Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

RUBIS revend une de ses sociétés à Gazechim

86 views

Published on

Le groupe RUBIS cède l'une de ses activité...

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

RUBIS revend une de ses sociétés à Gazechim

  1. 1. Revue de Presse Décembre 2016
  2. 2. Sommaire Le suivi de nos valeurs du mois : La rotation du portefeuille s'accelère Mieux Vivre Votre Argent - 01/01/2017 Rubis : le titre garde du potentiel Lerevenu.Com - 12/12/2016 Rubis cède une activité à Gazechim Chimie Pharma Hebdo - 12/12/2016 >• Rubis [rui] Conseillé à l'achat le 12 février 2016, à 60,57 € Le Revenu - Hebdo - 09/12/2016 Rubis revend la société Multigas à Gazechim Agence France Presse Fil Eco - 02/12/2016 Rubis: cession de Multigas. Yahoo ! (France) - 02/12/2016 3 6 7 8 9 10
  3. 3. VOS ACTIONS partie des mauvaises nouvelles sont intégrées dans le cours de Bourse et acceptons donc de re- lever de 1 euro la limite d’achat pour la porter à 17,21 euros, en vue de faciliter l’opération. Le groupe devrait encore manquer de catalyseurs sur les premiers mois de 2017, en raison notam- ment du ralentissement de la branche « marine », mais il de- vrait commencer àprofiter d’une base de comparaison plus favo- rable sur le segment des mines et de l’énergie. A ce titre, l’accord intervenu entre les membres de l’Opep et la Russie, destiné à sou- tenir les prix du pétrole, constitue une excellente nouvelle pour Bu- reau Veritas. Le futur plan de re- lance du nouveau président américain va également dans le bon sens. Vendez LYXOR PEA EPRA/NDE à 11,45euros Notre « Valeur du mois » d’avril 2015 pourrait souffrir de la remontée des taux d’intérêt. Changement de décor pour les sociétés foncières. Alors qu’elles ont longtemps profité de la chute vertigineuse des taux d’intérêt L ’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a redistribué les cartes dans les différentes classes d’actifs. Elle s’est immédiatement traduite par une remontée des rendements obligataires et du dollar face aux autres devises. Nous préférons donc dans un premier temps couper notre position sur le secteur des foncières, particulièrement sensible aux taux. De leur côté, les valeurs exposées au dollar, comme Bic, Capgemini, Essilor, LVMH, Pernod Ricard ou Sodexo, devraient profiter de la vigueur du billet vert et doivent être conservées en portefeuille. Le programme du nouveau président, axé sur la relance aux Etats-Unis, aégalement donné lieu à une forte rotation sectorielle en faveur des valeurs cycliques et de certains secteurs comme la défense, dont a largement bénéficié Thalès. Nous tiendrons compte de ce contexte favorable pour alléger notre position sur cette valeur. Enfin, l’accord des pays de l’Opep conclu le 30 novembre redonne des couleurs aux sociétés pétrolières, ce qui devrait profiter ànotre position sur Bureau Veritas que nous souhaitons toujours renforcer. En revanche, Rubis pourrait subir une hausse de ses coûts d’approvisionnement en propane et sera allégée. Validité des ordres : du 23-12-16 à l’ouverture au 26-01-17 à la clôture. LESCONSEILS DEJANVIER 2017 La rotationdu portefeuilles’accélère Renouvelez le renforcement de BUREAU VERITAS à 17,21euros Nous relevons la limite d’achat sur la « Valeur du mois » de juin 2013. La limite d’achat fixée à 16,21 eu- ros pour renforcer la position sur ce leader mondial de l’inspection et la certification n’a pas été at- teinte. Et pour cause, le titre s’est enfin stabilisé depuis un mois après avoir été lourdement sanc- tionné à la suite d’un deuxième avertissement sur les résultats. Nous considérons qu’une bonne pour se