Ma visite chez SCORI Frontignan

  • 8,363 views
Uploaded on

SCORI Frontignan : l'entreprise, son activité, les contrôles mis en place.

SCORI Frontignan : l'entreprise, son activité, les contrôles mis en place.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Merci, très intéressant
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
8,363
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4

Actions

Shares
Downloads
37
Comments
1
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Ma visite chez SCORI Frontignan Présentation réalisée sur la base de documents Scori Frontignan, complétée lors de mon rendez-vous avec le directeur du site le 9/01/2008. Mon objectif : comprendre l’activité et les contrôles en place.
  • 2.
    • SCORI Frontignan fait parti d’un réseau de 8 usines au sein du groupe SUEZ.
    • Son activité principale est la valorisation de déchets :
      • à partir de déchets industriels, SCORI fabrique du combustible pour les cimenteries Lafarge, Calcia et Vicat.
    • Son activité est contrôlée par la DRIRE.
    • Son activité est aussi auto-contrôlée :
      • Analyses de l’air en produits toxiques.
      • Contrôle des odeurs.
      • Politique 0 rejets en eau.
    • SCORI Frontignan pratique la transparence. Visites groupées (15 personnes max) organisées sur demande.
    • L’entreprise en résumé
    05/29/09
  • 3.
    • L’entreprise
    • L’activité
    • Les contrôles
    05/29/09
    • Sommaire
    05/29/09
  • 4. 05/29/09
    • L’entreprise
  • 5. FABRICATION DE COMBUSTIBLE LIQUIDE POUR VALORISATION EN CIMENTERIE FABRICATION DE COMBUSTIBLE SOLIDE POUR VALORISATION EN CIMENTERIE TRAITEMENT DES DECHETS D ’HYDROCARBURES PRETRAITEMENT D ’EMBALLAGES ET MATERIAUX SOUILLES TRANSIT REGROUPEMENT DE DECHETS INDUSTRIEL SPECIAUX WATCO ES Dommary Baroncourt SCORI Lillebonne SCORI Airvault WATCO ES Amnéville SCORI Givors SCORI Hersin RTR SO Oriolles SCORI Frontignan
    • Implantation en France
    05/29/09
  • 6.
    • SCORI s’implante à Frontignan en 1983, sur des installations de la Cimenterie Lafarge, dont le four est en service à cette époque-là.
    • En 1986, Lafarge Frontignan arrête son four tout en conservant une activité de broyage. SCORI Frontignan s’étend sur l’ensemble des installations Nord de Lafarge.
    • En 2001, SCORI Frontignan achète l’ensemble des terrains (4 ha) et des installations à Lafarge.
    • En 2007, SCORI emploie 29 personnes sur Frontignan. 4 postes supplémentaires seront créés dans le courant de l’année 2008: 2 postes d’opérateurs, 1 poste de technicien de laboratoire, 1 poste de chef d’équipe.
    • SCORI Frontignan
    05/29/09
  • 7.
    • L’activité
    05/29/09
  • 8. 05/29/09
    • Valorisation des déchets
    • Valoriser, c’est transformer des déchets en ressources.
    • A partir de déchets industriels, SCORI Frontignan élabore 3 combustibles, appelés combustibles de substitution, destinés aux fours des cimenteries du sud de la France :
      • Combustible Liquide de Substitution (CLS).
      • Combustible Solide de Substitution (CSS).
      • G2000 (eau polluée qui refroidit une partie des fumées dans le four des cimenteries).
  • 9. 05/29/09 Combustible Liquide de Substitution (CLS) G2000 Combustible Solide de Substitution (CSS)
  • 10.
    • 100% des déchets entrants sont valorisés.
      • Tous les déchets réceptionnés sont transformés en combustible, y compris les déchets banals (issus de l’activité de l’entreprise).
      • Il n’y a aucun rejets en eau, que ce soit dans le réseau d’eau usées, dans le réseau des eaux pluviales, ou dans l’étang de Thau.
        • Les eaux pluviales sont recueillies dans des bassins de décantation puis d’évaporation.
    • Valorisation des déchets
    05/29/09
  • 11.
