Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Motivations au benevolat : analyses

603 views

Published on

Sondage sur les motivations au bénévolat réalisé par Webassoc en avril 2018.
Analyses réalisées par Charles de Valois, bénévole.

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

Motivations au benevolat : analyses

  1. 1. Sondage : les motivations des bénévoles en association Vos motivations avouables / inavouables
  2. 2. Profil des répondants Êtes-vous un.e bénévole Webassoc ?Vivez-vous dans une grande agglomération ? Êtes-vous une femme ou un homme ?Quel âge avez-vous ? 457 répondants Grande majorité de femmes répondantes, et de personnes vivant en grande agglomération. Une majorité de répondants entre 25 et 60 ans, mais distribution “normale” équilibrée. 50 bénévoles Webassoc parmi les répondants
  3. 3. Quelles sont vos motivations avouables ? Parmi les autres motivations avouables : - joie (8) - raisons religieuses (4) - agir (4) - pro (3) Parmi les motivations avouables, la solidarité arrive en premier, et concerne 63% des répondants. Elle est à rapprocher de l’utilité vis à vis des plus fragiles. La quête de sens arrive en second, qu’il s’agisse de donner du sens à sa vie, ou plus spécifiquement à ses compétences. La notion de lien social arrive ensuite (communauté, rencontres). Parmi les motivations avouables citées spontanément par les répondants, la joie et la religion émergent également.
  4. 4. Quelles sont vos motivations inavouables ? Parmi les autres motivations inavouables : - avoir une utilité / agir (13) - perso (11) - joie (11) - avoir une activité (10) - faire des rencontres (8) - développer ses compétences (6) - religieuses (3) - s'amuser (2) Parmi les motivations inavouables, les raisons professionnelles arrivent largement en tête, qu’il s’agisse d’une occupation utile durant une période de chômage (45%), ou de compléter son profil avec une expérience en bénévolat (38%). Un peu plus loin, la volonté de développer son réseau concerne tout de même aussi 31% des répondants. Arrive ensuite la notion de culpabilité (31%), mais également de partage de bons moments autour d’une bière (21%). La valorisation de soi et les raisons formulées avec ironie arrive en fin de peloton. La recherche du sentiment de joie et volonté d’agir émergent encore une fois parmi les motivations citées spontanément. A noter que 13% des répondants ne donnent aucune motivation inavouable. Extraits choisis parmi les réponses spontanées : “Faire des projets complètement fous” “Me faire plaisir en faisant un peu preuve d’empathie” “Avoir des activités de "rock star" pour me changer les idées de mon job monotone”
  5. 5. Croisement Motivations - Homme / Femme Les réponses ne varient pas énormément selon le fait que le répondant soit un homme ou une femme. Seuls écarts significatifs : - dans les motivations avouables : rencontrer des personnes partageant mes valeurs apparaît plus souvent chez les femmes (38%) que chez les hommes (27%) - dans les motivations inavouables : ajouter une ligne valorisante sur mon CV concerne plus les femmes (42%) que les hommes (30%) De manière générale, les raisons professionnelles sont plus souvent citées par les femmes d’après ce sondage. Par extrapolation, on peut aussi imaginer que la perception du bénévolat par les femmes est plus positive, mais cette hypothèse serait à vérifier.
  6. 6. Croisement Motivations - selon l’âge des répondants Parmi les motivations qui suscitent des disparités parmi les répondants, - la quête de sens semble notamment concerner les plus jeunes (69% des moins de 25 ans) - tandis que l’aide aux plus fragiles est citée légèrement plus par les > 60 ans (55%). Logiquement, les motivations professionnelles concernent principalement les < 40 ans, et ne concernent pas du tout les > 60 ans. Les rencontres concernent plutôt les 25-40 ans (43%). A noter la distinction faite par les répondants entre les motivations professionnelles du type : développer son réseau et son CV, et les motivations professionnelles relatives aux demandes d’augmentation (3%).
  7. 7. Croisement Motivations - selon le lieu d’habitat Quelques disparités entre répondants vivant dans une grande agglomération ou non : - Seule motivation avouable qui semble concerner plus les personnes ne vivant pas en grande agglomération : contribuer à un projet commun (50%) contre 39% en moyenne. - De la même manière, aucune motivation inavouable semble concerner plus les personnes ne vivant pas en grande agglomération. Ces dernières ont en moyenne avancé moins de raisons inavouables. - Les plus grandes disparités se situent au niveau des motivations professionnelles (ligne sur CV : 43% pour les personnes vivant en grande agglomération vs. 25%, développement du réseau pro : 35% vs. 19%)
  8. 8. Croisement Motivations - Bénévoles Webassoc ou non Concernant les motivations avouables, on constate un écart significatif sur 2 d’entre elles : - la quête de sens : 68% pour les bénévoles Webassoc vs. 53% - l’utilité aux plus fragiles est deux fois moins évoquée par les bénévoles Webassoc Sans doute parce que Webassoc est aussi un réseau professionnel, les motivations inavouables des bénévoles Webassoc qui se démarquent des non-bénévoles sont relatives à la vie professionnelle : avoir des choses à raconter pendant mon chômage (56% vs. 44%), augmenter mon réseau pro (44% vs. 30%).
  9. 9. En résumé : - 1 motivation générale : participer à un monde plus solidaire (63%) - Dans une recherche de sens (54%) - Seuls 87% des répondants ont donné des motivations "inavouables" - Les motivations "inavouables" sont essentiellement pros : Avoir des choses à raconter pendant mon chômage, Ajouter une ligne valorisante sur mon CV, Augmenter mon réseau pro - Avec également une notion forte de sens qui ressort un peu partout : Donner du sens : à ma vie, à mes compétences... (54%), Contribuer à un projet commun (39%), Me donner bonne conscience (31%), Rendre ce que la vie m'a donné (24%) Des résultats attendus : - Les motivations sont relativement les mêmes pour hommes et femmes, mais ressort quand même un besoin de liens sociaux plus important chez les femmes : Rencontrer des personnes partageant mes valeurs (38% des femmes vs 27% hommes), Contribuer à un projet commun (40% femmes, 34% hommes) - Les vendeurs de bières devraient s'installer près des events d'assos : Boire des bières en bonne compagnie (21% des motivations inavouables :)) Des surprises : - Les femmes affirment davantage de motivations pros : Ajouter une ligne valorisante sur mon CV (42% vs 30% chez les hommes). Plus lucides ? :) - Rassurer les entreprises : "Demander une augmentation" n'intéresse personne (3%) - Dans l'ensemble des motivations, en dehors des impacts pros, seuls 3% des répondants donnent des réponses purement personnelles - Les habitants d'agglomérations sont davantage attirés par le sens (56% vs 47% pour les habitants hors agglomérations) et l'utilité aux plus fragiles (47% vs 34% hors agglo), tandis que les habitants hors agglo cherchent à participer à un projet commun (50%, vs 35% pour les agglo) - La motivation principale des bénévoles de Webassoc, des professionnels du web, est la quête de sens (68%) devant la participation à un monde plus solidaire (66%) Des éclairages intéressants : - La motivation principale évolue avec l'âge : Quête de sens pour les <25 ans, "Rencontrer des personnes partageant mes valeurs" pour les 25-40ans, "Etre utile aux plus fragiles" pour les >60 ans Résultats du sondage

×