Résultats annuels 2010

598 views

Published on

04-03-2011

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
598
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
163
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Résultats annuels 2010

  1. 1. Résultats annuels2010 
  2. 2. Relations investisseurs. 4 mars 2011Disclaimer Veolia  Environnement  is  a  corporation  listed  on  the  NYSE  and  Euronext  Paris.  This  document  contains  "forward‐looking  statements"  within  the  meaning  of  the  provisions  of  the  U.S.  Private  Securities  Litigation  Reform  Act  of  1995.  Such  forward‐looking  statements  are  not  guarantees  of  future  performance.  Actual  results  may  differ  materially  from  the  forward‐looking  statements  as  a  result  of  a  number  of  risks  and  uncertainties,  many  of  which  are  outside  our  control,  including  but  not  limited  to:  the  risk  of  suffering  reduced  profits  or  losses  as  a  result  of  intense  competition,  the  risks  associated with conducting business in some countries outside of Western Europe, the United States and Canada, the risk  that  changes  in  energy  prices  and  taxes  may  reduce  Veolia  Environnements  profits,  the  risk  that  we  may  make  investments  in  projects  without  being  able  to  obtain  the  required  approvals  for  the  project,  the  risk  that  governmental  authorities could terminate or modify some of Veolia Environnements contracts, the risk that our long‐term contracts may  limit  our  capacity  to  quickly  and  effectively  react  to  general  economic  changes  affecting  our  performance  under  those  contracts, the risk that acquisitions may not provide the benefits that Veolia Environnement hopes to achieve, the risk that  Veolia Environnements compliance with environmental laws may become more costly in the future, the risk that currency  exchange rate fluctuations may negatively affect Veolia Environnements financial results and the price of its shares, the  risk that Veolia Environnement may incur environmental liability in connection with its past, present and future operations,  as  well  as  the  risks  described  in  the  documents  Veolia  Environnement  has  filed  with  the  U.S.  Securities  and  Exchange  Commission. Veolia Environnement does not undertake, nor does it have, any obligation to provide updates or to revise  any  forward‐looking  statements.  Investors  and  security  holders  may  obtain  a  free  copy  of  documents  filed  by  Veolia  Environnement with the U.S. Securities and Exchange Commission from Veolia Environnement. This document contains "non‐GAAP financial measures" within the meaning of Regulation G adopted by the U.S. Securities  and  Exchange  Commission  under  the  U.S.  Sarbanes‐Oxley  Act  of  2002.  These  "non‐GAAP  financial  measures"  are  being  communicated and made public in accordance with the exemption provided by Rule 100(c) of Regulation G This  document  contains  certain  information  relating  to  the  valuation  of  certain  of  Veolia  Environnement’s  recently  announced or completed acquisitions. In some cases, the valuation is expressed as a multiple of EBITDA of the acquired  business,  based  on  the  financial  information  provided  to  Veolia  Environnement  as  part  of  the  acquisition  process.  Such  multiples do not imply any prediction as to the actual levels of EBITDA that the acquired businesses are likely to achieve.  Actual  EBITDA  may  be  adversely  affected  by  numerous  factors,  including  those  described  under  “Forward‐Looking  Statements” above. 2
  3. 3. FAITS MARQUANTS 2010
  4. 4. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia en avance sur son plan de marche Engagements  dépassés Retour de la croissance organique confirmé Optimisation du portefeuille d’actifs poursuivie à un rythme  soutenu Flexibilité financière renforcée Des développements réussis Rapprochement Veolia Transport – Transdev finalisé 4
  5. 5. Relations investisseurs. 4 mars 2011Des engagements dépassés Résultat opérationnel récurrent en hausse de 8,5% et 5,3% à change  constant, à 2 056M€ • Marge de CAFOP en hausse de 10,3% à 10,5% • Marge de résultat opérationnel récurrent en hausse de 5,6% à 5,9% Des réductions de coûts de 265M€ pour un objectif de 250M€ Un Cash Flow Libre après paiement des dividendes de 409M€ Un EFN  de 15 218M€ vs 15 127M€, incluant un impact négatif de change  de 465M€ Amélioration des ratios de crédit Résultat net part du groupe stable à 581M€.  Résultat net récurrent en  hausse de 11,6%, à 579M€. Dividende proposé : 1,21€ 5
