Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Mobilités du Futur

353 views

Published on

Mobilités du Futur
Apm mulhouse

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Mobilités du Futur

  1. 1. transportsdufutur@gmail.com http://gabrielplassat.fr Mobilités du Futur Quelles mobilités pour le Futur ? Pour tout le monde, partout … moins polluantes et plus efficientes, Dans un monde avec moins de matière 1ère …
  2. 2. Mobilités ? Business Models Multi modality Real time Pollutions Industry GHG Commuter (Open) Data SmartPhone Physical meeting VEHICLE ENERGY Infrastructure Future of Work
  3. 3. http://transportsdufutur.ademe.fr
  4. 4. 1. Comment en est-on arrivé là ? 2. Quelle(s) Mobilité(s) ? 3. Le numérique, les GAFA 4. D’une filière à un écosystème
  5. 5. Comment en est-on arrivé là ?
  6. 6. Shanghai, China
  7. 7. Baku, Azerbaijan
  8. 8. Transports & Mobilités, Aujourd’hui
  9. 9. Transports & Mobilités, Aujourd’hui
  10. 10. 4 fois plus de temps libre en 100 ans 0 100 200 300 400 500 600 700 aujourd'hui début siècle Budget Temps Transport : Stable ~ 1h depuis 20 ans Milliers d’heure
  11. 11. plus riche => + km, + vite, seul … moins de TC : 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 0 10 20 30 40 50 Per Capita GDP @ PPP VehiclesPer1000People 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 0 10 20 30 40 50 Per Capita GDP @ PPP VehiclesPer1000People Vehicle Density vs. Income (for 2002 and 2007) Singapore Hong Kong United States W. Europe & Japan Empreinte écologique, Écart en % / moy (UK)
  12. 12. From ultra deep exploration To ultra deep conversion 1.5€ (0.5€ for oil company) for 42 MJ Pétrole & Carburants Haute technologie, De + en + risqué, Hautes caractéristiques, (energetic density in volum) Sans aucune reconnaissance À un prix TRES BAS
  13. 13. Le Pétrole, pris en tenaille économique / environnementale, vers une transition : • variable sur les modes de transport, la zone d’utilisation, un prix acceptable • des alternatives obligatoirement massives pour avoir un impact, • en 2 vagues : - explosion du nombre de filière, - spécialisation. 1ère Vague : 1. Biocarburants 1ère et 2ème générations avec des bilans contestés, 2. Gaz Naturel « additivé » de biogaz puis d’H2, 3. Electricité(s) à performances variables, 4. Boucle courte (HAU, biogaz, huile brute) en gestion publique ou privée, 5. Multitude de solutions avec dans la majorité des cas: • performances réelles multicritère du puits à la roue (biocarb, élec) délicates, • Rendant décision politique difficile, peu d’invest. dans les infrastructures, • difficulté pour les constructeurs de suivre toutes les voies => La 1ère vague pourrait être longue … Les fondamentaux, L’énergie
  14. 14. • Réduction de l’offre de fossiles traditionnels : • Recherche de fossiles « alternatifs » : bitume, schiste, arctique, … • Progrès technique d’extraction des puits, • Progrès technique d’exploration : off shore profond • Réduction des consommations unitaires 1%/an • Progrès technique moteur, aéro, masse (en fait non …), … • Recherche d’autres sources d’énergies • Vrai en théorie depuis l’origine des transports mécaniques … • Faux en pratique, le pétrole a dominé et domine aujourd’hui. L’énergie, Approche « historique »
