Walking the Edit - présentation dans le cadre du festival Mapping

1,414 views

Published on

Conférence de présentation du dispositif "Walking the Edit" dans le cadre du festival Mapping http://www.mappingfestival.ch/2010/?artist=664&lang=en

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,414
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
146
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Walking the Edit - présentation dans le cadre du festival Mapping

  1. 1. Walking the Edit<br />un dispositif artistique qui permet de composer un film en déambulant à travers la ville<br />
  2. 2. WE @ Mapping: jouer des images<br /><ul><li> accessibilité (base de données audio-visuelle, accès en réseau via « le nuage » internet)
  3. 3. temps réel (action-réaction immédiate, flux audio-visuel)
  4. 4. jouabilité (relations multiples, variables et ludiques, interactivité)
  5. 5. partage (images « libres », passage de témoin entre créateur et spectateurla question des droits d’auteur et de la place de l’auteur)</li></li></ul><li>« Marcher son film »: points de départ<br /><ul><li> Il est possible d’attribuer une adresse spatiale à des images
  6. 6. Il est possible d’enregistrer et de partager son parcours
  7. 7. La forme d’un parcours ressemble à la forme d’un film
  8. 8. La communication mobile de données informatiques est garantie
  9. 9. En résumé: il est possible de partager des données (images, vidéos etc)géolocalisées et d’y accéder « in real life » </li></li></ul><li>En marchant (l’expérience), à l’horizon (son film)<br /><ul><li> Notre parcours laisse une trace et crée une forme(forme du trajet, forme du montage)
  10. 10. Notre perception est « augmentée » et notre imagination stimulée(par le film que l’on entend chemin faisant)
  11. 11. Notre déambulation enregistrée compose un film(de manière interactive, intuitive et ludique)
  12. 12. En résumé: nous accédons, chemin faisant, à la mémoire audio-visuelle du territoire et nous la recombinons dans un film unique et surprenant.</li></li></ul><li>
  13. 13. Mode d’emploi (c’est pas si compliqué)<br />1) Mettre les oreillettes<br />2) Lancer l’application WE sur l’iPhone<br />3) Démarrer l’enregistrement du parcours<br />4) Marcher, écouter, regarder...<br />5) Arrêter l’enregistrement<br />6) Regarder le résultat (directement sur l’iPhone ou sur le site web du projet)<br />
  14. 14. Résumé(par où on est passés ?)<br /><ul><li> Les images existent avant le parcours(base de donnée spécifique, archives, réseaux sociaux etc)
  15. 15. L’iPhone enregistre le parcours(le téléphone « digitalise » notre comportement)
  16. 16. On entend le film en marchant(cinéma pour aveugles, on peut imaginer les images à partir de ce que l’on entend)
  17. 17. On voit le film une fois l’enregistrement terminé(le film est le reflet formel de notre parcours)
  18. 18. Et surtout: plaisir, découverte, surprises… </li></li></ul><li>Mais alors<br />
  19. 19. Au début du chemin, quelques questions<br /><ul><li> Comment faire du cinéma (des images) aujourd’hui ?(face à l’hybridation des moyens de tournage et multiplication des canaux de diffusion) </li></li></ul><li>Au début du chemin, quelques questions<br /><ul><li> Comment s’approprier les nouvelles technologies ?(au regard de la digitalisation de nos vies, de la prolifération des « mondes parallèles »)</li></li></ul><li>Au début du chemin, quelques questions<br /><ul><li> Est-ce que notre rapport aux images change ?(brouillage des rôles de créateur, producteur, spectateur;liens multiples et variables face à l’image) </li></li></ul><li>Pistes de réflexion<br />
  20. 20. Prise de vue – l’enregistrement<br />Pellicule<br />Vidéo analogique<br />Appareils numérique<br />Vidéo numérique<br />Métadonnées<br />Métadonnées<br />t<br />Métadonnées<br />