  6. 6. Relations investisseurs. 4 mars 2011Un retour de la croissance organique confirmé Redémarrage de la croissance organique confirmé trimestre après trimestre 6% +4,7% 4% +2,7% 2% +0,9% ‐3,3% 0% -2% -4% 1er trim. 2e trim. 3e trim. 4e trim. Renforcement du potentiel de croissance • Une dynamique commerciale relancée et de nouveaux projets • Une hausse des investissements de croissance en 2010 (industriels et financiers) à 2 181M€ vs 1 699M€ en 2009 (+28%) 6
  7. 7. Relations investisseurs. 4 mars 2011Le rapprochement Veolia –Transdev finalisé Evolution de la gouvernance • Priorité à l’efficacité opérationnelle avec une direction générale unifiée Consolidation par Intégration Proportionnelle Profil du nouvel ensemble  Données non auditées proforma 2010 Veolia Transdev effet année pleine, après  recapitalisation, hors synergies En M€ Veolia  Transdev Veolia‐ Veolia ‐ Impact net Transport (IG) (hors actifs  Transdev Transdev cédés à la RATP) à 100% en IP (50%) (A) (B) (A)‐(D) (C)=(A)+(B) (D)=(C)x50% PAO 5 765 2 206 7 971 3 985 ‐1780 CAFop 329 169 498 249 ‐80 EFN 2010 1 431 616 1 847 923 ‐508 Introduction en bourse dès que possible: • Sur un projet d’entreprise commun • Avec l’extériorisation des premières synergies 7 • Afin de financer le développement de l’activité
  8. 8. Relations investisseurs. 4 mars 20112011 : Une année de croissance des résultats CROISSANCE DISCIPLINE FINANCIERE Poursuite de la croissance  Un programme de cessions  organique d’actifs d’au moins 1,3 Md€ Résultat opérationnel  Une économie de coûts  récurrent  en croissance  d’au moins 250m€ en 2011 de 4% à 8%*   Free cash flow positif après  Résultat net part du  paiement du dividende groupe en progression* Hors impact VTD 8
  9. 9. RESULTATS 2010
  10. 10. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Chiffres clés 2010 En M€ 2009 2010(2) Variation retraité (1) PAO 33 952 34 787 +2,5% Capacité d’autofinancement opérationnelle  3 514 (3) 3 654 +4% Capacité d’autofinancement 3 578 3 742 + 4,6% Résultat opérationnel  1 982 2 120 +7% Résultat opérationnel récurrent 1 894 2 056 +8,5% Résultat net récurrent part du Groupe 519 579 +11,6% Résultat net part du Groupe 584 581 ~ Cash Flow Libre 1 344 409 Endettement financier net 15 127 15 218 ~ EFN / (Capacité d’autofinancement +  3,75 X 3,65X remboursement AFO)(1) Les comptes de l’année 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités Allemagne dans la division Services à l’Energie, des activités en Norvège de la division  Propreté et des activités de l’Eau au Gabon et aux Pays‐Bas; le bilan des actifs et passifs de ces quatre unités génératrices de trésorerie a été reclassé sur les lignes actifs  et passifs destinés à la vente;‐ du reclassement en activités continues des activités Energies Renouvelables dans la division Services à l’Energie.(2) Les procédures d’audit par les commissaires aux comptes sont en cours(3) En application du nouvel amendement précisant les conditions de mise en œuvre de la norme IAS 7 à partir du 1er janvier 2010, la capacité d’autofinancement  opérationnelle  de l’année 2009 a été retraitée des dépenses de renouvellement pour un montant de 360,9m€ dont 245,7m€ pour la division Eau et 115,2m€ pour la  division Services à l’Energie. 10
  11. 11. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Evolution du PAO par Division 2009*: 33 952m€ 2010: 34 787m€ Transport : 5,861m€ Transport : 5,765m€ Eau :  12,318m€ 17% 17% Eau : 12,128m€ 36% 35% 21% 21%Energie : 7,041m€ Energie : 7,582m€ 26% 27% Propreté : 8,732m€ Propreté : 9,312m€  change &  change  change périmètre courant constant constants Eau - -1,5% - -4,1% -2,9% Propreté +6,7% +3,3% +6,9% Services à l’énergie +7,7% +5,8% +6,2% Transport -1,6% - -4,4% - -4,3% * Les comptes 2009 ont été retraités, afin d’assurer la Groupe VE +2,5% -0,2% +1,3% comparabilité des périodes : Se référer à l’annexe 2 11
  12. 12. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Evolution du PAO par zone géographique 2009: 33 952m€* 2010: 34 787m€ Reste du Monde : 2,566m€ Reste du Monde : 2,187m€Asie‐Pacifique :2,801m€ Asie‐Pacifique : 2,851m€ 8% 6% 8% Amérique du Nord : 3,244m€ 8% Amérique du Nord : 2,962m€ 40% 9% 9% 40% France 13,765m€ France : 14,038m€ 37% 35% Europe hors France : 12,467m€ Europe hors France  11,858m€  change &  change  change périmètre courant constant constants France +2,0% +2,0% +3,4% Europe hors France +5,1% +2,8% +3,6% Amérique du Nord +9,5% +4,3% +4,1% Asie/Pacifique +1,8% -10,4% -11,3% *Les comptes 2009 ont été Reste du monde -14,8% -19,9% -10,8% retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : Se référer à l’annexe 2 12 Groupe VE +2,5% -0,2% +1,3%
