Your SlideShare is downloading. ×
SGS Full Year Results 2012 (French Version)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

SGS Full Year Results 2012 (French Version)

715
views

Published on

French Version

French Version


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
715
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. décembre 2012Résultats annuels
  • 2. 3Le Groupe SGS a réalisé de solides résultats en 2012, enregistrant uneprogression de 16,3% de son chiffre d’affaires à CHF 5,6 millards (14,5% àtaux de change constants). Oil, Gas & Chemicals Services est ainsi devenule premier pôle d’activité dont le chiffre d’affaires dépasse le milliard defrancs suisses. Globalement, la forte croissance organique, de 10,2%, aété complétée par l’apport des sociétés récemment acquises, à hauteur de4,3%.Le résultat d’exploitation ajusté, en hausse de 12,9% par rapport à l’annéeprécédente (à taux de change constants), a atteint CHF 941 millions,générant une marge opérationnelle de 16,9%. Cette légère baisse parrapport aux 17,1% de l’année précédente s’explique par les investissementseffectués dans le cadre du Plan 2014, quelques acquisitions initialementdilutives des marges et un fléchissement des résultats dans certains secteursd’activités.Au cours de l’exercice, le Groupe a mis en œuvre un certain nombre deplans de restructuration visant à aligner ses activités sur la situation actuelledu marché. Ces plans se sont traduits par des charges exceptionnellesd’un montant total de CHF 47 millions (nets d’impôts). Ces initiatives ontessentiellement concerné des filiales en Europe.Le bénéfice net de l’année, compte tenu de ces coûts de restructuration,a augmenté de 1,5% par rapport à l’année précédente (à taux de changeconstants), passant à CHF 556 millions, le bénéfice net ajusté progressant,lui, de 10,5%.Les cash-flows opérationnels sont restés robustes, à CHF 800 millions,soit une augmentation de 15,9% par rapport à l’année précédente, ce quia permis au Groupe de financer confortablement ses investissements enimmobilisations de CHF 377 millions et de réaliser dix-huit acquisitionscontre une sortie totale de trésorerie de CHF 176 millions.Le Conseil d’administration proposera un dividende de CHF 58 par action,CHF 30 représentant une distribution ordinaire de 41% du bénéfice netet CHF 28 un montant supplémentaire reflétant le solide potentiel degénération de trésorerie du Groupe.sgs résultats annuels
  • 3. 4chiffres-clés financiers(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affairesVariation en %5 578 4 87414.54 79716.3EBITDA ajusté 1Variation en %1 191 1 04713.81 02416.3résultat d’exploitation ajusté 1Variation en %941 83312.981515.4marge opérationelle ajustée % 116.9 17.1 17.0résultat d’exploitation (EBIT)Variation en %843 8084.37906.7BéNéFICE ATTRIBUABLE AUX ACTIONNAIRES DE SGS S.A.Variation en %556 5481.55344.1résultat net ajusté 1Variation en %630 57010.555713.1BÉNÉFICE DE BASE AJUSTÉ PAR ACTION (chf) 82.65 73.53 75.24BÉNÉFICE DE BASE PAR ACTION (chf) 72.97 72.23 70.52BÉNÉFICE dilué PAR ACTION (chf) 72.51 71.86 70.16mouvement de fonds résultant de l’exploitation 800 690(dettes nettes)/Liquidités nettes (335) (95)MOYENNE PONDéRéE DU NOMBRE D’ACTIONS (‘000) 7 622 7 578NOMBRE MOYEN DE COLLABORATEURS 77 020 67 6331. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur intégration2. Monnaies à taux de change constants
  • 4. 5chiffres-clésLe Groupe SGS a réalisé de solidesrésultats en 2012. Le chiffred’affaires a augmenté de 14,5%(à taux de change constants) parrapport à l’année précédente, à CHF5,6 milliards. Cette progression a étésoutenue par une forte croissanceorganique de 10,2% ainsi que parl’apport des sociétés récemmentacquises, lesquelles ont contribuéau chiffre d’affaires à hauteur de4,3%. Sur une base publiée, le chiffred’affaires de l’exercice a progresséde 16,3% par rapport aux chiffresde 2011, bénéficiant d’un effet dechange favorable de 1,8%.Une croissance à deux chiffres a étéatteinte dans cinq pôles d’activitéet dans toutes les régions autresque l’Europe. En dépit des chiffrescomparatifs élevés de l’annéeprécédente et d’une situation demarché en léger retrait au secondsemestre, le pôle Minerals Servicesa conservé un taux de croissanceorganique robuste de 13,8% surl’exercice. D’autres pôles présentantune croissance à deux chiffres telsqu’Agricultural, Oil, Gas & Chemicalset Consumer Testing Services ontmaintenu leur dynamique positivedu premier semestre. Pour IndustrialServices, la progression du chiffred’affaires s’est accélérée au secondsemestre, générant une croissanceorganique de 9,5%, malgré lapersistance d’un environnementmacroéconomique négatif dansle sud de l’Europe. Les récentesacquisitions se sont traduites parune augmentation de 4,3% du chiffred’affaires du Groupe en 2012. Celle-ci a bénéficié à la plupart des régionset pôles d’activité, majoritairementen Amérique du Sud et du Nord où lacroissance liée aux acquisitions s’estétablie à respectivement 36,2% et5,3%.Le résultat d’exploitation ajusté,en hausse de 12,9% (à taux dechange constants) par rapport àl’année précédente, a atteint CHF941 millions, générant une margeopérationnelle de 16,9%. Cettelégère baisse par rapport aux 17,1%de l’année précédente s’explique parl’impact de certaines acquisitionsinitialement dilutives des marges,un fléchissement des résultatsdu pôle Life Science Services etdes investissements en coursdans