Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Revue de presse (septembre 2017)

154 views

Published on

L'ouragan Maria provoque des dégâts limités
Rubis redémarre ses activités dans les Antilles après le passage de Maria
Rubis une forte croissance par tous les temps

Published in: Economy & Finance
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Revue de presse (septembre 2017)

  1. 1. Revue de Presse Septembre 2017
  2. 2. Sommaire >- Rubis [RUI] Le Revenu - Hebdo - 29/09/2017 Rubis: l'ouragan Maria provoque des dégâts limités. Latribune.Fr - 22/09/2017 DJ Rubis redémarre ses activités dans les Antilles après le passage de Maria Dow Jones - 21/09/2017 Rubis Une forte croissance par tous les temps Investir-Le Journal Des Finances - 16/09/2017 DJ Rubis est à nouveau opérationnel dans les Caraïbes, après l'ouragan Irma Dow Jones - 13/09/2017 Rubis, première victime boursière de l'ouragan Irma Le Figaro - 09/09/2017 Rubis La marge stable du premier semestre contrarie la Bourse Investir-Le Journal Des Finances - 09/09/2017 Rubis: forte hausse du bénéfice du 1er semestre, gonflé par des acquisitions Agence France Presse Fil Eco - 07/09/2017 DJ Rubis confiant pour l'ensemble de 2017 après un résultat net record au 1er semestre Dow Jones - 07/09/2017 DJ ECHO BOURSE: Rubis victime de prises de bénéfices après un nouveau sommet Dow Jones - 08/09/2017 La SRPP accusée d'abus de position dominante Le Quotidien De La Réunion - 31/08/2017 Un beau Rubis Investir-Le Journal Des Finances - 02/09/2017 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 15
  3. 3. >-- Rubiss [RUI]RUI]> Rubi [ Conseillé à l'achat le 17 juin 2016, à 33 ,47 euros. Le titre du spécialiste de la distribution et du stockage de produits pétroliers a gagné 55% depuis. Le 6 septembre, l'action a même Rubis [ IJ,courseneuros 2016 2017 touché un plus-haut historique, à 56,46 euros, avant de se replier de 8% en quelques séances. Le titre a été pénalisé par les ouragans qui ont touché les Caraïbes, zone où le groupe est très présent. Rubis s'est voulu rassurant depuis. L'ensemble de ses dépôts sont opérationnels et la distribution de carburants a repris dans la région dès le 13 septembre. Des dégâts matériels «mineurs» ont été constatés et seront couverts par les assurances. Conservez. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :8 SURFACE :6 % PERIODICITE :Hebdomadaire DIFFUSION :57987 29 septembre 2017 - N°1448 Page 3
  4. 4. Rubis: l'ouragan Maria provoque des dégâts limités. Rubis: l'ouragan Maria provoque des dégâts limités. : (CercleFinance.com) - Fortement exposé à la région caraïbe, Rubis a indiqué hier soir que le passage de l'ouragan Maria avait relativement peu endommagé ses installations. Dans le détail, le distributeur et stockeur de produits pétroliers indique que dans les Antilles, 'tous les dépôts (carburants, GPL, bitumes) sont à ce jour opérationnels'. La raffinerie SARA a redémarré, elle fonctionne normalement, et l'approvisionnement des stations-service a repris. Quid de la Dominique ? 'Nos installations de stockage et de réception portuaire ont bien résisté', indique le groupe, même si l'état des routes ne permet pas aux stations-services d'être 'complètement opérationnelles'. Rubis indique de nouveau que les dégâts constatés seront couverts par les assurances. Bref, 'les conséquences financières sont très limitées pour Rubis', commentent ce matin les analystes de Portzamparc, qui préconisent de conserver la valeur en visant 53,9 euros. Pour mémoire, au 1er semestre 2017, Rubis a enregistré un CA de 1,06 milliard d'euros dans les Caraïbes, soit 58,5% de ventes totales qui se montaient alors à 1,81 milliard d'euros. Notons que la région ne concentrait alors que 40,7% du résultat opérationnel courant, selon le rapport financier semestriel. Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Tous droits de reproduction réservés URL :http://www.latribune.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public 22 septembre 2017 - 08:18 > Version en ligne Page 4