  13. 13. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Poursuite de l’amélioration tout au long de l’année PAO en M€, variations à périmètre et change constants (pcc) 1er trimestre 2ème trimestre 3ème trimestre 4ème trimestre 2009* 2010 à pcc 2009* 2010 à pcc 2009* 2010 à pcc 2009* 2010 à pccEau 3089 2856 ‐6,7% 3032 2905 ‐5,6% 2996 3029 ‐0,6% 3201 3338 +1,3%Propreté 2111 2113 +3,3% 2237 2401 +9,2% 2193 2392 +8,3% 2191 2406 +6,5%Energie 2380 2299 ‐2,8% 1303 1402 +7,8% 1112 1291 +11,3% 2246 2590 +12,1%Transport 1431 1356 ‐6,4% 1508 1492 ‐4,1% 1466 1439 ‐5,3% 1456 1478 ‐1,7%Groupe 9011 8624 ‐3,3% 8080 8200 +0,9% 7767 8151 +2,7% 9094 9812 +4,7%Variation  ‐4,3% +1,5% +4,9% +7,9%à change courant * Les comptes 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : 13 Se référer à l’annexe 2
  14. 14. Relations investisseurs. 4 mars 2011Capacité d’autofinancement opérationnelle (1) En M€ 2009 2010  change  change Retraité courant constant (2) Eau 1 545 1 479 ‐4,3% ‐6,4% Propreté 1 175 1 297 +10,4% +6,4% Services à lénergie 609 690 +13,4% +10,6% Transport 327 329 +0,7% ‐3,0% Autres ‐142 ‐141 Total Groupe 3 514 3 654 +4,0% +0,9% Marge de CAFOP 10,3% 10,5% ‐ ‐ 2009  2010 retraité (2) CAFop 3 514 3 654 CAF des activités non  65 106 poursuivies CAF Financière ‐1 ‐18 CAF 3 578 3 742(1) Capacité dautofinancement opérationnelle = capacité d’autofinancement des activités poursuivies avant impôts et éléments financiers(2) Les comptes 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : cf annexe 2 14
  15. 15. Relations investisseurs. 4 mars 2011Plan d’efficacité : Objectifs 2010 initiaux dépassés,  265 M€ contre 250 M€ Economies réalisées en 2009 et 2010 Répartition par domaine d’optimisation En M€ 2009 2010 Actifs Eau 87 93 12% Fonctions  37% Achats Propreté 72(1) 61 19% supports Energie 56 68 32% Transport 40 43 OpérationsPlan d’efficacité 255 M€ 265 M€ Plan d’adaptation 126 M€ Veolia Propreté(1) hors plan d’adaptation 2009 de Veolia Propreté à la conjoncture 15
  16. 16. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Eau : PAO en léger repli à 12 128M€ ‐ 1,5% en données courantes, ‐4,1% à change constant et ‐2,9% à périmètre et change constants  En France, légère baisse de l’activité de 0,9%, hors effet de périmètre  • Diminution des volumes vendus (‐1%) • Evénement majeur : fin du contrat de Paris au 31 décembre 2009 A l’International(1), progression de 2,4% (+1,8% à périmètre et change  constants) • Progression en Allemagne  • Montée en puissance progressive des extensions de contrats en Chine Veolia Eau Solutions & Technologies (VWS) en baisse de 13,1% et  16,8% à périmètre et change constants à 2 148M€ 2700 2659 M€ • Arrivée à maturité des 3 grands contrats au Moyen Orient 2650 2593 M€ • Hors ces contrats, PAO globalement stable 2600 Backlog VWS 2550 2500 (1) hors VWS 2009 2010 16
  17. 17. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Eau :  Retour confirmé d’une dynamique favorable4 000 M€3 500 108 189 102 135 114 453 000 61 14 925 790 8802 500 799 725 792 793 7372 0001 500 2 145 2 194 2 219 2 3051 000 2 101 2 070 2 105 2 098 500 0 T1 2009 T1 2010 T2 2009 T2 2010 T3 2009 T3 2010 T4 2009 T4 2010 Exploitation Travaux hors M/F/R M/F/R *Marafiq / Fujairah / Ras Laffan 17
  18. 18. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Eau : Capacité d’autofinancement opérationnelle à 1 479M€ ‐4,3% en données courantes, ‐6,4% à change constant France • Evénements commerciaux majeurs • Hausse des dépenses de renouvellement nettes dont la fin de la compensation Vivendi  • Évolutions contractuelles courantes et baisse des volumes d’eau vendus compensées par les  gains de productivité A l’International(1),  • UK : Baisse dans l’eau régulée, hausse des charges d’infrastructure, coûts de  développement • Léger recul en Allemagne • Bonne progression en Asie et aux Etats‐Unis Bonne résistance des travaux • Pression sur les marges en France • Impact limité de la fin des contrats au Moyen Orient, compensé par la reprise du Design et  Build industriel et des ventes d’équipements et de solutions chez VWS(1) hors VWS 18