    • Production en KT
    • L’arrêté préfectoral du 12 avril 2005 porte la capacité administrative de SCORI Frontignan à 92 000 t de déchets entrants .
    • La production annuelle 2006 est de 59 000 tonnes.
    05/29/09
  • 12. 05/29/09 Réception des déchets souillés
  • 13. 05/29/09 Broyage des déchets souillés
  • 14. 05/29/09 Bassin de rétention et de décantation des eaux pluviales
  • 15.
    • Les contrôles
    05/29/09
  • 16.
    • Contrôle par l’état
    • SCORI Frontignan est une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE).
      • Son activité est soumise à autorisation préfectorale. Chaque visite de contrôle peut remettre en question l’activité.
      • http://installationsclassees.ecologie.gouv.fr
    • Son inspection est organisée sous l’autorité du Préfet par la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie et de la Recherche).
      • Le contrôle de la DRIRE s’effectue à la fois sur pièces fournies par l’entreprise et sur site. Les visites sur site sont soit annoncées soit inopinées.
      • La fréquence d’inspection de SCORI Frontignan est de 1 contrôle minimum tous les ans.
    05/29/09
  • 17.
    • Dernier contrôle
    • Le 14/12/2007
      • Visite planifiée, en présence de France 3
      • Reportage publié le 19/12 sur FR3
    • Résumé de la visite
      • SCORI Frontignan met en œuvre toutes les directives DRIRE en allant souvent au delà.
        • Exemple : contrôle des composants organiques volatiles (COV) en continu, au lieu de 1 contrôle par an.
    05/29/09
  • 18.
    • Certification 14001
    • La certification 14001 (l’environnement est au centre de mon commerce) a été obtenue par SCORI en 2002
        • Renouvelée avec succès tous les ans
        • Pour tous les services SCORI, au niveau national
    • Organisme certificateur : DNV
    05/29/09
  • 19.
    • Contrôle de l’air
    • Réalisation : Air Languedoc Roussillon pour 2005 et 2006, puis autocontrôle depuis 2007
    • Objectifs : mesurer la teneur en composés organiques volatiles (COV) dans l’air autour de SCORI
      • Les COV sont des gaz issus des hydrocarbures qui peuvent nuire à la santé au-delà d’un certain seuil.
    • Méthode : capteurs en 2005 et 2006 de Balaruc à la Peyrade.
      • Pas d’étude prévue AIR Languedoc Roussillon en 2007, mais l’autocontrôle est maintenant permanent (mesures toutes les heures).
    • Rapports complets
      • 2005 : http://www.air-lr.asso.fr/resultats/etudes_mobiles_fiche.asp?e=52
      • 2006 : http://www.air-lr.asso.fr/publications/fichiers/330.pdf
    • Résultats satisfaisant pour 2007. Pas de dépassement des seuils.
    05/29/09
  • 20.
    • Étude des sols
    • Réalisation : bureau d’étude indépendant, 2001
    • Méthode :
      • Carottage des sols du site en divers points pour déterminer le niveau et la teneur en pollution des sols.
    • Résultat :
      • le site est classé banalisable (aucune pollution).
    05/29/09
  • 21.
    • Contrôle des odeurs
    • Réalisation d’un audit olfactif: bureau d’étude IAP Sentic, 2007
    • Méthode :
      • plusieurs « nez » ont identifié et quantifié les odeurs sur le site et autour du site.
    • Résultat :
      • proposition de captage de l’air présent dans les silos de stockage des déchets liquides, puis filtrage via le filtre à charbon qui existe déjà pour le hangar de stockage des déchets solides.
    • Calendrier de mise en place :
      • Plusieurs tranches de travaux sur 2008. Fin des travaux en 2008.
    05/29/09
  • 22.
    • Accidents
    • Au 31 août 2006, le nombre de jours sans AAA (Accident avec Arrêt) est de : 2 622
    • Les 7 ans sans accidents ont été atteints le 25 juin 2006.
    • Le dernier AAA remonte à 2001 ( glissade dans un escalier ).
    05/29/09