Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Question orale de Véronique Salvi à la Ministre Alda Greoli - Le démarrage du Plan grand froid annuel pour les personnes sans-abris 6.11.18

4 views

Published on

Question orale de Véronique Salvi à la Ministre Alda Greoli - Le démarrage du Plan grand froid annuel pour les personnes sans-abris 6.11.18

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Question orale de Véronique Salvi à la Ministre Alda Greoli - Le démarrage du Plan grand froid annuel pour les personnes sans-abris 6.11.18

  1. 1. Groupe cdH du Parlement de Wallonie Le démarrage du Plan grand froid annuel pour les personnes sans-abris 06 novembre 2018 - Question orale de Véronique SALVI à la Ministre GREOLI __________________________________________________________________________ Madame la Ministre, Le Plan Grand Froid annuel a démarré le 1er novembre, et il se terminera le 31 mars 2019. Celui-ci constitue un dispositif renforcé pendant la période hivernale (augmentation du nombre de places en abris de nuit, élargissement des périodes d’accueil en journée et en soirée, maraudes en rue), pour pouvoir répondre aux besoins urgents et essentiels des personnes qui se trouvent en détresse sociale aiguë en Wallonie. Ces mesures poursuivent un objectif commun, à savoir la préservation de la santé des sans-abris. Le Plan grand froid est subventionné par la Wallonie, dans le cadre des dispositions réglementaires relatives aux relais sociaux. Chacun de ceux-ci doit dès lors respecter un plan d'actions et un cahier des charges minimum déterminé par le Gouvernement. Mais à Namur, on apprenait, il y a deux semaines, que le relais social urbain allait devoir démarrer son Plan grand froid avec le peu de réserves qu’il avait, et donc sans tout le matériel nécessaire aux bénéficiaires, tel que des couvertures ou du matériel hygiénique… L’application stricte du décret bonne gouvernance aurait en effet eu un impact négatif sur le fonctionnement normal de ce relais social pendant quelques mois, et ces complications administratives auraient eu pour conséquence de retarder les commandes de matériel nécessaire afin d’être prêt pour le lancement du Plan en ce début d’hiver… Madame la Ministre, je souhaiterais savoir si d’autres relais sociaux ont connu pareils désagréments suite à la mise en œuvre du décret bonne gouvernance, et si cela a eu des conséquences négatives sur le terrain, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan grand froid ? Tout ceci a-t-il eu des conséquences négatives sur les bénéficiaires du Plan au niveau wallon ? Dans l’affirmative, la Région a-t-elle dû intervenir d’une manière ou d’une autre pour faire en sorte que tout se passe au mieux et dans les meilleures conditions sur le terrain, et pour que le dispositif spécifique de prise en charge des personnes sans-abri durant la période hivernale démarre comme il se doit, avec toutes les ressources utiles et nécessaires ? Pouvez-vous nous rassurer à ce sujet Madame la Ministre ? Je vous remercie d’avance pour vos réponses Véronique SALVI

×