des initiatives de croissance,partiellement compensés par un effetde change positif.Au cours de l’exercice, le Groupe apris un certain nombre d’initiativesde restructuration visant à aligner sesactivités sur la situation actuelle dumarché. Celles-ci se sont traduitespar des charges exceptionnelles d’unmontant total de CHF 47 millions(net d’impôts), la majorité concernantdes entreprises en Europe, dontla fermeture prévue des activitésd’essais cliniques en France.Les charges financières nettes del’exercice ont progressé à CHF 35millions à la suite de l’émissiond’emprunts obligataires émis entre2010 et 2011, pour un total de CHF1’275 millions. Le taux d’impositioneffectif global de l’exercice, conformeaux prévisions du Groupe, s’est élevéà 27,0%.Le bénéfice attribuable auxactionnaires, après charges derestructuration, a progressé à CHF556 millions, contre CHF 534 millionspubliés en 2011. Quant au bénéficeajusté attribuable aux actionnaires, ila augmenté de 10,5% par rapport àl’année précédente, à taux de changeconstants.Les cash-flows opérationnels sontrestés robustes, à CHF 800 millions,ce qui a permis au Groupe de financerconfortablement ses investissementsen immobilisations de CHF 377millions, en augmentation de 11,9%par rapport à 2011, et de réaliserdix-huit acquisitions contre unesortie totale de trésorerie de CHF 176millions. Au cours de l’exercice, leGroupe a distribué un dividende deCHF 497 millions et enregistré uneentrée nette liée aux actions propresde CHF 76 millions, ce qui s’esttraduit au 31 décembre 2012 parune position de dettes nettes de CHF335 millions (2011: CHF 95 millions),conforme aux attentes.AcquisitionsAu cours de l’exercice, le Groupe aréalisé dix-huit acquisitions générant,sur une base annualisée, un chiffred’affaires estimatif de CHF 212millions et un résultat d’exploitationde CHF 29 millions.Sur ces acquisitions, bien répartiesau sein du Groupe dans sept pôlesd’activité, six concernent l’Europe,quatre l’Amérique du Nord, quatrel’Amérique du Sud, deux l’Afriqueet deux l’Asie. Ces transactionspermettent au Groupe d’accéderrapidement à de nouveaux marchés,de renforcer son portefeuille deservices et de développer sonvivier de personnalités qualifiées ettalentueuses.
  • 5. 6distribution aux actionnairesLe Conseil d’administration deSGS recommandera à l’Assembléegénérale annuelle du 19 marsd’approuver un dividende de CHF58 par action, CHF 30 représentantune distribution ordinaire de 41% dubénéfice net et CHF 28, un montantsupplémentaire reflétant le solidepotentiel de génération de trésoreriedu Groupe.DirectionA l’automne, Duilio Giacomelli, ancienCOO de la région Europe du Sud-Est, a pris une retraite bien méritéeaprès 35 ans au sein du GroupeSGS. Nous tenons à le remercier desa précieuse contribution et de sonengagement au cours de toutes cesannées. Ladislav Papik, actuellementDirecteur de SGS Hongrie a éténommé à sa succession.Principaux actionnairesAu 31 décembre 2012, Exor détenait15,00% (2011: 15,00%) du capital-actions et des droits de vote de laSociété, M. August von Finck etdes membres de sa famille, agissantde concert, en détenaient 14,97%(2011: 14.97%) et la Bank of NewYork Mellon Corporation 3,26%(2011: 3.30%).A la même date, le Groupe SGSdétenait 2,43% (2011: 3.31%) ducapital-actions de la Société.PerspectiveSGS s’attend à une solide croissancede son chiffre d’affaires et de sonrésultat d’exploitation, nonobstantla faiblesse continue des conditionséconomiques en Europe.17 janvier 2013Sergio MarchionneChairman of the BoardChristopher KirkChief Executive Officer
  • 6. 7
  • 7. 8Le pôle Agricultural Services aenregistré, à paramètres constants,un chiffre d’affaires en forte haussede 12,3% (dont 11,0% de croissanceorganique), s’établissant à CHF 369millions sur l’exercice, grâce à l’embelliedu premier semestre qui s’est poursuivieau second dans la plupart des régions.Les chiffres d’affaires liés au négocesont restés vigoureux, soutenus par desvolumes d’exportation élevés en merNoire, ainsi que par des conditions demarché favorables en Europe de l’Est,en Inde et en Amérique latine pour cequi concerne les céréales, et au Vietnams’agissant du riz. Les activités decontrôle parasitaire et de fumigation ontbénéficié des forts volumes du négoceen Europe et en Amérique du Nord. Lesservices assurés à l’intérieur des terresse sont également bien développés,avec une progression de près de 30%des services d’analyse des semences etdes récoltes. Ces activités, introduitesgrâce à des acquisitions en Amérique duNord, sont désormais répliquées avecsuccès sur différents sites d’Europe etd’Amérique du Nord. Quant aux volumesd’analyses de sols et de feuilles enAfrique, ils ont également progressé ausecond semestre.La marge opérationnelle ajustée del’exercice a augmenté, passant de15,7% l’année précédente à 16,6%(à taux de change constants), grâce àdes volumes élevés et une répartitiongéographique favorable pour les servicesde négoce, ainsi qu’à une activité plusforte en haute saison pour les essais surle terrain. Les plans de restructurationmis en œuvre en début d’année ontégalement soutenu la marge globale ens’attaquant aux questions de sous-performance des activités historiques.Au cours de l’exercice, le Groupe aracheté Gravena, un prestataire deservices de recherche à façon bienimplanté au Brésil, employant plus de120 spécialistes des essais sur le terrain,en vue de renforcer et d’accélérer lacroissance de nos