Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

3.solution arzak pour les traitements post récolte des agrumes - sporekill

820 views

Published on

Présentation ARZAK

Published in: Science
  • Be the first to comment

3.solution arzak pour les traitements post récolte des agrumes - sporekill

  1. 1. Protection phytosanitaire des agrumes en post- récolte et proposition d’une alternative à la Guazatine 21 Mai 2016
  2. 2. Pourriture verte et bleue Penicillium digitatum et P. italicum Pourriture amère Geotrichum citri-aurantii Les principales maladies des agrumes en post-récolte La pourriture brune Phytophthora spp. Bonnes pratiques agricoles au verger et la lutte phytosanitaire. Agents pathogènes latents Phomopsis spp., Diplodia spp. Avant la récolte dans le verger et en post-récolte
  3. 3. Notre solution phytosanitaire en post-récolte Imazacure 500 EC et Protector 400 SC (en cours d’homologation) Contrôle du P. digitatum et P. italicum Sporekill Protection contre le Geotrichum candidum et autres agents pathogènes (bactéries, champignons, virus, mycoplasmes, etc.
  4. 4. Notre solution phytosanitaire en post-récolte
  5. 5. IMAZACURE 500 EC (CHIMIE) NOM COMMERCIAL ImazaCure 500 EC MATIERE ACTIVE 500 g/l imazalil FAMILLE CHIMIQUE Imidazoles FRAC CODE 3 D’autres fongicides dans ce groupe de FRAC Piperazines : triforine Pyridines : pyrifenox Imadazoles : pefurazoate; prochloraz; triflumizole Triazoles : azaconazole; bitertanol; bromuconazole; cyproconazole difenoconazole; diniconazole; epoxiconazole; fenbuconazole; fluquinconazole; flusilazole; flutriafol; hexaconazole; imibenconazole; ipconazole; metconazole; myclobutanil; penconazole; propiconazole; prothioconazole; simeconazole; tebuconazole; tetraconazole; triadimefon; triadimenol
  6. 6. IMAZACURE 500 EC (USAGE HOMOLOGUES AU MAROC) Traitement Dose Agents cibles Drench (douchage de la palette) 500 ppm Penicillium spp. Diplodia sp. Phomopsis sp. Injection (pulvérisation par applicateur de produit) 1000 – 1500 ppm Penicillium spp. Diplodia sp. Phomopsis sp. Cirage (en mélange avec la cire) 2500 – 4000 ppm Penicillium spp. Diplodia sp. Phomopsis sp.
  7. 7. Notre solution phytosanitaire en post-récolte
  8. 8. PROTECTOR 400 SC (CHIMIE) NOM COMMERCIAL Protector 400 SC MATIERE ACTIVE 400 g/l de Pyriméthanil FAMILLE CHIMIQUE Anilinopyrimidine (Fongicide à large spectre) FRAC CODE 9 D’autres fongicides dans ce groupe de FRAC Cyprodinil Mepanipyrim
  9. 9. PROTECTOR 400 SC (USAGE HOMOLOGUES AU MAROC) Traitement Dose Agents cibles Drench (douchage de la palette) 1000 ppm Penicillium spp. Injection (pulvérisation par applicateur de produit) 1000 ppm Penicillium spp. Cirage (en mélange avec la cire) 4000 ppm Penicillium spp.
  10. 10. Notre solution phytosanitaire en post-récolte SPOREKILL, un désinfectant polyvalent et fiable
  11. 11. SPOREKILL (CHIMIE) NOM COMMERCIAL Sporekill MATIERE ACTIVE 120 g/l DDAC FAMILLE CHIMIQUE Ammonium Quaternaire Compound SPOREKILL® EST UN PRODUIT BREVETÉ UNIQUE DDAC dans Sporekill® est " boosté " via un processus de formulation brevetée
  12. 12. SPOREKILL (MODE D’ACTION) Dénaturation des protéines des bactéries , des virus ou d'une cellule fongique Perturbation des réactions métaboliques de la cellule Sortie des substances vitales hors de la cellule Mort du pathogène
  13. 13. SPOREKILL (HOMOLOGATION A L’ECHELLE MONDIALE) Argentine Brésil Colombie Engleterre Mexique Afrique du sud Suisse Uruguay Philippines Nouvelle Zélande Malaisie Botswana Indonésie Kenya Maurice Mozambique Maroc Namibie Sri Lanka Tanzanie Zimbabwe Zambie Produit bien étudié et développé : - Etudes interne par le fournisseur (>150 études) - Instituts internationaux indépendants, universités, ministères du gouvernement, etc. (> 150 études)
  14. 14. Bactéries pathogènes des plantes Acidovorax, Agrobacterium, Clavibacter, Erwinia, Pseudomonas, Ralstonia, Streptomyces, Xanthomonas, Xylophilus SPOREKILL (Agents pathogènes cibles) Autres bactéries pathogènes Acinetobacter, Bacillus, Bordetella, Clostridium, Corynebacterium, E. coli, Haemophilus, Klebsiella, Lactobacillus, Micrococcus, Ornithobacterium, Pasteurella, Proteus, Pseudomonas, Salmonella, Shigella, Staphylococcus, Streptococcus, Vibrio Champignons pathogènes des plantes Alternaria, Aspergillus, Botrytis, Cercospora, Colletotrichum, Fusarium, Geotrichum, Mildews, Monilinia, Penicillium, Phoma, Phytophthora, Pythium, Rhizoctonia, Sclerotinia, Sclerotium, Septoria, Stemphylium, Verticillium Autres champignons pathogènes Aspergillus, Candida, Saccharomyces, Trichophyton Aussi divers virus, mycoplasmes et algues
  15. 15. Dose d’utilisation 100 – 150 ml/ 100 L d’eau Maintenir les caisses mouillées pendant 10 minutes pour obtenir de meilleurs résultats SPOREKILL (Application) Méthodes d’application Trempage des caisses. Douchage des caisses (Drencher)
