Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
A T E L I E R D E D É M A R R A G E D U P R O G R A M M E
D E R E C H E R C H E
« F I N A N C E M E N T B A S É S U R L E ...
Historique de la prise en charge des plus pauvres au Mali : Du
déni à l’obligation d’agir
 Régime socialiste de 1960 à 19...
Le contexte actuel
 FBR au Mali : actions qui vise une amélioration de l’offre de soins sans prise en
compte du volet équ...
Le RAMED
 Les bénéficiaires
 Les indigents : les personnes dépourvues de ressources, reconnues comme telles par les auto...
Le RAMED
 Limites / Problèmes soulevés
 Définition imprécise de l’indigence, faiblement opérationnalisable
 Pas de rece...
Les différentes passerelles/Tentatives d’articulation des
initiatives existantes autour du Ramed
La CMU à l’horizon 2018
 La CMU (couverture maladie universelle) : une tentative de réunir dans une même entité,
les disp...
Ramed/Jigisèmèjiri
• Les bénéficiaires
 Ménages pauvres/vulnérables souffrant d’une insécurité alimentaire chronique (Niv...
Initiative de l’UNICEF en faveur des indigents
dans les régions de Sikasso et Mopti
 Les bénéficiaires
 les indigents : ...
Difficultés et limites d’une articulation efficace des initiatives
 Les limites/problèmes soulevés
 Nécessité d’avoir de...
Dans ce contexte, quels objectifs de recherche privilégier ?
 Analyser la mise en œuvre du Ramed au niveau national et lo...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

La recherche sur la prise en compte de la dimension d'équité

981 views

Published on

Présentation de Laurence TOURE et Astan SANGARE donnée lors de l’atelier de démarrage du programme de recherche "Financement basé sur les résultats en santé maternelle et infantile et équité au Mali et au Burkina Faso" associé à une formation au transfert des connaissances.
Bamako, les 26, 27 et 28 janvier 2016.