services d’analyse dessemences et des récoltes en Amériquedu Sud. Par ailleurs, en octobre, leGroupe a fait l’acquisition de WareCare,une société de gestion parasitaire baséeaux Pays-Bas. Les investissements dansles initiatives de croissance en vue desoutenir la progression organique duchiffre d’affaires se sont égalementpoursuivis, et le Groupe a mis enservice, avec succès, des installationsphares dans les domaines de la sécuritéalimentaire et de la chaîne du froid enInde, très favorablement accueillies parles clients et le marché.Le pôle Minerals Services a généré,à paramètres constants, un excellentchiffre d’affaires de CHF 868 millionssur l’année, en hausse de 24,2% (dont13,8% de croissance organique). Cetteprogression est le fruit de toutes lesactivités de la chaîne de valeur desservices, ainsi que de la croissancesoutenue en Afrique, en Asie et auxAmériques.En dépit de chiffres comparatifs élevésl’année précédente et de conditions demarché moins favorables au secondsemestre, les seuls segments ayantconnu un ralentissement ont été lesminerais énergétiques en Australieet en Amérique du Nord et, dans unemoindre mesure, le secteur du mineraide fer. La demande dans le secteur dela géochimie est restée globalementforte, tirée par d’importants volumesd’analyses d’échantillons. Quant aunombre de projets dans la métallurgie,il est également resté élevé, avecseulement quelques reports en Australie.En janvier 2012, le Groupe a rachetéCIMM T&S, premier fournisseur deservices techniques à l’industrieminière au Chili, dans le cadre d’unprocessus de privatisation. Depuis cetteacquisition, les activités de CIMM etSGS ont été fusionnées, en combinantsites, employés et capacités à traversle pays, ce qui a permis d’extraire avecsuccès les synergies attendues. Au 31décembre 2012, le Groupe a égalementracheté E&S Engineering Solutions,basé aux Etats-Unis, spécialisé dansle développement à travers le monded’installations de traitement des mineraispour le secteur minier.La marge opérationnelle ajustée del’exercice a reculé, passant de 19,4%l’année précédente à 18,8% (à tauxde change constants). Bien quedépassant largement les hypothèsesde valorisation, l’acquisition de CIMMreste dilutive en termes de margeglobale. Toutefois, cet impact a été enpartie compensé par les fortes margessupplémentaires générées au sein duréseau, grâce à l’utilisation élevée descapacités et à un mix produits favorable.Au cours de l’exercice, le Groupe acontinué d’investir dans l’expansionde la capacité de son réseau, en yconsacrant un total de CHF 90 millions.Ces investissements portent sur neufnouveaux laboratoires sur site et troislaboratoires commerciaux qui débuterontleurs activités en 2013.(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 369.5 329.0 327.1Variation en % 12.3 13.0RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 161.3 51.8 51.2Variation en % 18.3 19.7Marge % 116.6 15.7 15.7minerals servicesAGRICULTURAL services1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 868.0 698.7 677.7Variation en % 24.2 28.1RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1163.3 135.5 131.2Variation en % 20.5 24.5Marge % 118.8 19.4 19.41. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants
  • 8. 9Le pôle Oil, Gas & Chemicals Servicesa généré, à paramètres constants,un chiffre d’affaires en forte haussede 12,2% (dont 11,6% de croissanceorganique), à CHF 1’046 millions surl’exercice, devenant ainsi le premier pôled’activité dont le chiffre d’affaires annueldépasse le milliard de francs suisses.Toutes les régions y ont contribué, avecun taux de croissance élevé tout au longde l’année en Amérique du Nord, Afriqueet Australasie.Les services d’inspection commercialeet d’analyse de laboratoire ont enregistréune forte croissance de leur chiffred’affaires, ainsi qu’une progressionen volumes des services pétroliers etgaziers et des gains de parts de marchéen Amérique du Nord, en Asie, enEurope de l’Est et au Moyen-Orient.Les tests chimiques ont égalementprogressé en volumes, principalementaux Etats-Unis. Une croissance à deuxchiffres a été réalisée, en particulierdans les activités non liées au négoce.Les services amont ont enregistré unecroissance de leur chiffre d’affaires de35% par rapport à l’année précédente,grâce à la conclusion de contrats «on-shore» cruciaux en Australie, Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Moyen-Orient,ainsi qu’à une augmentation des projetsde conseil et de validation de réservesen sous-sol. Les services assurés sur lesinstallations industrielles et les terminauxainsi que ceux liés au traitementdes cargaisons ont aussi fortementprogressé, notamment en Amériquedu Nord, compensant la réduction desvolumes en Europe et dans les Caraïbes.La marge opérationnelle ajustée del’exercice a légèrement reculé, passantde 13,5% l’année précédente à 13,3%(à taux de change constants). Elle a étéaffectée par une baisse des volumes enEurope suite à la fermeture de terminauxet de raffineries, ainsi que par les coûtsde mise en service liés aux nouveauxcontrats amont au Moyen-Orient.Au cours de l’exercice, le pôle a investiCHF 76 millions en immobilisations dansle soutien à sa croissance organique,se focalisant principalement sur leséquipements destinés aux services liésaux forages, l’expansion des capacitésde ses laboratoires et les installationsd’échantillonnage mécanique. Le Groupea également racheté trois entreprises:Roplex, une