refinancer et réaliser des acquisitions dans des conditions très favorables, l’horizon n’est plus aussi dégagé depuis que les rendements des emprunts d’Etat se sont mis à remonter en Eu - rope, en particulier suite àl’élec- tion de Donald Trump. Rien de catastrophique à ce stade, d’au- tant que la Banque centrale eu- ropéenne (BCE) fera tout pour éviter une envolée des taux, mais les modalités d’emprunt pour- raient se durcir et augmenter le poids des frais financiers dans les comptes de résultats. Autre conséquence, la hausse des taux de capitalisation utilisés pour dé- terminer la valeur des actifs im- mobiliers, risque d’avoir un impact négatif sur les valorisa- tions. Ces éléments ne se feront Var iat ion sur un moi s : + 2, 82 % BUREAU VERITAS Code Is in : FR000617434 8 Cours en euros Source : Factset Sur un an: - 10,11 % Dernier : 17,52 € 16,0 16,5 17,0 17,5 18,0 18,5 19,0 19,5 20,0 20,5 21,0 6décembre2015 6décembre2016 En bref Unefoisachetées, lesValeursdu moisfont l’objet, danscespages, d’unegestion activeavecdes conseilsde renforcement, d’allègementou devente. Données arrêtées au06-12-16. LE SUIVI DE NOS VALEURS DU MOIS Variat ion sur un mois : + 0,00 % LYXOR PEA EPRA/NDE Code Is in : FR0011869304 Cours en euros Source : Factset Sur unan: - 13,21 % Dernier : 11,63 € 10,5 11,0 11,5 12,0 12,5 13,0 13,5 6 décembre2015 6 décembre2016 ressentir que progressivement mais nous jugeons préférable de couper la position sur le tracker Lyxor PEA Epra/Nareit Deve- loped Europe qui réplique l’évo- lution d’un indice composé de sociétés foncières européennes. Quitte à matérialiser une perte de 10 %sur notre position. Renoncez à l’allégement de NEXITYà 47,75euros Notre « Valeur du mois » de juin 2016 a été excessivement sanctionnée. Nous préférons annuler notre conseil d’allégement sur Nexity. Comme toutes les valeurs liées àl’immobilier, le titre du promo- teur a souffert de la récente re- montée des rendements des emprunts d’Etat aux Etats-Unis et en Europe dans la perspective d’une hausse des taux directeurs de la banque centrale américaine. Si un tel scénario paraît envisa- geable au regard des pressions inflationnistes liées au plan de relance annoncé par Donald Trump, la politique monétaire en Europe devrait rester très ac- commodante. La dynamique du marché immobilier devrait donc demeurer soutenue en 2017 et les résultats de Nexity vont conti- nuer de s’améliorer avec la livrai- son d’un carnet de commandes très bien étoffé. La visibilité sur le dividende (2,20 euros par action au titre de l’année 2016, soit un rendement de 5 %)consti- tue toujours un atout dans le contexte actuel. Var iat ion sur un mo is : - 5,69 % NEXITY Code Is in : FR0010112524 Cours en euros Source : Factset Sur unan : + 5,79 % Dernier: 42,58 € 36 3 8 40 42 44 46 4 8 50 52 6décembre2015 6 décembre2016 Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :68,69,70 SURFACE :300 % PERIODICITE :Mensuel RUBRIQUE :Vos actions DIFFUSION :204557 1 janvier 2017 - N°418 Page 3
  4. 4. Renouvelezla vente de RUBISà 77,13euros La position sur la « Valeur du mois » de mai 2014 sera soldée à une limite abaissée. Les prises de bénéfices obser- véesdepuis un mois sur le titre de cet acteur de la distribution et du stockage de produits pé- troliers ne nous ont paspermis desortir la positionde notre por- tefeuilleà la limite de ventefixée à 81,13 euros. Rien ne presse puisque les fondamentaux du groupe demeurent solides. La hausse de 2 %des volumes ven- dus à périmètre constant, une stabilité des marges et une ac- célération de la croissance des recettes de stockage (+ 3 %).Le groupe s’oriente ainsi vers un nouvel