• Save
Système Information - ETL et EAI - Décisionnel et Opérationnel
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Système Information - ETL et EAI - Décisionnel et Opérationnel

on

  • 10,455 views

Présentation de la différence d'utilisation d'un ETL et d'un EAI dans un système d'information.

Présentation de la différence d'utilisation d'un ETL et d'un EAI dans un système d'information.

Statistics

Views

Total Views
10,455
Views on SlideShare
10,455
Embed Views
0

Actions

Likes
10
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Système Information - ETL et EAI - Décisionnel et Opérationnel Système Information - ETL et EAI - Décisionnel et Opérationnel Presentation Transcript

  • Système d’Informations ETL / EAI Côté Décisionnel / Côté Opérationnel Participants YSANCE : Romain CHAUMAIS, Frédéric FAURE
  • Sommaire
    • Définitions
    • Fonctionnement ETL
    • Fonctionnement EAI
    • Exemple cinématique EAI
    • Comparaison ETL / EAI
    • La force d’un projet EAI
    • La réalité et l’évolution des usages
    • Une nouvelle approche : SOA
    • ESB : EAI 2.0 ?
    • Conclusion
  • Définitions
    • ETL : E xtract T ransform L oad.
    • Architecture intergicielle orientée données permettant de consolider des sources d’informations afin de générer des entrepôts de données à destination du décisionnel.
    • EAI : E nterprise A pplication I ntegration.
    • Architecture intergicielle orientée applications permettant à des applications hétérogènes de communiquer en orchestrant le workflow (processus d’échanges respectant un ensemble de règles métier) qui les unit.
  • Fonctionnement ETL
    • Principes :
    • Fonctionnement sous forme de batch pour un traitement massif de données ,
    • Flux unidirectionnel ,
    • Consolidation orientée BI de ces données dans des datawarehouse ou datamart,
    • Utilisation de ces données par des outils de décisionnel .
    APPLI DATA APPLI DATA Datawarehouse (DWH) Datamart (DM)
  • Fonctionnement EAI
    • Principes :
    • - Fonctionnement évènementiel pour un traitement d’un nombre limité
    • d’occurrences orientées «  objet métier applicatif  »,
    • - Flux bidirectionnel ,
    • Orchestration des processus dans le respect des règles métier et de qualité ,
    • Stockage des instances de processus en cours,
    • - Utilisation de ces données par les autres applications du SI .
    APPLI DATA APPLI Table d’échanges Processus en cours Table d’échanges Service Web / Servlet DATA DATA Service Web / Servlet
  • Exemple cinématique EAI Création d’un employé dans la base RH Cinématique de création d’un employé orchestrée par un EAI Détection occurrence dans table d’échanges : - Action :: création - Données :: nom employé Mise à jour de la liste des badges à créer Ajout de l’employé dans la base de génération des feuilles de paie Le service facturation valorise cette information avec le salaire de l’employé. Détection occurrence dans table d’échanges : - Action :: modification - Données :: salaire employé Mise à jour des infos de l’employé dans la base RH
  • Comparaison ETL / EAI Tableau comparatif résumant les différences entre ETL et EAI ETL EAI Mode de fonctionnement Batch Evènementiel Volumétrie Importante Modérée Orientation Données Métier Flux Unidirectionnel Bidirectionnel Cible Outils décisionnels Applications du SI
  • La force d’un projet EAI (1/2) Plateforme d’intégration des applications d’entreprise de type point à point Applications opérationnelles BUDGET LOGISTIQUE SFA CRM ERP PORTAIL RH Rejets Rejets Rejets Rejets Rejets Rejets Rejets
  • La force d’un projet EAI (2/2) + + Suivi des référentiels et de la base d’échange Référenciels Métier Règles métier Gestion de la qualité Recyclage Rejets EAI : pivot d’échanges Applications opérationnelles BUDGET LOGISTIQUE SFA CRM ERP PORTAIL RH Plateforme d’intégration des applications d’entreprise de type EAI
