Your SlideShare is downloading. ×

Les enjeux e-business de la photo 2.0

1,763

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,763
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les enjeux e-business de la photo 2.0 DU WEB STRESS AU RICH MEDIA livre blanc
  • 2. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIATABLE DES MATIERES Edito 3 Introduction : le e-commerce en plein boom ! 4 Partie 1 Les nouvelles tendances du e-business 6 L’influence du « web stress » sur le e-commerce 6 Les cyberacheteurs plébiscitent les nouvelles technologies 7 La photographie 2.0 permet d’obtenir un ROI rapide et réel 8 Partie 2 La révolution rich media : vers un e-commerce sans frontières 11 Les avantages du rich media 11 La nécessité de miser sur l’avenir : innovation et standardisation 12 Partie 3 PackshotCreator, des solutions éprouvées par les professionnels 14 Histoire d’un succès client 14 Des leviers efficaces de réussite et de satisfaction 16 Conclusion 19 A propos de l’auteur 19 2 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 3. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIAEDITO Comme Internet dans sa globalité, l’industrie photographique est en pleine mutation. L’offre pléthorique de sites e-commerce procure certains avantages aux internautes, qui ont sous leurs yeux la diversité du monde, et un choix extrêmement large ! Pour les commerçants, il s’agit désormais de se démarquer, de sortir du lot grâce à des outils et des recettes efficaces. Au-delà des techniques devenues incontournables, du SEO à la charte graphique soignée, les vendeurs ont à leur disposition des outils modernes et précurseurs capables d’améliorer significativement la qualité, mais aussi la productivité par exemple. L’objectif n’est pas uniquement de vendre plus mais désormais de maîtriser ses coûts, ses délais et sa réputation. Dans un univers actif et agile qui n’accepte plus l’archaïsme, il est crucial de faire les bons choix au bon moment, garants de la pérennité d’une activité et de sa réussite. Il convient d’être productif, créatif et inventif ! Ces dernières années, les priorités stratégiques se sont focalisées sur bien des modes et des tendances, sociales et collaboratives notamment. Les prochaines étapes sont interactives, participatives et toujours plus riches pour l’internaute-consommateur. Objectif : rentabilité, fiabilité et efficacité. Et à l’inverse des actions dites sociales, la mise en place de nouveaux outils est directement quantifiable et vérifiable. Nous souhaitons vous présenter, dans cette étude indépendante, pourquoi le e-commerce est vecteur de nouveautés et en quoi/comment des technologies comme celles de PackshotCreator sont des accélérateurs de business et des outils qui deviennent incontournables. 3 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 4. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Introduction : LE E-COMMERCE EN PLEIN BOOM ! « 11 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet au cours du 1er trimestre 2012 » Le e-commerce a pris une place considérable dans les habitudes d’achats des français et des européens. Selon l’association E-Commerce Europe, 43% des 43% européens entre 16 et 74 ans ont réalisé au moins un achat en 2011, contre 53% outre-Atlantique. Certains pays, comme le Royaume-Uni ou la Suède, sont leaders en la matière, avec des taux dépassant les 70% ! L’Allemagne (64%) ou la France (53%) des internautes n’ont pas à rougir. L’enquête souligne aussi le retard de certains pays de l’UE moins européens ont avancés mais à fort potentiel, à l’image de l’Italie (15%), la Bulgarie (7%) ou la Roumanie acheté sur le web (6%). Toujours selon E-Commerce Europe, plus de 50% des internautes européens en 2011. feront leurs achats sur le Web dès 2013, « ce qui montre que le e-commerce est en plein essor », souligne Wijnand Jongen, directeur du comité exécutif de l’association. Selon l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie en France, 11 milliards 97 d’euros ont été dépensés au cours du 1er trimestre 2012, avec une augmentation de 30% sur un an des transactions en ligne. Une manne qui explose au niveau européen, où 97 milliards d’euros ont été dépensés sur des sites européens en 2011. Selon milliards d’euros les prévisions de l’association européenne, les internautes des 27 états membres ont été dépensés dépenseront jusqu’à 172 milliards d’euros en 2016. En seulement quatre ans, les sur des sites de dépenses devraient donc presque doubler ! Toujours en croissance, le nombre e-commerce d’internautes-consommateurs en Europe a fortement augmenté sur la période 2007 européens en 2011. à 2011, passant de 322 à 501 millions. Tout le monde s’y met, favorisant donc la démocratisation de ce mode de consommation, qui passe à 5 achats par trimestre par cyberacheteur ! 