société spécialisée dansle support et les tests de systèmesde récupération de vapeur, et EMICS,un important laboratoire indépendantde calibrage UKAS (United KingdomAccreditation Service), tous deux auRoyaume-Uni, ainsi qu’aux Etats-Unis,le 31 décembre, Herguth un laboratoirecalifornien ultramoderne d’analyses depétrole et de lubrifiants.Le pôle Life Science Services a connuune année difficile, avec un chiffred’affaires de CHF 199 millions, enhausse de 3,7% par rapport à l’annéeprécédente à taux de change constants(dont 0,9% de croissance organique).En effet, le recul des volumes derecherche clinique a largement absorbéla croissance à deux chiffres générée parles services de laboratoire.Avec une forte croissance organiquede 15,5% de leur chiffre d’affaires, lesactivités de laboratoire représententdésormais la moitié du chiffre d’affaireset des bénéfices du pôle. Cettecroissance a été tirée par les activitésliées à la biologie en Europe, notammentcelles de M-Scan, racheté en 2010,la mise à niveau des trois laboratoiresnord-américains et l’ouverture d’unnouveau centre ultramoderne à Mumbai.Cette progression compense une repriseplus lente que prévu des services debioanalyse et de spectrométrie de masseen France.Le chiffre d’affaires des activitésde recherche clinique a continué dereculer par rapport à 2011, elle-mêmeune année très médiocre. Ce secteura été pénalisé par le petit nombre demolécules atteignant le stade des essaisen phase précoce et par la manifestesurcapacité au sein des organisations derecherche clinique. Le recul des niveauxd’activité a notamment affecté le siteclinique de Paris en raison du niveau deses coûts fixes et de son infrastructureindépendante. Dans la mesure oùla situation du marché des essaiscliniques en phase précoce devraitrester médiocre, une procédure initialede consultation a été lancée en vue defermer les essais cliniques de Paris. Ilen a résulté le provisionnement en 2012de CHF 21 millions (nets d’impôts) pourcoûts de restructuration.Globalement, la marge opérationnelleajustée a reculé à 8,7% (à taux dechange constants) contre 10,8%l’année précédente, sous l’effet dela détérioration des marges dans larecherche clinique.Au cours de l’exercice, le Groupe aracheté Vitrology, une organisationd’analyses biopharmaceutiques à façonbasée à Glasgow au Royaume-Uni, trèsactive dans le domaine de la biosécurité.Cette acquisition complète l’offred’analyses biologiques dans le domainede la biosécurité et permet d’exploiterdes synergies avec M-Scan. Par ailleurs,le Groupe a racheté Exprimo, uneentreprise de conseil en sciences de lavie basée en Belgique.oIL, GAS & CHEMICALS serviceslIFE SCIENCE services(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 1 046.0 932.0 911.7Variation en % 12.2 14.7RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1139.2 126.0 123.3Variation en % 10.5 12.9Marge % 113.3 13.5 13.51. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 199.3 192.1 192.0Variation en % 3.7 3.8RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 117.3 20.8 20.7Variation en % (16.8) (16.4)Marge % 18.7 10.8 10.81. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants
  • 9. 10Consumer Testing Services a généré,à paramètres constants, une fortecroissance de 12,9% (dont 10,8% decroissance organique) de son chiffred’affaires, à CHF 936 millions. Toutesles régions y ont contribué.La croissance organique du chiffred’affaires a été soutenue par l’ensembledes activités. Les segments traditionnelstels que l’analyse alimentaire ontmaintenu leur dynamique positive,enregistrant une croissance à deuxchiffres, avec une part de marchéparticulièrement forte en Amérique duSud et en Asie, et bénéficiant d’unelarge implantation géographique grâceaux investissements réalisés par leGroupe dans son réseau de laboratoires.De nouvelles capacités de laboratoiresont entrées en service dans le domainede l’analyse de produits textiles, quia également bien résisté, soutenu parune conception mondiale de la gestiondes grands comptes. Des segmentsplus nouveaux tels que les testsd’équipements d’automobiles ont générédes chiffres d’affaires substantiellementsupérieurs à ceux de l’année précédente.Le nouveau laboratoire de Tianjin, enChine, a encore renforcé notre positionde leader du marché.La marge opérationnelle ajustée del’exercice a légèrement reculé, passantde 25,7% l’année précédente à 24,9%(à taux de change constants), à la suitede l’augmentation de certains coûtsd’exploitation en Chine. Ces coûtsn’ont été compensés que partiellementpar des gains de productivité. Quantaux investissements réalisés dans denouveaux équipements au sein duréseau, ils n’ont pas encore atteintleur pleine capacité. De plus, certainesacquisitions récentes, bien qu’apportantde nouvelles activités précieuses auxportefeuilles de services nationaux,exercent toujours un effet dilutif sur lesmarges globales.Durant l’exercice, le Groupe a acquis legroupe Sercovam implanté à Cestas,en France. Sercovam est un importantgroupe d’analyses de laboratoiredisposant d’installations ultramodernesà Etupes et Cestas en France, ainsique de bureaux de vente en Espagneet en Italie. Il travaille pour l’industrieautomobile, aéronautique et ferroviaire,de même que pour celle de l’emballage,en France, Allemagne, Espagne et Italie.Créé en 1987, Sercovam emploie 85spécialistes hautement qualifiés.Le pôle Systems & Services Certificationa généré un chiffre d’affaires de