Observance fiscale: Quels défis pour les organismes de bienfaisance. Jean-Paul Lauly
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Observance fiscale: Quels défis pour les organismes de bienfaisance. Jean-Paul Lauly

on

  • 572 views

Philanthropie Québec a tenu son premier déjeuner-conférence intitulé Observance fiscale : quels défis à relever pour un Organisme de bienfaisance, le 29 février 2012.

Philanthropie Québec a tenu son premier déjeuner-conférence intitulé Observance fiscale : quels défis à relever pour un Organisme de bienfaisance, le 29 février 2012.

Statistics

Views

Total Views
572
Views on SlideShare
572
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Observance fiscale: Quels défis pour les organismes de bienfaisance. Jean-Paul Lauly Observance fiscale: Quels défis pour les organismes de bienfaisance. Jean-Paul Lauly Presentation Transcript

  • OBSERVANCE FISCALE QUELS DÉFIS POURLES ORGANISMES DE BIENFAISANCE
  • JEAN-PAUL LAULY, CA Directeur du programme DESS-CA Professeur Département des sciences comptables ESG UQAM
  • PLAN DE LAPRÉSENTATION  DÉFINITIONS  CADRE CONCEPTUEL  ASPECTS LÉGAUX  ASPECTS COMPTABLES  ASPECTS OPÉRATIONNELS  REVENU CANADA ET QUÉBEC
  •  DÉFINITIONS CADRE CONCEPTUEL ASPECTS LÉGAUX ASPECTS COMPTABLES ASPECTS OPÉRATIONNELS REVENU CANADA ET QUÉBEC
  • DÉFINITION OBSERVANCE
  • DÉFINITION OBSERVANCE nom féminin ACTION D’OBÉIR AUX RÈGLES du latin observantia, «respect des coutumes»
  • DÉFINITIONS Organisme sans but lucratif : entité qui na normalement pas de titres de propriété transférables et dont lorganisation et le fonctionnement visent exclusivement des fins sociales, éducatives, professionnelles, religieuses, charitables, ou de santé, ou toute autre fin à caractère non lucratif. (ICCA)
  • DÉFINITIONS Les membres, les apporteurs (auteurs dapports) et les autres pourvoyeurs de ressources ne reçoivent en leur qualité aucun rendement financier directement de lorganisme. (ICCA)
  •  DÉFINITIONS CADRE CONCEPTUEL ASPECTS LÉGAUX ASPECTS COMPTABLES ASPECTS OPÉRATIONNELS REVENU CANADA ET QUÉBEC
  • CADRE CONCEPTUEL UN MODÈLE THÉORIQUE CADRE DE GESTION COSO (au Canada CoCo) S’APPLIQUE AUX OSBL
  • CADRE CONCEPTUEL
  • CADRE CONCEPTUEL NOTION DE CONTRÔLE EST FONDAMENTALE QU’EST CE QU’UN CONTRÔLE
  • CADRE CONCEPTUELTO CONTROL ?
  • CADRE CONCEPTUEL TO CONTROL = MAÎTRISER
  • CADRE CONCEPTUEL INTERNAL CONTROL = CONTRÔLE INTERNE
  • CADRE CONCEPTUELLe contrôle interne est un processus mis en œuvre par lorgane de direction (cest-à-dire le Conseil dAdministration), les dirigeants et le personnel dune organisation, destiné à fournir une assurance raisonnable quant à la réalisation des objectifs
  • CADRE CONCEPTUEL DÉFINITION SIMPLIFIÉE DU CONTRÔLE INTERNE:  PROCESSUS MIS EN PLACE POUR OBTENIR L’ASSURANCE RAISONNABLE QUAND A LA RÉALISATION DES TROIS OBJECTIFS SUIVANTS
  • CADRE CONCEPTUEL RÉALISATION & OPTIMISATION DES OPÉRATIONS FIABILITÉ DES INFORMATIONS FINANCIÈRES RESPECT DES LOIS ET RÈGLEMENTS EN VIGUEUR
  • CADRE CONCEPTUEL L’OBSERVANCE FISCALE EST LA CONSÉQUENCE D’UN BON CONTRÔLE INTERNE
  •  DÉFINITIONS CADRE CONCEPTUEL ASPECTS LÉGAUX ASPECTS COMPTABLES ASPECTS OPÉRATIONNELS REVENU CANADA ET QUÉBEC
  • ASPECTS LÉGAUX PERSONNALITÉ LÉGALE DE l’OSBL FÉDÉRAL VS PROVINCIAL (partie 3) AUTRE ENTITÉ (UNIVERSITÉ) CHAQUE JURIDICTION ENTRAINE SES OBLIGATIONS PROPRES
  • ASPECTS LÉGAUX DEPUIS OCTOBRE 2011 MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE LOI CANADIENNE SUR LES ORGANISATIONS A BUT NON LUCRATIF (LOI BNL). En anglais CNCA
  • ASPECTS LÉGAUX Indépendamment de la personnalité juridique, il faut obtenir le statut d’organisme de bienfaisance auprès de l’ARC
  • ASPECTS LÉGAUX PROCESSUS D’EXAMEN DE l’ARC3. CRÉATION JURIDIQUE4. OBJECTIFS DE BIENFAISANCE5. ACTIVITÉS DE BIENFAISANCE6. CONFÉRER UN AVANTAGE AU PUBLIC GRÂCE AUX ACTIVITÉS
  • ASPECTS LÉGAUX RÉSULTAT DU PROCESSUS OBTENTION D’AVIS D’ENREGISTREMENT (no d’entreprise)
