li></ul>Distribution des surplus Distribution des surplus
  13. 13. <ul><li>À compter de 1820, le Bas-Canada connaît une crise agricole sévère. </li></ul><ul><li>Les exportations de blé diminuent, il faut en importer. </li></ul>Causes Problèmes Conséquences <ul><li>Difficultés agricoles </li></ul><ul><li>Mauvaises récoltes </li></ul><ul><li>Mauvaises conditions climatiques </li></ul><ul><li>Insectes </li></ul><ul><li>Concurrence du blé au Haut-Canada </li></ul><ul><li>Surpopulation dans les campagnes </li></ul>Les paysans quittent la campagne pour: Les villes Les États-Unis (émigration) <ul><li>Le gouvernement réoriente l’agriculture vers l’industrie laitière et fromagère </li></ul><ul><li>Il ouvre de nouvelles terres à la colonisation ( Laurentides, Témiscamingue) </li></ul>
  14. 14. Problème québécois: <ul><li>Émigration vers États-Unis </li></ul>période Canada Québec En milliers En %de la population En milliers En %de la population 1840-1850 1850-1860 1860-1870 1870-1880 1880-1890 1890-1900 1900-1910 1910-1920 1920-1930 1930-1940 1840-1940 75 150 300 375 450 425 325 259 450 25 2800 4.3 7.0 10.7 11.0 11.3 9.7 6.4 4.0 6.0 0.3 ---- 35 70 100 120 150 140 100 80 130 ---- 925 5.4 7.8 ---- 10.1 11.3 9.6 6.0 4.0 5.6 ---- ----
  15. 15. Solution au problème québécois <ul><li>L’industrie laitière et fromagère </li></ul>
  16. 16. Industrialisation <ul><li>En 1846, la Grande-Bretagne abolit les tarifs préférentiels et adopte le libre-échange. </li></ul><ul><li>Les produits canadiens coûtent trop cher sur le marché européen. </li></ul><ul><li>Le Canada-Uni doit se trouver un nouveau partenaire économique. </li></ul><ul><ul><li>1854 = Traité de réciprocité signé avec les États-Unis </li></ul></ul><ul><li>Le milieu du XIX e siècle est une période de transition vers l’industrialisation. </li></ul>
  17. 17. 1 ère phase d’industrialisation Source d’énergie <ul><li>Charbon/vapeur </li></ul>Capitaux investis <ul><li>Britanniques </li></ul><ul><li>Un peu canadiens-anglais </li></ul>Marché visé <ul><li>Canadien (marché intérieur) </li></ul>Types d’industrie <ul><li>Chaussure, cuir </li></ul><ul><li>Fabrication de matériel ferroviaire </li></ul><ul><li>Production laitière, alimentation </li></ul><ul><li>Textiles, vêtements </li></ul>Main-d’œuvre employée <ul><li>Abondante et peu chère </li></ul>Régions touchées <ul><li>Montréal </li></ul><ul><li>Québec </li></ul><ul><li>Estrie </li></ul>Regroupement ouvrier <ul><li>syndicat </li></ul>
  18. 18. Changements dûs à la 1 ère phase d’industrialisation Domaine Période de 20 années alimentation 22 440 000 33 099 000 Tabac 1 750 000 8 231 000 Cuir 21 680 000 20 325 000 Textile 2 400 000 12 352 000 Vêtement 10 040 000 16 542 000 Bois 12 790 000 16 340 000 Pâtes et papiers 1 342 000 6 461 000 Fer et acier 4 220 000 12 842 000 Imprimerie, édition 1 830 000 3 510 000 Équip. de transport 3 600 000 8 058 000 Appareils électriques ------ 1 815 000 Produits chimiques ------ 4 138 000 Divers 2 490 000 1 342 000 Total 104 660 000 153 574 000
  19. 19. <ul><li>Voir carte et image sur la mécanisation et ses régions touchées </li></ul>

×