  15. 15. Succès et échec d’une filière énergétique : • Difficulté à définir le périmètre (biocarb CAS, élec déchets nucl.) • Avantages/inconvénients au début (petit volume) => industrialisa° • Biocarb : culture nationale maîtrisée => déforesta° mondiale • Analyse multicritère complexe, expertise multi-secteur, • Mise en œuvre de jeux d’acteurs complexes mondiaux • Qui a intérêt à … ? Qui n’a pas intérêt à … ? • Analyse très difficile, qui est « indépendant » ? • Exemple biocarb vs cosmétique • Difficulté à avoir un bilan neutre, indépendant, multicritère actualisable sur le long terme … • Décision politique impossible • Difficultés à engager des Investissements publics et privés L’énergie, Approche « historique »
  16. 16. 4000 engines / day Millisecond, milligram, Cubic Millimeter of fuel Micron machined 120 000 parts identical but all different 5 years warranty – 100 000 km Full Energy in 3 minutes 20+/- 0.5°C Very low emissions and consumption / kWh Vehicle – Internal Combustion Engine Particules NOx HC CO EURO III EURO 0 EURO -1 EURO I EURO II EURO IV 18 14,4 11,2 14 2,4 3,50,36 0,15 1,10,10 5,0 3,5 8,0 7,0 0,02 0,660,46 4,5 4,0 2,1 1,5 EURO V2,0 Les fondamentaux, Le Moteur
  17. 17. OEM Les fondamentaux, L’organisation en filière
  18. 18. time Fuel Consumption Reduction due to Technical progress Accessoires (€ benefits) Pseudo performance (€ benefits) Répondre aux normes polluantes et sécurité 60 ans de différence, même consommation … Des progrès ? Les fondamentaux, Le modèle économique
  19. 19. 50 70 90 110 130 150 170 190 0 5000 10000 15000 20000 25000 30000 35000 40000 PSA BMW TOYOTA Puiss(kW) Prix (€) E E E ET D E D D D D D D D E E D Power (maxi) Is easy to sell ! 1200 1250 1300 1350 1400 1450 1500 0 5000 10000 15000 20000 25000 30000 35000 40000 PSA BMW TOYOTA Prix (€) Masse(kg) The car is sold by kilo, no vehicle manufacturer sell a car lighter and more expensive D D D D D D E EE ET Les fondamentaux, Le modèle économique
  20. 20. time Fuelcons Potentiel of Technical benefits Marketing mass Real progress From "new needs" of consumers : Comfort, safety, 4x4 Increase "pseudo-performance" YESTERDAY Fondamentaux : •Puissance (max, non utilisée par le client...), Masse Marchande •Normes & standards (Euro, security) •Efficacité énergétique ne se vend pas (aujourd’hui) •Pas de connexion « riche » avec les clients time Fuelcons Reduction in Marketing mass Isoperformance => "90g Now" no extra cost More Marketing Mass More technology "My minivan hybrid" TOMORROW ou Les fondamentaux, Le modèle économique
  21. 21. Un « vieux problème »
  22. 22. Des polluants … gNOx/km => €NOx /km gCO2/km => €CO2 /km dB/km => €dB /km … Economy => € /km 3  Vehicle lifetime € CO, HC, NOx, PM, GHG, dB, Economy Cadastre population POPULATION EXPOSITION POLLUTION IMPACT Function DESEASE & DEAD Numbers 0 EXTERNAL COSTS Air Pollution Map Population repartition COSTS [ ] DieselNGVLPG Costs for pollutants in € / ton CO HC NM NOx Particles CO2, CH4 0 2000 7700 126 900 40 Les pollutions ou externalités négatives
  23. 23. 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 0 50 100 150 200 250 300 CO2 Véhicule (fossile et renouvelable) g/km => BONUS / MALUS Coût puits à la roue (euros) CO2 fossile et polluants sur 200 000 km GNV Essence Diesel FAP Diesel sans FAP VUL E85 C3 HDi sans FAP Effet NOx !! Cycle NEDC : 118 gCO2 / 1707 € Cycle réel : 129 gCO2 / 2813 € Trail 125 Scooter 125- 400 250- 600 Sport 900 2 roues cycle réel 200 000 km (rajouter prod.) GHG vehicle (fossil + biofuell) g/km GHG + Pollutants costs vehicle (fossil + biofuell) Over 200.000 km in €/km C3 HDi w/o DPF NOx effect NEDC cycle : 118 gCO2 / 1707 € Real cycle : 129 gCO2 / 2813 € 2 wheels real cycle 200 000 km Les pollutions ou externalités négatives
  24. 24. Suivi conso permanent en fonction de l’exploitation Suivi permanent des émissions de tous les polluants gazeux et particules en fonction de l’exploitation Vers la transparence ?
