Option : Sciences Economiques et Gestion              Semestre 1             Année Universitaire : 2012/2013Matière : Micr...
Option : Sciences Economiques et Gestion              Semestre 1                          Année Universitaire : 2012/2013M...
Option : Sciences Economiques et Gestion                Semestre 1                            Année Universitaire : 2012/2...
Option : Sciences Economiques et Gestion             Semestre 1                          Année Universitaire : 2012/2013Ma...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

S1 eco i - microéconomie i - vocabulaires microéconomiques

26,230

Published on

6 Comments
24 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
26,230
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1,482
Comments
6
Likes
24
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

S1 eco i - microéconomie i - vocabulaires microéconomiques

  1. 1. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre 1 Année Universitaire : 2012/2013Matière : Microéconomie I Vocabulaire Microéconomique Module : ECONOMIE 1 La Compagne Etudiante pour Résumer les Cours et Organiser les PolycopiesOption : Science Economique et GestionModule : ECONOMIE IMatière : Microéconomie ISemestre : 1Type de document : Vocabulaires Microéconomiques Année universitaire 2011-2012Microéconomie I – Vocabulaire Microéconomique Page 1
  2. 2. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre 1 Année Universitaire : 2012/2013Matière : Microéconomie I Vocabulaire Microéconomique Module : ECONOMIE 1 Vocabulaires MicroéconomiquesMicroéconomie : La microéconomie est une science qui étudie les principaux comportements des agentséconomiquesBien substituable : deux biens sont substituables, sils peuvent satisfaire le même besoin. C.-à-d. un bienreplacer lautre. Si le prix de lun augmente, la quantité demandé de lautre augmente aussi;Bien ressource : bien nécessaire dutiliser à la production.Bien complémentaire : deux biens sont complémentaires si le besoin est satisfaire par une combinaison deces deux biens. Laugmentation de prix de lun entraîne une diminution de demande de lautre.La rationalité : La rationalité est considérée comme l’attitude des agents qui cherchent le maximum desatisfaction au moindre coutTMS (Taux Marginale de Substitution): cest le taux lequel le consommateur est prêt à substitue un bien parautre restant sous la même courbe dindifférence. Il permet du calculer des utilités marginales en fonction duU pour avoir la quantité à léquilibre (Lintérêt d’utiliser le TMS).La courbe dindifférence CI : Cest la frontière du panier préférer à panier P(x1, x2). La convexité descourbes dindifférence se caractérise par un TMS décroissant.Une transformation strictement croissante dune fonction dutilité : cest une fonction dutilité respectant lesmêmes préférences.Ensembles budgétaires : Cest lensemble des paniers qui sont accessibles pour le consommateur à un prix etun revenu (budget) donnés.L’ensemble de consommation : L’ensemble des paniers pour lesquels le consommateur peut émettre unesatisfaction selon son besoin économique.Un panier de consommation : c’est un ensemble d’un au plusieurs bien.Lutilité : cest une manière de décrire les préférences dun consommateur entre des paniers différents. Ellemesure le plaisir sur la satisfaction d’un individu compte tenu de ses goûts. (On s’intéresse Uniquement à unconsommateur rationnel ; c.-à-d. celui qui répartit équitablement son R (revenue) pour satisfaire ses besoins)Lutilité cardinale : cest lutilité qui vise la satisfaction qui tire par le consommateur. Elle représente l’utilitéd’un bien auquel on peut donner une valeur (chiffrée).Lutilité ordinale : cest lutilité qui permet dhiérarchiser les besoins selon les préférences.Lutilité marginale (Um ): cest lutilité dégagé par la consommation dune unité supplémentaire du bien(i).Microéconomie I – Vocabulaire Microéconomique Page 2