  5. 5. DJ Rubis redémarre ses activités dans les Antilles après le passage de Maria PARIS (Dow Jones)--Le groupe de logisitique pétrolière et de distribution d'essence Rubis (RUI.FR) a annoncé jeudi le redémarrage de ses activités dans les Antilles après le passage de l'ouragan Maria. "Tous les dépôts (carburants, GPL, bitumes) sont à ce jour opérationnels. La raffinerie Sara a procédé au redémarrage de ses unités et assure normalement les chargements camions", a indiqué le groupe dans un communiqué, alors que la distribution de carburants a repris sur l'ensemble de ses stations-service. Seules les stations-service du groupe sur l'île de la Dominique ne sont toujours pas pleinement opérationnelles, en raison de l'état du réseau routier, a précisé Rubis. "Les dégâts matériels mineurs relevés seront tous couverts par les polices d'assurance du groupe", poursuit le communiqué. -Thomas Varela, Agefi-Dow Jones; +331 41 27 47 99; tvarela@agefi.fr ed: ECH (END) Dow Jones Newswires September 21, 2017 12:41 ET (16:41 GMT) Copyright (c) 2017 Dow Jones & Company, Inc. Ref : 20170921LL004043. 20170921LL004043 Tous droits de reproduction réservés PAYS :États-unis SURFACE :25 % PERIODICITE :Quotidien DIFFUSION :139069 21 septembre 2017 Page 5
  6. 6. Rubis Une forte croissance par tous les temps Le groupespécialisédansle stockage de produits pétroliers et dansla distributimdegazde pétrole liquéfié (GPL) et decarburants traceson chemin sansfaire debruit. Mais il n' en demeure pas moins que les performances sont toujoursaurendez-vous, quelleque soit l' évolution du cours du Brent . En 2017, Rubis devrait annoncer une nouvelle hausse EnEuro 60 50 40 30 20 Sept . 2014 52 ,46 Sept . 2017 de l' ordre de 18%% de son bénéficenet par action et encore de 15%% en2018. Lasociétéparvient maintenir une forte croissance organique et àréaliser debelles acquisitions dans un secteur où les grands groupes pétroliers cherchent à sedessaisir d' actifs dans l ' aval pour alléger leur bilan et seconcentrer sur la production. I directionestpasséemaîtredans Part de l' intégration et la mise à niveau dessitesqu' elleachète. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :7 SURFACE :5 % PERIODICITE :Hebdomadaire RUBRIQUE :Rendement DIFFUSION :70624 16 septembre 2017 - N°2280 Page 6
  7. 7. DJ Rubis est à nouveau opérationnel dans les Caraïbes, après l'ouragan Irma PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de stockage et de distribution de produits pétroliers Rubis (RUI.FR) a annoncé mercredi le retour à la normale de ses activités dans les Caraïbes, après le passage destructeur de l'ouragan Irma. La distribution de carburants a repris, notamment grâce à l'installation de groupes électrogènes, et tous les dépôts de stockage sont opérationnels, a indiqué le groupe dans un communiqué. Moins de 2% des stations-service du groupe ont subi des dégâts matériels, à Saint-Barthélemy et sur les îles Turques-et-Caïques, a également précisé Rubis. "Les dégâts matériels seront couverts par les polices d'assurance du groupe", a-t-il souligné. Avec près de 400 stations-service, Rubis gère le premier réseau de distribution de carburants dans l'arc des Caraïbes, selon le groupe. -Ambroise Ecorcheville, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 90; aecorcheville@agefi.fr ed: LBO (END) Dow Jones Newswires September 13, 2017 10:23 ET (14:23 GMT) Copyright (c) 2017 Dow Jones & Company, Inc. Ref : 20170913LL003345. 20170913LL003345 Tous droits de reproduction réservés PAYS :États-unis SURFACE :25 % PERIODICITE :Quotidien DIFFUSION :139069 13 septembre 2017 Page 7
