2. Atelier sur la phonétique française

3,211 views

Published on

Published in: Education

2. Atelier sur la phonétique française

  1. 1. Qu’est-ce qu’il faut savoir sur La Continuité,Les Sons et les Transcriptions de mots, Les Niveaux de Langues et L’Intonation de Phrases? Tony López Professeur et Conseilleur Pédagogique
  2. 2. L’enchaînement et La LiaisonVocalique Consonantique Impossible Obligatoire Facultative Par: Tony López
  3. 3. Si un mot finit par une voyelle et que le mot suivantcommence aussi par une voyelle, les deuxvoyelles qui se suivent forment deux syllabes, et onne coupe pas la voix entre ces deux syllabes. Par: Tony López
  4. 4. L’associé accepte l’invitationMon associé étudie le projetTu as eu une idéeJe l’ai donné à AlineC’est un bâtiment en construction
  5. 5. 1. Ça y est ! 9. Jai été un peu étonné.2. Tu es à Haïti ? 10.Je serai au cinéma à huit3. Tu es au théâtre ?• heures.4. Tu as un vélo ? 11. François a été étudiant5. J’ai une amie anglaise. avant.6. Je connais un restaurant 12. Jai vu un oiseau en haut.italien à Amin. 13. Tu as osé éteindre ?7. Jai eu une amie à 14. Je suis au huitième.Avignon. 15. Jai aimé et apprécié.8. Jai eu "A" en Anglais. 16. Jai étudié et appris à étudier. •Par: Tony López
  6. 6. On prononce la consonne finale (consonne toujoursprononcée) d’un mot avec la voyelle initiale du motsuivant. •Par: Tony López
  7. 7. •1. IL habite à Paris•2. Cette île est petite•3. Quel âge as- tu?•4. La table en plastique est blanche•5. Le chapitre à lire est difficile est long Par: Tony López
  8. 8. 1. Cette île est petite. 6. La mer a des vagues et les vagues ont de lécume.2. Quel âge as-tu ? 7. Cette rose est rouge et cette3. Hélène entre avec une amie. tulipe est noire.4. Quelle est votre activité 8. Il est libre et riche à Paris.préférée ? 9. Jai offert une montre élégante à une amie.5. Moi joffre un vase à fleurs àcette amie. Par: Tony López
  9. 9. •1. Après un article, un adjectif possessif, démonstratif.•Ex. Les enfants, des enfants, aux enfants, un enfant,•les aimables enfants, tes enfants, ces enfants, ces aimablesenfants.2. Après les pronoms on, nous, vous, ils et elles.Ex. On y va, on en vient, nous allons, ils y vont, ils ont, elles ont…3. Entre le verbe et le pronom postposéEx. Attend-elle ? Vas-y ! Dirait-on. Sort-on ? Par: Tony López
  10. 10. – Entre ladjectif qualificatif antéposé du nom au pluriel.Ex. Les aimables enfants ; des beaux arbres.– Après certaines prépositions : en, dès, sans et sous.Ex. Dès aujourdhui, en hiver, en avion, sans un sou, sans ami,sous enveloppe.Remarque: les prépositions dans (fréquemment) et avant peuventêtre liées.– Dans certaines expressions figées(stéréotypées) :mot à mot, nuit et jour, vis-à-vis, de but en blanc, de fond en comble,de temps à autre, de temps en temps, pied-à-terre … Par: Tony López
  11. 11. ••1. Entre deux groupes de mots dont lun complète lautre etprincipalement lorsque celui-ci est en tête.Ex. Sur les pistes éclairées/ atterrissaient les avions.•2. Entre un nom au singulier et ladjectif postposé.•Ex. Une forêt/ immense. Un renard/avisé.•Par: Tony López
  12. 12. 3. Après certaines prépositions : selon, vers, à travers, hors, …Ex. Selon elle, vers une heure, hors énergie, à travers elle…4. Dans tous les cas, après les conjonctions : et, maisEx. Thérèse et Aline. Mais, attention. Mais il ne va pas.5. Devant une h dite aspirée.Ex. Les hiboux. Des hardes (troupeau de cerfs) . En haut Des haricotsNote: Ces h sont dorigine germanique. Par: Tony López