exercicede qualité.Pour- quoi vendre le titre ? Pour des questions de valorisation (PER de 16,7et 15,9fois les profitspour cette année et 2017), alors que labasede comparaisonseraplus difficile en 2017.La limite de ven- te sera abaisséeà 77,13 euros. Allégez SAINT-GOBAIN à 40,56euros La bonne tenue de notre « Valeurdu mois » de mai 2016 incite à sécuriser une partie des gains. En novembre dernier, nous avions suspendu notre conseil d’allégement sur cette position, refusant de céder à la panique faceau refluxdu coursde Bourse de notre « Valeur du mois » de mai 2016.Depuis, le titre du lea- der mondial des produits pour l’habitat s’est bien repris, dans le sillage de la publication d’un chiffre d’affaires solide au troi- sième trimestre. La croissance organique de 2,1%est ressortie en ligne avec latendancedu pre- mier semestre (+2,9 %) et a confirmé la remontée des vo- lumes, alimentée par le redres- sement des marchés de la construction. Cet effet volume positif, associéau pland’écono- mies, va accentuer le rebond de la rentabilité et des résultats du groupe.Lesobjectifsd’amé- Air Liquide, LVMH, Safran et Vilmorin recherchés Titres acquis dans la rubrique « Valeur du mois » et encore détenus. Chaque mois, des opérations de renforce ment ou d’allégement peuvent être recom mandées. Sinon, le titre doit être conservé. Il reste dans notre sélection tant qu’il n’est pas vendu. Variati onsur unmois: - 6,96% RUBIS CodeIsin :FR0000121253 Cours en euros Source : Factset Sur unan: + 4,15 % Dernier : 75,01 € 55 60 65 70 75 80 85 6dé cembre2015 6 décembre2016 Variati onsur unmoi s: +6,27% SAINT-GOBAIN CodeIsin : FR0000125007 Cours en euros Source : Factset Sur un an: + 1,80 % Dernier : 41,32 € 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 6 décembre2015 6 décembre2016 Titre PEA Dernier Variation Prix de Variation PER(1) Dernier cours un mois revient (PR) sur PR 2017 coupon (2) VALEURSFRANÇAISES Air Liquide , 98,18€ +8,00% 94,10€ +4,34% 17,9 2,60€ Bic , 120,80€ - 2,54% 128,50€ - 5,99% 18,0 3,40€ Bureau Veritas , 17,53€ +2,88% 19,01€ - 7,81% 17,7 0,51€ Capgemini , 73,58€ - 0,80% 51,13€ +43,91% 13,2 1,35€ Carrefour , 22,04€ - 6,83% 28,02€ - 21,36% 12,1 0,70€ Eiffage , 62,40€ - 3,29% 44,95€ +38,82% 13,4 1,50€ Elior Group , 19,30€ - 0,97% 16,80€ +14,88% 20,7 0,32€ Elis , 14,50€ - 2,95% 12,65€ +14,62% 13,3 0,35€ Essilor , 100,15€ - 0,84% 64,80€ +54,55% 23,9 1,11€ Havas , 7,52€ +6,06% 3,04€ +147,50% 15,2 0,15€ Imerys , 66,90€ +8,01% 53,33€ +25,45% 13,6 1,75€ Ingenico , 70,82€ +0,37% 105,07€ - 32,60% 15,2 1,30€ LVMH , 173,10€ +7,05% 118,87€ +45,62% 19,8 3,55€ Lyxor PEA EPRA/NDE , 11,63€ +0,00% 13,06€ - 10,95% – – Nexity , 42,59€ - 5,67% 44,00€ - 3,22% 19,3 2,20€ Or100 %quanto 103,25€ - 5,02% 119,40€ - 13,53% – – Orange , 13,43€ - 2,72% 11,46€ +17,15% 12,7 0,60€ Orpea , 72,18€ - 3,57% 59,99€ +20,32% 21,4 0,90€ PernodRicard , 97,62€ - 6,63% 98,35€ - 0,74% 21,5 1,88€ Rubis , 75,01€ - 6,96% -15,66€ NS 15,6 2,42€ Safran , 66,10€ +10,06% 28,39€ +132,83% 16,7 1,38€ Saint-Gobain , 41,33€ +6,29% 36,88€ +12,05% 16,3 1,24€ SartoriusStedimBiotech , 59,70€ +1,14% 65,31€ - 8,59% 21,6 2,00€ Sodexo , 102,10€ +1,19% 84,70€ +20,54% 20,1 2,40€ Thales , 92,11€ +9,45% 62,60€ +47,14% 19,0 1,36€ Ubisoft , 30,83€ - 2,19% 10,30€ +199,27% 18,1 0,00€ Valeo , 52,70€ +5,62% 38,43€ +37,13% 12,4 1,00€ Vilmorin , 59,30€ +10,28% 58,20€ +1,89% 14,6 1,10€ Retrouvez aujour le jour l’actualité des sociétés VotreArgent.fr/ bourse , : Eligible auplan d’épargne enactions. (1) Le PER ou multiple de capitalisation est le rapport entre le cours de la valeur et l’estimation de bénéfice net par action pour 2017. (2)Dernier dividende