  8. 8. MARCHÉS RUBIS, PREMIÈRE VICTIME BOURSIÈRE DE L’OURAGAN IRMA rlaskine@lefigaro.fr L’action Rubis a terminé la journée de vendredi par un recul de 4,14 % à 53,93 euros. C’est une des plus fortes baisses de la séance à la Bourse de Paris. Lespécialiste français dela distribution de gazet de fioul dansles Caraïbes,où il réa- lise plus de 50 %de son chiffre d’affaires, est la première victime boursière de l’ouragan Irma.Le groupe est notamment présent à Saint-Barthélemy fortement touché, mais aussi en Jamaïque, à Antigua, aux Bahamas, à la Barbade et en République dominicaine. La chute de titre est d’autant plus sé- vère qu’elle est intervenue le jour de la publication desrésultats semestriels de la société. Ceux-ci étaient très attendus et ils se sont révélés comme prévu de très bonne qualité. Le chiffre d’affaires est ressorti à 1,81milliard d’euros, en hausse de 25 % (20 % en organique). Le résultat net a progressé de 34 % à 139 millions d’euros, tandis que le cash-flow généré par l’exploitation s’est apprécié de15%. Pour l’heure, le marché ne dispose d’aucune information sur l’étendue des dégâts subis par les installations. Les couvertures qui seront apportées par les assurances, à la fois sur les dommages matériels subis et le manque à gagner au niveau de l’exploitation, n’ont également pas été communiquées. L’incapacité de la direction à rassurer les investisseurs sur ces différentes questions a sans doute contribué à alimenter les inquiétudes. La baisse du cours de Bourse de Rubis mérite toutefois d’être relativisée. Le titre affiche toujours une belle progression de 41,30 % depuis le début de l’année, il est en hausse de 148 % sur trois ans. La so- ciété est réputée solide. Larégularité des revenus sur laquelle repose le modèle de développement de Rubis ne devrait pas être remise en cause par les conséquen- ces de l’ouragan Irma. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :27 SURFACE :10 % PERIODICITE :Quotidien RUBRIQUE :Marchés DIFFUSION :317225 9 septembre 2017 - N°22731 Page 8
  9. 9. ACTIONS PÉTROLE Rubis La marge stable du premier semestre contrarie la Bourse produits chimiques, des engrais…)a bénéficié pour lapre- mière fois de la consolidation de Delta Rubis Petrol en Turquie (rachat des 50 % restants des titres). Les recettes de stockage pour l’ensemble dela division ont crû de 11% et le ROC a bondi de 31%(+7 %àstructure constante). Enfin, le pôle Support et Services a enregistré une progression (+ 11%) de sesrecettes, grâce au secteur Bitume. Son ROC est resté stable (hors charges non récurrentes). Lesperspectives restent toujours aussi bonnes et le groupe devrait annoncer une croissance à deux chiffres de sesrésultats en 2017. Au premier semestre,lesinvestis- sements (80 millions) et les acqui- sitions (280 millions) se sont poursuivis, apportant, à chaque fois, un gain demarge. Sachant que l’entreprise saisitdes opportunités de croissance externe (les grands groupes pétroliers cèdent des actifs dans l’aval), il n’est pas impossible qu’une autre opération soit annoncée prochainement. - S.A. NOTRECONSEIL l ACHETER: aprèslabaisse devendredi,letitre est encorelargement gagnantdepuis le 1er janvier. Onprofite dutrou d’air pour sepositionner sur uneaction