  25. 25. CROWD SOURCED TRAVEL and EVEREYTHING FULLY TRANSPARENT TRAVEL and EVERYTHING
  26. 26. Contraints sur les pollutants => Emissions normes Euro (IV to VI) Liens polluants avec efficacité énergétique et GES Le transport du futur devra concilier les 3 aspects : Diversification (non fossile) + Emissions GES sous contraintes (Facteur 4) + Emissions polluants sous contrainte (Euro X) Contraintes sur les ressources & GES => diversification et efficacité Les contraintes (de base) des industries
  27. 27. Quelles mobilités ?
  28. 28. Mono usage 2-3 roues … From multi-use… Fashion clothing Walk, Bike Vélib’ Car Car sharing Location Autolib’ Carpooling Taxi Transp. On demand Bus, tram métro taxi Individual association business collective Public Semi public Private
  29. 29. L’APM
  30. 30. Surveillance ?
  31. 31. Auto Surveillance ?
  32. 32. Source : 15 Marches
  33. 33. C’est la rencontre sur un territoire donné, d’un utilisateur et : -d’une énergie : fossile, biomasse, musculaire, disponible grâce à un réseau de distribution, -d’un véhicule (qui transforme l’énergie en mouvement) : camion, voiture, vélo, marche, disponible en compte propre ou d’autrui, en propriété ou en partage, -d’infrastructures (qui permettent le déplacement et éventuellement le facilitent) : route, voie ferrée, urbanisme mais également les interfaces permettant de changer de « véhicule » : gare, place de parking, aire de livraison, plate forme logistique, - d’informations (qui permettaient, hier, de faciliter le déplacement, et qui permettront, demain, de l’optimiser) : horaire théorique, horaire temps réel, trafic, météo, La mobilité
  34. 34. Industries Pas de temps pour une innovation Liés avec Acteurs Véhicules : industries automobile, PL, 2 roues, cycles 5-10 ans Infrastructures : partage, contraintes, aides Privés Energies : pétroliers, agriculteurs, municipalités (pour biogaz), énergéticiens (électricité, gaz) 10-20 ans Infrastructures : réseaux distribution Privés Infrastructures : routes (BTP, gestionnaires), parking, RFF, telecoms, ErDF, GrDF 20-50 ans pour la construction 0.5-2 ans pour le partage Véhicules, énergies, information Publics Informations : Telecoms, citoyen 0.5-2 ans Infrastructures communiquantes Publics (source) et privé La mobilité
  35. 35. 1.Temps porte à porte 2.Coût : investissement, au km, 3.Qualité : robustesse aux aléas, connectivité permanente ou nulle, bruit 4.Sécurité : perçue, réelle 5.Performances environnementales : connues ou inconnues, la connaissance conduit généralement à l’optimisation. Le fait qu’elles soient connues est déjà une étape de progrès : o polluants, GES o Diversification énergétique, o déchets directs et indirects, o bruit généré o espace urbain utilisé o lien santé / mobilité (modes doux, pollution habitacle) La mobilité
  36. 36. PARIS Mobility Choice from Monday to Friday In PARIS, multimodality – on average in France, still the car La mobilité
  37. 37. Paramètres essentiels • Type de mobilité, quotidienne – occasionnelle, contrainte – loisirs, … • Age, revenus, • Lieu d’habitation, de mobilité • Offres alternatives disponibles, • Identification et compréhension des pratiques, des activités quotidiennes Quelles mobilités ?
  38. 38. Une explosion des Mobitypes (Il y a une explosion des typologies de demande et d’usage) Source BIPE Quelles mobilités ?
  39. 39. Quelles mobilités ?