  19. 19. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Veolia Propreté : PAO en nette hausse à 9 312 M€ +6,7% à données courantes, +3,3% à change constant et +6,9 % à périmètre et change constants Croissance trimestrielle 2010 du Chiffre daffaires Propreté 2009 2009 2010 2010 2450 2 406 10,0% 9,2% 2 401 2 392 2400 8,3% 9,0%Croissance organique VP (%) Croissance organique VP (%) ‐8 pts ‐8 pts +7 pts +7 pts 2350 8,0%dont dont 2300 6,5% 7,0% 2 237Matières recyclées (prix‐volumes)      ‐4 pts Matières recyclées (prix‐volumes)      ‐4 pts +5 pts +5 pts 2250 6,0% 2 193 2 191 2200 5,0%Volume déchets industriels (1)               ‐4 pts Volume déchets industriels (1)               ‐4 pts +1 pt +1 pt 2150 3,3% 4,0% 2 111 2 113Volumes déchets municipaux Volumes déchets municipaux ‐1 pt ‐1 pt ‐1 pt ‐1 pt 2100 3,0%Hausses de prix Hausses de prix +1 pt +1 pt +1pt +1pt 2050 2,0%Autres Autres +1pt +1pt 2000 1,0% 1950 0,0%(1) DIB et déchets dangereux, et services (1) DIB et déchets dangereux, et services T1 T2 T3 T4 associés associés 2009 2010 Croissance à pcc Répartition du PAO par activité 2009 2010 Collecte et Propreté 8% 9% Urbaine 8% 24% 8% 22% Collecte DIB et services associés 6% Collecte DD et 7% services industriels Tri recyclage 12% Traitement DD 14% 24% 24% Incinération 16% 16% CSD 19
  20. 20. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Propreté : Capacité d’autofinancement opérationnelle en hausse à 1 297 M€ +10,4% (en données courantes), +6,4% à change constant Hausse du taux de marge de CAFop à 13,9% vs 13,5% Fort redressement de la profitabilité • Hausse des prix des matières recyclées • Amélioration opérationnelle notamment en Allemagne • Forte contribution des plans d’efficacité notamment en France 20
  21. 21. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Energie : PAO à 7 582M€, en nette progression+7,7% en données courantes, +5,8% à change constant et +6,2% à périmètre et change constants PAO trimestriel (M€)Effet climatique très favorable :• +160M€, dont +99M€ en France et  +37M€ en Europe Centrale 1 244 1 123 1 100 1 063Prix des énergies• Hausse en France (+45M€) liée à la  790 794 616 783 hausse moyenne de 4,3% du panier  1 2571 199 1 1831 346 combustible sur l’année  509 612 496 508 (particulièrement au Q4) T1 09 T1 10 T2 09 T2 10 T3 09 T3 10 T4 09 T4 10• Baisse en Europe Centrale (‐25M€)  suite à la baisse des prix électriques  France International de 30% en République TchèquePic temporaire d’activité des travaux solaires 21
  22. 22. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Energie : Capacité d’autofinancement opérationnelle en forte hausse à 690M€ +13,4% en données courantes, +10,6% à change constant Impacts • favorable du climat (France, Europe Centrale, Pays Baltes, USA), • des effets CO2 positifs • performance difficile en Europe du Sud 22
  23. 23. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Transport : PAO à 5 765M€ ‐1,6% en données courantes, ‐4,4% à change constant et ‐4,3% à périmètre et  PAO trimestriel (M€) change constant 2009 2010 L’impact fortement négatif de la perte des 3  contrats de Bordeaux, Melbourne et  1 508 1 492 1 478 Stockholm en 2009 (637M€ de PAO) a été 1 431 1 466 1 439 1 456 4 rattrapé au Q4. 1 356 171 122 180 2 171 En France, bonne résistance de l’activité en  hausse de 2,1% fondée sur des gains de  +11,3%* +11,1%* +10,8%* contrats de villes moyennes +8,2%* A l’International, baisse de 4,1% et 8,4% à périmètre et change constants T1 T2 T3 T4 • Activité soutenue en Allemagne grâce aux 3  Part des contrats Melbourne,  contrats ferroviaires gagnés fin 2009 (impact  Stockholm et Bordeaux 2009 +68M€); aux Pays Bas (contrat de Haaglanden),  et aux Etats‐Unis (New Orleans, Phoenix,  Part des contrats Melbourne,  Stockholm et Bordeaux 2010 Savannah) * Croissance du PAO hors Melbourne,    Stockholm et Bordeaux 23
  24. 24. Relations investisseurs. 4 mars 2011Veolia Transport : Capacité d’autofinancement opérationnelle à 329 M€ +0,7% à données courantes, ‐3,0% à change constant Pressions concurrentielles sur la France, dont SNCM Amélioration sensible en Allemagne, aux Pays‐Bas Impact négatif de la perte des contrats de Melbourne, Stockholm et Bordeaux et  pertes de démarrage sur Rabat Bonne montée en puissance de l’Asie 24
  25. 25. Relations investisseurs. 4 mars 2011 De la CAFOP au résultat opérationnel récurrentEn M€ 2009  Change  Dont  retraité(1) 2010         courant changeCapacité d’autofinancement  3 514 3 654 +140 +107opérationnelleAmortissements* ‐1 749 ‐1 717 +32 ‐Plus‐values nettes 115 138 +23 ‐Provisions, juste valeur et autres +14 ‐19 ‐33Résultat opérationnel récurrent 1 894 2 056 +162 +62* Dont variation des taux d’actualisation des provisions pour remise en état des sites (‐56M€ en 2009 et 26M€ en 2010) (1) Les comptes 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : Se référer à l’annexe 2 25
