Yasmine Abbas, "Mobilités-Identités-Espaces"
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Yasmine Abbas, "Mobilités-Identités-Espaces"

on

  • 313 views

Présentation de Yasmine Abbas (ESA, GERPHAU LAVUE 7218) au colloque "Mobile Education Médiation", 5-6 décembre 2013, Paris

Présentation de Yasmine Abbas (ESA, GERPHAU LAVUE 7218) au colloque "Mobile Education Médiation", 5-6 décembre 2013, Paris

Statistics

Views

Total Views
313
Views on SlideShare
299
Embed Views
14

Actions

Likes
1
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 14

https://twitter.com 14

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Je suis architecte de formation – J’aime insister là dessus – parce que notre rôle à nous architectes, c’est de créer, de construire – d’imaginer l’après, de proposer des solutions – pas de refaire l’histoire, ni de démontrer de manière scientifique des pratiques sociales, mais de s’en inspirer, réfléchir à l’ esprit (aux esprits) du lieu (des lieux) et du temps (des temps) pour proposer des espaces adaptés aux besoins changeants. Et nous savons tous combien à l’heure d’internet la société est versatile et bavarde.Je vais parler aujourd’hui de l’intersection entre mobilités identités et espaces… En commençant par montrer une série de photos/photomontages de façades.
  • La ville comme école n’est pas la même chose que le campus en ville ! La ville comme école c’est comprendre que l’environnement urbain participe de la formation d’un individu, a sa part dans l’enseignement, dans la réceptivité de l’individu. Un espace où tout est interdit n’est possiblement pas un espace des plus épanouissant intellectuellement.
  • L’espace en partage. Depuis que l’on peut être ici et ailleurs, avoir le luxe de se disperser pour travailler ou vivre, on pratique la ville de manière différente. Les mots de George Perec sont presque prémonitoires.
  • « Education is for life » – http://edition.cnn.com/2007/TECH/11/01/sakyo.biog/ L’université de Shibuya a été crée par YasuakiSakyo, qui n’a pas de formation dans le domaine de l’éducation (il a travaillé comme comptable). L’enseignement à l’université de Shibuya est gratuit et dispensé par une communauté composées de personnes aux parcours professionnels divers, des « talents cachés  » «  qui vivent ou travaillent à shibuya » – et qui sont donc facilement disponibles. Le contenu des cours destinés aux étudiants de tout âge est assemblé par une communauté d’individus membres de sociétés, d’organisations non gouvernementales et d’organisations à but non lucratif. Le site met bien en avant le caractère fluide de l’écosystème de l’université : « We support an education system thatallowsmovementbetweentheseroles; teaching, studying, learning. » La ville en partage – l’université coopère avec beaucoup d’entités et commerces – des cafés, des théâtres, des gares, des librairies prêtent leurs espaces.J’avais déjà entendu parlé des pratiques de partage d’espace dans la ville de Tokyo (qui est très dense) – notamment à travers le témoignage d’un japonais qui quand il était étudiant avait une toute petite chambre pour dormir et allait se doucher dans les lieux publics (dans les vestiaires du gymnase) et mangeait à l’extérieur – possiblement dans quelques uns de ces nombreux kiosks – appelés « pets architecture » par l’atelier Bow Wow (Atelier d’architecture). Ces pratiques et kiosks ont aussi été décrits dans ce documentaire formidable de Damien Faure intitulé « Espaces intercalaires » (2012).
  • http://www.tetra-shed.co.uk/home/Aujourd’hui nous sommesailleurset chez soi en même temps, complètementdécentrésà la recherche de recentrement.Oùtravailler chez-soiquandiln’y a pas de salle de classe– Quelespace pour l’école de demain? Le tetrashedestpeut-êtreuneréponse. Maisest-ilsuffisant en isolation? Qu’est-cequecelaveut dire de pouvoiravoir son profdans son salon? Dansses toilettes? Danssachambre?On peut être mobile mais encore faut-il que les espaces puissent être non seulement confortables pour apprendre mais aussi flexibles pour accommoder les programmes et types d’enseignement variés. Il nous faut une typologie variée des espaces d’apprentissage.
  • Se déplacer – physiquement, mentalement ou numériquement implique un changement d’identité –
  • http://ngm.nationalgeographic.com/2013/02/wakhan-corridor/paley-photography#/14-kyrgyz-herders-with-cell-phones-670.jpghttp://www.paleyphoto.com/Pamir, Oubliés sur le Toit du Monde (Ed. de la Martinière)
  • http://www.frieze.com/issue/article/focus-bouchra-khalili/“Most of us move around so much these days that we seldom achieve that comfortable stage that Jones [citizen of a “typical American farming community” in the first half of the twentieth century] has reached with his cronies — though there are always enough familiar landmarks around so that we are never at a total loss for orientation. Yet in many cases people who move from one part of the country to another require several years before they are really worked into the new area and feel completely at ease.”Edward T. Hall, The Silent Language (Anchor Books, 1973 – réédition 1990): p. 34 – 35
  • Il n’y a pas d’âge pour apprendre.
  • Culture mobile de l’assemblage – On assemble au fil des ans, des activités des collections dynamiques de choses qui serventà nous faire sentirbien.L’expérience continue de l’espace est maintenue au moyen des technologies numériques ; on vit l’espace en temps réel mais revisite ses expériences personnelles – on marque et qualifie les emplacements puis on les « play back » ; on les partage.
  • Culture DIWO

