Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Question orale Véronique Salvi au Ministre Crucke : L'entrée de la Wallonie dans le capital de Belgocontrol

24 views

Published on

Question orale Véronique Salvi au Ministre Crucke : L'entrée de la Wallonie dans le capital de Belgocontrol

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Question orale Véronique Salvi au Ministre Crucke : L'entrée de la Wallonie dans le capital de Belgocontrol

  1. 1. Groupe cdH du Parlement de Wallonie L’entrée de la Wallonie dans le capital de Belgocontrol 5 février 2018 | Question orale de V. SALVI au Ministre CRUCKE Monsieur le Ministre, Le 16 janvier dernier, l’administrateur délégué de Belgocontrol proposait d’ouvrir le capital de la société à des investisseurs régionaux, soit de manière directe, soit via des acteurs publics (Sowaer, SRIW,…). Soulignant la bonne santé financière de la société et les investissements que celle-ci réalise ces dernières années, il indique être disposé à verser des dividendes si les futurs actionnaires le demandent. Monsieur le Ministre : - Via les réseaux sociaux, vous avez fait part de votre disponibilité pour discuter de cette ouverture de capital. Pouvez-vous nous indiquer si depuis cette annonce des contacts officiels ont été pris ? Viendrez-vous prochainement avec un point au Gouvernement wallon sur le sujet ? - Si la Wallonie devait intégrer l’actionnariat de Belgocontrol, le fera-t-elle de manière directe ou via l’un de ses outils ? Dans ce second cas, lequel sera chargé de cette mission la Sowaer ou la SRIW ? - On le sait depuis de nombreuses années, une controverse oppose Belgocontrol aux régions au sujet de l’accord de coopération de 1989. Dans son interview, l’administrateur délégué indique travailler à un nouveau modèle de financement reposant sur quatre piliers et susceptible de régler le problème. Avez-vous eu connaissance de ces pistes ? Dans l’affirmative quelles sont-elles ? Pouvez-vous garantir que ce nouveau mécanisme ne se fera pas au détriment de la Wallonie ? - On sait que par le passé la Wallonie s’était estimée lésée par les services rendus par Belgocontrol et avait réfléchi à trouver d’autres opérateurs à l’étranger. Cette piste est-elle toujours d’actualité et dans l’affirmative, pouvez-vous faire le point sur cette recherche de partenaires ?
  2. 2. - L’administrateur délégué évoque également l’acquisition d’un nouveau type de radar pour détecter les drones et réduire la zone de protection autour des installations aéroportuaires. En Flandre, cet investissement est réalisé en collaboration avec la Région flamande qui avance 3 millions d’euros. Il semble que l’objectif est de collaborer aussi avec la Wallonie pour ce type de projet. Confirmez-vous les contacts ? Dans l’affirmative, la Wallonie avancera-t-elle l’argent ? Pour quel montant ? Où seront installés les nouveaux radars ? Je vous remercie, Véronique SALVI

×