  13. 13. •Ellespermettent de donner un sens différent à la phrase danscertains cas. a. Après le substantif pluriel:1. Des Savants anglais 3. Des étudiants heureux2. Des Anglais intelligents. 4. Des professeurs aimables b. Après le verbe:1. Je suis arrivé en retard aujourd’hui2. Qu’est-ce qu’il t’est arrivé?3. Elle est à la maison maintenant4. Tu es inscrit?5. Tu viens avec nous6. Elle est espagnole7. Je suis en salle sept Par: Tony López
  14. 14. Toutes les nasales, surtout monosyllabes, sont dénasalisées enfrançais lorsquelles sont suivies dune voyelle pour former uneliaison, sauf à des rares exceptions.•Ex. On a vu. Mon ami. Ton amie. Son auto. Un bon élève. Un élève.Ex. Non-activité, non-exécution, non-intervention.Attention: Toutes les nasales forment des liaisons, pas d’enchainements. Pourquoi? Par: Tony Lópezn
  15. 15. Si le mot finit par une voyelle ou une consonne qui sonnent et le mot qui suit commence par une voyelle, alors ça forme deux syllabes, et on ne coupe pas la voix entre ces deux syllabes.Ex. Il a fait l’ exercice. Je vis pour elle. Il a été étonné aujourdhui. Si le mot finit par une une consonne qui ne sonne pas et le mot qui suit commence par une voyelle, alors ça forme deux syllabes, et on ne coupe pas la voix entre ces deux syllabes (sauf la liaison interdite ou impossible).Ex. Les enfants ont étudié la leçon. Mon ami Francesco est italien. Par: Tony López
  16. 16. T au lieu de DZ au lieu de S ou XV au lieu de F Par: Tony López
  17. 17. - Le d alvéolaire sonore se prononce [t], alvéolaire sourde. (languetouche l’alvéole)Ex. Un grand enfant. Quand il va à....– La s post-alvéolaire sourde, le x se prononcent [z], post-alvéolairesonore.Ex. Trois enfants. Aux arrêts. Dix élèves– La f labiodentale sourde se prononce [v], labiodentale sonore.Ex. Neuf heures. Neuf ans. Par: Tony López
  18. 18. •Deux consonnes sont groupées en fin de mot par des séquences -rc, -rs, -rt, -rd– Lenchaînement se fait parfois avec le r même lorsquil est suividune ou deux consonnes terminales au singulier. Ce nest pas uneliaison, c’est un enchaînement. Une part à prendre, le nord-ouest, le nord-est, vers elle,Ex.envers et contre tous, à travers un champ, un court instant,deux heures et demie, ( heures en pluriel = c’est une exception).-Mais La liaison se fait avec s pluriel dans les mots plusieurs,leurs, divers : plusieurs enfants, leurs enfants, divers amis. Il enva ainsi pour les expressions au pluriel : des parts à prendre,des jours heureux. Par: Tony López
  19. 19.  1. A-Tu es inscrit? B- Non, le secrétariat est fermé _________________________________________________________________________________________ 2. A-Tu as le livre de première année? B- Oui, regarde. Et, j’ai aussi un stylo et le cahier d’exercices. A- Oh! Quel étudiant sérieux! _________________________________________________________________________________________ 3. A- Regarde la fille, là-bas, elle est super, hein! B- Où? A- Là-bas, la brune! B- Tu la connais? A- Un peu. Elle est espagnole. Elle s’appelle Maria B- Elle parle Français? A- Très bien! Mais, attention! Elle a un petit ami! ________________________________________________________________________________________ 4. A- Eh, Rémy! B- J’arrive A- Je te présente Pauline, une amie. Et voici Rémy, un bon copain! B- Ah, bonjour Pauline! Tu vas bien? C- Très bien! Je viens chercher Nathalie. On va au cinéma. A- Tu viens avec nous? B- Je regrette mais moi, j’ai cours. A- Alors, au revoir Rémy! Travaille bien! _________________________________________________________________________________________ 5. A- Dans quelle salle tu es? B- Moi, je suis en salle sept. A- Oh, super, moi, je suis en salle huit, à coté! B- Nous sommes voisines! Par: Tony López