  40. 40. Le futur du travail 30% des salariés USA travaillent seuls
  41. 41. L’individu doit construire sa propre route vers le changement à partir d’une prise de recul sur son quotidien L’individu doit participer à la conception de la solution pour y projeter sa propre rationalité L’individu doit être volontaire dans le changement Sommes-nous ? « Rationnel, a pas peur du changement, seule la contrainte … » Changer de mobilités ?
  42. 42. ANALYSE de l’ACTIVITE REELLE QUOTIDIENNE • On met à distance son quotidien en le décrivant de façon précise • On partage cette description avec ses collègues • On se met d’accord sur un quotidien commun CO-CONSTRUCTION d’une SOLUTION • On identifie les pistes du changement de notre quotidien commun • On conçoit une solution adaptée et accessible • On s’engage ensemble à tester cette solution EXPERIMENTATION de la solution • On teste le plus vite possible sur le terrain • On améliore, on régule • On crée de l’expérience et des apprentissages D é c e m b r e 2 0 1 4 Changer de mobilités ?
  43. 43. Why do you use less your personnal car ? Reduce my demand It’s not green Lose my time stress It’s not usefull It’s expensive First reason to reduce car utilisation is economic (selfish) then green (altruistic) Changer de mobilités ?
  44. 44. Again, First reason to use bicycle is economic & healthy (selfish) then green (altruistic) Why do you use more a bicycle ? Increase demand It’s green It’s economic It’s healthy It’s rapid No stress Changer de mobilités ?
  45. 45. First reduction concern « non constraint » travel Utilisation ratio of personal car Home - Job Professional Trip Shopping Leisures Changer de mobilités ?
  46. 46. Changer de mobilités ?
  47. 47. Changer de mobilités ?
  48. 48. Comment se déplace-t-on ?
  49. 49. Application Digital routes … « Bikability » Comment se déplace-t-on ?
  50. 50. Comment se déplace-t-on ?
  51. 51. Comment aller vers le Facteur 4 ? New Technology
  52. 52. Le Numérique
  53. 53. Vincent Besson : Change ahead will be as violent as the transition from horse to the automobile » Michel Serres : Digital evolution, 3rd of our species after writing and printing Stéphane Vial : « After the wood , wind, water, coal and steel , and thermal and electrical machines , digital is the new matrix ». Le Numérique
  54. 54. VIRTUEL Scalable Simulable Telsa Créateur de capacité distribuable covoit, loca° P2P, => dépossession Nouménal smartphone Plateformable GAFA Automatisable API, RobotCréateur de Confiance paypal, Blablacar, blockchain Béta Testable, Versionable, itérable Localisable : GPS, wifi, IoT Créateur de Communautés waze, Moovit, blablacar, … L’être & l’écran / S.Vial Le Numérique
  55. 55. par @15marches, Stéphane Schultz Le Numérique
  56. 56. PLATEFORMES
  57. 57. North America Europe Africa & Latin America Asia Source: P. Evans, CGE; CB Insights, Capital IQ, CrunchBase, 2015 PLATEFORMES
  58. 58. Quelle Plateforme des Mobilités ?