  16. 16. Tuer des agents pathogènes déjà présents sur les caisses de cueillette Désinfection des caisses avant la nouvelle saison Eradication des populations de pathogènes qui peuvent avoir survécu de la saison précédente Limiter les risques de contamination entre les différentes zones Avantages de Sporekill Capacité de tuer les agents pathogènes susceptibles de dégrader la qualité des fruits par contact Son utilisation à la réception est encore plus logique pour empêcher l'entrée de ces agents pathogènes dans le bain fongicide plus tard dans le circuit du conditionnement Autre utilisation de Sporekill Désinfection générale du matériel et toutes les surface des locaux
  17. 17. Biodégradable (pas d'accumulation dans l'environnement) Non toxique aux doses recommandées Tue la plupart des agents pathogènes par contact Activité indépendante du pH de l'eau Activité indépendante à la dureté de l'eau Non volatile Non corrosif Son activité reste stable dans la solution Son activité est stable en présence de matières organiques Peut être mélangé avec d'autres produits chimiques Inhibition des algues N'a pas de résistance connue par les agents pathogènes Caractéristiques de Sporekill
  18. 18. Sporekill® est prouvé d'exiger moins de temps pour tuer les agents pathogènes par rapport à beaucoup d'autres désinfectants, y compris les produits à base du chlore TEMPS D'EXPOSITION 30% 100% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Pourcentagedessporestués Hypochlorite de sodium Sporekill® Evaluation par l'université de Pretoria illustrant la capacité de sporekill et de l'hypochlorite de sodium pendant une durée de contact de 30 secondes pour tuer les spores des agents pathogènes
  19. 19. Sporekill® est prouvé d’être plus stable en présence de matières organiques dans l'eau. L'efficacité des produits à base de chlore est jugée très réduite en présence de contenu organique dans l'eau CONTENU ORGANIQUE DANS L'EAU Un essai par l'université de l‘Etat libre illustrant le pourcentage des agents pathogènes tués par divers dilution de Sporekill et une dilution de 5% de dioxyde de chlore dans une eau contenant de la matière organique après un temps de contact de 5 minutes 98% 98% 97% 95% 1% 1% 1% 1% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 1% 0.50% 0.25% 0.06% %desporestués Sporkill Dioxyde de chlore
  20. 20. L'efficacité de SPORKIIL n’est pas influencée par le pH de l'eau Idéalement, le pH d’une solution de chlore devrait être entre 6,5 et 7 N.B : A des valeurs de pH élevées, l'efficacité du chlore est réduite PH de l'eau Évaluation par l'université de l'État libre illustrant le pourcentage des pathogènes tués par Sporekill à une dose de 0,1% dans des solutions contenant diverses valeurs de pH après un temps de contact 10 minutes 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 5 7 9 %dessporestués pH
  21. 21. Evaluation de Sporekill® comme désinfectant des surfaces dans les stations de conditionnement contre Penicillium sp Efficacité par type de surface Essai mené par l’institut de recherche ARC- Infruitec 0 5 10 15 20 25 30 35 40 Bois Mousse Tapis roulant Acier Plastique Nombresdepathogènes(moyenne) Type de surface Sporekill 0,1% Témoin
  22. 22. La température de l'eau n'a pas un effet négatif sur l'efficacité de Sporekill A des températures élevées, l’activité antimicrobienne du chlore augment Les composés chlorés peuvent libérer du chlore gazeux toxique Le potentiel de corrosion augmente en parallèle avec l’augmentation de la température La volatilité du chlore contenu dans les produits augmente, ce qui réduit son efficacité Température
  23. 23. Rapport de la station expérimentale Agroindustrielle "Obispo Colombres’’ Argentine Etude : évaluation de Sporekill® comme désinfectant par trempage des caisses de cueillette pour contrôler la pourriture post-récolte dans les agrumes Contrôle efficace de la pourriture du au Penicillium (sensibles et résistantes à l’imazalil) et celle à Geotrichum dans les bassins d’immersion des caisses Autres recherches sur Sporekill
  24. 24. 7ème congrès international de l’agrumiculture, Uruguay Etude : L'efficacité in vitro des désinfectants sur viabilité des spores Geotrichum citri-aurantii Sporekill est plus efficace pour réduire la viabilité des spores Autres recherches sur Sporekill
  25. 25. Retirer les débris végétaux La matière organique des débris végétaux a un effet dégradant sur les désinfectants Recommandation d’utilisation Sporekill
  26. 26. DDAC / désinfection des caisses • LMR chez UE LMR temporaire de 0,5 ppm jusqu'en Juin 2015, par la suite elle est réduite à 0,1 ppm Utilisez Sporekill® pour le traitement des caisses à condition de les laisser se dessécher, avant de les réutiliser ou de mettre les fruits dedans LMR à l’échelle internationale DDAC / désinfection des caisses • LMR chez Etats-Unis Résidus des DDAC sont exemptés des fruits si le produit est utilisé pour la désinfection et si le taux utilisé ne dépasse pas 240 ppm DDAC A 100 - 150 ml de Sporekill® (12% DDAC) / 100 L d'eau, la quantité de DDAC utilisé est de 120 ppm et 180 ppm respectivement

×