172 milliards d’euros En Europe, selon le cabinet d’analyse Forrester Research, la croissance du e-commerce sera de 12% sur la période 2011-2016. En France par exemple, le phénomène est tel que l’on constate une recrudescence des sites de e-commerce, seront dépensés par les de +22% sur le premier trimestre 2012, pour atteindre les 104 100 sites : un effet qui internautes des 27 Etats membres tend à se généraliser partout dans l’Union Européenne, et encore plus dans des pays en 2016, selon l’association E-Commerce Europe. comme la Pologne notamment, qui affiche des taux de croissance très élevés. 4 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 5. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Le e-commerce devient mobile! 82% des possesseurs 76% des possesseurs d’iPad ont d’iPad ont consulté consulté des sites des guides d’achat ou applications ou comparateurs marchands de prix généralistes. Le commerce mobile On remarque également que le commerce mobile (m-commerce) a séduit plusieurs (“m-commerce”) millions d’acheteurs en Europe : 82% des possesseurs d’iPad ont consulté des sites a séduit plusieurs ou applications marchands généralistes, et 76% des guides d’achat ou comparateurs millions d’acheteurs en de prix. Tous les « secteurs » de vente constatent une augmentation des achats. Europe. C’est notamment le cas pour l’habillement et la mode (+14%) ou le secteur high-tech (+5%). « Démontrer, de manière factuelle, les problématiques actuelles auxquelles doivent faire face les sites de e-commerce » Supports privilégiés pour les achats en ligne 99,02% 21,95% 14,63% 1,46% Ordinateur Tablette Smartphone Autre(s) Le présent livre blanc cherche à démontrer, de manière indépendante et factuelle, les problématiques actuelles auxquelles doivent faire face les sites de e-commerce. Il met en lumière les techniques et les outils capables de conduire l’innovation pour les consommateurs, et d’améliorer le rendement, la productivité et l’efficacité desdits sites. Ce livre blanc démontre également comment et pourquoi les solutions proposées par PackshotCreator permettent de relever les défis actuels et futurs des e-commerçants. Elles misent sur des critères d’évolutivité et de simplicité, répondent aux exigences en termes de bénéfices et d’efficacité mais aussi à celui, moins perceptible mais néanmoins crucial, du web stress. 5 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 6. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIAPartie 1LES NOUVELLES TENDANCES DU E-BUSINESSL’influence du « Web Stress » sur le e-commerce Le « Web Stress » est mauvais pour le commerce électronique. C’est un fait, et c’est aussi le titre d’une très sérieuse enquête réalisée en janvier 2010 dans les laboratoires Le Web Stress de l’Université de Glasgow Caledonian. Grâce à cette étude neurologique, les en bref : chercheurs ont conclu que les transactions électroniques médiocres engendrent le Web Stress est une du « web stress » ; une tension fréquemment rencontrée lorsque l’expérience est tension fréquemment mauvaise. Effectivement, les critères du bon usage sont nombreux : qualité de rencontrée lors des service et de l’expérience proposée, performances du site, outils à disposition, design étapes de recherche irréprochable, réactivité instantanée, etc. Dans une mise à jour de cette étude, en d’un produit puis lors de novembre 2011, on constate que les consommateurs s’entichent de plus en plus l’achat en ligne. des périphériques mobiles, sur lesquels ils ont exactement les mêmes exigences que sur un poste fixe. « Plus un site est novateur et performant, plus il a de chances de conserver l’internaute » Plus globalement, ce phénomène baptisé « Mobile Economic Time » consacre l’utilisateur comme une personne exigeante et sans état d’âme vis-à-vis des sites qu’il rencontre. Cette remarque souligne que plus un site est novateur et performant, plus il a de chances de conserver l’internaute. « Les entreprises se doivent de garantir des expériences utilisateurs optimales, partout et à tout moment », précise l’étude. Pourtant, les sites de e-commerce plus particulièrement doivent bien entendu miser sur les nouvelles technologies pour gagner des clients, mais ne surtout pas se jeter sur n’importe quoi. Une réelle réflexion de fond est nécessaire : ajouter un outil ne doit pas dégrader la performance du site par exemple, ce qui serait contre-productif. La Kobi Korsah Marketing Director stratégie doit miser de pair sur la performance et le provisionnement des ressources