  59. 59. Comprendre les GAFA
  60. 60. Comprendre les GAFA
  61. 61. Comprendre les GAFA
  62. 62. Comprendre les GAFA
  63. 63. Comprendre les GAFA
  64. 64. Comprendre les GAFA
  65. 65. + Network Tool for simplification
  66. 66. Et les Plateformes s’équipent d’IA …
  67. 67. Tous les moyens sont bons pour nourrir l’IA …
  68. 68. + IA
  69. 69. Google et la mobilité
  70. 70. Google et la mobilité
  71. 71. 7 9 Besoins individuels Besoins collectifs Public spécifique Tout public Public spécifique Public spécifique Tout public Tout public (7) Transport en milieu aéroportuaire (1) Ligne de TC modulaire / adaptable (2) Service de rabattement / diffusion à partir de gares (3) Desserte du dernier km (3) Desserte du dernier km (9) Add-on (10) Assistant de conduite (11) Automatisation d’une ligne (12) Livraison de nuit (14) Circuit avec points d’arrêt (15) Diffusion à partir de stations de véhicules autonomes (16) Flotte en libre service (4) Flottes en libre-service sur zone privée / hub d’activité pro (5) Flottes en libre- service sur zone privée / hub d’activité public (6) Navette sans conducteur sur site propre (5) Flottes en libre-service sur zone privée / hub d’activité public (8) Remisage automatique (13) Transport de nuit (1) Ligne de TC modulaire / adaptable (2) Service de rabattement / diffusion à partir de gares (2) Service de rabattement / diffusion à partir de gares (3) Desserte du dernier km (4) Flottes en libre- service sur zone privée / hub d’activité pro (6) Navette sans conducteur sur site propre (6) Navette sans conducteur sur site propre (7) Transport en milieu aéroportuaire (9) Add-on (11) Automatisation d’une ligne (13) Transport de nuit (14) Circuit avec points d’arrêt (10) Assistant de conduite Sitenonouvertàla circulationpublique Siteouvertàla circulationpublique Voie réservée Zone de rencontre Voie de circulatio n Voie réservée Zone de rencontre Voie de circulatio n VP Navette Bus
  72. 72. UBER Partnerships Uber et les « autres »
  73. 73. Calèche > Automobile > ?
  74. 74. + 1% / year Connexion 1/8 years Incremental + 10-100% / year Daily connexion Change Mobility behavior Calèche > Automobile > ?
  75. 75. Autopartag e entre part. Autop. « opéré » Flotte de voiture « opérée » Vélo Libre serv. Voiture possédée Integration / complexification pour Les opérateurs Integration / Simplification Pour les utilisateurs
  76. 76. EDAG & Vélib …
  77. 77. pers.km (flux) Billions City Extra urban Long dist. TOTAL PC PC serv. Train Bus Bike 2 W 2 W serv TOTAL 700 City Extra urban Long dist. TOTAL PC PC serv. Train Bus Bike 2 W 2 W serv TOTAL / pers / vehicle = City Extra urban Long dist. TOTAL PC PC serv. Train Bus Bike 2 W 2 W serv TOTAL vehicle.km combustion combustion + electricity electricity gCO2/km – MJ/km combustion combustion + electricity electricity Utilisation (% distance) average gCO2/km – MJ/km X = X = MTCO2 – MJ By energy By vehicle ADEME 2030-2050 calculations (GHG/MJ)
  78. 78. ADEME 2030-2050 calculations (GHG/MJ) 200,0 300,0 400,0 500,0 600,0 700,0 800,0 900,0 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 Voyageurs March Voiture VUL Camion 325 Flux de véhicule (Md véh.km) Flux de voyageur (Md voy.km) et de Marchandises (G T.km) 343 377 711 790 750 425 428 300 77 85 60 24 22 27 pers.km, vehicle.km and ton.km(flux) Pers/veh in PC serv: 1,2 1,5 2 % flux by PC serv 0 (city/extra/LD) 10-10-5 25-20-15 Pers/veh in Bus ref +20% +20%/2030 % flux by Bike 4-1-0 10-6-0 15-7-0 % flux by Bus 6 10 15
  79. 79. ADEME 2030-2050 calculations (GHG/MJ) Emissions de GES en MTCO2 et facteur de réduction (réf 1990) 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 4,0 4,5 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 71,2 17,7 32,1 40,6 21,9 10,1 14,5 11 3,5 121 72 29 Voyageurs VUL March 0,00 5,00 10,00 15,00 20,00 25,00 30,00 35,00 40,00 45,00 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 Voyageurs VUL March 38,5 1 24,5 2 12 5 CONSOMMATIONS ENERGETIQUES en MTEP (liquide/gaz et électricité) Liquide/Gaz Liquide/Gaz Liquide/Gaz Electricité Electricité Electricité GHG emission (MTCO2) and reduction factor ENERGY in MTEP • « standard » Progress • Electric, plug-in : first for PC serv • 2030 mix fleet : 100 gCO2/km 25 millions PC : 5% EV, 9% plug-in • 2050 mix fleet : 56 gCO2/km 16 millions PC : 28% EV, 38% plug-in Biofuel potential : • 5 MTEP biogas • 3 MTEP liquid (2G)
  80. 80. • Le numérique devient la technique dominante. Des empires industriels se construisent autour. • La mutation de l’objet (automobile) au service est une chance • Un écosystème nouveau se crée, les usagers sont au centre, la donnée en est le carburant (renouvelable) • Besoin d’expérimenter dans des territoires pour concevoir !