net versé. En gras, les valeurs traitées ce mois-ci dans cette rubrique. NS : non significatif. ne soulèvepasd’inquiétudespar- ticulières. Elle résulteavanttout de la baissedu prix desproduits pétroliers mais elle est sans in- cidencesur laprofitabilité de Ru- bis puisque les conditions d’approvisionnement sont éga- lement plus favorables.Plus que le montant des facturations, les indicateurs les plus pertinents pour juger de la bonne santé de la sociétésont les volumeset les marges de la branche « distribu- tion ».De cepoint de vue,la per- formance du troisième trimestre est très rassurante, avec une contraction importante de 9 % du chiffre d’affairesau troisième trimestre, à 741millions d’euros, Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :68,69,70 SURFACE :300 % PERIODICITE :Mensuel RUBRIQUE :Vos actions DIFFUSION :204557 1 janvier 2017 - N°418 Page 4
  5. 5. LVMH.Lenumérounmondialduluxes’estenfin décidéàlancerunprogrammederachatdeses propresactionsenvuedelesannuler. L’enveloppequi yest consacréeest toutefois beaucoupmoinsimportantequ’onpouvait l’espérerpuisqu’elleaétéfixéeà300millions d’euros.SansdouteLVMHveut-ilgarderune margedemanœuvrepourdesacquisitionsaprès laprisedecontrôleduspécialisteallemanddes bagageshautdegamme,Rimowa.Conservez. SODEXO.Malgréunecroissanceorganiquede 2,6%duchiffred’affaires,unpeuplusfaibleque prévu(+3%),legroupeest parvenuàdépasser sonobjectifdeprogressionde8 %desonrésultat opérationnelcourant(+8,2%)àdevises constantes.Laperformanceaétéobtenuegrâce auxpremierseffetspositifsdupland’adaptation. Pourcetteannée,unedynamiqueinternede3 % estattendue,assortied’unehaussede8 à9%du bénéficed’exploitation.Conservez. EN BREF EIFFAGE.Enhaussede0,7%,à3,57milliards d’euros,lechiffred’affairesdutroisième trimestreasurprisfavorablement.Il est soutenu parlaperformancedu pôledesconcessionset parlerétablissementprogressifdel’activitédans leBTP.Lesobjectifsdehaussedesprofitssur l’exerciceontétéconfirméset lavalidationdu retouràlacroissanceducarnetdecommandes depuisjanvier2016constitueuneexcellente nouvelleenvuede2017.Conservez. LE SUIVI DE NOS VALEURS DU MOIS (suite) 54,40 euros dès l’ouverture de la séancedu 25novembre 2016. L’opération nous permet de ra- mener notre prix de revient à 58,20euros. Vilmorin évoluetou- jours dansun contexte peufavo- rable en raison de la faiblesse des coursdesdenréesagricoles, qui limite le potentiel d’investis- sementdes agriculteurs,mais le groupe a démontré une bonne capacitéde résistance grâce à la dynamique du segment très ren- table dessemencespotagèreset à un début de normalisation sur certains marchés de semences de grande culture récemment éprouvés, comme l’Ukraine et la Russie. La perspective d’une croissancede 5 %du chiffre d’af- faires évoquée par la direction pour l’exercice 2016/2017 a été crédibilisée par une publication très solide au premier trimestre (croissanceorganiquede 11,3%). En Bourse, le dossier apparaît faiblement valorisé, au vu des perspectives solides du marché dans une optique à long terme et de la valorisationmoyennehis- torique du titre. ■ Frédéric Bériot et Bruno Kus SUIVI DES ORDRES DE DÉCEMBRE 2016 lioration desprofits ont ainsi été renouvelés. Seule ombre au tableau: la bataille juridique en- gagée depuis deux ans avec la direction du chimiste suisseSika pour racheter la participation de la famille Burkard est loin d’être terminée.La famillevientde faire appel du jugement du tribunal du cantonde Zoug rendu fin oc- tobre en faveur de la direction de Sika. Nous replaçons une li- mite de venteà 40,56euros pour prendre une partie desgains et sécuriser le prix de revient de la position. Allégez