  21. 21. Prise de vue – l’enregistrement<br />Etat des lieux<br />- Les caméras sont devenus des petits ordinateurs dotés d’un œil et d’oreille… et de capteurs divers<br />- Développement qualitatif de l’image et du son; quantitatif concernant les métadonnées<br />- On enregistre « l’histoire » et le contexte du tournage via les métadonnées<br />t<br />
  22. 22. Montage – le contenu<br />Base de données<br />…<br />Motion sensor data<br />GPS data<br />cameraman<br />settings<br />date<br /> nom<br />metadonnées<br />Environ 10% des images<br />
  23. 23. Montage – le contenu<br />Base de données<br />Que deviennent les 90% d’images qui restent ?<br />
  24. 24. Projection – les écrans<br />Cinéma<br />Home cinémaOrdinateurs<br />Mobiles<br />Ecrans publics<br />Quelques questions:<br /><ul><li> Est-il possible de passer le même film sur tous les écrans ?
  25. 25. Quelle est la relation des images au contexte ?
  26. 26. Un téléphone mobile, est-ce seulement un écran ?</li></li></ul><li>Montage et diffusion<br />Séquences montées; visionnement personnalisé.<br />Youtubeetc<br />Base de données<br />Plans non montés;Montage automatique en fonction d’une logique particulière et visionnement personnalisé.<br />Divers projets; WE<br />Les images restantes,les « chutes »,les « rushes »<br />Tourné, monté et diffusé:les images tournées sont directement montées et diffusées en fonction d’une logique particulière.<br />… à faire ?<br />Environ 10% des images sont « consolidées » dans un film. <br />
  27. 27. Variantes de présentation pour Walking the Edit<br />Variante artistique:<br />Monter un film basé sur du matériel soigneusement tourné et indexé en amont par une équipe de réalisation.<br />Base de données<br />Variante « utilitariste »:<br />Monter un film basé sur du matériel historique, des données architecturales ou urbanistiques.Agrégation de plusieurs bases de données existantes.<br />Variante touristique:<br />Monter un film basé sur du matériel partagé (flickr, youtubeetc), du matériel spécifique.<br />
  28. 28. Au bout du chemin, des perspectives :<br /><ul><li> Les images en mouvement peuvent exister en dehors des écransinventer de nouvelles manières de fabriquer des images (utilisation des métadonnées),hors-champs, puis hors-écran: une nouvelle vie pour les images… </li></li></ul><li>Au bout du chemin, des perspectives :<br /><ul><li>Le monde numérique peut se mélanger au monde analogique, organiquevariabilité vs reproductibilité; une mémoire numérique liée au monde vivant et donc en constante réécriture</li></li></ul><li>Au bout du chemin, des perspectives :<br /><ul><li>L’espace urbain n’est pas que la somme des choses visiblesavoir accès aux « données sensibles », à la mémoire audiovisuellepouvoir lire et écrire dans / sur l’espace urbain</li></li></ul><li>Au bout du chemin, des perspectives :<br />- Les images comme « passage de témoin »(re)considérer l’importance du partage vs copyright;l’enjeu de la co-création<br />
  29. 29. Passé, présent, futur:<br />Le dispositif « Walking the Edit » a été rendu possible via un projet de recherche effectué entre janvier 2008 et juillet 2009 dans le cadre du Master Cinéma de la HES-SO hébergé au sein de l'ECAL.<br />Depuis l'été 2009, le projet continue son développement au sein de C-SIDE Productions et a reçu le soutien des financements suivants:<br />- Pourcent Culturel Migros, soutien nouveaux médias<br /><ul><li>Création et production pluridisciplinaire, Ville de Genève </li></ul>Adaptations prévues pour 2010-2011:<br /><ul><li>Paris (à la Cité Universitaire)
  30. 30. Genève</li></ul>http://www.walking-the-edit.net<br />
  31. 31. Merci pour votre attention !<br />

×