CHF395 millions, en hausse de 6,2%par rapport à l’année précédente. Lacroissance rentable dans la plupartdes régions a été partiellementcontrebalancée par la situation demarché difficile en Espagne et en Italie.Malgré un environnement économiqueincertain, la certification réglementairea globalement dégagé une bonnecroissance organique du chiffred’affaires. Toutes les régions y ontcontribué. Une croissance à deuxchiffres en Chine, Amérique du Sud,Europe de l’Est et Afrique a compenséune performance plus faible en Europedu Sud et en Amérique du Nord.D’autres activités se sont égalementbien comportées, en particulier lesprogrammes d’audit de seconde partie,montés en puissance au deuxièmesemestre grâce aux investissementsréalisés les années précédentes afind’améliorer la structure internationalede la gestion des ventes et des grandscomptes et d’introduire de nouveauxprogrammes tels que les audits defournisseurs liés au développementdurable. Les activités de formation,qui restent un domaine central etcontinuent de générer une croissanceà deux chiffres en Asie et en Amériquedu Nord, n’ont pas progressé commeprévu, du fait d’une performance faibleen Australie à la suite de la perte d’unimportant contrat avec l’industrieminière.La marge opérationnelle ajustée del’exercice a légèrement reculé, passantde 18,9% l’année précédente à 18,7% (àtaux de change constants), sous l’effetdes conditions de marché difficiles enEurope du Sud. Tout au long de l’année,des mesures de restructuration ontété prises afin d’adapter l’organisationà l’évolution des marchés. La margereflète également les investissementseffectués dans le cadre de la stratégiede croissance visant à développer denouveaux services sur mesure pourl’industrie, ainsi qu’à renforcer lesactivités de certification en matière desécurité alimentaire et de formationdans plusieurs pays clés en Asie et enAmérique du Sud.De nouveaux programmes dedéveloppement de services ont étélancés au cours de l’exercice. Ceux-ci sefocalisent sur les besoins spécifiques dessecteurs de la santé et de l’automobileainsi que sur les activités liées à lachaine d’approvisionnement dans lesdomaines de l’environnement, de lasanté et de la sécurité.consumer testing servicessystems & services certification(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 936.2 829.1 802.0Variation en % 12.9 16.7RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1233.0 213.3 202.7Variation en % 9.2 14.9Marge % 124.9 25.7 25.31. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 394.9 372.0 364.0Variation en % 6.2 8.5RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 173.7 70.3 68.2Variation en % 4.8 8.1Marge % 118.7 18.9 18.71. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants
  • 10. 11Le pôle Industrial Services a généré, àparamètres constants, une croissancede 20,2% de son chiffre d’affaires(dont 9,5% de croissance organique),à CHF 899 millions, soutenue par cinqacquisitions au cours de l’exercice.La situation du marché en Europe estrestée très difficile en raison de reportsde projets et de mesures d’austéritéaffectant les dépenses publiques. Lepôle a néanmoins réalisé une fortecroissance organique de son chiffred’affaires, grâce principalement àla conjoncture favorable en Asie,Australasie et Afrique, et à la reprise auMoyen-Orient. Les essais de matériaux,les essais non destructifs (END), lesservices de suivi de projets et lesservices à la chaîne d’approvisionnementont été les principaux moteurs de lacroissance. Ils ont été soutenus par lesacquisitions récentes, lesquelles ontconsidérablement accru les capacitésau plan géographique, ainsi que parles investissements en immobilisationsréalisés au sein du réseau delaboratoires. Les activités d’inspectionréglementaire, qui ont également généréde la croissance au cours de l’exercice,restent un segment important malgré lerecul des volumes en Espagne.La marge opérationnelle ajustéede l’exercice a progressé à 11,2%contre 10,7% l’exercice précédent(à taux de change constants). Lesmarges supplémentaires résultant desacquisitions ainsi que de la meilleurerentabilité en Asie, en Amérique du Nordet au Moyen-Orient ont compensé lasituation de marché difficile en Europe,laquelle a exigé des restructurationsimportantes, notamment en Espagne eten Italie.Au cours du second semestre, lepôle a réalisé trois acquisitionssupplémentaires, élargissant ainsi saprésence mondiale. Au Canada, leGroupe a racheté Ludwig, un importantlaboratoire d’analyses de matériaux et demétaux basé à Calgary et Edmonton. EnAustralie, le Groupe a fait l’acquisition deGladstone, une société bien implantéeau Queensland dans le domaine destests de matériaux de construction,spécialisée dans la construction deroutes et de bâtiments commerciauxet résidentiels. Le Groupe a égalementracheté Sentinel, une société baséeà Johannesburg, en Afrique du Sud,fournissant des services d’essais nondestructifs et de conseil aux secteursénergétique, pétrolier, ferroviaire, minieret manufacturier.Le pôle Environnemental Services agénéré un chiffre d’affaires de CHF323 millions, en progression de 13,2%à paramètres constants (dont 6,6%de croissance organique), grâce à unerobuste croissance sur les marchésémergents et à sept acquisitionsréalisées ces deux dernières années.Les régions Amérique du Sud, Afrique,Chine et Australasie ont continué detirer la croissance organique du chiffred’affaires, mettant à profit la base declientèle