THALES à 90,50euros Notre « Valeurdu mois » de décembre 2015a profité de l’effet Trump Le spécialistedessystèmesélec- troniques pour la défense, l’aé- ronautique, la sécurité et les transports apparaît comme l’un desgrands bénéficiaires du pro- gramme défenduparle prochain président américain, Donald Trump, qui accorde une place privilégiée à lasécurité et à ladé- fensedesEtats-Unis.Pour autant, il estencoretrop tôt pour évaluer le potentiel de ce marché et le rôle que pourront y jouer les ac- teurs étrangers comme Thales. C’est pourquoi nousprofiterons de la nette surperformance du titre, liée à ces annonces, pour alléger la position.Le solde sera précieusement conservé, d’au- tant que les fondamentaux du dossier restent solides comme l’adémontréla croissanceà deux chiffres des ventes du groupe sur les neuf premiers mois de 2016. De même que les prises de commandes fermes qui ont incité la direction à réviser à la hausseses prévisions. L’objectif de hisserla margeopérationnelle entre 9,5et 10 %du chiffre d’af- faires à l’horizon 2017/2018 (8,5 %en 2015) paraît de plus en plus acquis. Variati onsur unmois: +10,28% VILMORIN CodeIsi n: FR0000052516 Cours en euros Source : Factset 52 54 56 58 60 62 64 66 68 70 72 Sur unan : - 8,77 % Dernier : 59,30 € 6 dé cembre2015 6d écembre2016 Variati onsur unmoi s:+ 8,97% THALES CodeIsin :FR0000121329 Cours en euros Source : Factset Sur un an: + 36,49 % Dernier : 91,71 € 60 65 70 75 80 85 90 95 6décembre 2015 6d écembre2016 a permis une forte croissance de 23,9%des ventes, à 5,08mil- liards d’euros sur le dernier trimestre, et qui renforce l’ex- position du groupe aux Etats- Unis. De 24 %l’an dernier, la part de l’activité réaliséesur le conti- nent américain va passerà 42 %. Voilà qui tombe à point nommé pour profiter de la politique de relance du nouveau président desEtats-Unis et de la forte ap- préciation du dollar. En outre, la reprise des négociations en vue d’un rapprochement entre le concurrent allemandLinde et son homologue américain Praxair valide la pertinence de l’acquisition réalisée par Air Liquide. En attendant,les objec- tifs de l’exercice ont été confir- méset visentune croissancedu bénéfice net par action, même en tenant comptede ladernière augmentation de capital. VILMORIN,renforcé à54,40euros Nous avons pu renforcer la po- sition sur le quatrième groupe semencier mondial au prix de Variationsur un mois: +8,00% AIRLIQUIDE CodeIsin :FR0000120073 Cours en euros Source : Factset 86 88 90 92 94 96 98 100 102 104 106 Sur un an: -17,85 % Dernier : 98,18 € 6 décembre2015 6 décembre 2016 AIRLIQUIDE,acheté à 94,10euros Le titre du leader mondial des gaz industriels a intégré notre portefeuille le 25 novembre à 94,10euros.La légère déception sur le chiffre d’affaires du troi- sièmetrimestre, en décroissance organique de 1,1 %sur l’ancien périmètre n’est pastrès impor- tante. Le marché est désormais focalisésur les avantagesde l’in- tégration de la filiale Airgas qui Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :68,69,70 SURFACE :300 % PERIODICITE :Mensuel RUBRIQUE :Vos actions DIFFUSION :204557 1 janvier 2017 - N°418 Page 5