  26. 26. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Résultat opérationnel récurrent en hausse de 8,5%  et taux de marge en améliorationEn M€ 2009  Change   Change       retraité(1) 2010         courant constantEau 1 145 1 020 ‐11,0% ‐12,6%Propreté 355 609 +71,4% +63,6%Services à l’énergie 401 460 +14,6% +12,0%Transport 158 146 ‐7,9% ‐11,6%Holding ‐165 ‐179Résultat opérationnel récurrent 1 894 2 056 +8,5% +5,3%Taux de marge 5,6% 5,9% ‐ ‐ (1) Les comptes 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : Se référer à l’annexe 2 26
  27. 27. Relations investisseurs. 4 mars 2011Coût de financement Variation  En M€ 2009 2010 en % Coût de l’EFN ‐768 4,76%* ‐793 5,09% +0,33% Impact variation de la trésorerie moyenne +0,32% Impact variation des taux d’intérêt ‐0,04% Autres +0,05%EFN de clôture (1) de 15 218M€ vs 15 127M€EFN moyen(2) de 15 566 M€ contre 16 466 M€ en 2009 Evolution du taux de financement depuis 2004Dette Brute: 20 238M€ vs. 20 287M€ Taux 2010: 5,09%• Coût de financement 4.1% vs 4.03%Placements de 5 407M€ : 1,11% 5,8% 5,61%* 5,6% 5,49%* 5,4% 5,2% 5,12%* 5,09% 5,04%* 5,07%*(1) L’endettement financier net (EFN) représente  5,0% la dette financière brute (la dette financière  4,76%* 4,8% non courante, courante et trésorerie passive),  4,6% nette de la trésorerie et équivalents de  trésorerie et hors réévaluation des dérivés de  4,4% couverture de la dette 4,2%(2) L’EFN moyen est la moyenne des EFN  2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 mensuels de la période  * Données publiées 27
  28. 28. Relations investisseurs. 4 mars 2011Impôts 50,0% 48,1% 45,0% 40,0% 35,0% 30,0% 3,9% 0,3% 27,7% 25,0% 25,0% 0,5% 0,0% 1,4% 21,6% 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 0,0% Taux réel Taux réel Taux réel Impairment Cessions VT INC Groupe Autres Taux réel dimpôt dimpôt dimpôt fiscal dimpôt 2007 2008 2009 France 2010 (publié) (publié) (retraité) 28
  29. 29. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Du résultat opérationnel au résultat net part du  Groupe 2009 retraité (1) 2010En M€ Récurrent Non Total Ré Récurrent Non Total récurrent ré récurrentRésultat opérationnel 1 894 88 1 982 2 056 64 2 120Coût de l’endettement financier net(2) -873 -873 - -907 - -907Charge d’impôts sur les sociétés - -239 -239 - -319 - -17 -336 -Résultat des entreprises associées -1 -1 18 18 - -27 -27 - - -24 - 24Résultat net des activités non poursuiviesPart des minoritaires - -262 4 -258 - 269 -21 - -290Résultat net part du Groupe 519 65 584 579 2 581 (1) Les comptes de l’année 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités Allemagne dans la division Services à l’Energie, des activités en Norvège de la division Propreté et  des activités de l’Eau au Gabon et aux Pays‐Bas; le bilan des actifs et passifs de ces quatre unités génératrices de trésorerie a été reclassé sur les lignes actifs et passifs  destinés à la vente; ‐ du reclassement en activités continues des activités Energies Renouvelables dans la division Services à l’Energie. (2) et autres charges et produits financiers, dont 76 M€ de charges de désactualisation des provisions en 2010 29
  30. 30. Relations investisseurs. 4 mars 2011Tableau de financement : cash flow positif de 409 m€ En M€ 2009 2010 Capacité d’autofinancement (1) 3 578 3 742 Remboursements actifs financiers opérationnels 455 424 Génération totale de cash 4 033 4 166 Investissements bruts ‐2 970 ‐3 256 Variation BFR 432 83 Impôts payés ‐408 ‐368 Intérêts versés ‐802 ‐808 Dividende (2) ‐434 ‐735 Autres (3) 202 86 Cessions 1 291 1 241 Cash flow libre 1 344 409 Effets de change et autres 57 ‐500 Endettement financier net au 31 décembre 15 127 15 218 Variation de l’endettement ‐1 401 91 (1) Dont capacité d’autofinancement financière (-1M€ en 2009 et -18M€ en 2010) et capacité d’autofinancement des opérations non poursuivies (65 M€ en 2009 et 106 M€ en 2010) (2) Dividende versé aux actionnaires et aux minoritaires (3) Comprend notamment les variations de créances et autres actifs financiers pour 41M€ en 2010 et 163 M€ en 2009 30
  31. 31. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Croissance maitrisée des investissementsEn M€ 2009 2010 Investissements de maintenance  1 271 1 075 En % du PAO consolidé 3,7% 3,1% Investissements de croissance industriels 861 1 033 (hors actifs financiers opérationnels) Investissements de croissance financiers (1) 338 653 Nouveaux actifs financiers opérationnels 500 495Investissements bruts 2 970 3 256 +9,6% (1) Y compris acquisitions partielles entre actionnaires ne modifiant pas le contrôle et endettement financier net des sociétés entrantes 31