  81. 81. La dépossession Smartphone, = clé
  82. 82. Quelles évolutions ?
  83. 83. I
  84. 84. I
  85. 85. I
  86. 86. On-demand, Data, Services
  87. 87. Autopilot « distribué » High number applications High Volume Of data More applications Car, truck, mini-bus More users, more Contributors More data to design Autopilot Higher volume Of Autopilot Lower price Of Autopilot Autopilot, Data, Crawlers
  88. 88. Driverless Cities
  89. 89. ecosystème
  90. 90. All energies B to C et B to B Functionnality economy Top down Bottom up B to B Real Perfo Emissions Real Fuel cons TCO Système Mobilités Complete mobility service from door to door Oil + engine Multi-usage Economy of vehicle Top down B to C & B to B Mobility 1.0 + Infra 2.0 + New Authority 2.0 (multimodal, With targets Air Quality, GHG, congestion…) + Personnal Travel Assistant + Open Data (etalab) Political Decisions
  91. 91. Mobilités Immobilités Activités MutationS
  92. 92. Les « grands » problèmes 1."Tous acteurs de nos mobilités", comprendre et accompagner les changements de pratiques individuelles, permettre à tous les usagers de mieux adopter et s'approprier les ressources multiples à la mobilité dans un environnement complexe, ambigu et incertain. 2."Connaissances, Gouvernance & Décisions", Développer des outils d'aide à la décision appropriés à la complexité des systèmes et des pratiques dans les territoires. 3."Mobilités quotidiennes", Compléter la palette des services de mobilités pour faire naître une offre multimodale diversifiée, large, inclusive et optimiser les ressources existantes. 4."Activités, Travail & (im)mobilités", Offrir les moyens aux usagers de designer par eux-mêmes la meilleure organisation et l'utilisation des meilleures solutions d'(im)mobilités. 5."Fiscalités, taxes et Versement Transport intelligents", Faciliter la mise en œuvre de nouvelles contraintes, associées à de nouvelles récompenses pour aider et soutenir les citoyens qui s’engagent dans de nouvelles im-mobilités en proposant des objectifs collectifs crédibles et souhaitables
  93. 93. 106 Uber, Waze, Blablacar, Drivy… et après ? Changer les comportements à grande échelle Massives solutions Techno & Socio Identifier, aider & accelerer Puisque l’innovation change …
  94. 94. • Startup definition : “temporary organization designed to search for a repeatable and scalable business model.” • Focaliser sur une très forte croissance • Peut Changer les pratiques à grande échelle, vite • Exploitation de nouvelles idées dans de (nouveaux) produits et services, de nouveaux modèles économiques et de nouvelles manières de travailler, • Créer des alliances par les API et les PF • Lean Startup & effectuation : Capable d’innover dans un contexte VICA (Vulnérable, Incertain, Complexe et Ambigu), sans ressource, en s’alliant avec la multitude • Conséquences sur les filières 107 Qu’est ce qu’une startup ?
  95. 95. Change les pratiques, Vite 108 • Un entrepreneur (seul) peut changer les pratiques de mobilité de millions de personnes, en quelques années, • Il ne vient pas d’acteur historique et change : – la manière de produire et consommer son service – l’évolution de son service – la manière de passer à l’échelle
  96. 96. 109 MOOC Challenges et enjeux de la mobilité 2.0 Innovation(s)
  97. 97. Conséquences sur les filières 110 Les 5 phases du déni par N.Colin ; 1. Ça ne me concerne pas : En phase d’irruption numérique, des entreprises numériques commencent à apparaître dans tous les secteurs. 2. Nous le faisons déjà : Lorsque la multitude s’éveille, certaines entreprises numériques rentrent en phase de croissance et commencent à déformer la filière en aval. 3. Allons voir le ministre : Lorsqu’une entreprise numérique atteint la taille critique, un rapport de force s’établit avec les entreprises en place — durci sous la pression des individus, qui s’affirment en multitude.