informatiques, tout en optimisant judicieusement les outils mis à disposition de l’internaute. « Il est important de comprendre que les fonctionnalités sophistiquées, comme la manipulation du contenu en ligne, doivent désormais délivrer toutes leurs promesses : aller aussi vite que la pensée ! Toute tentative visant à tirer profit de ces outils doit être précédée par une planification, une surveillance de l’expérience utilisateur et des performances applicatives », explique Kobi Korsah, de CA Technologies, un éditeur de solutions d’optimisation des systèmes d’informations. « La confiance : un sentiment accentué lorsque les outils proposés sont actuels et performants. » Au-delà de la stratégie d’implémentation d’outils pour réduire l’effet du « Web Stress », des moyens sont désormais à disposition pour améliorer l’expérience et lever les freins à l’achat. 6 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 7. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Le premier de tous étant l’impossibilité, sur Internet, d’essayer le produit : d’où l’importance capitale de proposer au consommateur une vue sous tous les angles, Les principaux facteurs qui va en partie réduire cette frustration. De nombreux internautes estiment également de Web Stress : avoir peur de l’arnaque, de la contrefaçon. La mise en place d’une communication - Qualité de l’expérience utilisateur, bien détaillée et de produits visibles sous tous les angles permet là aussi d’éviter un - Outils proposés, sentiment de panique qui ferait fuir l’éventuel acheteur. Ce dernier doit avoir confiance - Qualité de service, dans la marque et dans le site qu’il visite : un sentiment accentué lorsque les outils - Transactions en ligne médiocre, qu’on lui propose sont actuels et performants. A contrario, l’une des principales - Réactivité du site. motivations d’achat sur le Web est la possibilité de comparer les produits. Dans le même ordre d’idées, il est clairement prouvé qu’une visualisation complète et précise d’un objet favorisera l’acte d’achat. Cela explique l’intérêt fort que les consommateurs portent aux nouvelles technologies !Les cyberacheteurs plébiscitent les nouvelles technologies « Pouvoir scruter un produit sous forme d’animation 360° ou avec des visuels en 3D » Les principaux freins Les habitudes d’achat sur le Web ont fortement évolué depuis quelques années. à l’achat en ligne : Certains produits sont d’ailleurs plébiscités par les cyberacheteurs, qui n’hésitent plus à « prendre des risques ». 71% des sondés* n’hésitent plus à acheter des produits 81% trop petites ou Photos produits dits techniques (informatique, Hifi, électroménager, etc.). Mais ils sont aussi 52% à acheter des habits, des chaussures (33%), ou même des accessoires de mode de mauvaise qualité (28%). L’évolution des mœurs devient donc évidente car ces nouveaux acheteurs semblent apprécier l’accumulation du nombre d’informations sur tel ou tel produit. La 79% visuels absence de description d’un matériel et ses détails techniques sont des éléments incontournables pour les internautes, tout comme les commentaires des autres acheteurs. Après ces informations, que tous les sites ou presque fournissent désormais, les consommateurs 54% d’agrandir les sont très clairs : leur préoccupation est de pouvoir scruter un produit sous forme impossibilité d’animation 360° ou avec des visuels en 3D. clichés 52% disponibles trop peu d’images Cette dernière information est d’autant plus prépondérante que 81% des internautes classent en premier élément des freins à l’achat les photos produits trop petites ou de mauvaise qualité. Immédiatement après, ils expliquent être rebutés par une Source : étude réalisée en juin 2012 dans 10 pays sur un panel de 214 personnes entre absence de visuels (79%), par trop peu d’images disponibles (52%) ou encore par 18 et 65 ans dont 54% d’hommes et 46% de femmes. l’impossibilité d’agrandir les clichés (54%). « Avoir accès à tous les détails d’un produit pour ne pas se tromper avant d’acheter. » Ceci dénote surtout une demande de plus en plus forte pour avoir accès à tous les détails d’un produit : une demande qui devient impérative pour les internautes, qui cherchent avant tout à ne pas se tromper avant d’acheter. C’est pourquoi leurs requêtes prioritaires sur les visuels sont claires et dans cet ordre précis : 1. Avoir accès à une meilleure compréhension du fonctionnement et de la qualité du produit, 2. Disposer d’une source d’information indispensable, 3. Etre assuré du sérieux de l’e-commerçant 4. Profiter d’une navigation et une expérience plus agréable. 7 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 8. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Ces résultats sont encore confirmés lorsqu’on demande aux internautes* leurs préférences en termes de visualisation d’un matériel. A 58%, ils plébiscitent les animations 360° et 3D, et 33% optent pour plusieurs photos sous différents angles. Seulement 7,5% des sondés plaident pour les vidéos et 0,50% une simple photo d’un produit. 1% préfère d’autres modes de visualisation. Devant un tel engouement des utilisateurs pour les technologies de visualisation des produits, il apparaît logique pour les sites marchands d’investir dans des solutions de prise de vue 360° et 3D pour augmenter leur nombre de visiteurs. Or, les coûts de création de visuels restent souvent méconnus ou surestimés… Plus de détails sur l’étude PackshotCreator : * : Cette étude a été réalisée en juin 2012 dans 10 pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Danemark, Finlande, Norvège, Pays-Bas et Suède) sur un panel de 214 personnes entre 18 et 65 ans, dont 54% d’hommes et 46% de femmes. Les modes de visualisation préférés des internautes 58,03% 33,16% 7,25% 1,04% 0,52% Une photo Quelques Une Vidéos Autre(s) du produit photos sous animation plusieurs 360° ou 3D angles avec zoomLa photographie 2.0 permet d’obtenir un ROI rapide et réel « Choisir les meilleurs outils pour se différencier et retenir un internaute toujours plus volatil » En phase de démocratisation, les solutions de création de visuels et d’animations de produits constituent plus que jamais un outil de promotion novateur. Face à une démultiplication des offres marchandes sur la toile, les acteurs de l’e-commerce ont tout intérêt à choisir les meilleurs outils pour se différencier et finalement retenir un internaute toujours plus volatil. Cela implique de connaître précisément la tarification de ces produits et services pour les intégrer au mieux à une activité et ainsi tirer parti des gains de productivité qu’ils génèrent. 8 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 9. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Une récente étude réalisée par des étudiants de HEC en mars 2012 permet d’estimer, grâce à des cas réels et des relevés de prix en France et en Allemagne, les coûts moyens de création de photos et d’animations de produits. Les informations permettent de comparer ces coûts lorsque la réalisation est confiée à des prestataires de services ou lorsqu’elle est internalisée au moyen de solutions de création comme celles de PackshotCreator. Les prix moyens constatés chez les prestataires de service sont les suivants : Une photo produit : 60 euros, Une animation 360° : 150 euros, Une animation 3D : jusqu’à 2500 euros. A propos de PackshotCreator PackshotCreator est le leader en Europe des solutions de création de visuels et d’animations de produits pour l’e-commerce et le marketing. PackshotCreator propose aux entreprises et photographes des équipements et logiciels pour faire vivre les objets à 360° ou en 3D sur le web. PackshotCreator aide les entreprises à rendre leur site e-commerce plus rentable et leur communication visuelle plus interactive. La gamme de solution de PackshotCreator comprend 22 équipements et 6 logiciels distincts permettant de réaliser des visuels et animations de produits, du plus petit (prise de vue macrophotographique) au plus volumineux (320kg). En 10 ans, plus de 5000 entreprises et 10 000 utilisateurs dans 35 pays ont choisi les solutions PackshotCreator, dont : l’Oréal, Nivea, AlloPneus. com, Atol, Aubade, Carphone Warehouse, Beiersdorf, Christian Louboutin, Decathlon, Dell, Essilor, Gemplus, GrandVision, GrosBill.com, Henkel, Hermès, L’Occitane, Lancôme, Lanvin, Pfizer, Philips, Procter Gamble, Sagem, Schneider Electric, Spartoo.com, Swatch, Thomson, Tissot, Tupperware… «L’acheteur rentabilise son investissement après une cinquantaine de créations de visuels » En faisant l’acquisition d’une machine de prises de vues automatisées dont le coût d’achat est compris entre 3000 euros et 10 000 euros, il apparait qu’en moyenne l’acheteur rentabilise son investissement après une cinquantaine de créations de visuels. Cette étude ne tient toutefois pas compte des bénéfices en termes de réactivité, flexibilité, productivité, efficacité, etc. 9 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 10. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Autre enjeu et pas des moindres : celui de limiter les retours de produits. En effet, quelle que soit la taille du site marchand, l’un des grands risques de la vente en ligne reste le coût de l’insatisfaction des clients. En proposant des visuels plus précis ou des animations avec zoom intégré, l’internaute peut découvrir le produit dans ses moindres détails et ainsi s’assurer de faire le bon choix au moment de l’achat. De son côté, le e-commerçant multiplie ses chances d’augmenter ses marges. Ces nouvelles technologies offrent donc un retour sur investissement rapide et concret. Elles s’adaptent même aux besoins de plus petits acteurs du e-commerce dont le nombre de références en ligne n’excède pas quelques dizaines ou centaines de produits. Ces dernières préfèrent parfois réaliser de simples photos de manière artisanale en faisant ainsi l’impasse sur l’homogénéité du résultat et la dimension Rich Media, c’est-à-dire la possibilité d’offrir une expérience interactive à l’internaute. 10 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 11. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIAPartie 2LA RÉVOLUTION RICH MEDIA :VERS UN E-COMMERCE SANS FRONTIÈRESLes avantages du Rich Media « Les consommateurs cherchent à vivre de vraies expériences, amasser des souvenirs » Rich Media : Télé, radio, presse, affichage… De par son caractère interactif, Internet a le pouvoir de proposer une expérience plus riche pour le consommateur. Pour les marques, il s’agit appellation générique aussi de se montrer inventif, et de s’affranchir des barrières imposées par l’écran. désignant l’ensemble des De fait, les consommateurs cherchent quant à eux à vivre de vraies expériences, technologies permettant amasser des souvenirs, devenir presque « familiers » avec les marques. C’est ce que d’inclure sur des pages Internet des contenus souhaitaient faire certains en mettant à l’honneur le marketing dit « sensoriel ». Mais multimédias (vidéo, son, devant son écran, l’internaute cherchera avant tout une expérience visuelle forte, animations). dont il se souviendra car elle attire l’attention, crée de l’émotion, réveil des souvenirs, favorise la mémorisation, etc. « L’intégration de nouvelles technologies est nécessaire pour améliorer l’expérience de l’utilisateur final » Pour Kobi Korsah, de CA Technologies, l’adoption des nouvelles technologies sur les sites de e-commerce est inévitable, voire vitale, pour retenir l’attention et surtout se démarquer. « L’intégration de nouvelles technologies, de la visualisation 3D au zoom progressif en passant par la réalité augmentée est nécessaire pour améliorer l’expérience de l’utilisateur final », souligne-t-il. En effet, la sensation procurée par l’un de ses outils décuple la confiance accordée au site Web. En plus de réduire l’effet de stress dû à l’acte d’achat, cela permet de captiver durablement l’internaute et de réduire le taux d’interrogations que l’on peut légitimement se poser sur un produit. Mais tout bon outil Rich Media doit obligatoirement être performant, intégré de manière transparente et offrir une expérience fluide à l’utilisateur. Ce sont notamment les promesses qui sont tenues par le nouveau standard du Web HTML5, et bien plus encore. Outre le fait qu’il soit plébiscité par les développeurs, il est désormais supporté par les navigateurs les plus populaires, fixes et mobiles. Pour les éditeurs de sites, il est surtout devenu incontournable pour proposer du contenu enrichi et une navigation intuitive sur les tablettes. Tout l’enjeu est de renforcer l’interactivité (glisser- déposer, lecture de contenu audio/vidéo sans plugin, etc.) ou encore d’améliorer l’indexation des contenus dans les moteurs de recherche. 11 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 12. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Si les vêtements, chaussures, bijoux et produits électroniques sont les produits les plus achetés sur le Web, il n’est pas étonnant de constater que ce sont aussi ceux qui nécessitent le plus d’informations détaillées. Comme le montre une étude d’AdobePlusieurs vues Scene7, la possibilité d’examiner un produit sous toutes ses coutures est fortement appréciée. Et notamment de voir plusieurs vues (95% d’appréciation), d’agrandir Agrandir une zone une zone (93%) ou d’afficher une vue agrandie ou panoramique (85%). Dans cette même étude, les sondés sont à 91% très favorables à la possibilité d’effectuer une rotation à 360° sur des produits et de réaliser un agrandissement sur n’importe quelle Rotation 360° perspective. 