Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Presentation de Monique Romon

4,048 views

Published on

  • Be the first to comment

Presentation de Monique Romon

  1. 1. Alimentation et prise de poids Monique Romon Hôpital Jeanne de Flandres Lille Universite Lille2
  2. 2. Le gain de poids est la résultante d’un déséquilibre de la balance énergétique 7000 kcal de déséquilibre Correspondent à 1 kg de poids Le comportement alimentaire est régulé de manière à adapter les apports aux dépenses et maintenir stables les réserves de l ’organisme
  3. 3. Pour réguler le comportement par l’intermédiaire des sensations de faim et satiété Faim Satiété
  4. 4. Tissu adipeux Tube digestif V3 HLA PVN ARC Y5  MC4 Y2 Complexité du Centre régulateur leptine    POMC PYY3-36   Voies anorexigènes NPY AGRP  ghréline  Voies orexigènes 
  5. 5. Malgré cette précision Le poids augmente!
  6. 6. Levitski Physio behav 2005
  7. 7. 65 60 55 80 40 POIDS Zone régulée Biologie Biologie Environnement
  8. 8. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><ul><li>Proportion de lipides </li></ul></ul><ul><ul><li>Densite energetique </li></ul></ul><ul><ul><li>Apport de fruits et légumes </li></ul></ul><ul><li>Structuration des prises alimentaires </li></ul><ul><li>Nombre de prises alimentaires </li></ul><ul><li>Circonstances des prises alimentaires </li></ul>
  9. 9. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><ul><li>Proportion de lipides </li></ul></ul><ul><ul><li>Densite energetique </li></ul></ul><ul><ul><li>Apport de fruits et légumes </li></ul></ul>
  10. 10. La proportion de lipides Bolton-Smith et al Int J Obesity 1994;18: 820-8
  11. 11.  Chez des femmes l’apport énergétique moyen augmente avec la proportion de graisse dans l’alimentation Kendall A et al Am J Clin Nutr 1991; 53: 1124-9
  12. 12. Effet lié en partie à un effet satiétant moindre des lipides à moyen terme <ul><li>11 hommes de poids normal </li></ul>Romon M et al Am J Physiol 1999; 277 : E 855-E861 8 H Jeûne ou 900 Kcal 80% glucides ou 80% lipides 17 H Buffet ad libitum
  13. 13. Le repas lipidique ne stimule pas la secrétion de leptine Romon M et al Am J Physiol 1999; 277 : E 855-E861
  14. 14. Mais cet effet est aussi lié à la densité énergétique élevée des lipides  Cet effet est en partie lié à la densité énergétique des aliments riches en graisses. Il diminue lorsque la densité énergétique est maintenue constante in Poppitt SD, Prentice AM, Appetite 1996; 26: 153-74
  15. 15. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><ul><li>Proportion de lipides </li></ul></ul><ul><ul><li>Densite energetique </li></ul></ul><ul><ul><li>Apport de fruits et légumes </li></ul></ul>
  16. 16. La densité énergétique de l’alimentation est plus élevée chez les obèses Ledikwe AM J Clin Nutr 2006
  17. 17. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><ul><li>Proportion de lipides </li></ul></ul><ul><ul><li>Densite energetique </li></ul></ul><ul><ul><li>Apport de fruits et légumes </li></ul></ul>
  18. 18. La densité énergétique de l’alimentation ne dépend pas que la composition en graisses Ledikwe AM J Clin Nutr 2006
  19. 19. A apport lipidique identique, la prévalence de l’obésité est plus faible chez les forts consommateurs de fruits et légumes Ledikwe AM J Clin Nutr 2006
  20. 20. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><li>Structuration des prises alimentaires </li></ul><ul><ul><li>Taille des portions </li></ul></ul><ul><ul><li>Composition de l’entrée </li></ul></ul><ul><ul><li>boissons </li></ul></ul><ul><li>Nombre de prises alimentaires </li></ul><ul><li>Circonstances des prises alimentaires </li></ul>
  21. 21. Taille des portions servies au restaurant Diliberti Obes Res 2004 562
  22. 22. Diliberti Obes Res 2004 562
  23. 23. Taille des paquets de chips Rolls et al., 2003 Snack
  24. 25. Effet cumulatif de l’augmentation des portions sur 2 Jours Krall Faseb 2003
  25. 26. Facteurs de prise de poids <ul><li>Structuration des prises alimentaires </li></ul><ul><ul><li>Taille des portions </li></ul></ul><ul><ul><li>Composition de l’entrée </li></ul></ul><ul><ul><li>boissons </li></ul></ul>
  26. 27. Composition de l’entrée Rolls et al Jada 2004 104 1570-1576
  27. 28. Rolls et al Jada 2004 104 1570-1576
  28. 29. Le rôle de la soupe Rolls AM J clin nutr 1999 70; 448
  29. 30. Facteurs de prise de poids <ul><li>Structuration des prises alimentaires </li></ul><ul><ul><li>Taille des portions </li></ul></ul><ul><ul><li>Composition de l’entrée </li></ul></ul><ul><ul><li>boissons </li></ul></ul>
  30. 31. Role de la boisson au cours du repas Della valle 2005
  31. 32. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><li>Structuration des prises alimentaires </li></ul><ul><li>Nombre de prises alimentaires </li></ul><ul><li>Circonstances des prises alimentaires </li></ul>
  32. 33. Effet de l’omission du petit déjeuner
  33. 34. Effet de la prise de « snacks
  34. 35. Facteurs de prise de poids <ul><li>Composition de l’alimentation </li></ul><ul><li>Structuration des prises alimentaires </li></ul><ul><li>Nombre de prises alimentaires </li></ul><ul><li>Circonstances des prises alimentaires </li></ul><ul><ul><li>Les convives </li></ul></ul><ul><ul><li>La télévision </li></ul></ul>
  35. 36. Nombre de personnes présentes De castro, Appetite 1995
  36. 37. Les quantités consommées par les commensaux Levitski physiol behav 2005
  37. 38. La television Epstein EH Am J Clin Nutr 2005 81 361-366 Lorsque le temps passé devant un écran diminue,l’apport énergétique diminue Essentiellement par la diminution des prises interprandiales
  38. 39. Actuellement On mange à la cantine Ou seul devant la télévision
  39. 40. Des super portions!
  40. 41. Solutions…
  41. 42. Réapprendre à manger à sa faim Faim Satiété
  42. 43. Ou bouger…
  43. 44. Régulation assurée par une succession de messages périphériques
  44. 45. Restreindre volontairement l’alimentation <ul><li>Etude retrospective: femmes de 55-65 ans interrogées sur leur changement de poids depuis 10 ans. </li></ul><ul><li>Changement de poids évalué en fonction du comportement actuel </li></ul>Hays N et al Am j Clin Nutr 2002; 75: 476-83

×