  98. 98. 111 4. Achetons notre concurrent : le rapport de force se renverse et devient favorable aux entreprises numériques, devenues des géants. 5. On aura toujours besoin de nous : maturité numérique de la filière. Celle-ci est dominée par une entreprise numérique, qui a forgé une alliance avec la multitude. Les entreprises traditionnelles, repliées en amont, sont banalisées. • Au terme de la transition numérique, il s’agit de déployer autour des utilisateurs une boucle de valeur “où tout prend place dans un tout cohérent, entièrement pensé autour de la qualité de l’expérience utilisateur, et où la valeur d’ensemble est difficile à segmenter” Conséquences sur les filières
  99. 99. 112 • Les startups ne sont pas des entreprises comme les autres, • Elles sont structurées pour évaluer dans un monde VICA, en maximisant leurs rares ressources, • Pour cela, elles développent une culture et appliquent des process spécifiques, • Faire collaborer startup/industriel/labo implique de connaître & comprendre les différentes cultures. • Et d’inventer de nouveaux dispositifs publics de soutien à l’innovation. Conséquences sur les filières
  100. 100. Ouvrir un grand « bac à sable » Pour tester, apprendre Et designer le futur de la Mobilité Avec la culture numérique
  101. 101. 115
  102. 102. 116 Mise en réseau et animation des PARTENAIRES, PROJETS Utilisation et Production de COMMUNS Accès direct à des RESSOURCES Conseils, expertises ACCOMPAGNEMENT et Tutorats dans l’action
  103. 103. 117 Les Partenaires think tank écoles pôles
  104. 104. 118
  105. 105. 119 L’open source n’est plus une option
  106. 106. 121 Les Communs Innover par des plateformes ouvertes http://communs.lafabriquedesmobilites.fr
  107. 107. 122 Créer les briques de base pour l’écosystème industriel Scénario Startup Scénario LEGO Combining solutions Re-designed & connectable API, standard, commons
  108. 108. 123 Rejoignez la Fabrique ! info@lafabriquedesmobilites.fr
  109. 109. Conclusion
  110. 110. Vers le Facteur 4 …
  111. 111. Explorer les frontières de l’innovation
  112. 112. Besoin d’innover via un « écosystème de mobilités »
  113. 113. • La transition de l’objet au service est une chance pour le citoyen, les industries et l’environnement, • Bouleversement des chaînes de valeurs, • Qui sera opérateur de mobilité multimodale? Qui gardera le contact avec le client? • Un écosystème nouveau se crée, placer les utilisateurs au centre • La donnée est le cœur : à partager, mais stratégique, irruption du citoyen utilisateur, réduction de l’asymétrie d’information • Une culture à développer pour tous les acteurs de la mobilité
  114. 114. Des questions, des idées, un projet ? http://gabrielplassat.fr BLOG : http://transportsdufutur.ademe.fr PROJET : http://lafabriquedesmobilites.fr Groupe LinkedIn : Les Transports du Futur
  115. 115. Les API et les Plateformes 132 Sans ressource, la startup trouve des alliés : - La multitude grâce au fonctionnement en plateforme modifiant radicalement le rôle du client, des fournisseurs - Des relais vont s’appuyer sur son service via une API Application Program. Interface (pour Expedia, 90% CA réalisé via des API)
  116. 116. Lean startup (E.Ries) 133 • D’abord dans une niche (covoiturage longue distance, VTC), • Développe et implémente un Produit Minimum Viable pour : – Tester les hypothèses de valeur, – Tester les hypothèses de croissance • Utilise le PMV pour rentrer en contact et connaître les clients

×