Yasmine Abbas, "Mobilités-Identités-Espaces" Yasmine Abbas, "Mobilités-Identités-Espaces" Presentation Transcript

  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Espaces La ville comme salle de classe ? Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • 150 m2 Vacant space Mobilités Identités Espaces 25m2 Conference room for rent 1000 m2 Vacant space 9 m2 Room in apartment 15 m2 Studio used twice a year « Pourquoi ne pas privilégier la dispersion ? Au lieu de vivre dans un lieu unique, en cherchant vainement à s‘y rassembler, pourquoi n‘aurait-on pas, éparpillées dans Paris, cinq ou six chambres ? » Perec, G. Espèces d’espaces (Paris : Galilée, 1974 – nouvelle édition 2000) : p. 115
  • Mobilités Identités Espaces Screenshot –Bandeannonce du documentaire de Damien Faure (Directeur) Espacesintercalaires, 2012 Screenshot – website of Shibuya University, Tokyo, Japan Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités © Tetrashed Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Espaces Je me déplace donc je suis ! Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces
  • Mobilités Identités Espaces ―Kyrgyz herders adore their cell phones, which they acquire by trading and keep charged with solar-powered car batteries. Though useless for communication—cellular service doesn‘t reach the isolated plateau—the gadgets are used to play music and take photos.‖ Photo: Matthieu Paley Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Espaces BouchraKhalili, The Constellations Fig. 1, 2011, Silkscreen print Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Espaces Photo : Bruno Fert / Picturetank L‘artisteAlbertineMeunier ―poussemémédans les ordis‖… Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Espaces Nous sommes tous des Culture DJs Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Espaces ―WikiHouse is an open construction set. The aim is to allow anyone to design, and ‗print‘ CNCmilled houses and components, which can be assembled with minimal form or training.
  • Mobilités Identités Neovernaculaire…L‘auteu r de l‘oeuvre? Espaces
  • Mobilités Identités Espaces Apprentissage P2P
  • Mobilités Identités Espaces Conteurs ! http://unlimitedcities.org/ Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013 Espaces Hacker, maker and world savior !
  • Mobilités Identités Espaces Demain quelle école ? Quelle est la place de l’enseignant ? Quels sont les experts ? Quel(s) milieu(x) pour l’apprentissage ? Quel(s) espace(s) pour bien apprendre ? Comment se motiver ? Quel model économique ? Comment adapter nos vieux modèles ? Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Espaces Milieux ouverts et diversité spatiale Décentrements et recentrements Fluidité et ancrage ApprentissageP2Pet tribus de Culture DJs Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013
  • Mobilités Identités Espaces Merci Thank you yaz@alum.mit.edu www.neo-nomad.net @panurban Mobile Education Médiation – Conférence d‘ouverture Yasmine ABBAS – 5 décembre 2013