Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Question orale Véronique Salvi à la Ministre Alda Greoli - gens du voyage 15.01.19

7 views

Published on

Question orale Véronique Salvi à la Ministre Alda Greoli - gens du voyage 15.01.19

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Question orale Véronique Salvi à la Ministre Alda Greoli - gens du voyage 15.01.19

  1. 1. Groupe cdH du Parlement de Wallonie L’accueil des gens du voyage en période hivernale 15 janvier 2019 - Question orale de Véronique SALVI à la Ministre GREOLI ___________________________________________________________________________ Madame la Ministre, En ce début d’année, Namur a dû répondre à des menaces des gens du voyage d’effectuer des actions de blocage si les aires d’accueil n’étaient pas ouvertes l’hiver… Cependant, d’après le porte-parole de la communauté, la capitale wallonne n’était pas plus visée qu’une autre commune. Toutes les communes wallonnes sont donc concernées par cette problématique. Tout début janvier la presse relatait que, si les zones d’accueil subventionnées wallonnes n’étaient pas ouvertes pour l’hiver, « les représentants de cette communauté menaçaient de bloquer les routes façon gilets jaunes »… Madame la Ministre, aviez-vous déjà eu vent, courant de l’année 2018, de pareilles revendications venant des gens du voyage ? Cette question de l’accueil hivernal avait-elle déjà été abordée ? Envisagez-vous de prendre contact, ou avez-vous déjà pris contact, avec les différentes parties en vue de comprendre les motifs et raisons de ces revendications du comité national des gens du voyage ? Nous sommes sensibles aux revendications exprimées, mais les discussions et la recherche de solutions ne peut se faire sous la menace d’actions de blocage. La concertation doit se faire avec chacune des parties : communes, Provinces, Région, centre de médiation, et gens du voyage. Rappelons qu’à ce jour, seules 3 communes - Ath, Namur et Bastogne - proposent une aire équipée d'infrastructures permanentes avec, entre autres, des sanitaires, l'électricité et un revêtement stabilisé. Quelques autres seulement mettent à disposition une aire temporaire. Les gens du voyage doivent recevoir l'accueil qu'ils méritent et auquel ils ont droit. Madame la Ministre, vous vous préoccupez de cette question puisque vous venez, fin 2018, de valider un projet de décret réformant l'accueil des gens du voyage. Le projet de décret vise à soutenir financièrement les communes qui investiront dans l'acquisition, l'aménagement ou l'extension d'aires à destination des gens du voyage. L’appel à projet doit être lancé cette année, pour permettre à 10 communes de bénéficier d'une subvention pouvant aller jusqu'à 500.000 euros, soit un total de 5 millions d'euros octroyés par la Région. Cet appel à projet vise-t-il à répondre à la nouvelle revendication du secteur concernant l’ouverture des aires d’accueil des gens du voyage en période hivernale ? Je vous remercie Véronique SALVI

×