qui sepaie18fois les résultats attendus en2018,cequi est samoyennesurcinq ans. L’actionfigure dansnotresélection Investir 10Rendement. Objectif : 70€ (RUI). Prochain rendez-vous : le 9 novembre, chiffre d’affaires du troisième trimestre. P remier semestre globale- ment réussi pour le groupe spécialisé dans le stockagedeproduits pétroliers et dans la distribution de gaz de pétrole liquéfié (GPL) et de car- burants.Pour un chiffre d’affaires en hausse de 20 %, à 1,8milliard d’euros, l’entreprise a dégagé un résultat brut d’exploitation en progrès de 2 %,à 177millions, et un bénéfice net en augmentation de8 %,à 139millions. Cela dit, la marge de résultat opérationnel courant (ROC) est restée stable à périmètre constant. C’estce qui a contrarié le marché vendredi (– 3 %pour le titre à 14heures). Mais il n’y arien d’inquiétant dans cette annonce, car,hors éléments non récurrents, le ROC aurait progresséde 5%à6 %. LATURQUIEINTÉGRÉE À100% Examinons leséléments endétail : RubisEnergie (GPL), qui a intégré lesdernières acquisitions enHaïti età Madagascar(Rubisest devenu dans cesdeux îles le premier dis- tributeur deproduits pétroliers), a connu une activité soutenue(+4 % desvolumes distribués à périmè- tre constant) et a surtout main- tenu sesmarges unitaires, malgré un bond de 41 % du cours du propane sur la période.Surtout, le redressement desafiliale Eres,au Nigeria, a participé aux bons sco- resdela branche.Ainsi, le résultat opérationnel courant a augmenté de6 %à périmètre égal. Labranche Rubis Terminal (stoc- kage de produits pétroliers pour les deux tiers, le reste étant des CRITÈRESD’INVESTISSEMENT PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE l ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ ÉVOL.MOYENNEDEPUIS3ANS: 3 % ÉVOL.2017 : 17% l BNPA ÉVOL.MOYENNEDEPUIS3ANS: - 8 % ÉVOL.2017 : 19% CONFIANCEDANS LA SOCIÉTÉ l SOLIDITÉ DU BILAN DETTENETTE/ FONDSPROPRES: 11% DERNIERACTIFNET/ ACTION: 21,18€ l CONSENSUSDESANALYSTES A 90 % C 10% V 0 % INTÉRÊT BOURSIER l RENDEMENT ESTIMÉ DIVIDENDE2017 ESTIMÉ: 1,66 € RDT2016 : 2,4 % RDT2017 :3 % l VALORISATION ESTIMÉE PER2017 : 20,5 FOIS PER2018 : 18,8 FOIS COMPORTEMENT DE L’ACTION l PERFORMANCEDU TITRE COURSAU7-9-17: 56,26 € VARIATION52 SEMAINES: 50,29 % 2017: 43,65 % l VOLATILITÉ BÊTA52S. : 0,4 FOIS EXTRÊMES52 S. : 56,48 € / 36,50 € Rubis En € 10 20 30 40 50 2012 13 14 15 16 2017 56,26 Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :10 SURFACE :25 % PERIODICITE :Hebdomadaire RUBRIQUE :Actions DIFFUSION :70624 JOURNALISTE :S. A 9 septembre 2017 - N°2279 Page 9
  10. 10. Rubis: forte hausse du bénéfice du 1er semestre, gonflé par des acquisitions Paris, 7 sept. 2017 (AFP) - Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a annoncé jeudi un bénéfice en forte hausse au premier semestre, gonflé par ses acquisitions récentes. Son bénéfice net a bondi de 34% à 139 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, a-t-il indiqué dans un communiqué. A périmètre égal, la hausse est de 8%. Sur la période, Rubis a racheté Galana, le premier distributeur de produits pétroliers de Madagascar, ainsi que Dinasa, premier réseau de stations-service d'Haïti. Le groupe a aussi racheté en début d'année 50% des titres de sa coentreprise turque Delta Rubis Petrol, qu'il ne détenait pas encore. Le chiffre d'affaires a pour sa part bondi de 25% à 1,815 milliard d'euros. Le résultat opérationnel courant a progressé de 10% à 177 millions d'euros, porté par l'activité énergie (distribution de produits pétroliers) et terminal (stockage de produits liquides), malgré un léger déclin dans l'activité support et services (raffinage, shipping maritime et négoce-approvisionnement). "La progression de l'activité et l'intégration des acquisitions sur le second semestre devraient conforter la croissance des résultats sur l'ensemble de l'exercice 2017", conclut Rubis. jmi/jdy/pb RUBIS Afp le 07 sept. 17 à 18 33. TX-PAR-JYP31 Tous droits de reproduction réservés PAYS :France SURFACE :32 % PERIODICITE :Quotidien 7 septembre 2017 - Edition Fil Eco Page 10