58% des internautes jugent aussi extrêmement utile l’agrandissement de zones prédéfinies de l’image avec affichage d’informations en superposition. Informations superposées Vue panoramique Ces différents éléments confirment à eux seuls d’une part la nécessité d’une adoption rapide par les sites commerçants ; d’autre part l’appétence des consommateurs pour ces nombreuses et diverses technologies d’avenir, au moment où la convergence s’invite dans les débats…La nécessité de miser sur l’avenir : innovation et standardisation « Les clients sont tous séduits par l’idée de pouvoir commander partout et tout le temps » E-commerce 2020 sera-t-elle l’année de la mort du e-commerce ? C’est certain ! Ce ne sera pas commerce sur Internet la fin du commerce en ligne comme nous l’entendons aujourd’hui, mais la fin de la distinction entre commerce classique, e-commerce, m-commerce, t-commerce… Loin d’être un fantasme, il est avéré que les frontières se réduisent entre ces différentes M-commerce formes de commerce, sans oublier l’appétence grandissante des consommateurs commerce depuis un mobile / pour le commerce sous toutes ses formes. Que ce soit sur un smartphone, sur un smartphone ordinateur ou sur une tablette, les clients sont tous séduits par l’idée de pouvoir commander partout et tout le temps, tout en conservant cette dimension humaine qui T-commerce reste nécessaire : voir un produit, se l’approprier, le scénariser pour mieux l’apprécier. commerce depuis une tablette « Les sites marchands cherchent à fidéliser les clients avec des expériences d’achat plus qualitatives » En Europe, plus de 95% des utilisateurs affirment vivre une expérience positive en ligne, et sont majoritairement prêts à abolir les frontières entre les différents types 95% de commerce électronique. La croissance du nombre de cyberacheteurs, de sites marchands, du chiffre d’affaires et des transactions en ligne conforte le secteur, et le pousse à adopter des technologies d’avant-garde. « Les sites marchands cherchent des utilisateurs de à fidéliser les clients avec des expériences d’achat plus qualitatives », explique la sites marchands Fevad (Fédération E-commerce et Vente A Distance). « Nous ne sommes qu’au début apprécient leur du e-commerce, et nous travaillons tous à l’amélioration de nos produits », disait expérience en ligne Jacques-Antoine Granjon, patron de Vente-Privée.com. Avec l’essor incontestable des périphériques mobiles, 63% des sites de e-commerce ont déjà adapté leurs sites, quand 17% ont prévu de le faire en 2012. Dans le même ordre d’idée, 45% sont déjà équipés d’une application, 19% ont prévu de le faire en 2012. 12 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 13. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Que ce soit en France ou en Europe, on constate une augmentation de leur chiffre HTML5 d’affaires réalisé depuis des périphériques mobiles. Et l’idée qui consiste à dire que Le HTML5 est la nouvelle les frontières s’abolissent entre les différents périphériques incite les e-commerçants révision du langage informatique à se tourner vers des technologies centralisées, à l’image du HTML5, qui rassemble HTML - Hypertext Markup tous les atouts, même s’il n’est pas encore standardisé. « Tout le monde penche vers Language – permettant de définir le contenu et l’apparence cette technologie », affirme la Fevad. « Dans des périodes délicates comme celle des pages Internet. que nous vivons actuellement, il est important pour les commerçants en ligne de renforcer leur présence sur tous les types de terminaux », renchérit Matthew Shay, Son objectif principal est d’assurer l’interopérabilité directeur de la National Retail Federation, relayant les propos des principaux sites des applications Web et des commerçants lors du dernier Sommet du e-commerce à Barcelone. « Ils ont besoin documents entre les différents de s’assurer que leurs technologies répondent aux attentes des consommateurs. Le navigateurs utilisés. monde change. C’est à nous d’anticiper la prochaine étape. Car si ce n’est pas le Parmi ses nombreux ajouts cas, quelqu’un d’autre le fera à notre place », résume-t-il. : le widget comboBox, une liste déroulante associée à un champ de texte, l’objet menu et l’objet barre d’outils, une barre de progression et un téléchargement amélioré. 13 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 14. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIAPartie 3PACKSHOTCREATOR, DES SOLUTIONSÉPROUVÉES PAR LES PROFESSIONNELSHistoire d’un succès client « La renommée de PackshotCreator, leur envergure et leurs références clients. Ce sont des informations très rassurantes » Spécialiste de la vente à distance de matériel de téléphonie professionnelle, OneDirect s’est équipé d’une solution PackshotCreator en 2008. Cette entreprise française, qui distribue ses produits dans cinq pays européens, a rapidement vu les avantages qu’elle pouvait tirer d’une machine de prise de vue automatisée : réactivité en premier Adrien Velter lieu, mais aussi économie de temps et d’argent, productivité, etc. « Nous avions deux Marketing Director