  20. 20. Sons et Transcriptionsde l’alphabet français. Par: Tony López
  21. 21. voyelles orales Seules Transcription Exemples PhonétiqueA [a] La Table, la carte…É ((E accompagné par une [e] L’été, séparé, les, mes, tes,consonne qui ne sonne pas) mécanicien, Chanter, visiter,È (E accompagné par une [Ɛ] Mère, fière, je préfère ça, ..consonne qui sonne avec elle) mec, avec, mescal, lecteur, tu te lèves, sept,…E (caduc) [ə] Le, Me, Se, Ce, … Je me lève, petit, regretter, regarder, première, revenir.i (une consonne après ou seule) [i] Fini, mi-temps, libérer, image,…Ille, [ij] Famille, la fille, la fillette ( sauf. Ville)O [o] Mot, moto, lot, pot, lotoO (ouvert) [Ɔ] Moto, motif, motel , loto, morné..U [y] Une, usine, bus, université Par: Tony López
  22. 22. Voyelles Transcription Exemples combinées PhonétiqueEU [φ] Deux, cheveux, feu,, eux, peu, (sauf: jeûne (ayuno)), amoureux, Servicieux, astucieux…EUR, EUN,… [œ] Peur, professeur, sœur, œuf, œil, jeune, horreur, chanteur, directeur, animateur,…EUSE (attention) [φz] Amoureuse, servicieuse, astucieuse, chanteuse, courageuse…OU [U] [W] Où, douze, oublier, poubelle, vous …Ai (plus consonne [Ɛ] Paire, faire, faible, se taire, laine, traîne,…sonore)Ai [e] Mais, français, j’ai,… Par: Tony López
  23. 23. Cont. Les sons de L’alphabet françaisSemi-consonnes Transcription Exemples PhonétiqueAï (diérèse) [ai] Maïs, Haïti, laïc (laïque),…ia,ie, io. [j] Fiable, fier, fièvre, Lion, miauler,(une voyelle après) nation.AiL [aj] L’ail, le rail, le chandail, le travail, la médaille, Orpailleur (qui cherche de l’or)Ui [ɥi] Huit, huile, suit, suivre, suivant, je suis,…OUi [wi] Oui, ouïr (entendre), … Par: Tony López
  24. 24. Voyelles Transcription Quelques Exemplesnasales: phonétiquean /en ã Blanc, cent, j’entends, dents, le vent, j’en veux... Je comprends ce que j’entends, ampérage, sempâteram/emien, jƐ˜ (Français) Bien, rien, le mien, si je reviens, le sien, le tien, ã (Québec) si tu te souviens,…in, ain, Ɛ˜ Cinq, vingt, coin, loin, masculin, international, le train. Les cinq individus ont conduit le train, refrain, ainsi, imbécile,im l’impact, c’était impartial.On, om õ Bon, mon, son, ton, front, la montre, onze, blond… Mon oncle a mangé du poisson, l’ombre, l’ ombilic…Un, œ˜ Cheveux Brun, chacun, commun, quelques-uns, un des étudiants va parler à quelqu’un , un élève… Par: Tony López
  25. 25. Les Transcription Quelques ExemplesConsonnes phonétiqueFrançaisesJ, G [Ʒ] Je, manger, Georges, Jouer, voyager, nager,…Ch [ʃ] Choux, chercher, changer, choisir, marcher, …GN [ɲ] Espagnol, campagne, gagner, signer,…S [s] forte Poisson, douce, savoir, descendre, reçu, dix, six.Z [z] sonore Poison, douze, désaccord, tes enfants, je les aime, dix élèves, six enfantsB [b] Bébé, bateau, bus, bruler, …V [v] Voiture, wagon, lèvre, voyager, vous,… Par: Tony López
  26. 26.  Ecoutons et voyons les 4 vidéos des pages 16 y 17 1. Prononciations des trois « e » (1:59) 2. Les sons de toutes les voyelles (5:46) 3. Les voyelles nasales (4:48) 4. Quelques phrases en employant les nasales. (1:04) Durée: 12:93
  27. 27. Me ʃƐrzami də SƐ˜ Frãsisko, yn də plys bƐlvil də sƐt reƷjÕ,◦ Ʒə sɥi trƐ œrφ d’avwar vu vizite e d’avwar partaƷe me sƐ˜pl kƆnƐsãs syr la fƆnetik frãsƐz e kə sφsi swa ytil dã vƆtr etyd kƆtidjƐn də sƐt bƐl lãg, lə frãsƐ. mƐrsi Par: Tony López
