Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

L'avis de la FEDOM sur la Note cadre relative à l'Assurance autonomie

16 views

Published on

L'avis de la FEDOM sur la Note cadre relative à l'Assurance autonomie

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

L'avis de la FEDOM sur la Note cadre relative à l'Assurance autonomie

  1. 1. Groupe cdH du Parlement de Wallonie L’avis de la FEDOM sur la Note cadre relative à l’Assurance autonomie 09 janvier 2018 | Question orale de Mme SALVI à la Ministre GREOLI Madame la Ministre, La FEDOM a pris connaissance de la note cadre sur l’assurance autonomie, adoptée par le Gouvernement wallon le 26 octobre 2017. Elle nous a envoyé, le 28 décembre dernier, sa position. Elle formule un avis circonstancié sur le projet, ainsi que des propositions alternatives. De manière générale, la Fédération wallonne de services d’aide à domicile voudrait aller vers « un système plus simple, stable sur le plan financier pour les opérateurs, accessibles pour les bénéficiaires, et pratiquer un travail par étape en concertation avec tous les acteurs concernés autour d’objectifs limités ». Pour elle, il s’agit de « garantir une autonomie de travail aux SAFA, aux CCSSD, aux OA et à l’AViQ chacun dans sa zone stricte de compétence ». La Fédération souhaite aussi que les travaux menés avec le Gouvernement précédent soient repris, afin de reprendre les préalables avancés par les Fédérations en commun. Elle note aussi, je cite, qu’il « y a beaucoup de zones de flou à éclaircir, entre l’échelle d’évaluation à adapter à l’aide à domicile et le score de départ de l’entrée en dépendance ». Et de demander aussi de « garantir que les fonctions de prestation, de gestion et de contrôle soient effectuées par des acteurs indépendants l’un de l’autre », de « garder en finalité supérieure une meilleure prise en charge des besoins des bénéficiaires avec un respect de leur libre choix ». Enfin, la FEDOM estime « qu’il ne faut pas détourner les deniers publics et le prélèvement d’une cotisation obligatoire auprès de tout citoyen wallon âgé de 26 ans pour financer, à titre principal, de nouvelles missions à offrir à un seul opérateur, les OA ». Madame la Ministre, quelles sont vos réponses aux présentes interpellations, aux craintes et propositions alternatives (mission des SAFA, suivi des demandes d’aide, système de gestion de l’AA, timing) que formule aujourd’hui la FEDOM au Gouvernement wallon dans ce dossier ? Madame la Ministre peut-elle nous confirmer que celles-ci sont bien prises en compte dans le cadre de ses réflexions actuelles, et de ses travaux de mise en place d’une prochaine Assurance autonomie wallonne ? Je vous remercie d’avance pour vos réponses Véronique SALVI

×