  • La réalité et l’évolution des usages (1/4) La réalité et l’évolution des usages La vie (du SI) n’est pas un long fleuve tranquille …
  • La réalité et l’évolution des usages (2/4) SCM CRM RH ERP Finance Applications décisionnelles Applications opérationnelles DWH ETL / ELT Rejets EAI Pilotage Recyclage
  • La réalité et l’évolution des usages (3/4) SCM CRM RH ERP Finance Applications décisionnelles Applications opérationnelles DWH ETL / ELT Rejets EAI Pilotage Recyclage
  • La réalité et l’évolution des usages (4/4) Le plat de spaghettis !!
    • Système d’information décisionnel décrédibilisé
    • Incohérences persistantes entre les applicatifs
    • Mauvaise qualité de service et fréquentes reprises sur erreur
    • Analyses d’impacts impossibles
    • Exploitabilité, maintenabilité et évolutivité critiques
    • Profusion d’outils et de solutions d’intégration différentes
  • Une nouvelle approche : SOA (1/3) Une nouvelle génération d’architecture informatique Le SOA et autres gourmandises …
  • Une nouvelle approche : SOA (2/3) SCM CRM RH ERP Finance Applications opérationnelles Processus métier Prise de commande Demande de congés Réclamation SAV Avis de réappro- visionnement Vente Fabrication Support Ressources Services opérationnels Moteur d’exécution de processus
  • Une nouvelle approche : SOA (3/3) Processus métier Vente Fabrication Support Ressources Services opérationnels Collaborent sur demandes ou sur évènements S’échangent , produisent et consomment des données au fil de l’eau Doivent partager une vision unique des données et des règles métier Doivent notifier leurs activités et déverser les données produites
  • ESB : EAI 2.0 ? (1/5) Une plateforme d’intégration orientée services ? Une mutation nécessaire... pour la survie des SI
  • ESB : EAI 2.0 ? (2/5)
  • ESB : EAI 2.0 ? (3/5)
  • ESB : EAI 2.0 ? (4/5)
    • Un référentiel métier, des règles métier et un moteur de traitement de la qualité des données, externalisés.
      • MDM/DRM, METADATA, DQ, DP
    • Des services d’accès aux données et de monitoring des échanges exposés au sein du SI.
      • SOA, WebServices, XML, BPM, BPEL, BAM
    • Un bus de données d’entreprise pouvant se connecter à toutes les sources et cibles et captant les évènements et les demandes d’échange d’information au fil de l’eau.
      • EDA, ESB
    • Un moteur d’intégration performant fonctionnant en mode batch ou sur détection de tout changement de données.
      • ETL/ELT, CDC
    Les composants d’une plateforme d’intégration orientée services : EAI 2.0
  • ESB : EAI 2.0 ? (5/5) Processus métier Vente Fabrication Support Ressources Services opérationnels Données / Référentiels + + Référenciels Métier Règles métier Recyclage Rejets Gestion de la qualité Bus de données d’entreprise : ESB Pilotage décisionnel Pilotage opérationnel Management de la performance d’entreprise Monitoring de l’activité et des processus CDC Event driven Batch / Trigger Bulk Load Active DWH
  • Conclusion
    • EAI et ETL sont les composantes fondamentales de l’urbanisation d’un SI et ont chacun un rôle bien distinct.
    • L’architecture cible dans le monde des SI comme dans d’autres domaines de l’informatique est une SOA : l’ ESB en est le témoin et expose les fonctionnalités de l’EAI sous forme de services, tout en proposant celles de l’ETL.
    • Actuellement, cette vision SI « full SOA » est utopiste car il faut prendre en compte les existants (parfois lourds) et la démarche de construction orientée services n’est pas encore complètement assimilée.
    • La mise en place d’un workflow, de manière générale, ne consiste pas à « remplacer » l’existant, mais à travailler à «  faire évoluer  » l’existant vers la cible .
    • Pour augmenter les chances de succès d’un tel projet il faut :
      • Ne pas avoir peur de limiter le scope du premier projet ,
      • Bien distinguer les 2 chantiers distincts : intégration des applications et intégration des données.