  28. 28.  Mes chers amis de San Francisco, une des plus belles villes de cette Région, Je suis très heureux d`avoir vous visité etd`avoir partagé mes simples connaissances surla phonétique française et que ceux/ci soientutiles dans votre étude quotidien de cette bellelangue, le français. Merci Par: Tony López
  29. 29. Par Tony López
  30. 30. 1. Le niveau 2. Le niveau 3. Le niveau Familier ou Courant ou Soutenu ou Populaire naturel littéraire (standard) 1. Le français familier ou populaire est le plus souvent défini comme quotidienne. Il est parlé couramment et naturellement dans le peuple et la famille.• 2. C’est celui de la communication entre des personnes qui n’ont pas des liens de familiarité (la correspondance dans la vie professionnelle ou sociale, l’enseignement, le journalisme), c’est un français standardisé, normalisé, et très peu sensible à la variation, son vocabulaire est celui des dictionnaires usuels, et la syntaxe est correcte.• 3. Le français soutenu est le français employé dans certains contextes de communication où lon se doit de soigner son lexique et sa prononciation, dans des situations sociales contraignantes (relations officielles ou mondaines, politesse) Par Tony López
  31. 31. choix du Constructionvocabulaire des phrases Respect ou non-respect des règles de grammaire. Par Tony López
  32. 32.  Ces niveaux sont cependant difficiles à caractériser et il n’existe pas de frontière précise entre eux. Un mot peut être perçu comme de niveaux différent d’une région ou d’un pays à un autre et les mots peuvent changer de niveau de langue avec le temps. Par exemple, le mot bouquin (livre) est perçu comme de niveaux familier en France, mais il est généralement perçu comme de niveau courant ou même soutenu au Canada. Autre exemple: le mot pognon (argent=dinero) peut avoir en France le statut d’un terme familier, alors qu’au Québec on peut le considérer comme courant. Par: Tony López
  33. 33.  Ex. :Hé Alex, grouille maint nant, on est en rtard Jte lavais bien dit i sont pas là. ! Allez Alexandre, dépêche-toi ou nous serons en retard. Je te l’avais bien dit qu’ils ne étaient pas chez-eux! (courant) Familier ou populaire Courant Il est mon copain il est mon ami On est heureux Nous sommes heureux C’est mes bouquins Ce sont mes livres Pas encore Pas encore J’en sais rien! Je n’en sais rien I’ sont arrivés Ils sont arrivés T’as raison Tu as raison  Par Tony López
  34. 34. Familier ou Populaire Hé Alex, grouille maint nant, on est en rtard Jte lavais bien dit i sont pas là. ! Courant Allez Alexandre, dépêche-toi ou nous serons en retard. Je te lavais bien dit quils nétaient pas chez eux. Soutenu Javais la conviction quils étaient absents de leur domicile et je crains fort, cher Alexandre, que nous ayons désormais quelque retard, aussi hâtons-nous je vous en prie Par Tony López
  35. 35. Voc. Souvent Absences de NE Abréviations, relâché, parfois à la négation, phrases simples, vulgaire ou des temps non répétitions… grossie réalisés..Utilisation de ON Paroles à la place de spontanées, Des mots les plus NOUS, gestes fréquents communs: une Hyperboles, pour compléter nana, un mec… périphrases les phrases. Tournures Voc. De la vie grammaticales quotidienne,termes familier, incorrectes, parfois phrases sans argotiques. verbes… Par Tony López