  6. 6. Rubis : le titre garde du potentiel Conseil du jour Par Le Revenu Publié le 12/12/2016 à 14:58 - Mis à jour le 12/12/2016 à 14:58 L'action du spécialiste du stockage et de la valorisation de produits pétroliers a été pénalisée par des chiffres trimestriels décevants. L'action du spécialiste du stockage et de la valorisation de produits pétroliers s’est toutefois repliée de 11% depuis le plus-haut historique touché le 18 octobre. En cause : la publication, le 9 novembre, de chiffres trimestriels décevants. Cession de Multigas Début décembre, le groupe a par ailleurs annoncé la cession de Multigas, sa filiale suisse spécialisée dans la distribution d’ammoniac, de gaz spéciaux et de GPL. Conseillé à l’achat le 12 février 2016, à 60,57 euros. L’action du spécialiste du stockage et de la valorisation de produits pétroliers a bondi de 25% depuis. Le titre garde du potentiel, conservez. Tous droits de reproduction réservés URL :http://www.lerevenu.com/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public 12 décembre 2016 - 14:58 Cliquez ici pour accéder à la version en ligne Page 6
  7. 7. m BREF Rubiscèdeuneactivité àGazechim Le groupe français a cédé sa filiale dédiée à la distribution d'ammoniac, de gaz spéciaux et de GPL, Multigas, à son compatriote Gazechim, expert dans le commerce de gaz industriels. Rubis justifie cette opération par le manque de consolidation du secteur au niveau européen. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :14 SURFACE :4 % PERIODICITE :Hebdomadaire DIFFUSION :(1000) 12 décembre 2016 - N°784 Page 7
  8. 8. >• Rubis [rui] Conseillé à l'achat le 12 février 2016, à 60,57 €. L'action du spécialiste du stockage et de la valorisation de produits pétroliers a bondi de 25% depuis. Elle s'est toutefois repliée de 11% depuis le plus-haut historique touché le 18 octobre. En cause : la publication, le 9 novembre, de chiffres trimestriels décevants. Début décembre, le groupe a par ailleurs annoncé la cession de Multigas, sa filiale suisse spécialisée dans la distribution d'ammoniac, de gaz spéciaux et de GPL. Le titre garde du potentiel. Conservez. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :7 SURFACE :3 % PERIODICITE :Hebdomadaire DIFFUSION :57987 9 décembre 2016 - N°1407 Page 8
  9. 9. Rubis revend la société Multigas à Gazechim Paris, 2 déc. 2016 (AFP) - Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a annoncé vendredi la cession à son compatriote Gazechim de la société Multigas, pour un montant non dévoilé. Rubis avait acquis en décembre 2013 cette filiale du fournisseur suisse de gaz Carbagas. "Après avoir procédé à une revue stratégique de ses actifs, Rubis a décidé de céder Multigas, active dans la distribution d'ammoniac, de gaz spéciaux et de GPL", a indiqué le groupe dans un communiqué. "La dynamique de consolidation européenne du secteur, telle qu'anticipée lors de l'acquisition de Multigas, ne se matérialisant pas dans les faits, Rubis a finalement opté pour une cession de cette activité", a-t-il précisé. mpa/vab/eb RUBIS Afp le 02 déc. 16 à 18 03. TX-PAR-MJF99 Tous droits de reproduction réservés PAYS :France SURFACE :20 % PERIODICITE :Quotidien 2 décembre 2016 - Edition Fil Eco Page 9
  10. 10. Rubis: cession de Multigas. (CercleFinance.com) - Après avoir procédé à une revue stratégique de ses actifs, Rubis (London: 0MUI.L - actualité ) a fait savoir ce vendredi via un communiqué diffusé après marché qu'il a décidé de céder Multigas, active dans la distribution d'ammoniac, de gaz spéciaux et de GPL, à partir de ses installations de Domdidier (Suisse).La dynamique de consolidation européenne du secteur telle qu'anticipée lors de l'acquisition de Multigas ne se matérialisant pas dans les faits, le groupe s'est résolu à céder cette activité, laquelle a été rachetée par le groupe Gazechim.Les modalités financières de cette opération n'ont pas été révélées.Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Tous droits de reproduction réservés URL :http://www.yahoo.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public 2 décembre 2016 - 18:27 Cliquez ici pour accéder à la version en ligne Page 10

×