besoins particuliers : montrer nos produits sous tous les angles pour ne pas être dépendant des photos fournies par les constructeurs, tout en développant l’aspect Rich Media de notre site afin de rapprocher les produits de nos clients », explique Adrien Velter, directeur marketing de OneDirect. Les atouts des machines PackshotCreator, comme la qualité des produits et la grande simplicité d’utilisation, ont achevé de convaincre OneDirect. « L’aspect réactivité nous a vraiment séduit : nous recevons nos produits et 10 minutes après, les photos sont prêtes à être exploitées », s’extasie le directeur marketing, qui a aussi été séduit par « la renommée de PackshotCreator, leur envergure et leurs références clients. Ce sont des informations très rassurantes » 14 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 15. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA « Un client qui reste plus longtemps sur une page est plus engagé » C’est donc en totale autonomie et sans compétences particulières que les machines sont utilisées pour prendre une dizaine de clichés par jour et une animation 360° Chiffres clés par semaine. « Nous avions besoin de montrer des détails de certains produits, comme la connectique par exemple. Utiliser la machine nous permet aussi d’éviter Une machine achetée en 2008 les nombreux allers retours par mails avec les constructeurs dont nous dépendons ». Depuis, OneDirect utilise les photos détaillées et les animations 360° pour « rassurer les clients sur nos 100 meilleurs produits : le temps moyen passé sur nos pages 10 Des clichés prêts a augmenté de 20%. Un client qui reste plus longtemps sur une page est plus à exploiter en engagé ». Pour l’entreprise, la surprise a été d’autant plus totale qu’elle en a tiré minutes des bénéfices indirects : avec une grosse diffusion en print (4 « gros » catalogues Un temps moyen par an, et une dizaine en petits formats), les photos ont permis d’illustrer un grand passé sur les pages produits en croissance de 20% nombre de produits. « C’est un bénéfice secondaire que nous n’avions pas vu ! », s’enthousiasme-t-il encore. Un taux de conversion qui a augmenté de 15% L’acquisition d’une machine PackshotCreator a donc permis à OneDirect de ne plus dépendre des photos constructeurs. « Nous étions moins bons », estime encore Adrien Velter, qui constate « un taux de conversion qui a augmenté de 15% sur les pages avec les photos et les animations réalisées avec PackshotCreator ». Comme toute entreprise, OneDirect cherche à prospérer et réfléchit à s’équiper avec des technologies encore plus performantes et actuelles : des produits PackshotCreator, pour ce client « pleinement satisfait » ! 15 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 16. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIADes leviers efficaces de réussite et de satisfaction « 76% des clients de PackshotCreator sont satisfaits ou très satisfaits de leur acquisition » 23% Principalement utilisées dans les services marketing (44%) des entreprises ou dans les services web-marketing (24%), les solutions PackshotCreator comblent la grande majorité des clients qui ont été sondés : 76% sont très satisfaits ou satisfaits des clients de leur acquisition. On constate également que les solutions de prises de vues sont sondés utilisent très sollicitées dans les entreprises : 23% les utilisent plusieurs fois par jour, 56% PackshotCreator plusieurs fois par semaine. A 78% vendeurs sur Internet, la quasi-totalité des clients plusieurs fois interrogés (97%) mettent à profit les solutions pour prendre des photos, ce qui leur par jour permet de mieux mettre en valeur leurs produits (pour 93% d’entre eux). 56% Mais on constate également une utilisation plurielle des machines puisqu’ils sont plus de 81% à créer des animations 360°, et 36% à intégrer une loupe ou un zoom dans leurs visuels. Ces possibilités sont majoritairement exploitées par les clients pour plusieurs fois mieux informer leurs consommateurs (78%), les rassurer (73%) et se démarquer de par semaine la concurrence (68%). « Un moyen simple et rapide de relever les nouveaux challenges techniques » 80% Surtout, avec les solutions PackshotCreator, les commerçants ont trouvé un moyen simple et rapide de s’adapter aux nouveaux challenges techniques : ils sont presque 80% à utiliser leurs créations pour des sites compatibles sur les périphériques des e-commerçants mobiles, iPhone, iPad, etc. Les machines sont également beaucoup exploitées (73%) utilisateurs de pour la création de supports de communication comme des catalogues ou des fiches PackshotCreator produits, et à 68% pour des supports publicitaires comme des