  36. 36. Utilisation des tempsVoc. Simple, usuel, simples de l’indicatif, Les phrases sont bien mots compris par passé composé, plus- construite, mais sans tout le monde… que-parfait, subjonctif recherche stylistique. présent. Phrases complexesOn recherche le mot simples (coordonnées, juste et clair avant relatives, tout, une femme, subordonnées de un homme. temps, etc… L’enchainement desAbsence de termes phrases est soigné, Les Effets de style recherchés ou règles grammaticales limités. spécialisés sont respectées Par Tony López
  37. 37. La concordance des temps est Les règles sontVoc. riche, recherché, rigoureusement respectées, les précis ou rares, appliquée (avec constructions sont littéraire, poétique, emploi du passé complexes, tournurestrès précis (mots qui simple, du grammaticales n’ont qu’en seul subjonctive, recherchées, précises sens…) l’imparfait et le plus – ou rares. que-parfait) Les mots sont choisis en fonction de leur Phrases complexes Les phrases sont évocatrice, de leur (expression des métaphoriques, rareté ou de leurrelations logiques) et rythmées avec pouvoir de plus longues. recherches d’effets. suggestions. Une dame, un monsieur. Par Tony López
  38. 38. Familier ou Populaire Naturel ou courant Soutenu ou Littéraire (standard)Bagnole Voiture Chariot, VoitureClochard Vagabond Chevalier errantZinzin, dingue, être affolé, givré Fou (folle) InsaneLes Flics La police Les agents de policeMoche Laid(e) Terrifiant , atroceUn pote Ami Camarade, collègueFric, pognon argent monnaieUn Môme Un Garçon Un Jeune hommeUn Bouquin Un Livre Exemplaire, texte, spécimenMec, Nana Homme, femme Monsieur, DameUn boulot Un travail Un emploiUn pot Une bière, un verre de bière Un boissonUn type costaud Une personne forte Un être robuste Par Tony López
  39. 39. Le Langage SMS(Short Message Service) Par Tony López
  40. 40.  Découvrez c’est qu’ils veulent dire dans ces dialogues SMS. 1 2A: Lut A: tse, jtm bcpB: Lut B: jmefA: 29? A: pk hihi? Tse k jta. Tmk tjr.B: Pas bcp B: …A: tfk mtnt? A: stp, rep.B: r B: mdr. b8A: @tt A: stoo? K bb.B: bb Par Tony López
  41. 41. 1 2A: Salut A: Tu sais que je t’aime beaucoupB: Salut B: Je m’en fous de toiA: Quoi de neuf? A: Pourquoi tu ries? Tu sais que je t’adore. Tu me manques toujours.B: Pas beaucoup B: … (sans commentaire)A: Tu fais quoi maintenant? A: S’il te plait, réponds.B: Rien B: Mort de rire. Bonne nuit.A: à tout à l’heure A: C’est tout? Ok bye bye.B: bye
  42. 42. Par Tony LópezProfesseur et conseilleur pédagogique
  43. 43. L`intonation L`Intonation Assertive Exclamative ou Impérative L`intonation Interrogative Par Tony López
  44. 44.  Cette intonation est caractérisée par une inflexion descendante finale ou montant- descendant finale.Ex. Ce n`est pas bon. C`est difficile. C`est difficile de s`exprimer en français. Je n`ai rien à faire aujourd`hui. Par Tony López
  45. 45.  Cette intonation est toujours caractérisée par une inflexion montante finale. Ex.1.C`est difficile? (Il n`y a pas de structure syntaxique interrogative)2. C`est Facile ou c`est difficile de s`exprimer en français?3. Tu t`en vas? Par Tony López
  46. 46.  Si l`interrogation est exprimée par la structure syntaxique, l`intonation finale est soit montante, soit descendante. 1. Est-ce que tu viendras? (Il y a une structure syntaxique interrogative) MAIS 2. Tu viendras? (Pas de Structure? Alors, C`est toujours montante) 3. Quand est-ce que tu viendras? 4. Tu viendras Quand? Note: Elle monte où se trouve le mot interrogative Par Tony López
  47. 47.  Cette intonation est caractérisée par une courbe nettement montante ou nettement descendanteTout à fait d`accord!Taisez-vous!Allons au Café!*Cette intonation dépend de l`état animique dela personne qui parle. Par Tony López
  48. 48. Par: Tony López

×