  • ASPECTS LÉGAUX UN ORGANISME DE BIENFAISANCE ENREGISTRÉ SERA CLASSÉ DANS UNE DES TROIS CATÉGORIES:2. ORGANISME DE BIENFAISANCE3. FONDATION PUBLIQUE4. FONDATION PRIVÉE
  • ASPECTS LÉGAUX AU CANADA  160 000 OSBL  85 000 ORGANISMES DE BIENFAISANCES ENREGISTRÉS
  • ASPECTS LÉGAUX EN PLUS DU STATUT JURIDIQUE DE l’OSBL «SON ACCRÉDITATION» COMME ORGANISME DE BIENFAISANCE ENREGISTRÉ ENTRAINE DES OBLIGATIONS COMPTABLES ET OPÉRATIONNELLES
  •  DÉFINITIONS CADRE CONCEPTUEL ASPECTS LÉGAUX ASPECTS COMPTABLES ASPECTS OPÉRATIONNELS REVENU CANADA ET QUÉBEC
  • ASPECTS COMPTABLES OBLIGATIONS DE TENIR DES REGISTRES COMPTABLES ET DOCUMENTS (adequate books & records) PRODUCTION AU MINIMUM D’UN BILAN, ÉTAT DES RÉSULTATS ET NOTES
  • ASPECTS COMPTABLES Les documents comptables à conserver doivent supporter toutes les transactions enregistrées.  Relevés bancaires  Factures  Chèques compensés  Etc…
  • ASPECTS COMPTABLES Les documents requis ne se limitent pas aux documents comptables.  Les procès verbaux du conseil d’administration  Les contrats  Les baux  Etc…
  • ASPECTS COMPTABLES Responsabilité personnelle des membres du conseil d’administration pour les retenues à la source des salaires et TPS et TVQ facturés
  • ASPECTS COMPTABLES A TITRE INDICATIF LA NOUVELLE LOI FÉDÉRALE OBLIGE  Nomination d’un expert comptable  Précise le type de mission confié à l’expert comptable
  • ASPECTS COMPTABLES Mission d’Audit (vérification)  + 250 000$ Mission d’examen  Entre 50 000$ et 250 000$ Mission de compilation  -50 000$
  • ASPECTS COMPTABLES Nouvelles normes comptables pour les OSBL. Exercices ouverts le ou après le 1er janvier 2012. Nouvelle partie III du manuel de l’ICCA. Choix entre les IFRS ou les nouvelles normes de la partie III
  • ASPECTS COMPTABLES Un point important des nouvelles normes comptables pour les OSBL  Possibilité de mettre les actifs à la juste valeur au moment de la transition
  • ASPECTS COMPTABLES  RÈGLE GÉNÉRALE POUR LA TPS, TVQ, TVH • REMBOURSEMENT DE 50% DES TAXES PAYÉES (EN GÉNÉRAL…) • NOMBREUX CAS PARTICULIERS.
  • ASPECTS COMPTABLES CONSEILS PRATIQUES POUR UNE PETITE OSBL
  • ASPECTS COMPTABLES  Conseil d’administration avec des personnes compétentes (bénévoles d’affaires)  Mission claire  Plan d’affaire
  • ASPECTS COMPTABLES  États financiers annuels complets ( au trimestre de préférence )  Budget annuel  Rapprochement bancaire mensuel révisé par une personne compétente  Toutes les dépenses payées par chèques  Deux signataires pour les chèques
  • ASPECTS COMPTABLES  Compte de banque Général  Compte de banque Salaires
  •  DÉFINITIONS CADRE CONCEPTUEL ASPECTS LÉGAUX ASPECTS COMPTABLES ASPECTS OPÉRATIONNELS REVENU CANADA ET QUÉBEC
  • ASPECTSOPÉRATIONNELS ACTIVITÉS AUTORISÉS OBLIGATION DÉBOURSER UN MONTANT MINIMUN DÉCLARATION ANNUELLE T3010-1 MAINTENIR STATUT JURIDIQUE INFORMER ARC DES CHANGEMENTS
  • ASPECTSOPÉRATIONNELS ÉMISSIONS DES REÇUS (numérotés et lien avec les bordereaux de dépôts) Dons en nature – JVM (évaluation externe si + 1 000$) Reçus pour des évènements particuliers (règle de la JVM du bénéfice reçu)
  • ASPECTSOPÉRATIONNELS Activité de levé de fonds  Prix du billet 400$  Valeur du repas 60$  Valeur du Show 75$  Avantage reçu 135$  Reçu pour 265$  Règle du (10-80)%
  • ASPECTSOPÉRATIONNELS Il EXISTE DES CONTRAINTES SUR LES ACTIVITÉS COMMERCIALES  Activités commerciales aux fins de l’organisme de bienfaisance  Subordonnées aux fins de l’organisme de bienfaisance
  •  DÉFINITIONS CADRE CONCEPTUEL ASPECTS LÉGAUX ASPECTS COMPTABLES ASPECTS OPÉRATIONNELS REVENU CANADA ET QUÉBEC
  • REVENU CANADA &REVENU QUÉBEC RÔLE DOUBLE  PARTENAIRE DANS VOTRE MISSION  AUDIT DES OSBL RICHE SOURCE DE DOCUMENTATION
  • GUIDE SUR L’AMÉLIORATION DEL’INFORMATION ANNUELLE DESORGANISMES SANS BUTLUCRATIFICCA novembre 2011 Pour consulter le guide www.icca.ca/guide-osbl
  • CETTE VUE D’ENSEMBLE A ÉTÉ UN SURVOL TRÈS GÉNÉRAL !CONSULTEZ UN PROFESSIONNEL  Avocat  Expert comptable
  • Questions ?