  11. 11. DJ Rubis confiant pour l'ensemble de 2017 après un résultat net record au 1er semestre PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de distribution et de stockage de produits pétroliers Rubis (RUI.FR) s'est dit confiant jeudi pour 2017 alors que son résultat net a bondi de 34% au premier semestre, son activité ayant été tirée par la croissance organique et des acquisitions. A périmètre égal, le résultat net a augmenté de 8%, a précisé Rubis. Au premier semestre, le résultat net est ressorti à 139 millions d'euros, un record pour le groupe, contre 104 millions d'euros un an plus tôt. La finalisation de l'acquisition des parts d'associés en Turquie s'est traduite par un profit non récurrent de 14 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant (ROC) a pour sa part progressé de 10% à 177 millions d'euros, celui des activités Rubis Energie et Rubis Terminal ayant respectivement augmenté de 13% et 31% tandis que celui de Rubis Support et Services a reculé de 7%. A périmètre constant, le ROC est resté stable. Le chiffre d'affaires a dans le même temps progressé de 25%, à 1,81 milliard d'euros. "Le premier semestre 2017 a bénéficié d'une bonne croissance organique, mesurée par une progression du volume global d'activité de 8% à périmètre constant", a commenté le groupe dans un communiqué. "Les acquisitions réalisées au premier semestre 2017 (Haïti et Turquie) ont apporté une contribution positive" au ROC, a ajouté Rubis. D'après le consensus élaboré par FactSet, les analystes misaient en moyenne sur un résultat net de 118 millions d'euros, sur un ROC de 173 millions d'euros et sur un chiffre d'affaires de 1,83 milliard d'euros. "La progression de l'activité et l'intégration des acquisitions sur le second semestre devraient conforter la croissance des résultats sur l'ensemble de l'exercice 2017", a commenté Rubis. Depuis la fin du premier semestre, Rubis a annoncé le rachat des sociétés du groupe Galana, premier distributeur de produits pétroliers de Madagascar. Le montant de cette opération dévoilée à la fin juillet n'a pas été précisé mais Rubis avait alors indiqué que Galana avait réalisé un chiffre d'affaires de 215 millions de dollars au cours de l'exercice 2016. La consolidation de Galana dans les comptes de Rubis est rétroactive depuis le 1er juillet 2017. Rubis a depuis annoncé l'acquisition des actifs de distribution de gaz de pétrole liquéfié (GPL) de Repsol dans les îles de Madère et des Açores, au Portugal, ainsi que le rachat des réseaux de distribution canalisés continentaux. -Eric Chalmet, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 95; echalmet@agefi.fr ed: ECH COMMUNIQUES FINANCIERS DE RUBIS : http://rubis.fr/fr/resultats-financier (END) Dow Jones Newswires September 07, 2017 12:23 ET (16:23 GMT) Copyright (c) 2017 Dow Jones & Company, Inc. Ref : 20170907LL005149. 20170907LL005149 Tous droits de reproduction réservés PAYS :États-unis SURFACE :66 % PERIODICITE :Quotidien DIFFUSION :139069 7 septembre 2017 Page 11
