Your SlideShare is downloading. ×
Presentation
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Presentation

411
views

Published on

Etude préliminaire du barrage: Koudiet lemdaour /BATNA .Algérie …

Etude préliminaire du barrage: Koudiet lemdaour /BATNA .Algérie
Caractéristiques techniques et ichtyologiques

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
411
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
17
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. République algérienne démocratique et populaire Ministère de la pèches et des ressources halieutiques Institut de Technologie des Pêches et de l’Aquaculture d’Oran Etude préliminaire du barrage: Koudiet lemdaour /BATNA Caractéristiques techniques et ichtyologiquesPrésenté par : BOUSSOUAR FARIDEncadré par : MAAZOUZ MOHAMED Janvier 2012
  • 2. Introduction : L’aquaculture dans le monde • la moitié de la consommation mondiale de poissons proviendront de laquaculture. «Alors que la production mondiale des pêches de capture stagne et que la population mondiale saccroît . • Production mondiale entre 2000 et 2008, passant de 32,4 millions de tonnes à 52,5 millions. Conclusion : laquaculture est perçue comme ayant le meilleur potentiel de production de poissons pour satisfaire la demande croissante en produits aquatiques . L’aquaculture en Méditerranée : En Méditerranée, l’aquaculture marine connaît depuis une décennie un essor important La production est ainsi passée d’environ 85 500 t en 1985 à 251 100 t en 1995 L’aquaculture en Algérie : Les premiers essais d’aquaculture en Algérie remontent à plus d’un siècle. Plusieurs centres spécialisés ont vu le jour pour encadrer scientifiquement et techniquement ces opérations
  • 3. Types d’élevage en AlgérieIl existe différents types d’’élevages selon les espècesenvisageables en Algérie :1. Les espèces pouvant être élevées en mode extensif :• En eau douce : carpe, tilapia, mulet, sandre, black-bass• En eau saumâtre : mulet, bar, sole, daurade 2. Les espèces pouvant être élevées en mode semi-intensif à intensif en cagesflottantes :• En eau douce : Carpe• En eau de mer : Bar, daurade3. L’élevage intensif en bassins construits en dures :• Loup, daurade, turbot.4. La conchyliculture :• En filière : Huîtres, moules, palourdes.
  • 4. Production de laquaculture reportée en Algérie(depuis 1950) (FAO Fishery Statistic)
  • 5. Objectifs du stage : Problématique : En Algérie La consommation actuelle est de 4,58 kg/hab/an, alors que le seuil minimal recommandé par l’ O.M.S est de 6,2 kg/hab./an. - Comment combler le déficit nutritionnel de nos populations en protéines animales d’origine halieutique ? -Valorisation par l’aquaculture d’une superficie de plans d’eaux naturels et artificiels répartie sur tout le territoire national , estimée à plus de 100.000 Ha Dans le cadre de l’élaboration de mon rapport de fin d’études à l’institut technologique de la pèche et de l’aquaculture j’ai essayé de me poser la problématique de combler le déficit nutritionnel dans ma wilaya en abordant le thème d’Etude préliminaire du barrage : Koudiet lemdaour à BATNA (Caractéristiques techniques et ichtyologiques).
  • 6. Caractéristiques techniques du barrage Présentation de la wilayaLa wilaya de Batna) est une wilaya située aunord-est de lAlgérie, dans la région desAurès, dont le chef-lieu est la ville éponymede Batna.Sa superficie est denviron 13 000 km 2pour une population estiméeà 1 175 643 habitants en 2011 Wilaya de Batna Wilaya de Batna
  • 7. Caractéristiques techniques du barrage Situation du barrage :Le barrage de Koudiet Lemdouar construiten 1994 sur loued Reboa est situé à7 km au nord-est de Timgad et à 35 km deBatna .Cest un barrage réservoir qui mobilise leseaux superficielles de loued Reboadont le bassin versant couvre 59 000 km².48,72 % de la population de la Wilayade Batna, soit 682 000 habitants, boitleau provenant de ce barrage quialimente les villes de Batna, Tazoult,Timgad, Ain Touta, Barika, Arris et OuledRechache dans la wilaya de Khenchela. Plan de situation Plan de situation
  • 8. Fiche technique du barrage : 35° 30′ 57″ Nord / 6° 30′ 48″ Est Coordonnées géographiques source Permanente :Oued Reboa , Cours deau sources occasionnelles : Oued chemora,Oued sutez Vocation Barrage réservoir : Eau potable et Irrigation Propriétaire Société Nationale des Barrages Date du début des travaux 1990 Date de mise en service décembre 2002 Volume du réservoir 74,324 M .m3 capacité à la cote 992,50m : superficie 703 Ha profondeur 48 m digue principale : digue secondaire : 25 m
  • 9. Caractéristiques physico-chimique de l’eau du barrage 17/03/08 16/04/08 15/05/08 28/05/08 04/06/08 29/06/08 T° turb ph T° turb ph T° turb ph T° turb ph T° turb ph T° turb phSt 1 12 3,5 6,7 15 3,1 7,2 17 3.8 6.9 17 2.3 7.3 17 4.1 7.4 22 3.4 7.2St2 13 6,2 6,8 16 5 ,8 7, » 18 9.0 6.1 16 7.5 7.6 18 9.9 6.8 24 9.9 7.6St3 15 5,4 7,2 18 5,0 7,3 18 9.9 7.4 22 6.1 8.1 20 8.2 6.9 27 7.8 8.2 Tableau ::température, ph et turbidité de l’eau Tableau température, ph et turbidité de l’eau