  32. 32. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Cessions : 2,5 Mds€ réalisés en deux ans (1) 2010: 1 241m€ 2009‐2010: 2 532m€ Cessions industrielles 205m€ Cessions industrielles 464m€ Actifs matures 627m€Partenariats Actifs matures 282m€ 397m € Partenariats 664m€ Actifs non  Actifs non stratégiques stratégiques 777m€ 357 m€ (1) Cessions industrielles et cessions financières (y compris EFN des sociétés cédées et cessions partielles entre  actionnaires ne modifiant pas le contrôle et augmentation de capital souscrite par les minoritaires) 32
  33. 33. Relations investisseurs. 4 mars 2011Effet des cessions et des activités non poursuivies 2009‐2010 sur le PAO et la CAFop 2010 En Mds€ Impact PAO 2010 Impact CAFop 2010 Cessions 2009 et  ~ 1,3 ~ 0,15 2010  Activités non  ~ 0,8 ~ 0,1  poursuivies 2010 et  non encore vendues TOTAL ~ 2,1 ~ 0,25  33
  34. 34. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Des cessions d’actifs  créatrices de valeur En M€ 2008 2009 2010 Plus values récurrentes Eau 66,0 25,1 65,5 Propreté 16,0 24,7 41,8 Energie 11,8 43,5 10,7 Transport 18,6 21,2 20,2 Holdings 0,1 0 0 Total en RESOP récurrent (1) 112,5 114,5 138,2 Plus values non récurrentes (2) 99,0 89,0 Total des plus values en Résultat Opérationnel 112,5 213,5 227,2 Plus‐values en résultat des activités non  176,5 92,4 57,4 poursuivies (3) Total des plus‐values (1) + (2) + (3) 289,0 305,9 284,6 Dépréciations et pertes de valeurs ‐303,0 ‐21,1 ‐115,5(2) En 2009: Plus‐value VPNM dans la Propreté, en 2010 PV Usti dans l’Energie 34(3) En 2008: plus values Crystal et Clemessy dans l’Energie, en 2009 plus value WTE dans la propreté et moins value Fret, en 2010 plus‐value Dade
  35. 35. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Cash flow libre 2009 2010 +432 ‐12244000 4000 3514 3654 +83 ‐15913500 35003000 ‐802 30002500 FCF avant  dividendes 2500 ‐408 +1 778M€ ‐8082000 +266 2000 FCF avant 1500 ‐434 1344 1500 ‐368 dividendes +174 + 1144M€1000 1000 ‐735500 500 409 0 0 CAFop 2009 Var de BFR Invest nets Frais Impôts Autres Dividendes FCF CAFop 2010 Var de BFR Invest nets Frais Impôts Autres Dividendes FCF retraitée financiers aprèsDIV financiers aprèsDIV 35
  36. 36. Relations investisseurs. 4 mars 2011Nouvelle amélioration des ratios de créditEn Mds€ 3,99 4 17 3,95 3,75 16,5 3,7516,5 3,65 3,6 3,55 3,6 3,4 3,5 16 3,37 3,3 3,415,5 15,1 15,1 15,2 3 15 14,7 EFN Ratio EFN (ancienne déf. CAFop)14,5 2,5 Ratio EFN (post IAS 7) 13,9 14 En application au 01/01/10 de 2 l’IAS 7 sur les charges de13,5 renouvellement, la fourchette 13 cible du ratio du Groupe passe de 1,5 3,5X - 4X à 3,85X – 4,35X12,5 12 1 31-déc- 31-déc- 31-déc- 31-déc- 31-déc- 31-déc- 05 06 07 08 09 10Maturité moyenne de l’EFN :  9,4 ans contre 10 ans à fin 2009Notation• Moody’s : P‐2/ A3 perspective négative (confirmé le 8 juillet 2010)• Standard & Poor’s : A‐2 / BBB+ perspective stable (le 21 avril 2010) 36
  37. 37. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Evolution du ROCE après impôt 2010 ROCE - Passage de 2009 à 201010.00%9.50%9.00%8.50% +0,3% - -0,3% +0,6%8.00% + 7,9% +7,6% -0,2%7.50%7.00% Performance Variation du ROCE Effet Redressement Actifs lents ROCE change taux dimpôt 2010 acquisitions6.50% 2009 et récentes Retraité périmètre6.00% ROCE 2009 Variation de Redressement Actifs lents Performance Variation du ROCE 2010 périmètre et Propreté taux dimpôt change Allemagne et Italie (acquisition récente) 37
  38. 38. PERSPECTIVES 2011‐2013 LE CHOIX  D’UNE CROISSANCE SELECTIVE, D’UNE HAUSSE DE LA RENTABILITE ET  D’UNE DISCIPLINE FINANCIERE
  39. 39. Relations investisseurs. 4 mars 2011Une stratégie offensive et claire (1)DÉVELOPPER LE GROUPE SELON 4 PRINCIPES Cibler les nouvelles frontières Miser sur les technologies  des services à l’environnement et les savoir‐faire rares Privilégier les enjeux complexes Rechercher l’effet de taille NOS CHOIX D’INVESTISSEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT  RÉPONDRONT A CES 4 CRITÈRES CUMULÉS 39
  40. 40. Relations investisseurs. 4 mars 2011Une stratégie offensive et claire (2)SE DONNER LES MOYENS D’UNE CROISSANCE RENTABLESANS ACCROITRE L’ENDETTEMENT PAR UNE DOUBLE ACTION Être sélectif • En choisissant nos créneaux de croissance dans les secteurs et les régions les plus porteurs => les secteurs prioritaires • En protégeant la rentabilité et la productivité des activités et régions à fort cash flow positif => les positions fortes du groupe • En construisant les positions fortes de demain à partir des plateformes existantes  Être manœuvrant • En renforçant les efforts de productivité afin de rendre le groupe toujours plus mobile  => le plan d’efficacité • En dégageant des ressources dans les secteurs et régions qui ne correspondent  pas aux secteurs prioritaires et aux positions fortes du groupe => les  désinvestissements 40