bannières Internet par réalisent des exemple. visuels destinés aux Un élément clé du fort taux de satisfaction annoncé par les clients tient également au supports mobiles fait que, dans 64% des cas, les détenteurs d’une solution PackshotCreator ont réussi (iPad, iPhone...) à augmenter leur chiffre d’affaires. Mais ce n’est pas le seul bénéfice : - 76% ont réduit leurs coûts en termes de création de visuels, - 62% ont augmenté la satisfaction client, - 59% ont amélioré l’ergonomie et surtout, l’expérience utilisateur, - 55% des entreprises ont réduit les retours produits, - 52% ont conquis plus de clients. Tous ces éléments combinés ont permis aux clients des solutions PackshotCreator d’être tellement satisfaits que 88% d’entre eux sont prêts à recommander les solutions. NB : Cette étude a été réalisée en juin 2012 auprès de 82 clients de PackshotCreator répartis en Europe, dont 92% des répondants sont les utilisateurs principaux des machines. 16 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 17. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIALE POINT SUR LES TECHNOLOGIES3D La prise de vue 3D consiste à photographier un produit sur 2 axes de rotation (horizontal et vertical) afin de capturer des images tout autour de l’objet. Ces images sont ensuite assemblées en une animation interactive pour permettre à l’internaute de visualiser l’objet sous tous ses angles. On parle d’animation 3D hémisphérique lorsque l’on peut tourner autour et au- dessus de l’objet, et d’animation 3D sphérique lorsque l’on peut également naviguer au-dessous du produit.360° Une animation 360° fait référence à une série d’images d’un produit photographié sous différents angles sur un seul axe tout autour de l’objet. Ces images sont ensuite assemblées en un visuel interactif qui permet à l’internaute de faire tourner le produit sur lui-même à 360 degrés. 17 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 18. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIA Loupe L’outil loupe est un outil pratique qui permet à l’internaute de grossir une partie de l’image à travers une fenêtre d’agrandissement pour visualiser les plus fins détails des visuels. La taille de cette fenêtre est paramétrable et la loupe peut être désactivée en un clic. Deep Le zoom progressif, ou deep zoom, permet à l’internaute d’effectuer des zooms zoom avant et arrière sur la totalité de l’image, même s’il s’agit d’une animation et que le produit est en mouvement. La technologie PackshotCreator permet jusqu’à 20 niveaux d’agrandissement. Cet outil repose sur le système de distribution intelligente d’images HD qui permet un affichage ultra rapide des animations, mêmes les plus volumineuses. 18 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 19. LIVRE BLANCLES ENJEUX E-COMMERCE DE LA PHOTO 2.0 - DU WEB STRESS AU RICH MEDIACONCLUSION Il est désormais clair que le e-commerce doit évoluer vers plus d’interactivité. C’est une demande bien présente qui doit se concrétiser sur les sites marchands de manière tangible et pratique. Heureusement, cette demande n’est pas à sens unique puisque comme nous l’avons vu à travers ce livre blanc, les effets de l’adoption des nouvelles technologies sont positifs à plus d’un titre. Tout d’abord pour les consommateurs, qui cherchent avant tout à abolir les frontières entre le commerce physique et virtuel. Mais aussi pour les commerçants qui disposent d’outils efficaces capables de drainer plus de trafic et surtout améliorer l’expérience utilisateur, facteur des plus importants sur le Web quand il est lié à la relation clients. Les solutions de prises de vue automatisées sont aujourd’hui l’un des meilleurs moyens de lever tous ces freins et de capitaliser sur des technologies d’avenir et surtout, évolutives. En ce sens, les produits proposés par PackshotCreator répondent à 100% à toutes les problématiques évoquées au cours de ce livre blanc.A PROPOS DE L’AUTEUR Emilien Ercolani est rédacteur en chef de la revue CréaNum, spécialisée dans les arts graphiques et les technologies numériques. Il est aussi rédacteur en chef adjoint du mensuel L’Informaticien, un magazine dédié aux professionnels de l’informatique. Journaliste depuis 8 ans, il suit régulièrement les problématiques du commerce électronique, mais aussi de la mobilité et de la photographie. Le présent livre blanc a été réalisé de manière indépendante, tout en s’appuyant sur des études tierces, et sur plusieurs interviews dont les propos sont rapportés dans ces colonnes. 19 Tous droits réservés, Toute reproduction ou diffusion du contenu est interdite sans l’autorisation écrite de PackshotCreator.
  • 20. www.packshot-creator.com

×