  12. 12. DJ ECHO BOURSE: Rubis victime de prises de bénéfices après un nouveau sommet PARIS (Agefi-Dow Jones)--Après avoir gagné 1,1% à l'ouverture, le titre Rubis (RUI.FR) s'est rapidement retourné à la baisse vendredi matin, perdant 4,4% à 53,8 euros à 9h30, accusant ainsi la plus forte baisse du SBF 120. Alors que l'action a atteint jeudi un nouveau pic historique, les prises de bénéfices l'emportent bien que le groupe ait dégagé au premier semestre des résultats meilleurs que prévu. Le groupe de distribution et de stockage de produits pétroliers a dépassé les attentes du CM-CIC, avec un résultat net semestriel de à 139 millions d'euros, un record, contre 104 millions d'euros un an plus tôt, du fait d'un gain exceptionnel de 14 millions d'euros du fait de l'acquisition des parts des minoritaires de Delta Rubis en Turquie. Le résultat opérationnel courant (ROC) a pour sa part progressé de 10% à 177 millions d'euros et le chiffre d'affaires de 25%, à 1,81 milliard d'euros. L'analyste du CM-CIC Jean-Luc Romain pronostique une accélération de la croissance bénéficiaire au deuxième semestre, et réaffirme son estimation de valeur prospective de 72 euros sur Rubis. (gbayre@agefi.fr) ed: ECH (END) Dow Jones Newswires September 08, 2017 03:34 ET (07:34 GMT) Copyright (c) 2017 Dow Jones & Company, Inc. Ref : 20170908LL001509. 20170908LL001509 Tous droits de reproduction réservés PAYS :États-unis SURFACE :32 % PERIODICITE :Quotidien DIFFUSION :139069 8 septembre 2017 Page 12
  13. 13. LA CCIRPP SAISIT LE POLE CONCURRENCE DE LA DIECCTE La SRPPaccuséed'abus de positiondominanteLa Coopérative carburants d'intérêt régional et de public privé, plus connue sous le sigle CCIRPP, a saisi le pôle concurrence de la Dieccte en vue de dénoncer un « abus de position dominante » de la SRPP. Elle lui reproche de ne pas avoir donné de suite favorable à sa demande de stockage de carburant dans le dépôt pétrolier du Port. Et sollicite sa condamnation à une amende. au Port. Sans succès à ce à la CCIRPP dèslors quecettedernière détiendra les agrémentsnécessaires à l'exercice de cetteactivité et qu'elle remplira les conditions applicables à toutpasseur deproduits pétroliers. Ceci n'est pas le cas à ce jour. Vous ne nousavez toujours pasfourni les numérosd'enregistrementReachau nomde la CCIRPPpour lessubstances quevous souhaitez importer». «Nousne l'avonspasfait car nous n'avons pas à lefaire, répond Mou- rad Guelalta. C'est notrefournisseur qui disposedecenuméro.Qui plus est, la SRPPn'apasdepouvoir depolice. C'estla Deal qui est compétente en la matière». Dans son courrier adressé au gérant de la CCIRPP,Florian Cou- sineau met en cause le sérieux de sonprojet. « Vosdemandessonttou- jours aussiconfusesetpeu réalistes, tant sur la nature desproduits que vous envisagez d'importer que sur leurs volumesou encore la program- mation de vos approvisionnements. 30juillet 2015: le groupe pétro- lier Rubis, jusqu'ici absent de La Réunion, est autorisé à racheter auxgroupes Total et Shell,coaction- naires,la Société réunionnaise de produits pétroliers (SRPP).Et avec elle son réseau de 51 stations (pas- séesdepuis sous l'enseigne ViTO) ainsi que son site de stockage. La Coopérative carburants d'in- térêt régional et de public privé (CCIRPP),qui s'était montée deux ans plus tôt à l'initiative d'acteurs locaux du transport avec pour ob- jectif de contourner les pétroliers et de proposer un gazole moins cher, voit cettearrivée d'un mauvais œil malgré les engagements pris par le nouvel arrivant, notamment en matière de facilité d'accès à ses cuves pour d'autres opérateurs. La contestation de l'autorisation accordée à Rubis par l'Autorité de la concurrence s'estrévéléevaine à cestade,même siune procédure est toujours en cours devant le tribu- nal de commerce de Nanterre (lire ci-dessous). «Garantie de 400%» La CCIRPP,qui dispose désor- mais de son agrément douanier d'entrepositaire, a décidé de saisir le pôle concurrence de la Dieccte (ex Répression des fraudes). Dans son mémoire, elle accusela SRPP «d'abus de position dominante et d'exploitation abusived'uneposition dominante». «La SRPP m'a refusé huit fois l'accès à toutes sesfacilités essen- tielles en m'opposantdesconditions discriminatoires, comme unegaran- tie financière de 400% exigée sans aucunejustification, dans l'unique but de verrouiller le marché, confie Mourad Guelalta, le gérant de la CCIRPP.Le décret Lurel de fin 2013 1 11 j ' 7 La CCIRPP veut avoir accès aux cuves de stockage de la SR jour. (Photo Raymond Wae-Tion) faire. Et lecode du commercestipule que l'obtention ou la tentative d'ob- tention d'un avantage injustifié ou manifestement disproportionné au regard de la valeur du service rendu engage la responsabilité civile ou commerciale». La CCIRPP attend à présent que la Dieccte saisisse elle-même le parquet dans les semaines qui viennent. «Sitel n'estpasle cas, nous déposerons plainte nous-mêmes, Didier Hoareau, associé de se projette Mourad Guelalta. La concurrence a étéfausséedepuis fin 2016 au détriment de la CCIRPP et desconsommateurs.». De cette procédure, le gérant de la coopérative attend la condam- nation de la SRPPà une amende «compte tenu de l'atteinte au libre jeu de la concurrence portée de fa- çonmanifestementvolontaire» mais aussi la possibilité d'avoir, enfin, accèsau site de stockage «sansdis- crimination». « Demandes confuses» Contacté par Le Quotidien, le directeur de la SRPP,Florian Cou- sineau, nous a répondu que son entreprise n'avait «aucun com- mentaireàfaire». Dans un courrier adressé à Mourad Guelalta, il in- dique que «la SRPPfournira natu- A titre d'exemple, les volumes queinterdit pourtant toute barrière tari- la CCIRPP. rellement desprestations depassage Tous droits de reproduction réservés PAYS :Réunion PAGE(S) :10 SURFACE :51 % PERIODICITE :Quotidien DIFFUSION :(31747) JOURNALISTE :Cédric Boulland 31 août 2017 - N°13471 Page 13
  14. 14. Mourad Guelalta (chemisette rouge) dénonce le « verrouillage » de la SRPP. (Photo d'archives Emmanuel Grondin) vous annoncez vouloir importer re- présentent 53 % du marchéréunion- nais descarburants routiers». Mou- rad Guelalta assume: «En tant que deuxième importateur, nous reven- diquons la moitié des volumes sans discrimination.» Didier Hoareau, associé dans la CCIRPPoù il esten charge du trans- port et de la logistique, est formel: le projet de la coopérative permet- tra au consommateur de payer son litre de carburant «entre 10 et 15 centimesmoins cherpar rapport aux prix actuels».Une action de groupe est d'ores et déjà envisagée afin de permettre aux automobilistes « lé- sésde sefaire rembourser». L'addi- tion pourrait monter très vite. Pour l'heure, elle reste virtuelle. Cédric BOULLAND Tous droits de reproduction réservés PAYS :Réunion PAGE(S) :10 SURFACE :51 % PERIODICITE :Quotidien DIFFUSION :(31747) JOURNALISTE :Cédric Boulland 31 août 2017 - N°13471 Page 14
  15. 15. STRATÉGIE Un beau Rubis Des semestriels en or sont attendus pour le groupe de dis- tribution de GPLet de stockage de pétrole, selon Portzamparc. Lestrois divisions devraient afficher une croissance à deux chiffres. Rubis va surtout profiter de l’intégration à 100 % de Ceyhan et de la mise en service de nouvelles capacités de stockage dans la zone ARA. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :3 SURFACE :2 % PERIODICITE :Hebdomadaire RUBRIQUE :Stratégie DIFFUSION :70624 2 septembre 2017 - N°2278 Page 15

×