  • 10. Espèces phytoplanctonique recensées dans le barrage : Les 8 classes de phytoplancton présent dans le barrage :: Les 8 classes de phytoplancton présent dans le barrage -- Zygophycées Zygophycées -- Chlorophycées Chlorophycées -- Diatomophycées Diatomophycées -- Chrysophycées Chrysophycées -- Euglenophycées Euglenophycées -- Dinophycées Dinophycées --Prasinophycées Prasinophycées --cyanophycée cyanophycée -- Globalement, le barrage de koudiet Lemdouar est Globalement, le barrage de koudiet Lemdouar est caractérisé par une richesse spécifique caractérisé par une richesse spécifique importante importante puisqu’on yyrecense les 63 genres inventoriés. puisqu’on recense les 63 genres inventoriés.
  • 11. Les Pécheurs du barrageProfile des pécheurs les pécheurs présents sont les pécheurs présents sontgénéralement originaires d’autres généralement originaires d’autreswilaya limitrophes ayant une wilaya limitrophes ayant uneexpérience expérience dans dans la la pèche pèchenotamment ceux de M’sila, Sétif notamment ceux de M’sila, Sétif Caractéristique des embarcations de pèche Caractéristique des embarcations de pèche Les caractéristiques des embarcations sont régis Les caractéristiques des embarcations sont régis par la circulaire interministérielle n: 0254/06 par la circulaire interministérielle n: 0254/06 relative ààlimmatriculation provisoire des relative limmatriculation provisoire des embarcations destinées ààl’exercice de la pèche embarcations destinées l’exercice de la pèche continentale fixant les conditions continentale fixant les conditions dimmatriculation et armement de sécurité des dimmatriculation et armement de sécurité des embarcations destinée ààlexercice de la pèche embarcations destinée lexercice de la pèche continental. continental.
  • 12. Les techniques de pèche: Trois techniques de pêche sont utilisées :: Trois techniques de pêche sont utilisées 1. La méthode de la pêche sportive ::utilisation 1. La méthode de la pêche sportive utilisation d’une simple canne à pêche d’une simple canne à pêche 2. La méthode de la pêche par filet ::la monte 2. La méthode de la pêche par filet la monte 3. La méthode dite de levée ::filets utilisées pour 3. La méthode dite de levée filets utilisées pour la capture des carpes au milieu du barrage la capture des carpes au milieu du barrage
  • 13. Les espèces Ichtyologiques du barrage Carpe Carpe Barbeau Barbeau Classification ClassificationRègne Animal Règne AnimalEmbranchement Vertébrés Embranchement VertébrésSous Gnathostomes Sous Gnathostomesembranchement embranchementSuper classe Poissons Super classe PoissonsClasse Actinoptérygiens Classe ActinoptérygiensOrdre Ostariophysés Ordre OstariophysésSous ordre Cypriniformes Sous ordre CypriniformesFamille Cyprinidés Famille GnathostomesGenre Cyprinus carpio Genre Barbus
  • 14. les variétés de la carpe Les 3 variétés principalement présentent en Algérie Les 3 variétés principalement présentent en Algérie sont la commune, la argentée, la grande bouche. sont la commune, la argentée, la grande bouche. La première introduction de cette espèce en Algérie a La première introduction de cette espèce en Algérie a été réalisée en 1986 ,des alevins ont été importé de été réalisée en 1986 ,des alevins ont été importé de chine dans un but purement écologique ::étant donné chine dans un but purement écologique étant donné que ces espèces racle en permanence la masse que ces espèces racle en permanence la masse d’eau ,elle contribuent au désenvasèrent des barrages d’eau ,elle contribuent au désenvasèrent des barrages La carpe à grande bouche : Hypophthalmicht hys nobilis
  • 15. Le Barbeau (Barbus barbus) Le barbeau vit dans les cours Le barbeau vit dans les cours d’eau profonds à courant rapide d’eau profonds à courant rapide avec fond de pierres ou de avec fond de pierres ou de gravier gravier (zone des barbeaux). (zone des barbeaux).
  • 16. La commercialisation La commercialisation est donc subordonnés ààla demande, plus ililyy La commercialisation est donc subordonnés la demande, plus aade demande plus les efforts de productions seront déployés. de demande plus les efforts de productions seront déployés. Le développement du créneau de la pêche continentale exigerait Le développement du créneau de la pêche continentale exigerait d’autres investissements notamment après le succès des d’autres investissements notamment après le succès des opérations de lâchés d’alevins de carpe effectués en 2006 dans les opérations de lâchés d’alevins de carpe effectués en 2006 dans les trois plans d’eau de Timgad, Ain Touta, Oued Taga et Seggana. trois plans d’eau de Timgad, Ain Touta, Oued Taga et Seggana. Le peuplement associé àà une compagne d’information sur les Le peuplement associé une compagne d’information sur les qualités nutritionnelles des poissons élevés dans le barrage, qualités nutritionnelles des poissons élevés dans le barrage, pourrait amené la population de la wilaya ààadopter cette catégorie pourrait amené la population de la wilaya adopter cette catégorie de viande dont la consommation reste marginale. de viande dont la consommation reste marginale.
  • 17. ConclusionLe barrage de Koudiet Lemdouar avec sa superficie de 703 ha constitue unsite favorable pour développer l’activité aquacole , Le développement dela pêche dans le barrage est récent et na pas pris encore un véritableessor.la formation de jeunes aux métiers de la pêche et leur installation surce plan d’eau et les doter de moyens adéquats pour la pêche et le stockagedonneront plus de résultat pour le développement de l’activité aquacole
  • 18. MERCI POUR VOTREMERCI POUR VOTRE ATTENTION ATTENTION