  3. 3. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre 1 Année Universitaire : 2012/2013Matière : Microéconomie I Vocabulaire Microéconomique Module : ECONOMIE 1Maximiser lUtilité Marginale: Maximiser le niveau de la satisfaction par rapport le niveau dutilité (U).La graduation croissante : Elle correspond à une transformation dune fonction dutilité en autre fonction quiva nécessairement être une fonction dutilité représentent les mêmes préférences si la transformation estcroissante.La loi de la demande :- Si le revenu augmente, alors la demande augmente;- Si le prix augmente, alors la demande diminue.Multiplicateur de Lagrange : Elle représente lutilité marginale du revenu. C.-à-d. dégagée par unité derevenu supplémentaire à léquilibre.Les fonctions de demande : sont des fonctions x1(.) et x2(.) qui expriment la quantité à consommer de chaquebien en fonction des prix du marché et des ressources des consommateurs.L’équilibre partiel : lorsqu’on s’intéresse à l’étude de la demande et de la production d’un seul bien ou lesprix peuvent être considéré comme une donnée et ce pour un seul consommateur ou seul producteur =>l’étude de la demande d’un seul bienL’équilibre général : lorsqu’on étudie les demandes et les offres collective de « tous les marchés » et ce pourtous les biens et services =>l’étude des demandes et des offres de tous biensCourbe dEngel : cest une droite de la fonction de revenu R(xi).Chemin dexpansion du revenu : cest lensemble des points (x*1,x*2) optimaux lorsque à prix constants et arevenu variable. Cet ensemble est une droite de pente   p1 . L’équation est : x * 2     p1  x *1    p2     p2 Elasticité revenu : détermine nature d B en fonction du niveau d R pour le B xRev entre 0 et 3 : bien inferieurRev entre 3 et x : bien normalElasticité-Prix : cest lorsquon veut étudier la variation relative de la demande par rapport à celle du prix. x pSi la fonction est dérivable, on peut définie lélasticité prix par :  i  i  i pi xiLe surplus du consommateur : il constitue une mesure de lavantage cumulée que le consommateur retire dela variation du prix par quantité acheté. Si le prix est une fonction intégrable, xLe surplus du consommateur "S" est définie par : S   p( x)  dx  p( x) x 0Microéconomie I – Vocabulaire Microéconomique Page 3
  4. 4. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre 1 Année Universitaire : 2012/2013Matière : Microéconomie I Vocabulaire Microéconomique Module : ECONOMIE 1Indice de coût de la vie : Cest une application de la théorie du consommateur pour estimer, dans uneéconomie inflationniste, le bien-être des ménages. Il mesure le bien-être en comparant la valeur dun panieracheté à des prix relatifs à deux périodes.Demande Marshallienne V(.) : cest la fonction dutilité indirect qui donne lutilité maximal quon peutatteindre pour des prix et à revenu donné. V VLa relation Roy pour les fonctions d’utilité indirect V(.) :  xi  R  xi  pi pi RLa fonction de demande Hicksienne : cest lorsque le consommateur fixe le niveau dutilité et tente dedéterminer le panier qui minimise la dépense. Le problème doptimisation et alors : Min P1 . x1 + P2 . x2   S.à.c x1 x2  uElle dépend à la fois du prix du revenu et du niveau dutilité requis du consommateur qui nest pasobservable.Demande du marché (ou consommateur) : cest une demande individuel et relative à ses préférence, sesressources et aux prix du marché.La théorie dimpossibilité dArrow : 1. Les préférences individuelles et sociales sont complètes, réflexives et transitives. 2. Si à lunanimité, tous les individus classent un panier x mieux quune allocation y, il en est de même pour les préférences sociales. 3. La préférence entre deux allocations x et y ne dépend pas du classement dautres alternatives.Sous les hypothèses 1,2,3, les préférences sociales sont assimilées aux préférences dun seul individu.Efficacité au sens de Pareto : cest la situation dun groupe dindividus sil nest pas possible daccroître lasatisfaction dun individu sans diminuer celle dun autre.Loi de Walras : La somme des demandes nettes pondérées par les prix est nulle.La variable q1 : Um1 = (∆U) / (∆q1) = U’q1CER: Droite ou Courbe qui pas de l’origine des axe et des points d’équilibre dans le cas de changement desprix : yMultiplicateur : repère l’Um du R, c.-à-d. l’U dégagée par unité de R supplémentaire à l’équilibreMicroéconomie I – Vocabulaire Microéconomique Page 4

×