  41. 41. Relations investisseurs. 4 mars 2011Etre manoeuvrant (1)UN PLAN DE PRODUCTIVITE QUI RENFORCE L’AGILITE DU GROUPE 265M€ 255 M€* 129 M€ 102 M€ 112 M€ * Hors plan d’adaptation  2006 2007 2008 2009 2010 de la Propreté en 2009  pour 126M€ De nouvelles voies pour renforcer notre compétitivité : Cadre cohérent de gestion : revue des processus et des organisations Revue de performance 360° des principales Business Units Objectif : augmenter les efforts de productivité annuels 41 de 250 M€ à 300 M€ d’ici 3 ans
  42. 42. Relations investisseurs. 4 mars 2011Être manœuvrant (2)UN PROGRAMME DE CESSIONS D’ACTIFS BIEN ENGAGÉ Cessions réalisées en 2009‐2010 Plus values nettes globales 2 532 M€ en M€ 306 Cessions industrielles 464m€ Actifs matures 627m€ 289 285 Partenariats 664m€ Actifs non stratégiques 777m€ 2008 2009 2010 Un programme de cessions 2011‐2013 de 4 Mds, soit ~15% des capitaux employés*  • Sur des activités et des régions autres que les secteurs prioritaires et les positions fortes à consolider • Qui conduiront à plus de concentration géographique*y compris actifs financiers opérationnels 42
  43. 43. Relations investisseurs. 4 mars 2011Etre sélectif (1)DES SECTEURS DE DÉVELOPPEMENT IDENTIFIÉS ET PRIORISÉS  EAU • Grands contrats concessifs municipaux  en Europe et Asie • BOT (« Build Operate Transfer ») industriels dans les grands pays émergents PROPRETE • Traitement et recyclage des déchets industriels toxiques en Europe aux USA et dans les pays  émergents • PFI (« Private Finance Initiative ») et PPP (Partenariat Public Privé) pour la gestion intégrée des  déchets en Europe  • Tri et recyclage des déchets banals en Europe et Amérique du Nord ENERGIE • Boucle locale de l’énergie (biomasse, cogénération, réseaux de chaleur, plaques industrielles) en  Europe de l’Est et Amérique du Nord • Contrats concessifs municipaux de réduction de l’énergie en Europe et Amérique du Nord TRANSPORT • Rail régional en Europe • Sites propres lourds en Europe, Amérique du Nord et grands pays émergents • Transport à la demande et intermodalité en Europe et Amérique du Nord Nous concentrerons nos efforts de croissance organique sur ces secteurs. Nous  ciblerons nos acquisitions sur des technologies différenciantes sur ces secteurs 43
  44. 44. Relations investisseurs. 4 mars 2011Etre sélectif (2) DES POSITIONS FORTES A CONSOLIDER MESURES MISES EN OEUVRE =>   Les activités actuelles à fort cash flow INVESTISSEMENTS A PAY BACK RAPIDE EAU PROPRETE ENERGIE  TRANSPORT •Optimisation énergétique sur les  France France France France activités existantes •Propreté (Etats‐Unis) : Asset swaps Royaume‐Uni Royaume‐Uni Allemagne Allemagne Etats‐Unis DEVELOPPEMENT DE NOS CRENEAUX  PRIORITAIRES SUR CES GEOGRAPHIES  DYNAMIQUE DES MARCHES DU GROUPE MATURES ELEMENTS FAVORABLES ELEMENTS DEFAVORABLES •Eau non régulée au Royaume‐Uni  •Appels d’offre CRE (Commission de ‐ Demande croissante  ‐ Erosion lente des  Régulation de l’Energie)d’efficacité économique liée  volumes •PFI au Royaume‐Uniaux contraintes des finances  ‐ Concurrence du secteur  •Rail régional allemandpubliques public (régies ou anciens ‐ Exigence environnementale  monopoles)toujours plus grande CROISSANCE SUPERIEURE OU  44 EGALE A L’EVOLUTION DU PIB
  45. 45. Relations investisseurs. 4 mars 2011Etre sélectif (3)NOS PLATEFORMES EXISTANTES : DES POSITIONS FORTES EN DEVENIR  Energie – PECO ‐ 1er producteur local  d’énergies ‐ PAO 2010 1,1Md€ •Conquête du segment « réseau de  chaleur » avec prix de chaleur compétitifs  et propriété des actifsEau – PECO ‐ PAO 2010 873M€ •De nombreux réseaux à conquérir:   •Premier contrat en 1994 à Szeged  Prague, Varsovie, Gdansk, Bucarest, Sofia (Hongrie) •9,5 millions de personnes desservies en  eau potable et 8,9 millions en  assainissement.  •Fortes positions dans les pays principaux Eau – Chine ‐ PAO 2010 670 M€ •Premier contrat en 1997 à Chengdu  (part de marché en République tchèque  •40 millions de personnes desservies en  de 45%, en Slovaquie de 25% et de 40%  eau potable  en Hongrie pour lassainissement)  •Présence dans les principales mégapoles  chinoises  •Très forte croissance du PAO par  la  combinaison de la hausse des volumes,  des hausses tarifaires et des extensions  de contrats CROISSANCE A DEUX CHIFFRES 45
  46. 46. Relations investisseurs. 4 mars 2011Allocation des investissements 2011‐2013En Mds€ Maintenance Investissements de défense TotalPositions fortes 2,5 1,0 3,5 Croissance  Maintenance embarquée Nouveaux projets TotalSecteurs prioritaires 0,8 3,5 3,0 7,3Autres 0,7 0,5 ‐ 1,2Cessions ‐4,0 Maintenance Croissance Cessions TotalTotal 4,0 8,0 ‐4,0 8,0 Cash flows libres cumulés avant investissements et cessions  8,0   Mds€ 46