du Groupe dans le secteur desressources naturelles où la législationrelative à l’extraction des minerais,du pétrole et du gaz est de plus enplus sévère. Ceci a suffi à compenserl’impact de la situation de marchédifficile en Europe et en Amérique duNord où des plans de restructuration ontété lancés afin de sortir l’organisationdes segments en déclin du secteur et des’attaquer aux problèmes de rentabilité.Ces mesures ont concerné plusparticulièrement la France, l’Espagneet l’Italie, tandis que l’Allemagne, laBelgique et le Royaume-Uni parvenaientà maintenir une croissance rentablegrâce au déploiement de servicesintégrés combinant terrain, laboratoire etinterprétation des données.La marge opérationnelle ajustée del’exercice a augmenté, passant à 10,6%contre 9,4% l’année précédente (à tauxde change constants). Cette progressiona résulté des gains de productivité enAustralie et en Amérique du Nord, ainsique de la croissance significative desnouvelles activités lancées en Amériquedu Sud et en Afrique, lesquelles ontprofité des investissements en main-d’œuvre et en laboratoires. Combinéesaux marges supplémentaires émanantdes acquisitions, ces activités ont réussià compenser la mauvaise performancede l’Europe du Sud.Durant l’exercice, le pôle a réalisé troisacquisitions. Aux Etats-Unis, le Groupea racheté Analytical Perspectives enCaroline du Nord, une société spécialiséedans l’analyse d’ultra-traces sur diverspolluants organiques persistants. AuBrésil, le Groupe a fait l’acquisitiond’Environ, le principal laboratoire desanté au travail et d’hygiène industrielledu pays. Et, à Melbourne en Australie,le Groupe a racheté AustralianRadiation Services (ARS), un prestataireinternational de services de calibrage, desurveillance, de contrôle et de conseil enmatière de radiations.industrial servicesenvironmental services(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 898.6 747.8 747.0Variation en % 20.2 20.3RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1100.3 80.1 80.0Variation en % 25.2 25.4Marge % 111.2 10.7 10.71. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 322.7 285.0 283.8Variation en % 13.2 13.7RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 134.3 26.9 26.8Variation en % 27.5 28.0Marge % 110.6 9.4 9.41. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants
  • 11. 12Le pôle Governments & InstitutionsServices a généré une excellentecroissance organique de son chiffred’affaires, lequel s’est établi àCHF 256 millions, soit une haussede 17,3%. Cette progression estprincipalement due à l’augmentationdes volumes des contrats de solutionslocales, à l’introduction de nouveauxservices et à la stabilité en volumedes programmes d’inspection avantembarquement (Pre-ShipmentInspection - PSI).Les services de solutions locales,qui représentent désormais 69% duchiffre d’affaires du pôle d’activité,ont généré une croissance organiquede 24,0% par rapport à l’annéeprécédente. Ce résultat a été obtenugrâce à l’expansion continue desprogrammes d’évaluation de laconformité des produits (ProductConformity Assessment – PCA)dans le cadre de nouveaux contratssignés en Tanzanie, en Uganda, auKoweït et dans le Nord de l’Irak,ainsi que grâce au renouvellement duprogramme au Kenya. Les servicesTradeNet ont également réalisé debonnes performances, résultant desforts volumes du négoce au Ghana età Madagascar, ainsi que du démarraged’activités au Mozambique.Le chiffre d’affaires des activités desolutions globales est resté robustetout au long de l’exercice, les volumesdes programmes PSI établis de longuedate au Cameroun et à Haïti étantdemeurés stables.Globalement, la marge opérationnelleajustée de l’exercice a été forte,à 21,5%. Soutenue par un réseaubien implanté dans le domaine desinspections de type PCA et parl’expansion de nouveaux services,elle a été légèrement inférieure àcelle de l’exercice précédent qui avaitbénéficié de volumes plus élevés surtous les contrats PSI.Au cours de l’exercice, le Groupea continué d’investir dans ledéploiement de nouveaux contrats,dont l’achèvement de la plate-formeTradeNet pour le Mozambique, lafinalisation de la plate-forme d’e-gouvernement pour l’administrationfiscale du Ghana et l’équipementde scannage pour Madagascar.Le Groupe a également mis enœuvre le premier programme desurveillance forestière en Républiquedémocratique du Congo et géré desprogrammes efficaces de surveillancedes télécommunications à Haïti, auRwanda et en Uganda.Le pôle Automotive Services agénéré, à paramètres constants,un chiffre d’affaires de CHF 287millions, en progression de 6,4%(dont 4,6% de croissance organique),grâce aux robustes résultats desinspections réglementaires danstoutes les régions et à l’acquisition,en 2011, d’ETC, une sociétéaméricaine d’inspections demoteurs et de véhicules, désormaispleinement intégrée au Groupe.Le chiffre d’affaires lié à l’inspectionréglementaire est resté robuste toutau long de l’exercice. En Europe,les activités en France, en Espagneet au Royaume-Uni ont bénéficiéde l’augmentation des volumes enmatière d’inspection de véhicules. EnAfrique, le chiffre d’affaires réaliséen Côte d’Ivoire a progressé à lasuite de l’ouverture d’un nouveaucentre. Quant au réseau au Maroc,il s’est développé du fait d’uneapplication plus stricte et de taux deconformité plus élevés. En Amériquedu Sud, le chiffre d’affaires générépar le premier centre d’inspection duPérou, ouvert en 2011, a augmentéprogressivement