Published in: Healthcare
  • Be the first to comment

La recherche sur la prise en compte de la dimension d'équité

  1. 1. A T E L I E R D E D É M A R R A G E D U P R O G R A M M E D E R E C H E R C H E « F I N A N C E M E N T B A S É S U R L E S R É S U L T A T S E N S A N T É M A T E R N E L L E E T I N F A N T I L E E T É Q U I T É A U M A L I E T A U B U R K I N A F A S O » La recherche sur la prise en compte de la dimension équité Laurence TOURE Astan SANGARE
  2. 2. Historique de la prise en charge des plus pauvres au Mali : Du déni à l’obligation d’agir  Régime socialiste de 1960 à 1968 : le déni de la pauvreté individuelle du fait de l’entraide légendaire et de la gratuité des services et la promotion du développement communautaire  De 70 à 80, le régime militaire au pouvoir entérine la politique de développement communautaire mais instaure un service social pour les groupes sociaux atteints de certaines pathologies (lèpre)  Dans les années 2000 : réformes institutionnelles en matière de protection sociale imposées par les ajustements structurels, la politique de l’IB en matière de santé et à la dégradation du service public ; identification par ailleurs de nouvelles catégories sociales de défavorisés (veuves, orphelins, handicapés)  Depuis, multiplication des initiatives en faveur des plus pauvres dans le domaine sanitaire, initiatives qui peinent cependant à identifier les plus pauvres. On passe ainsi de l’idée socialiste qu’il n’y a pas de très pauvres en Afrique à celle selon laquelle tout le monde est suffisamment pauvre pour qu’il soit pertinent de cibler les plus défavorisés. Ce qui a fait dire à un de nos interlocuteurs « A force de fuir les indigents, on ne les connait pas. »
  3. 3. Le contexte actuel  FBR au Mali : actions qui vise une amélioration de l’offre de soins sans prise en compte du volet équité  Dispositif du Ramed en faveur de la prise en charge médicale des indigents  Une grande dispersion des efforts en faveur des plus pauvres et des tentatives récentes de synergies autour de l’ANAM en vue d’améliorer la demande et notamment celles des plus pauvres
  4. 4. Le RAMED  Les bénéficiaires  Les indigents : les personnes dépourvues de ressources, reconnues comme telles par les autorités communales et qui ne sont couvertes par aucun autre système d’assurance) et leurs ayants droit  Les bénéficiaires de droit : les pensionnaires des établissements de bienfaisance; les pensionnaires des établissements pénitentiaires; les personnes sans domicile fixe)  Mode d’identification/ciblage  à la charge des collectivités, des agents du ministère du développement social et des prestataires de soin, sur la base d’un enquête sociale  Contenu  Gratuité des soins de santé (hospitalisations; ambulatoires; examens; imagerie; accouchements; médicaments), à tous les niveaux de la pyramide sanitaire  La situation au 31 décembre 2015 De son lancement en octobre 2011 à nos jours, l’Agence Nationale d’Assistance Médicale a :  immatriculé au R A M E D de 102 591 bénéficiaires : 31 648 indigents ; 3 914 ayant droit ; 9 260 bénéficiaires de droit ; 90 victimes de conflits armés ; 17 023 bénéficiaires de jigisèmèjiri ( les 17 023 personnes immatriculées correspondent à 57 591 bénéficiaires)  de 2011 à 2015, l'ANAM a remboursé15.132 dossiers de prestations médicales dont 4.286 pour la seule année de 2015
  5. 5. Le RAMED  Limites / Problèmes soulevés  Définition imprécise de l’indigence, faiblement opérationnalisable  Pas de recensement systématique a priori des indigents organisé sur l’ensemble du territoire  Un dispositif très centralisé et peu de RH pour faire face à l’enregistrement de nouveaux bénéficiaires  Une absence de moyens financiers pour rendre opérationnelles les équipes des services sociaux déconcentrés, chargées des enquêtes sociales  Un manque d’informations sur le profil des bénéficiaires et sur l’impact de ce dispositif pour les bénéficiaires  Quid du renouvellement des certificats d’indigence valables un an ?
  6. 6. Les différentes passerelles/Tentatives d’articulation des initiatives existantes autour du Ramed
  7. 7. La CMU à l’horizon 2018  La CMU (couverture maladie universelle) : une tentative de réunir dans une même entité, les dispositifs d’assurance maladie, contributifs ou non contributifs (AMO, mutuelles, Ramed)  Intégration des politiques de gratuité dans la CMU
  8. 8. Ramed/Jigisèmèjiri • Les bénéficiaires  Ménages pauvres/vulnérables souffrant d’une insécurité alimentaire chronique (Niveau insécurité alimentaire ; La capacité de ; Le niveau de revenu ; la taille et composition du ménage)  Le ciblage  géographique au niveau régional et local  Communautaire au niveau village sur la base de quotas populationnels  Une limite identifiée : Fixation de quotas par villages sur une base populationnelle et non en fonction nombre réel d’indigents identifiés par la communauté  Le contenu  Transfert cash trimestriel via orange money  Mesures accompagnement (amélioration des bonnes pratiques, nutrition, hygiène)  Le Registre unifié est une initiative de réforme nationale visant à établir une base de données unifiée de tous les bénéficiaires du filet de sécurité sociale du Mali. La politique et l’organisation administrative de ce Registre unifié (RU) ne sont pas encore déterminées  La situation  le SIG du Projet contient déjà 57.001 ménages enregistrés comme bénéficiaires potentiels du programme dont 76,5% reçoivent des transferts monétaires réguliers (43.613 ménages à la date du 30 septembre 2015
  9. 9. Initiative de l’UNICEF en faveur des indigents dans les régions de Sikasso et Mopti  Les bénéficiaires  les indigents : 70 000 en 9 mois (d’ici mars 2016), opération renouvelable pour un même nombre les 9 mois suivants  Le ciblage  Dans ses zones d’interventions, quelques communes dans les districts suivants (3 à Sikasso, 3 à Mopti)  Via les services sociaux, selon enquête sociale avec constitution de comités, établissement des listes par les comités villageoises, validation …).  Le contenu  Volet diffusion information/sensibilisation sur le Ramed, au niveau des collectivités locales et des professionnels de santé  Volet appui à l’identification des indigents et mise à jour d’un répertoire des indigents (en cours)  Distribution kits scolaires, lutte contre malnutrition
  10. 10. Difficultés et limites d’une articulation efficace des initiatives  Les limites/problèmes soulevés  Nécessité d’avoir des critères d’identification des indigents plus précis  Existence d’un comité technique mensuel (ministère, Anam, jigisemeyiri et unicef) qui se réunit pour faire le bilan d’avancement des activités et pour travailler sur la grille d’identification indigents  Durée trop courte du certificat d’indigence (un an)  Durée de 3 ans à l’étude  Lenteur du processus d’enregistrement des indigents à l’ANAM  Ciblage géographique  Recensement dans un fichier commun de bénéficiaires définis différemment et selon des modes d’identification spécifiques o Approche HEA (household economy approch), o Combinaison géo et communautaire, o Approche Ramed sur la base d’enquête sociale mais sans recensement priori • Manque d’évaluation qualitative a posteriori du profil des bénéficiaires des différentes initiatives, en particulier le Ramed
  11. 11. Dans ce contexte, quels objectifs de recherche privilégier ?  Analyser la mise en œuvre du Ramed au niveau national et local et ses résultats  D’une manière plus générale, et en appui à ces tentatives de synergie très intéressantes  Cartographier et analyser les processus de ciblage et éclairer in fine le processus d’identification des indigents pour l’ANAM o Définir quels sont les différents types de processus de ciblage des plus pauvres au Mali o Evaluer la qualité de ces différentes techniques de ciblage des plus pauvres o Documenter la mise en synergie de ces différentes initiatives par une participation aux rencontres du comité de concertation et différents ateliers o Organiser un atelier de présentation des résultats en début d’année 2 afin de nourrir les réflexions o pour Anam et ses partenaires, d’une part o Pour l’articulation possible entre FBR et Anam/CMU o pour notre recherche action sur l’identification communautaire des indigents dans la région de Koulikoro, d’autre part

×