  47. 47. Relations investisseurs. 4 mars 2011Investissements dans les nouveaux projets Répartition de la CAFop en 2010 Répartition des investissements sur les nouveaux projets 2011‐2013 Pays Pays émergents émergents 12% 21% Europe de l’Est 15% 62% Europe Europe de l’Est Europe de l’Ouest 30% de l’Ouest 22% Amérique 11% du Nord 27% Amérique du Nord50 % DES INVESTISSEMENTS DE CROISSANCE DANS LES NOUVEAUX PROJETS CONCENTRES SUR LES PAYS EMERGENTS ET D’EUROPE CENTRALE 47
  48. 48. Relations investisseurs. 4 mars 2011Nos objectifs à 3 ans Résultat opérationnel récurrent en progression dans   la fourchette de [4% ‐ 8%]*M€ Avec reprise +8 % économique +6% +4 % Sans reprise économique 1 932 2 056 (+6%) Croissance annuelle moyenne 2009 2010 ROCE après impôts 9% à 10% à fin 2014 Free cash flow positif et endettement net stable* Hors effet de rapprochement Veolia Transport/Transdev 48
  49. 49. Sommaire Annexes
  50. 50. Relations investisseurs. 4 mars 2011Sommaire des annexesUn exercice affecté par l’évolution des devises Annexe 1Principales données 2009 retraitées Annexe 2Principaux contrats gagnés ou renouvelés en 2010 Annexe 3Analyse du PAO 2010  Annexe 4Evolution des marges opérationnelles  Annexe 5Détail des réductions de coûts  Annexe 6Propreté: PAO vs Production industrielle & Evolution des cours Annexe 7Investissements bruts par division Annexe 8 Cessions 2010  Annexe 9Vue d’ensemble des actifs financiers opérationnels  Annexe 10Caractéristiques de la dette  Annexe 11 Liquidité nette Annexe 12Bilan  Annexe 13ROCE  Annexe 14Composition du Conseil d’Administration et du Comité Exécutif  Annexe 15 50
  51. 51. Relations investisseurs. 4 mars 2011 Annexe 1 : Evolution des devises Principales devises  2010 / (1€ = xx devise étrangère) 2009 2010 2009Dollar US Taux moyen 1,393 1,327 +4,8% Taux de clôture 1,441 1,336 +7,2%Livre sterling Taux moyen 0,891 0,858 +3,7% Taux de clôture 0,888 0,861 +3,1%Won coréen Taux moyen 1 772,65 1 532,51 +13,5% Taux de clôture 1 666,97 1 499,06 +10,1%Dollar australien Taux moyen 1,775 1,444 +18,6% Taux de clôture 1,601 1,314 +17,9%Couronne tchèque Taux moyen 26,457 25,294 +4,4% Taux de clôture 26,473 25,061 +5,3%Le taux moyen s’applique au compte de résultat et aux flux de trésorerieLe taux de clôture s’applique au bilan 51
  52. 52. Relations investisseurs. 4 mars 2011Annexe 1 :Impact du change sur les comptes 2010 Dépréciation de l’Euro 2010 / 2009 Taux moyen             Taux de clôture • Dollar Australien +18,6% +17,9% • Couronne Tchèque +4,4% +5,3% • Livre Sterling +3,7% +3,1% • Dollar US +4,8% +7,2% Impacts sur les chiffres clés • PAO +€912m • CAFop +€107m • Résultat opérationnel récurrent +€62m • Hausse de la dette nette (aux taux de clôture) +€465m 52
  53. 53. Relations investisseurs. 4 mars 2011Annexe 2: Principales données 2009 retraitées  En M€ 2009 2009 publié retraité (1) PAO 34 551,0 33 951,8 Capacité d’autofinancement opérationnelle  3 955,8 3 513,6(2) Résultat opérationnel récurrent 1 932,4 1 894,1 Résultat net récurrent part du Groupe 538,1 519,0 Résultat net part du Groupe 584,1 584,1 Cash flow libre (3) 1 344 1 344(1) Les comptes de l’année 2009 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités Allemagne dans la division Services à l’Energie, des activités en  Norvège de la division Propreté et des activités de l’Eau au Gabon et aux Pays‐Bas; le bilan des actifs et passifs de ces quatre unités génératrices de trésorerie a  été reclassé sur les lignes actifs et passifs destinés à la vente; ‐ du reclassement en activités continues des activités Energies Renouvelables dans la division Services à l’Energie.(2) En application du nouvel amendement précisant les conditions de mise en œuvre de la norme IAS 7 à partir du 1er janvier 2010, la capacité d’autofinancement  opérationnelle  de l’année 2009 a été retraitée des dépenses de renouvellement pour un montant de 360,9m€ dont 245,7m€ pour la division Eau et 115,2m€ pour  la division Services à l’Energie.(3) Le free cash flow correspond au cash généré (somme de la capacité d’autofinancement totale et du remboursement des actifs financiers opérationnels) net de la  prise en compte de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du BFR opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes  versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions (y compris la variation des créances et autres actifs financiers), (iv) intérêts financiers nets versés et (v)  impôts versés.  53

×