tout au long del’exercice. Au Chili, les volumes sontrestés stables.La marge opérationnelle ajustéede l’exercice s’est accrue,passant à 22,1% contre 21,7%l’année précédente (à taux dechange constants), grâce auxexcellents résultats de l’inspectionréglementaire en Europe, aux Etats-Unis et en Afrique, ainsi qu’auxaugmentations des tarifs d’inspectionen Argentine et en Uruguay,accordées par les pouvoirs publics enraison de l’inflation élevée dans cesdeux pays. Cette progression a suffià compenser les résultats plus faiblesen Amérique du Nord où, commeprévu, la diminution significativedes volumes a affecté la rentabilitédes activités commerciales, endépit de mesures de restructurationproactives.Au cours de l’exercice, le Groupea continué d’investir dans descentres d’inspection de véhiculesen France, en Côte d’Ivoire et enArgentine, ainsi que dans l’entretienet la modernisation de centres enEspagne, acquis en 2010 dans lecadre du réseau ITV.automotive servicesgovernments & institutions services(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 286.9 269.7 270.2Variation en % 6.4 6.2RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 163.4 58.5 59.3Variation en % 8.4 6.9Marge % 122.1 21.7 21.91. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants(CHF millions)2012résultats2011pro-forma 22011publiéschiffre d’affaires 256.0 218.3 221.7Variation en % 17.3 15.5RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 155.1 50.0 51.8Variation en % 10.2 6.4Marge % 121.5 22.9 23.41. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration2. Monnaies à taux de change constants
  • 12. 14(CHF millions) notes 2012 2011chiffre d’affaires 5 578 4 797Frais de personnel et sous-traitance (3 066) (2 635)Amortissements et dépréciations (281) (225)Autres charges d’exploitation (1 388) (1 147)résultat d’exploitation (EBIT) 843 790Analyse du résultat d’exploitationRésultat d’exploitation ajusté 941 815Frais de restructuration (68) -Amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions (18) (16)Coûts liés aux acquisitions et à leur intégration (12) (9)Résultat d’exploitation 843 790Charges nettes financières (35) (26)Résultat avant impôts 808 764Impôts (218) (203)bénéfice pour la période 590 561Bénéfice attibuable aux:Actionnaires de SGS SA 556 534Intérêts non-contrôlants 34 27bénéfice de base par action (chf) 4 72.97 70.52bénéfice dilué par action (Chf) 4 72.51 70.16COMPTE DE RéSULTAT RéSUMé CONSOLIDéétats FINANCIERS résumésRéSUME POUR L’ANNéE SE TERMINANT LE 31 DéCEMBRE 2012
  • 13. 15bilan consolidé résumé(CHF millions) 2012 2011actifs immobilisésTerrains, immeubles et équipements 1 018 888Goodwill et autres immobilisations incorporelles 1 181 1 044Autres actifs immobilisés 272 248Total actifs immobilisés 2 471 2 180actifs circulantsClients et effets 977 868Autres actifs circulants 557 501Liquidités et investissements 989 1 211total actifs circulants 2 523 2 580Total de l’actif 4 994 4 760Total fonds propres 2 118 2 045engagements à long termeEmprunts et obligations résultant de contrats de location - financement 1 306 1 299Provisions et autres engagements à long terme 345 333Total engagements à long terme 1 651 1 632engagements à court termeCréanciers commerciaux et autres dettes 493 447Autres engagements à court terme 732 636total engagements à court terme 1 225 1 083total fonds propres et fonds étrangers 4 994 4 760état du résultat global consolidé résumé(CHF millions) 2012 2011Ecarts actuariels sur les régimes de retraite à prestations définies (53) (46)Impôts sur les écarts actuariels imputés directement aux fonds propres 15 14Différences de conversion et autres (48) (44)Autres éléments du résultat global de la période (86) (76)Bénéfice de la période 590 561Résultat global de la période 504 485Attribuable aux:Actionnaires de SGS SA 472 458Intérêts non-contrôlants 32 27
  • 14. 16tableau résumé consolidé des flux de trésorerieétat des variations des fonds propres consolidés(CHF millions) 2012 2011Bénéfice pour la période 590 561Autres éléments non-monétaires 493 433(Augmentation) du fonds de roulement (73) (84)Impôts payés (210) (220)mouvement de fonds résultant de l’exploitation 800 690(Acquisition)/Vente nette d’immobilisations (377) (337)Liquidités (payées) pour des acquisitions/cessions (182) (112)Autres opérations d’investissement - 6Mouvement de fonds résultant des opérations d’investissement (559) (443)Dividendes payés aux actionnaires de SGS SA (497) (494)Dividendes payés aux intérêts non-contrôlants (24) (16)Acquisition d’intérêts non-contrôlants - (2)Trésorerie nette reçue/(payée) pour les actions propres 76 (50)Encaissement d’emprunts obligataires - 714Intérêts payés (46) (21)Flux nets liés au swap sur taux d’intérêt 37 -(Diminution)/Augmentation des autres dettes (12) 2Mouvement de fonds résultant des opérations de financement (466) 133Conversions monétaires (5) 16(diminution)/Augmentation des liquidités et valeurs assimilées (230) 396attribuable aux(CHF millions)actionnairesde sgs saintérêtsNON-CONTRÔLANTStOTALfONDS pROPRESsolde au 1er janvier 2011 2 069 39 2 108Résultat global de la période 458 27 485Dividendes payés (494) (16) (510)Paiements fondés sur des actions 15 - 15Mouvement dans les intérêts non-contrôlants (3) - (3)Variation des actions propres (50) - (50)solde au 31 décembre 2011 1 995 50 2 045Résultat global de la période 472 32 504Dividendes payés (497) (24) (521)Paiements fondés sur des actions 14 - 14Mouvement dans les intérêts non-contrôlants - - -Variation des actions propres 76 - 76solde au 31 décembre 2012 2 060 58 2 118
  • 15. 171Principe d’établissementdes COMPTESLes états financiers consolidésrésumés ont été préparésconformément aux critèresd’évaluation et de comptabilisationdes International Financial ReportingStandards (IFRS).2Principales conventionsCOMPTABLESLes états financiers résumés ont étépréparés conformément aux principesd’établissement des comptes duGroupe utilisés pour l’exercice clos au31 décembre 2011, à l’exception desnouveaux amendements adoptés parle Groupe, prenant effet au 1er janvier2012.Ces nouveaux amendements n’ontpas d’impact sur les états financiersconsolidés du Groupe.3acquisitionsEn 2012, le Groupe a acquis 100%de CIMM T&S, leader de la fourniturede services techniques à l’industrieminière au Chili, pour un prix d’achatde CHF 37 millions.Le Groupe a réalisé dix-sept autresacquisitions pour un prix d’achat totalde CHF 166 millions.Bénéfice par action ajusté:2012 2011Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534Amortissement des éléments incorporels liés aux acquisitions (CHF millions) 18 16Coûts de restructuration nets d’impôt (CHF millions) 47 -Coûts liés aux acquisitions et à leur intégration nets d’impôt (CHF millions) 9 7Bénéfice ajusté attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 630 557BÉNÉFICE DE BASE AJUSTÉ PAR ACTION (CHF) 82.65 73.53BÉNÉFICE DILUÉ AJUSTÉ PAR ACTION (CHF) 82.12 73.152012 2011Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534Moyenne pondérée du nombre d’actions (‘000) 7 622 7 578BÉNÉFICE DE BASE PAR ACTION (CHF) 72.97 70.52Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534Moyenne pondérée diluée du nombre d’actions (‘000) 7 671 7 617BÉNÉFICE DILUÉ PAR ACTION (CHF) 72.51 70.16notes RELATIVES AUX etats financiers résumés4bénéfice par action
  • 16. 1818Bilancours de fin de périodecompte de résultatcours moyens2012 2011 2012 2011Australie AUD 100 94.79 95.47 97.12 91.44Brésil BRL 100 44.65 50.40 48.19 53.06Canada CAD 100 91.74 92.16 93.84 89.68Chine CNY 100 14.64 14.93 14.87 13.72Zone euro EUR 100 120.90 121.68 120.55 123.34Royaume-Uni GBP 100 147.10 145.14 148.63 142.10Hong Kong HKD 100 11.77 12.10 12.09 11.39Inde INR 100 1.67 1.76 1.76 1.91Taiwan TWD 100 3.14 3.11 3.17 3.02états-Unis USD 100 91.24 94.03 93.80 88.68Les monnaies les plus importantes pour le Groupe ont été converties en francs suisses avec cours suivants:En 2011, la norme IAS 19 (révisée)sur les avantages du personnel a étépubliée en vue de son adoption au 1erjanvier 2013. Si le Groupe avait adoptécette norme et les amendementscorrélatifs en 2011, on estime que lebénéfice avant impôts pour l’ensembledes exercices 2011 et 2012 aurait étéinférieur, respectivement, d’environCHF 14 millions et CHF 15 millions.Il n’en aurait résulté aucun impactsignificatif sur les fonds propres ni surle bilan. Le Conseil d’administrationanticipe un impact similaire à l’avenir.Comme la norme l’exige, SGS adopteracelle-ci avec effet rétroactif au 1erjanvier 2013.5OBLIGATIONS AU TITRE DES PRESTATIONS DE RETRAITE6taux de change
  • 17. 19This PDF version is an exact copyof the document provided to SGSshareholders.Except where you are a shareholder,this material is provided for informationpurposes only and is not, in particular,intended to confer any legal rightson you.This document does not constitutean invitation to invest in SGS shares.Any decisions you make in relianceon this information are solely yourresponsibility.This document is given as of the datesspecified, is not updated and anyforward looking statements are madesubject to the following reservations:This document contains certainforward looking statements that areneither historical facts nor guaranteesof future performance. Becausethese statements involve risks anduncertainties that are beyond controlor estimation of SGS, there areimportant factors that could causeactual results to differ materiallyfrom those expressed or implied bythese forward looking statements.These statements speak only as ofthe date of this document. Exceptas required by any applicable law orregulation, SGS expressly disclaimsany obligation to release publicly anyupdates or revisions to any forwardlooking statements contained hereinto reflect any change in SGS group’sexpectations with regard thereto orany change in events or conditions onwhich any such statements are based.The English version is binding.SGS SA siège social1 place des AlpesP.O. Box 2152CH – 1211 Geneva 1t +41 (0)22 739 91 11f +41 (0)22 739 98 86e sgs.investor.relations@sgs.comwww.sgs.comrésultats semestriels 2013Mercredi 17 juillet 2013assemblée générale des actionnairesMardi 19 mars 2013Genève, SuisseDATE de paiement du dividendeMardi 26 mars 2013INVESTOR DAYSJeudi - vendredi24-25 octobre 2013plateforme d’éCHANGESIX Swiss Exchange, SGSNcotisation bousièreSIX Swiss Exchangesymboles boursiersBloomberg: Registered Share: SGSN.VXReuters: Registered Share: SGSN.VXTelekurs: Registered Share: SGSNISIN: Registered Share:CH0002497458Swiss security number: 249745CORPORATE development,COMMUNICATIONS & INVESTORRELATIONSJean-Luc de BumanSGS SA1 place des AlpesP.O. Box 2152CH – 1211 Geneva 1t +41 (0)22 739 93 31f +41 (0)22 739 92 00www.sgs.comshareholders information7disclaimer
  • 18. www.sgs.com©SGSGroupManagementSA–2013–Allrightsreserved-SGSisaregisteredtrademarkofSGSGroupManagementSA

×